Critique : Bill Russell : Légende de la NBA

« Bill Russell. C’était un homme. »

Fiche

Titre Bill Russell : Légende de la NBA Titre VOBill Russell: Legend
Réalisateur Sam Pollard
Date de sortie08 / 02 / 2023 (Netflix) Durée3h 20
GenreBiographique, Documentaire, Sport Budget

Ce documentaire biographique revient sur la carrière et la vie extraordinaires de Bill Russell, plus grand champion de la NBA et véritable icône des droits civiques.

Critique

Quel régal en ce moment, les documentaires sur la NBA. Après l’exceptionnel The Last Dance en 2020 et le tout aussi fascinant Legacy : la véritable histoire des LA Lakers sorti à la toute fin 2022, voici Bill Russell : Légende de la NBA sur Netflix. Un documentaire de 3h 20 découpé en deux parties.

De Bill Russell, je ne connaissais pas grand-chose. Juste qu’il était une légende des Celtics de Boston décédé le 31 juillet dernier. Il faut dire que le bonhomme a œuvré en tant que joueur entre 1956 et 1969 donc bien avant mon époque. Ainsi, naturellement, avec ce documentaire (la durée est méritée, on ne s’ennuie pas une seule seconde), j’ai appris plein de trucs. Surtout, ce que j’ai adoré, c’est la belle part prise par les matchs avec des images d’archive sublimes. On a même une partie axée sur le jeu de Bill Russell à base de schémas. J’adore, car généralement, les documentaires de ce style zappent cette partie alors que c’est fascinant.

Avant les Lakers, il y avait…

Mais le documentaire ne s’arrête pas au joueur et s’intéresse également à l’homme, avec ses qualités et ses défauts, et au militant. Il faut dire qu’à cette époque, on est au plus fort du mouvement des droits civiques entre Martin Luther King et Mohamed Ali. Dans des documentaires sur les mouvements des droits civiques, j’avais remarqué cet individu maigre et grand (il faut que dire qu’avec 2 mètres 8, il ne passe pas inaperçu) sans que je ne sache qu’il était. C’est désormais chose réparée.

Le plus cocasse, en démarrant le documentaire est de constater que la carrière de Bill Russell correspond à la dynastie des Celtics, soit celle avant celle des Lakers du docteur Buss (cf. Legacy et la géniale série HBO, Winning Time: The Rise of the Lakers Dynasty). Il y a également la découverte du vrai Red Auerbach, joué par Michael Chiklis dans la série HBO. C’est amusant, j’ai trouvé que c’était un bel enculé dans la série HBO et là, le voir dans l’autre camp, ça change les perspectives.

À noter la présence de deux stars de Marvel Studios. Corey « Darren Cross alias Yellowjacket » Stoll est le narrateur tandis que Jeffrey « Uatu le Gardien » Wright prête sa voix à Bill Russell pour lire ses mémoires.

Par ravi d’avoir fait la connaissance avec ce joueur légendaire.

Conclusion

Après The Last Dance et Legacy : la véritable histoire des LA Lakers, voici un nouveau documentaire fascinant sur la NBA revenant sur une de ses plus grandes légendes. Un homme ayant été champion 11 fois (il n’a perdu que deux finales) avec les Celtics de Boston. Bill Russell.

+

  • Je ne connaissais presque rien de Bill Russell
  • Focalisé sur le joueur, l’homme et le militant
  • Partie sportive poussée
  • Superbes images d’archive

  • Carrière d’entraîneur zappée
9/10
https://youtu.be/ryHHifvsVwQ
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest