Critique : Anelka: L’Incompris

« Ce que j’ai fait, ne le fais pas. »

Fiche

Titre Anelka: L’Incompris Titre VO
Date de sortie05 / 08 / 2020 (Netflix) Durée1h 34
GenreDocumentaire, Sport Budget

Insondable ? Incomparable ? Les deux ? Au-delà des a priori, ce documentaire-vérité explore la carrière controversée du célèbre footballeur Nicolas Anelka.

Critique

C’est la grosse sortie du jour. Un documentaire consacré à ce joueur impossible à oublier. Tout d’abord, il faut savoir que j’adore le foot. Je suis donc régulièrement les actualités sur le sujet depuis presque deux décennies. Dès lors, impossible pour moi d’être passé à côté du phénomène Nicolas Anelka.

Quand je pense à ce joueur, la première chose qui me vient en tête, c’est : gâchis. Un énorme talent qui a accumulé les mauvais choix. Même si au final, sa carrière est bonne. Vu le don, c’est tout de même un poil décevant. Puis, évidemment, je pense à Knysna.

Bref, quand Netflix nous propose un documentaire d’une heure et demie où le footballeur rétablit sa vérité. Principalement, sur sa personnalité et sa carrière. Je me suis dit que ce serait l’occasion de découvrir son point de vue. Ben ouais, on sait qu’il y a parfois un gouffre entre la vie publique et la vie privée.

Une heure et demie après

Je n’aurais pas appris grand-chose, si ce n’est l’origine de la quenelle et la personnalité d’Anelka. Notamment, durant les passages intimes avec ses enfants même si j’ai toujours du mal avec ces moments dans les documentaires. Avec les personnalités publiques non habituées à la caméra, ils sonnent souvent comme peu naturel. Encore plus, quand on a en face un mec qui dit clairement qu’il a du mal à s’ouvrir.

Concernant sa carrière, Anelka lui-même reconnaît qu’il a fait des mauvais choix. En passant, il fait preuve d’autocritique dans ce docu. On sent le mec qui a gambergé. Toutefois, avec le recul, en regardant sa carrière dans sa globalité, on peut quand même dire chapeau à l’artiste, car il a gagné des trophées majeurs, mais il est également fascinant de voir à quel point, il a pu accumuler les erreurs critiques, que ce soit avec les clubs ou la presse. En bref, ça sonne presque comme un manuel de ce qu’il ne faut pas faire pour le jeune footballeur. Ce n’est donc pas un hasard si le documentaire s’ouvre sur cette consigne.

La vérité sur Knysna

Surtout avec la presse. Son plus grand ennemi jusqu’à une confrontation finale absolument abjecte avec L’Équipe. C’est d’ailleurs depuis que cette Une a été déclarée comme étant un mensonge que je me suis fixé comme ligne de ne plus acheter un de leurs journaux ou d’aller sur leur site. Comment peut-on décemment mettre en Une de tels mensonges ? La confiance est brisée.

Pire que tout, le comportement de l’ex-sélectionneur Raymond Domenech… Huit ans avant qu’il ne daigne dire publiquement que cette Une était un mensonge. Ça va, on n’est pas un peu en retard quand même..

Au final, Anelka: L’Incompris est un documentaire très classique et surtout trop court. Presque rien n’est approfondi à l’exception de la grève de Knysna. Exemple pertinent, le deuxième passage au PSG est réduit à une simple ligne. Pourtant, il y avait de quoi dire.

En fait, j’ai comme l’impression que le documentaire n’a été monté que pour rétablir aux yeux du monde entier, la vérité sur cette grève, car les journalistes n’ont pratiquement rien relaté sur le sujet. En cela, il est intéressant, mais la carrière prolifique d’Anelka aurait mérité plus, voir carrément une mini-série.

Un truc du style The Last Dance, quoi.

Par encore dégoûté par L’Équipe.

Conclusion

Anelka: L’Incompris est un documentaire classique revenant superficiellement sur la carrière du footballeur Nicolas Anelka et s’attardant particulièrement à rétablir la vérité sur la grève de Knysna. Au final, superficiel, car trop court, mais une bonne piqûre de rappel.

+

  • Découvrir Nico
  • Récit sur Knysna

  • Carrière trop survolée
6/10

Pin It on Pinterest