Orgasme !!! James Cameron et Tim Miller font équipe pour un nouveau Terminator !!!

Photo de James cameron aux côtés du T-800 (Terminator)

Il revient !

J’en ai foutu partout. De quoi ? Je pense que je vais avoir la décence d’éviter de préciser quoi. Quoiqu’il en soit, grâce à Deadline, on apprend que le seul et unique James Cameron se prépare à revenir sur la franchise Terminator. En effet, l’un des meilleurs réalisateurs au monde va récupérer les droits de la franchise en 2019 et, même s’il a trois Avatar sur le feu, il envisage de chapeauter la franchise. Ainsi, même s’il ne réalisera pas le nouveau Terminator qui est décrit par Deadline comme un reboot et une conclusion à la saga (difficile de comprendre comment ces deux mots vont ensemble – peut-être qu’ils veulent dire que tous les Terminator après le deux seront oubliés à la manière de l’Alien de Neill Blomkamp, ainsi on aurait un VRAI Terminator 3 pour boucler la saga), James Cameron est actuellement en discussion avec le réalisateur de Deadpool, Tim Miller, pour que ce dernier le réalise.

Photo du tournage de Deadpool avec Tim Miller
Photo du tournage de Deadpool avec Ryan Reynolds et Tim Miller.

Les désastreuses aventures des droits de Terminator

L’histoire des droits de Terminator est une longue histoire. Les principales informations qu’il faut en retenir, c’est qu’à l’époque du premier Terminator (dans les débuts des années 80, donc). James Cameron, qui n’avait alors que Piranha 2 comme réalisation donc qui demeurait assez fragile en terme de légitimité, avait vendu les droits de Terminator à la productrice Gale Anne Hurd pour 1 $ contre la certification qu’il ne pourrait pas être viré de son poste de réalisateur. Un moyen d’avoir les mains libres pour faire SON film. Le truc marrant de l’histoire, c’est que les deux se sont mariés quelques mois après la sortie du film avant de divorcer en 1989. À ce moment-là, les droits de la franchise sont partagés à hauteur de 50 % entre Gale Anne Hurd et Hemdale Film Corporation avant que Carolco ne les récupère pour le deuxième Terminator pour lequel James Cameron a accepté de revenir. Depuis, ça n’a été qu’une succession de faillites et de rachat de droits qui ont donné aux tristement célèbres ratages que sont les trois épisodes suivants et la série télé (bon, celui-là n’était pas un ratage, mais annulée au bout d’une saison avec ce cliffhanger de malade, ça fruste).

Quoiqu’il en soit, c’est un véritable plaisir, pour ne pas redire orgasme, d’apprendre que le maître reviendra sur la franchise. Sachant qu’il n’a jamais été impliqué dans un autre Terminator que le premier et le second. Il s’est même chargé de démonter personnellement dans la presse le 3 et le 4. S’il avait été élogieux envers Genisys (aka Terminator 5), c’est sans doute par amitié pour Arnold qui faisait alors son grand retour dans la peau de T-800.

Pin It on Pinterest