Critique : Zootopie

Affiche de Zootopie réalisé par Byron Howard, Rich Moore, Jared Bush
21 Rabbit Jumping Street

Fiche

Titre:Zootopie
Réalisateur(s):Byron Howard, Rich Moore, Jared Bush
Scénariste(s):Jared Bush, Phil Johnston
Voix (VO):Jason Bateman, Ginnifer Goodwin, Shakira, Idris Elba, J.K. Simmons, Alan Tudyk
Voix (VF):Lubna Gourion, Pascal Elbé, Thomas Ngijol, Fred Testot, Claire Keim
Titre original:ZootopiaDate de sortie:17 / 02 / 2016
Pays:États-UnisBudget:
Genre:Animation, Action, Aventure, Comédie, FamilleDurée:1h 46

Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque…

Image de Zootopie
Attention, danger de mort… de rire.

Critique

Mine de rien, après avoir tangué durant des années, la branche animation de Disney s’est rattrapée et commence à se faire un catalogue de poids dont Zootopie est le dernier représentant à ce jour.

Chaque Disney qui passe est désormais l’assurance de bénéficier d’un long-métrage très solide, arrivant à livrer une aventure qui ravira les enfants tout en prenant le soin d’offrir quelques friandises aux adultes. Par contre, le dernier, Le Voyage d’Arlo, était vraiment focalisé pour les tout-petits, même si ça ne l’empêchait pas de s’avérer efficace (j’ai tout de même lâché une petite larme). Avec Zootopie, on revient à des aspirations plus « adultes ».

L’Oscar de la scène la plus drôle de l’année revient à… Flash pour Zootopie

Tout d’abord, il s’agit d’une jolie réussite niveau humour offrant de passages assez fendards, n’hésitant pas à se moquer gentiment des autres Disney (la référence de la chanson culte de La Reine des Neiges, la vente de DVD pirates) et mettant à contribution notre culture ciné/télé (par exemple, avec Breaking Bad !?) à tel point que je me suis demandé que c’était ce délire. Deadpool commence déjà à contaminer les autres films ? Il n’empêche que LA scène (et, j’ose le dire, culte) reste celle utilisée dans la bande-annonce, celle avec l’administration « paresseuse ». J’ai beau avoir déjà vu la scène au moins cinq fois, je me suis encore marré comme un maternelle quand son copain dit « Prout. ». Il n’y a pas à dire, il s’agit d’une des scènes les plus drôles de tous les temps. Elle mériterait bien l’ouverture d’une nouvelle catégorie aux Oscars.

Les enfants ont leur 21 Jump Street

Pour le reste, il s’agit d’un long-métrage assez classique lorgnant sur le buddy movie avec la fameuse association de deux individus que tout oppose : l’un est un lapin flic, l’autre est un renard escroc. Toutes les figures de style du genre y passent. Si vous y êtes habitués, vous ne serez que peu surpris. Néanmoins, Zootopie présente une vraie originalité : son utopie où cohabitent proies et prédateurs, le tout zoomorphé à la Bojack Horseman. Encore une fois, les mecs derrière l’ordi en profitent pour balancer une flopée de gags visuels jouant sur la différence de stature entre chaque race d’animaux.

Bref, revenons au buddy movie. Si la galerie de personnages secondaires est conséquente et ne présente pas de réelles faiblesses, difficile d’en dire de même pour l’intrigue globalement faiblarde. Si la première partie du film est un vrai bonheur notamment avec la découverte de la ville Zootopie, la seconde rentre dans le moule et balance la morale classique, même si, pour une fois, elle n’est pas lourdingue et a un vrai sens de nos jours. Reste aussi que visuellement, le film est impeccable de bout en bout.

Par Christophe Menat qui se demande encore si Zootopie a bien fait un clin d’œil à Breaking Bad, le .

Image de Zootopie
Je ne donne pas cher pour la peau de cette gazelle.

Conclusion

Zootopie est une nouvelle réussite de la branche Animation de Disney. Blindé d’humour avec une énorme de masse de gags dont certains sont vraiment surprenants, il balance un buddy movie, revu à la sauce enfantine, pas désagréable, mais manquant un peu de consistance. Il ne lui en fallait pas beaucoup pour être dans la catégorie des meilleurs.

+

  • Dispose d’une des scènes les plus drôles de tous les temps
  • Très drôle
  • Découvrir Zootopie

  • Buddy movie un peu simpliste
7/10

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest