Critique : Piégée

Jasonette Bourne

Fiche

Réalisateur(s):Steven Soderbergh (Contagion)
Scénariste(s):Lem Dobbs (Dark City)
Acteurs:Gina Carano, Channing Tatum (Je te promets – The Vow), Ewan McGregor (Perfect Sense), Michael Fassbender (Shame), Michael Douglas (Wall Street : l’argent ne dort jamais), Antonio Banderas (Or Noir), Michael Angarano (Le Jour où je l’ai rencontrée), Bill Paxton (la série Big Love), Mathieu Kassovitz (L’ordre et la morale)
Titre original:Haywire
Pays:USA, IrlandeDate de sortie:11 juillet 2012
Genre:Action, ThrillerDurée:1h33
Budget:25 000 000 $
Une espionne décide de se venger au moment où elle est trahie par son agence…

Critique

Steven Soderbergh, c’est un peu comme un grand huit. Il y a de tout dans sa filmographie, de la merde, de l’excellent, du sympathique, du pas terrible. Du coup quand un nouveau arrive, on ne sait jamais ce qu’il vaut mais déjà, le film est déjà sorti en DVD/Blu-ray aux States et il ne sort que le 11 juillet en France. Du coup, notre sixième sens claironne déjà…

… et il a raison. Piégée, c’est pourri. Je sais, je suis direct mais franchement là, c’est du sous-Jason Bourne au féminin. Déjà le gros problème, c’est l’actrice. Elle est tout simplement insupportable. Son arrogance est horrible à voir, du coup, se la taper (sans jeu de mots) pendant tout le film relève presque du supplice. C’est un peu comme si Jason Bourne se la pétait pendant tous ses films. Du coup, avec une actrice qui joue de la telle sorte: « Regardez-moi, c’est moi l’héroïne, je pète la gueule à tout le monde et je m’en sors avec quelques égratignures. Je ne doute jamais, même s’ils arrivent à mille, je les éclate tous, non mais oh. 300, moi je le fais toute seule. ». De plus, le personnage est tellement creux qu’on a déjà envie d’arrêter le visionnage mais bon, ma mère m’a toujours appris à finir ce que j’ai commencé.

A part cette erreur, le casting Soderbergh est cinq étoiles seulement, on a davantage l’impression qu’ils viennent pour retrouver un pote, tourner quelques scènes et se barrer avec un beau chèque, même Fassbender (il reste malgré tout le seul qui arrive à sortir du lot avec Bill Paxton). Mais Soderbergh, il est malin, il sait que ça va aider à vendre son film de voir tous ces têtes sur l’affiche, tant pis s’ils sont tous sous-développés. C’est quand même drôle de voir comment d’un film à l’autre, ça peut basculer. Son casting était très solide dans Contagion, ici il est blindé de fêlures.

La réalisation tient la route comme toujours chez Soderbergh. On voyage pas mal mais on ne voit presque rien du coup, ça ne sert à rien. Mois aussi, je peux filmer un truc dans mon quartier et mettre des sous-titres comme Dublin, Londres, Majorque pour faire classe. Sauf que lui, il voyage vraiment du coup, je trouve que c’est un peu du budget gâché.

Niveau scénario, allo ? Y a quelqu’un ? Certains spectateurs vont penser que c’est très compliqué, non pas du tout, c’est ultra simple. Seulement, la mise en scène embrouille tellement en sortant des plans de nulle part qu’on peut facilement être dérouté. Mais faut pas se laisser avoir, c’est une banale histoire d’agent mis à la poubelle et qui pète tout quand il apprend ça.

Le seul truc, je dis bien, le seul truc que j’ai aimé avec Fassbender, ce sont les chorégraphies des combats. Ça pète bien, du pur close combat limite UFC mais encore une fois la logique n’est pas forcément respecté. La nana se prend des roustes, elle s’en sort sans trop de dégâts, le mec se prend une droite, il est déjà à terre… sic. Sans oublier, le respect de la gente féminine. Comble sur une séquence d’un combat, le mec la soulève pour la balancer quelque part et il la jette tranquillement… sur le lit, what’s the fuck ?

Conclusion

A ranger parmi les mauvais Soderbergh. Tu enlèves le casting, il n’y a plus rien à voir dans ce sous Jason Bourne du pauvre. En plus, Gina Carano rend le tout insupportable.
+– les chorégraphies de combat
– Fassbender en simili James Bond
– Gina Carano
– Gina Carano (non, il n’y a pas d’erreur)
– scénario prévisible et inintéressant
3/10

piegee-soderbergh affiche

Pin It on Pinterest