Critique : Marvel Studios : Rassemblement : Le making of de Moon Knight

Oscar est épatant

Fiche

TitreMarvel Studios : Rassemblement Titre VOMarvel Studios: Assembled
Intervenants Kevin Feige, Brad Winderbaum, Grant Curtis, Mohamed Diab, Aaron Moorhead, Justin Benson, Jeremy Slater, Oscar Isaac, Ethan Hawke, May Calamawy, Antonia Salib
Saison1 Épisode9
Date de sortie25 / 05 / 2022 Durée67 mn
GenreDocumentaire ChaîneDisney+

Joignez-vous à Oscar Isaac et Ethan Hawke alors qu’ils révèlent comment la série des Studios Marvel, Moon Knight, a été minutieusement créée.

Critique

Je ne comprends pas. Ce nouveau making-of de la série Marvel Studios: Rassemblement n’était même pas présenté sur la page d’accueil de Disney+. C’est seulement parce que je suis Marvel Studios sur les réseaux sociaux que j’ai pu voir qu’il était sorti. Est-ce vraiment aussi peu regardé ?

Si la réponse est positive, c’est dommage, car on apprend pas mal de choses à travers ces making-of. Une anecdote forte me vient en tête quand j’écris ces lignes. Oscar Isaac a raconté qu’à l’origine Mr Knight était l’alter-ego de Marc Spector tandis que celui de Steven Grant était Moon Knight. Plutôt cocasse, tant qu’on sait que ça ne colle pas avec la personnalité de chacun.

La méthode Marvel

Ce making-of permet d’assister à des échanges intéressants entre les trois réalisateurs de la série. Ce passage permet d’avoir un aperçu de la méthode Marvel. Cette dernière consiste à faire des lectures régulières des épisodes, ainsi chacun peut poser des questions ou faire des suggestions pour améliorer la série. C’est comme ça que Scarlet Scarab est né ou encore que May Calamawy a dû reproduire la gestuelle d’Antonia Salib, l’actrice jouant Taweret (on ne prononce pas le r, dixit le réalisateur Mohamed Diab) pour illustrer la possession de son corps.

En parlant de Taweret (et, par extension, Khonshu et Ammit). Dans le making-of, ils racontent qu’ils ont essayé autre chose que la motion capture. Sur les images de tournage, on peut voir que les acteurs sont présents et en costume. Avec juste une barre dans le dos. Cette barre pointe vers le haut et offre deux boules permettant aux acteurs d’en face d’avoir une idée d’où sont les yeux des dieux égyptiens. L’avantage de cette technologie, c’est qu’elle permet d’obtenir rapidement le reflet de la lumière sur les personnages. Il suffit de se baser sur le costume des acteurs.

Décors fabuleux

Autre chose qui m’a épaté, ce sont les décors. Franchement, je suis un peu tombé des nues quand j’ai vu certains décors étaient construits en studio. J’étais persuadé que l’équipe du film s’était déplacée sur place. Aussi, on peut admirer une énorme richesse dans les détails. Dommage que tout ne se voit pas à l’écran. Même constat avec les costumes. Comme avec Les Éternels, on peut se rendre compte de la richesse des détails sur la texture des costumes. Mention spéciale à celui de Mr Knight, vraiment magnifique.

On découvre également Oscar Isaac sur le tournage. Pour le coup, le changement des personnalités est sacrément impressionnant. Il y a une séquence où j’ai cru qu’il avait ajouté l’autre personnalité dans le miroir avec le classique « on tourne la même scène deux fois avec le même acteur puis on fusionne les deux ». En fait, pas du tout, Oscar Isaac changeait de personnalité en une fraction de seconde. Impressionnant. Très impressionnant.

Par toujours autant ravi d’avoir droit à ces making-of.

Conclusion

Encore une fois, un making-of passionnant permettant de découvrir le tournage tout en se régalant avec quelques anecdotes. Pour le coup, celui de Moon Knight en offre de jolies.

+

  • Découvrir le jeu d’acteur d’Oscar Isaac
  • Construction des décors
  • Pas mal d’anecdotes

  • J’insiste, je veux la post-production
8/10
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest