Critique : Locke and Key

Un des meilleurs comics de tous les temps

Fiche

Titre :
Locke and Key
Éditeur :Milady graphics
Scénariste(s) :Joe Hill
Dessinateur(s) :Gabriel Rodriguez

Critique

Quel intérêt de faire une critique sur un comic dont le dernier numéro est sorti, il y a un an déjà ? Je sais que pas grand-monde va le lire. Mais, je ne pouvais pas faire autrement. Il fallait que je crie mon amour pour ce qui a été une des plus belles lectures de ma vie.

En ce moment, j’ai mis la pédale douce en ce qui concerne la lecture des comics Marvel/DC pour changer un peu de registre, c’est ainsi que je me suis fait quelques numéros d’Hellboy, du très drôle The Goon, du détonnant Irrécupérable, de l’excellent DMZ et de l’intégrale de l’adaptation en comic du chef d’œuvre de Stephen King, La Tour Sombre. Mais tout cela n’était rien par rapport à Locke & Key

Ce n’est pas par hasard si j’ai cité l’adaptation en comic de La Tour Sombre en dernier. Pourquoi ? Tout simplement, parce que Locke & Key a été écrit par Joe Hill, qui n’est autre qu’un pseudo employé par Joseph Hillstrom King, le fils du maître de l’horreur Stephen King. C’est d’ailleurs pour ça que je me suis arrêté devant ce comic. Car j’étais curieux de voir ce que pouvait donner un comic écrit par l’auteur d’Horns, dont la bonne adaptation cinématographique par Alexandre Aja avec Daniel Radcliffe était sortie l’année dernière. Quelle folie ! Je n’étais pas prêt pour les émotions qui allaient venir.

Attention, chef d’œuvre derrière cette porte

Locke & Key est sans hésiter un des meilleurs comics que je n’ai jamais lu. Pourtant en lisant les premières cases, je n’étais pas trop fan du style graphique de Gabriel Rodriguez. Mais plus les pages passent, plus la magie opère. Les dessins de Gabriel Rodriguez se marient à merveille avec l’écriture de Joe Hill et l’histoire qui en découle devient rapidement impossible à lâcher (pour tout vous dire, j’ai dévoré les six tomes de la saga en moins de trois jours).

Je n’ai pas envie de vous raconter l’histoire, car je veux vraiment que vous tombiez dedans complètement par surprise comme moi et que vous découvriez ce monde magique, ces personnages très attachants (Bode en premier, ce gamin est tout simplement inoubliable et est un des meilleurs personnages jamais dessinés/écrits) ou tout simplement terrifiants. Tout en étant embarqué vers des sentiers insoupçonnés par cette intrigue très angoissante. C’est d’ailleurs pour ça que je ne présente aucune image dans la critique, les couvertures exceptées.

Par Christophe Menat, le .

Conclusion

Ne vous laissez pas vous arrêter par ces couvertures austères. Faites-moi confiance, prenez la clé de la couverture, insérez-la et déverrouillez la serrure pour ouvrir l’album. Ce sera l’une des meilleures lectures de votre vie.

+

  • Duo artistique en parfaite symbiose
  • Un monde inédit
  • Des personnages émouvants
  • Un méchant flippant
  • Des rebondissements à gogo

Trophée10/10

Pin It on Pinterest