Wonder Woman : ah ça , c’est un beau premier poster !!!

Pouvoir. Grâce. Sagesse. Merveille.

Je n’ai jamais caché que je n’étais pas spécialement emballé par Wonder Woman, mais en bon fan, je suis quand même assidûment l’actualité autour de l’Amazone incarnée par Gal Gadot. Pour son poster du Comic-Con, la lady fait des miracles en offrant ce qui est probablement une des plus affiches de l’actualité récente. Même si on se demande si on est toujours dans le DCEU.

Premier poster de Wonder Woman pour le Comic-Con 2016
Premier poster de Wonder Woman pour le Comic-Con 2016

Rien d’extravagant, mais des couleurs pétantes qui rendent grâce à Wonder Woman telle qu’elle est dans les comics et non pas le personnage sombre de Batman v Superman: L’Aube de la Justice. Avec cette affiche, on commence à constater la fameuse amorce vers un univers plus « clair ».

Le costume est vraiment impeccable, mais si je trouve que l’actrice le porte toujours aussi mal au niveau du buste. J’ai vraiment l’impression que les seins sont forcés (il y a un vrai décalage entre le buste et les « faux seins », en effet Gal Gadot est ce qu’on appelle vulgairement une plate). Ça ne colle pas vraiment avec l’esprit guerrier du personnage. Au lieu d’avoir un costume fonctionnel, on a un costume « girly pour exciter les hommes ». Remarque, c’est un bon plan pour détourner l’attention. M’enfin bref, je ne vais pas bouder et guetter avec impatience la première bande-annonce qui devrait probablement arriver demain soir à moins que Warner Bros. ne garde l’exclusivité pour le public du Comic-Con, mais ça ne collerait pas avec le changement de politique du studio désormais plus axé sur le « on ne vous cache plus rien ». Eh, mais j’ai utilisé beaucoup de guillemets dans cet article…


Wonder Woman est prévu pour le 7 juin 2017.

Réalisé par Patty Jenkins, d’après un scénario d’Allan Heinberg et Geoff Johns, avec Gal Gadot, Chris Pine, Connie Nielsen, Robin Wright, Danny Huston, David Thewlis, Ewen Bremner, Elena Anaya et Saïd Taghmaoui.

Avant d’être Wonder Woman, elle était Diana, princesse des Amazones, formée pour être une guerrière invincible. Élevée sur une île paradisiaque isolée, après qu’un pilote américain [joué par Chris Pine] s’est crashé sur leurs rives et ait parlé d’un conflit massif [la Première Guerre mondiale] qui fait rage dans le monde extérieur, Diana quitte sa maison, convaincue qu’elle peut arrêter la menace. En se battant aux côtés de l’homme dans une guerre pour mettre fin à toutes les guerres, Diana découvre ses pouvoirs… et son véritable destin.

Pin It on Pinterest