The Batman : le scénario a de sérieux problèmes et Warner Bros s’en fout

Décidément, ça s’acharne sur le DCEU

Après le départ de Rick Famuyiwa de The Flash et une bande-annonce que j’ai trouvée décevante pour Wonder Woman, on pouvait penser que ça allait se calmer du côté du DCEU. Mais pas du tout. Bret Easton Ellis en a rajouté une énorme couche.

Bret Easton Ellis est un écrivain donc plusieurs romans ont été adaptés au cinéma, notamment le film culte American Psycho (2000) avec Christian Bale. Dans un article de The Ringer, on a pu avoir une anecdote et elle est pour le moins inquiétante. Traduction :

J’étais en train de dîner avec un couple de cadres qui connaissent d’autres cadres qui travaillent sur le [prochain] film Batman, The Batman. Et ils me disaient juste qu’il y avait de sérieux problèmes avec le script. Et que les cadres avec lesquels je dînais se plaignaient des gens qui travaillent sur le film Batman. Et ils ont simplement dit qu’ils sont allés au studio et ils ont dit : « Regardez, le script est… Voici 30 choses qui ne vont pas avec ça et que nous pouvons réparer. ». Et [les cadres] ont dit : « On s’en fout. Nous ne nous en soucions pas vraiment. Le montant d’argent que nous allons faire à l’échelle mondiale, je veux dire que 70 pour cent de notre auditoire n’ira pas le voir en anglais. Et cela n’a pas vraiment d’importance, ces choses que vous soulevez sur les défauts du script. ». Je pense donc que les préoccupations mondiales jouent un rôle important dans la façon dont les films sont faits, évidemment.

Wow. Le pire, c’est que Bret Easton Ellis a adoré Batman v Superman.

Je pense qu’on sera d’accord pour dire que ça fait peur. Déjà que Batman v Superman avait de gros problèmes dans son scénario… Que Suicide Squad, bon, ce n’est pas la peine d’en parler, non ?

Le frein à main de Ben Affleck

Pour ma part, ça explique donc pourquoi Ben Affleck avait, plusieurs fois, enclenché le frein à main lorsqu’on lui parlait de The Batman. Car Ben Affleck est quelqu’un d’intelligent. On ne gagne pas un Oscar par chance. Encore moins deux. Dès lors, il n’est pas vraiment étonnant donc d’apprendre que ce sont les têtes pensantes de Warner Bros. qui lui mettent la pression. Comme par exemple avec le PDG qui avait annoncé que Ben Affleck allait réaliser The Batman, mettant ainsi Ben Affleck en porte-à-faux. Car Batman fait du pognon rien qu’avec son nom !

Aussi, je vais me faire l’avocat du diable. Même si les propos de ces producteurs sont scandaleux, peut-on vraiment leur en vouloir ? Après tout, Batman v Superman et Suicide Squad ont rapporté beaucoup d’argent malgré leurs énormes problèmes. Objectivement, on peut rétorquer, à raison, que ça va finir par donner une très mauvaise image au DCEU. Finalement, c’est ce qui est arrivé à l’univers Marvel de la Fox où seul Deadpool a réellement été un succès cette année. Néanmoins, X-Men: Apocalypse a tout de même rapporté 543 millions. Dès lors, pourquoi se prendre la tête ?

Par contre, là où je suis obligé d’abandonner le costume d’avocat, c’est devant ces propos : « je veux dire que 70 pour cent de notre auditoire n’ira pas le voir en anglais »… Euh. Ça change quoi ? Si les propos sont vrais, ce sont de gros cons. N’ayons pas peur des mots.

À prendre avec des pincettes

Pour terminer, je tiens à vous rassurer en disant que rien ne dit que le scénario n’a pas été corrigé depuis. Surtout sachant quels passionnés sont Ben Affleck et Geoff Johns. De plus, des paroles commencent à s’élever sur le net pour contredire ces propos. Bret Easton Ellis aurait même fait légèrement fait marche arrière en regrettant que ces paroles aient pris autant d’importance. Sans doute que le gars voulait juste donner un exemple superficiel. Parce que bon, mon ami m’a dit qu’un de ses amis lui a dit… Le téléphone arabe n’est pas super efficace. De plus, Bret Easton Ellis n’est pas un journaliste, il n’a pas vérifié ces propos. Le seul truc, c’est que ça colle parfaitement à l’idée qu’on pourrait avoir de ce qui se passe derrière quand on entend parler du DCEU.


The Batman (titre pas vraiment officiel, mais que Ben Affleck pense utiliser) est prévu pour 2018/2019 (merci Deathstroke).

Réalisé par Ben Affleck, d’après un scénario de Ben Affleck et Geoff Johns, avec Ben Affleck, J.K. Simmons et ce traître de Joe Manganiello.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2869 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.