Terminator: Genisys : les premières images et les détails sur l’histoire

Allez, les gars, on sort un peu de l’univers Marvel (oui, je sais, c’est dur) pour aller dans celui de Skynet. Le magazine Entertainment Weekly a encore une exclusivité pour nous avec les premières images officielles de Terminator: Genisys via ses couvertures et en profite pour apporter des précisions sur l’histoire.

Terminator: Genisys, le premier des trois films prévus par Paramount pour relancer la franchise, débute en 2029 lorsque la guerre des machines fait rage. Un groupe de rebelles humains met le système d’intelligence artificielle Skynet dans les cordes. John Connor (Jason Clarke) est le leader de la résistance et Kyle Reese (Jai Courtney), élevé dans les ruines de la Californie post-apocalyptique, est son fidèle soldat. John Connor envoie Reese en 1984 pour sauver sa mère, Sarah Connor (Emilia Clarke) d’un Terminator programmé pour la tuer afin qu’elle ne puisse jamais donner naissance à John. Jusque-là, c’est comme dans le film original. Bref, c’est un remake, alors ? Sauf que ce que Reese trouve de l’autre côté n’est rien comme il devrait.

Entertainment Weekly révèle que dans ce passé, Sarah Connor n’est pas l’innocente qu’elle était quand Linda Hamilton l’avait incarnée dans le premier opus de la franchise. Au contraire, la mère du messie de l’humanité est devenue orpheline à l’âge de 9 ans à cause d’un Terminator. Hein ? WTF ? Attends, ce n’est pas fini. Depuis, elle a été élevée par un ancien T-800 (Arnold Schwarzenegger) qu’elle appelle « Pops » – programmé pour protéger plutôt que de tuer. En conséquence, Sarah est une solitaire antisociale hautement entraînée et habile avec un fusil sniper, mais pas avec les nuances de l’émotion humaine.

Boum ! Le gros twist de la mort qui tue ! Et voilà, comment relancer une franchise. On fait comme Star Trek, on fait une suite, sauf que c’est une suite reboot, car le nouveau retour dans le passé bouleverse la continuité. En tout cas, vu comme ça, ça a l’air de vachement ressembler à Terminator 2: Le Jugement dernier avec Sarah à la place de John. Pourquoi pas, après tout. Ça aurait pu être pire, par exemple, Sarah aurait pu devenir lesbienne… Comme aurait donc fait Kyle Reese pour faire l’amour avec elle afin de donner naissance à John ? Il se serait travesti en femme ? Je n’ose même pas imaginer le scénario…

Allez, trêve de conneries, maintenant place aux couvertures :

Mise à jour du 30 octobre 2014 :

Ajout de cinq photos avec un nouveau détail sur Terminator: Genisys. Les mecs ont recréé la scène culte du premier Terminator, celle avec Arnold Schwarzenegger qui émerge du feu, en utilisant un visage numérique directement récupéré depuis le film de James Cameron. Je suis curieux de voir le résultat. En tout cas, j’espère frissonner devant la scène en me remémorant la première fois que je l’ai vu entièrement nu.

Terminator: Genisys est prévu en France pour le 1 juillet 2015.

Réalisé par Alan Taylor, d’après un scénario de Laeta Kalogridis et Patrick Lussier, avec Emilia Clarke, Jai Courtney, Jason Clarke, Matt Smith et Arnold Schwarzenegger.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2871 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.