Critique : American Nightmare

L’attrait d’American Nightmare est son pitch : une fois par an, pendant 12 heures, les lois n’existent plus, l’homme redevient un animal. C’est la Purge.

Advertisements