Spider-Man: Far From Home : la première bande-annonce VF et VOST !!!

Poster du film Spider-Man: Far From Home réalisé par Jon Watts, d’après un scénario de Chris McKenna et Erik Sommers, avec Tom Holland, Zendaya, Jon Favreau, Marisa Tomei, Samuel L. Jackson et Jake Gyllenhaal

Spidey en vacances

On l’attendait pour la sortie du Golden Globisé Spider-Man: New Generation, mais que nenni. Aujourd’hui, ENFIN, Sony sort la première bande-annonce de Spider-Man: Far From Home, la suite de Spider-Man: Homecoming.

Mystérieux Jake

La promotion avait commencé avec un post de l’acteur Jake Gyllenhaal où ce dernier partageait sa surprise d’apprendre qu’il ne jouait pas Spider-Man dans son prochain film tout en lâchant de gros indices sur son prochain rôle.

View this post on Instagram

I just realized I’m not playing Spider-Man.

A post shared by Jake Gyllenhaal (@jakegyllenhaal) on

Pour l’anecdote, Tobey Maguire avait de gros problèmes de dos et était parti pour ne pas reprendre le rôle de Peter Parker dans Spider-Man 2. Jake Gyllenhaal fut alors contacté pour le remplacer. Il était même allé jusqu’à la préparation physique. Finalement, la suite de l’histoire, vous la connaissez. En tout cas, je comprends mieux pourquoi le Parker de Maguire donne toujours l’impression d’avoir un balai dans le cul…

Bande-annonce VF

Bande-annonce VOST

« Ça va, loser ? »

Je pense que tout le monde sera d’accord pour dire que la star de cette bande-annonce est… Mystério ! Quelle classe. Ce costume, une merveille ! Avec le bocal à poisson rouge, en plus !

À part ça, on retrouve le ton de Homecoming, en deuxième année. La promesse est respectée. C’était le but depuis le début, faire grandir le public avec Peter Parker, comme avec Harry Potter. J’ai beaucoup aimé sa relation avec « MJ » dans le premier et j’ai hâte d’en découvrir plus (la BA laisse transparaître une belle alchimie). Quant à l’idée des vacances, je trouve ça sympa, ça permettra de découvrir l’Araignée ailleurs que sur la Grosse Pomme.

Abordons le retour de Nick Fury ! Ouh là, ça pue sévère pour Tony Stark, mais on s’en doutait tous. En tout cas, mis à part le retour « prévisible » des disparus (Maria Hill, c’est toi à côté de Nick ?), on n’a rien pour spoiler Avengers: Endgame (même pas une année sur le passeport de Peter). Marvel Studios a dû veiller au grain 🙂

Pour terminer, le poster teaser qui respire bon l’ambiance « vacances ». Ça tombe bien, la sortie française a été avancée au 3 juillet.

Poster teaser du film Spider-Man: Far From Home réalisé par Jon Watts, d’après un scénario de Chris McKenna et Erik Sommers, avec Tom Holland, Jake Gyllenhaal, Jacob Batalon, Zendaya, Marisa Tomei
Poster teaser du film Spider-Man: Far From Home

Spider-Man: Far From Home est prévu en France pour le 3 juillet 2019.

Réalisé par Jon Watts, d’après un scénario de Chris McKenna et Erik Sommers, avec Tom Holland, Zendaya, Jon Favreau, Marisa Tomei, Samuel L. Jackson et Jake Gyllenhaal.

33 réflexions au sujet de “Spider-Man: Far From Home : la première bande-annonce VF et VOST !!!”

  1. Soit ils ne montrent rien, soit ça à l’air très plat et chiant, un peu comme le premier. Seuls point positifs, les costumes sont stylés. Et Mysterio bien entendu (même si ça m’emmerde que ce soit dans cette saga là. Pour le coup, je l’aurais bien plus vu dans la suite de New Generation, ça leur aurait permis de rester dans l’aspect délire graphique)

  2. Avons nous la preuve que le MCU n’a jamais eu d’enjeu ?

    Sinon le trailer est quelconque, pas mauvais, mais ça sent l’oubliable

    Surtout après un spider verse et le jeu sur ps4

    Ça fait épisode de série
    Oh wait…

    • Malheureusement….Je suis d’accord.

      Surtout le twist que tu sent arriver (a la « Indestructible »), puis la charte graphique du MCU commence a me saouler aussi.

      Bref, ca sent vraiment pas bon (un truc vraiment sans saveur et vite oubliable).

      Enfin bon, reste Mystério (c’est dire).

        • Oui oui…

          Ont parie combien que Mystério se la joue « Syndrome » ^^ (du coup les élementaux sont c’est complice).

          Ensuite bon, si c’est pas ca, ouf.

          Mais je sent un truc a la con venir.

          • Oui enfin, comme TANT d’autres adaptation de comics culte.

            Mais c’est au niveau du traitement dont il est rester un maître étalon.

            Et pour le coup, la ca ferait juste vulgairement « copier coller » de Pixar (Disney…tiens tiens). Et sans doute avec moins de force que le récit de Bird…

            That’s all.

          • J’ai jamais compris l’engouement autour des Indestructibles, comme la plupart des Pixar d’ailleurs, sauf Wall-E. Je dois être insensible à leur mécanique.

            Je n’ai vu les Indestructibles qu’une fois et c’était, il y a longtemps, et je me rappelle être resté sur ma faim. D’ailleurs, j’ai toujours pas vu le deux et j’ai même pas envie.

          • Ah toi aussi?
            J’avais juste bien aimé Les Indestructibles (avec des principes de perso comme Syndrome ou Mirage, très classiques, mais très sympas)
            Mais de même, le 2 ne me tente pas du tout (et pourtant j’aime beaucoup les films de super-héros).

            Et j’ai toujours trouvé Dreamworks plus intéressant que Pixar. Je ne saurais pas trop qualifier Pixar, mais c’est souvent de « l’émotion lente et chiante » je trouve, avec une direction artistique pas dingue et un humour peu présent ou juste lourd (là où Dreamworks gère beaucoup l’humour, le rythme et la direction artistique, sans pour autant négliger l’émotion à l’occasion)

          • On se rejoint totalement dessus. Dreamworks est au-dessus de Pixar pour moi même s’ils ont des gros ratés. Pixar, j’ai l’impression de toujours voir le même film juste avec une nouvelle idée pour l’univers. Dès lors, ça a fini par me gonfler.

            Mon DA récent préféré, c’est la saga Moi, moche et méchant (même si ce n’est pas Dreamworks) avec Dragons.

          • Ma parole, vous voulez ma peau ????.

            Vous n’allez quand même pas me dire que les Indestructibles ne s’est pas totalement inspiré des comics… Surtout Marvel.

            Mystério, ça date de 1964 quand même.

  3. Par contre du coup, Mystério c’est un vrai sorcier ici? Car il a vraiment l’air de combattre le géant élémentaire. C’est soit ça, soit c’est un prestidigitateur qui crée le géant par effets spéciaux, et fait semblant de le combattre pour se faire passer pour le héros.

    D’ailleurs c’est le personnage idéal pour briser le 4e mur, ou au moins faire un petit sous-texte sur le cinéma et utiliser à fond le medium. Mais comme ils n’ont pas d’idées et ont l’air de suivre la recette classique, ils ne vont pas le faire, forcément.

    • Je ne vais pas te répondre sinon c’est du spoil pur et simple, mais quand on connaît le perso…

      Après ton idée a l’air bonne, on verra bien ce qu’il en est. Cette bande-annonce étant trop concentré sur ma bande à Spidey.

      • Je sais déjà que dans la version Amazing, c’est un humain normal mais très doué en effets spéciaux qui passe son temps à créer des illusions parce qu’il veut absolument être célèbre. Du coup, je pense que ça colle bien s’il avait crée les élémentaires lui même et fait style de les combattre (mais ça serait un twist très peu surprenant vu que tout le monde a la même théorie)

        • Je fais confiance à Marvel Studios pour le coup, ils ont toujours été très doué pour les secrets et les twists (surtout envers les fans). Qui avait vu venir le coup du Vautour en père de Liz dans Homecoming ?

  4. Un second Spider-Man pour 2019 mais un peu moins enfantin que New génération. On attend de voir ce que ca va donner au cinéma, histoire de voir s’il va bousculer mes films préférés et mon classement de film par ordre marvel

    • « Un second Spider-Man pour 2019 mais un peu moins enfantin que New génération »

      Paaaaaaaardon?! Oo
      On a pas du voir les mêmes Homecoming et New Generation…

      • Je pense qu’ils voulaient dire au niveau de l’intrigue. New Generation est très enfantin dans son intrigue générale (son plus gros point faible à mes yeux), heureusement que les blagues méta sont là pour remonter le niveau. Homecoming est calibré adolescent (donc au-dessus des enfants) tout en offrant des séquences qui sont plus adultes, notamment via le traitement intelligent du personnage de Vautour obligé de se servir des restes de Stark. C’était pas mal foutu, cette idée, quitte à égratigner le père Stark. Comme quoi, tout n’est pas rose dans le MCU et est plus complexe que prévu. C’est une chose que j’ai adoré dans Homecoming, découvrir le MCU d’en bas.

        • Le MCU d’en bas…

          Elle était quand même bien chicos la baraque du vautour…

          Sinon parler d’enfantin pour spiderverse et de chose plus adulte pour homecoming

          Quand le 1er est un hommage à tous l’univers de l’araignée en allant plus loin par ces personnages et thématiques
          Quand l’autre est un teen movie mal branlé qui souille complètement l’essence du personnage de spidey et ne respecte pas la symbolique du masque (sous couvert de vanne, parce que prendre le genre super héroïque au sérieux ça fait pas marrer les foules)
          Avec le sujet sur les richesses complètement passé à la trappe
          (2 répliques sur le sujet c’est pas le traiter intelligemment, c’est juste posé un contexte)

          La seule chose qui vaille vraiment le coup dans homecoming c’est quand peter se fait menacer par un flingue

          • Quand je parle du MCU d’en bas, il faut bien comprendre le MCU des gens normaux. Loin du monde des merveilles. C’est celui qui est mis en avant dans Homecoming et qu’on n’a pas vu dans les autres MCU. C’est cette partie que j’ai beaucoup aimé. Ça permet d’offrir un nouveau point de vue (même si Ant-Man le fait quelque part, ça reste néanmoins dans un registre criminel).

            Pour le premier, l’hommage à l’univers de l’araignée est une grosse réussite, c’est clair et net. Mais c’est le reste que je trouve enfantin. C’est une origin story très classique dans le fond.
            Homecoming a au moins le mérite de proposer quelque chose de nouveau même si c’est pas forcément nickel et toujours bien fait (l’humour ultra lourd de Ned, par exemple ).

            Sinon le Spider-Man du MCU, c’est de loin le plus réussi à mes yeux (même si paradoxalement, Homecoming est un des Spider-Man que j’ai le moins aimé ). Celui le plus proche des comics, c’est un melting pot de celui des origines pour le côté lycée et celui de Civil War avec Tony Stark en mentor. Pour le coup, c’est vraiment un nouveau Spidey alors que Miles Morales de New Generation, c’est un Spider-Man très classique.

          • « Celui le plus proche des comics »

            En sachant que spider-holland emprunte beaucoup au Miles des comics… pas certains…

            Y a quoi de nouveau dans homecoming ?
            Le fait que spidey fasse partie d’un plus grand univers ?

            L’origin story passé à la trappe ? (Même si tony nous sort le fameux « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » like)

            Y a la thématique du costume, mais ça c’est juste ne rien comprendre à spiderman en le traitant comme un mini iron man…

            Après toi tu compares homecoming au reste du MCU, moi je le compare au reste des spiderman…

            Et sur le dernier terrain il est très loin des autres (même webb gérait mieux et comprenait mieux le perso)

            Sinon spiderverse, oui l’origin story est classique, mais c’est du classique sous un autre angle et qui fonctionne, on se moque du classique pour au final te faire comprendre qu’il est important

            Parce que c’est une partie intégrante (l’essence) du personnage d’avoir cette origine là (tous les spiderman on perdu un être cher)

            Chose qu’Homecoming n’a pas compris…

          • « Y a quoi de nouveau dans homecoming ? »

            L’intégration au MCU. Iron Man, le mentor. Peter le lycéen. Trois éléments qui sont d’ailleurs au cœur du film.

            « c’est juste ne rien comprendre à spiderman en le traitant comme un mini iron man… »

            C’est une adaptation du Spider-Man de Civil War. Un Spider-Man justement différent des deux autres. Le premier (Raimi) était celui de l’âge d’or. Celui de Webb était un Spider-Man modernisé, mais sans rien de neuf sinon qu’on ait enfin droit aux blagues pendant les combats. Celui du MCU est une combinaison de plusieurs Spider-Man (âge d’or, moderne / Ultimate, Miles Morales, Civil War) pour offrir un Spider-Man différent. Celui du MCU.

            Quand je te lis, j’ai l’impression que pour toi, Spider-Man, c’est celui de Raimi (celui de Webb ne fait que le dupliquer dans l’ère moderne sans vraiment rien proposer de nouveau) et point barre. Alors qu’en 50 ans de comics, il y a eu plusieurs runs / versions de Spider-Man.

            « on se moque du classique pour au final te faire comprendre qu’il est important », du Deadpool quoi. Ce dernier se fout de la gueule des films de SH, mais propose exactement le même produit… Le serpent
            qui se mord la queue.

            « tous les spiderman on perdu un être cher », celui d’Homecoming en a perdu plus d’un aussi. Juste que le temps du deuil est passé et qu’il faut passer à autre chose. Ressasser toujours le même délire Oncle Ben / Davis, ça devient lourd.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest