Shazam : le Black Adam de Dwayne Johnson aura son propre film

La nouvelle qui sort de nulle part. La nouvelle magique ?

Même si je suis désormais habitué aux adaptations cinématographiques des comics Marvel et DC, il arrive parfois que je sois totalement pris au dépourvu par une nouvelle. En l’occurrence, celle du jour.

Grâce à The Hollywood Reporter, on apprend que New Line Cinema et DC Entertainment sont en train de faire quelque chose de curieux sur le film du DC Extended Universe, Shazam. Cela rejoint le propos de Dwayne Johnson qui avait participé à une réunion stratégique vraiment cool.

Il s’agit donc de diviser le film Shazam prévu aux États-Unis pour le 5 avril 2019 en deux. Un film pour Shazam et un autre pour le vilain Black Adam ?! Encore un truc ridicule à la Suicide Squad avec ses méchants gentils ? La marche n’est pas trop ardue à franchir. Quoiqu’il en soit, niveau comic, on peut dire que Black Adam a vu sa condition changer en devenant davantage un anti-héros plutôt qu’un vrai méchant. Un Piccolo/Végéta, quoi.

Quoi qu’il en soit, on en sait rien de plus. Toutefois, il ne serait pas étonnant que le spin-off de Shazam consacré à Black Adam sorte avant Shazam (voir pourquoi pas lui piquer sa date). Ainsi, Shazam deviendrait lui-même un spin-off de sa propre série. Surprenant, non ?

En tout cas, avec le recul, cette nouvelle n’est pas vraiment déconcertante étant donné le choix de Dwayne Johnson d’incarner Black Adam plutôt que Shazam. On sent que les mecs ont davantage envie de miser sur des noms plutôt que sur des personnages (à l’inverse justement du Marvel Cinematic Universe). Un choix, à mon sens, regrettable, mais qui permettra au moins au film de rapporter gros au box-office. Car même si Dwayne Johnson cumule pas mal de daubes, ils ont le mérite de rapporter du pognon.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2857 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.