Krampus : renouez avec l’esprit de Noël… et de Gremlins

Poster du film Kramprus réalisé par Michael Dougherty
« Rien de mal n’arrive à Noël. »

J’adore quand ça arrive. D’avoir des films où tu ne t’attends à rien, faut même dire que tu ne savais pas qu’ils existaient, puis tu tombes sur la bande-annonce, tu la regardes…

… et c’est le coup de foudre ! Et hop, elle se fait une belle place dans la pièce de ton esprit réservée aux films les plus attendus (je suis en train de regarder la saison 3 d’Hannibal, c’est pour ça que je suis en plein délire de palais mémoriel). Ça m’était arrivé avec John Wick et vu le résultat final, ça laisse espérer de belles choses pour Krampus.

Ce que j’adore avec cette bande-annonce (et aussi, le poster), c’est qu’on a l’impression de renouer avec ce qui faisait la force des films d’horreur des années 80 : reprendre les éléments les plus classiques de l’American Way of Life et les détourner dans un esprit sale gosse. Sans être trop sérieux, mais sans tomber dans la parodie non plus. Exactement, comme Joe Dante l’avait magnifiquement fait avec son diptyque Gremlins. Pour le nouveau film de Michael Dougherty qui s’est révélé avec Trick ‘r Treat, c’est l’esprit de Noël qui en prend pour son grade.

Pour l’anecdote, Wikipédia m’apprend que :

Le mot Krampus provient du vieux mot haut-allemand pour griffes (Krampe). Dans les régions alpines, Krampus est représenté comme une créature démoniaque qui accompagne Saint-Nicolas. Il agit de concert avec ce dernier, pendant que Saint-Nicolas donne des cadeaux aux enfants sages, Krampus donne des avertissements et des punitions aux mauvais enfants.

Ça me donne vraiment envie. Surtout vu la générosité du bestiaire dans la bande-annonce, comme le monstre jouet qui se prend pour un Predator, c’est quand même autre chose que le clown de Poltergeist.


Krampus est prévu en France pour le 23 décembre 2015.

Réalisé par Michael Dougherty, d’après un scénario de Michael Dougherty, Zach Shields et Todd Casey, avec Adam Scott, Toni Collette, David Koechner, Allison Tolman, Conchata Ferrell, Emjay Anthony, Stefania Lavie Owen et Krista Stadler.

Quand Max (Emjay Anthony) voit sa famille peu exemplaire se disputer à l’approche de Noël, le garçon décide d’ignorer la célébration, sans se rendre compte que ce manquement à la tradition va provoquer les foudres de Krampus, un démon ancestral bien décidé à punir les réfractaires. La situation tourne en enfer quand les figures de Noël prennent monstrueusement vie, lançant l’assaut sur la maison de Max et forçant les membres de sa famille à s’entraider s’ils espèrent sauver leur peau.

Pin It on Pinterest