Joker : Todd Phillips sur une suite et une autre origin story DC

Poster IMAX pour le film Joker réalisé par Todd Phillips avec Joaquin Phoenix

Quand le succès change les plans

Mise à jour du 22/11 : Le démenti de Todd Philipps

C’est bien beau. Ça parle, ça parle, mais si on demandait à l’intéressé directement. C’est qu’a fait IndieWire :

Honnêtement, je peux vous dire qu’aucune réunion où je serais allé n’a eu lieu le 7 octobre. Tout d’abord, si vous me connaissez et connaissez ma carrière, ce n’est pas mon style. J’ai fait une énorme comédie chez Warner Bros., Very Bad Trip, et je ne suis pas devenu tout à coup un producteur d’usine de comédies, comme, oh, sortons simplement des films [NdM : mais il a quand même fait une trilogie, je dis ça, je dis rien]. Bradley [Cooper] et moi avons une société de production à Warner. Je suis chez Warner depuis 15, 16 ans. Nous avons deux choses en développement à tout moment, pas 40 comme certaines personnes. Je ne suis pas du genre à dire que je veux ces 40 titres. Je n’ai juste pas l’énergie.

Todd Philipps

Néanmoins, il laisse une porte ouverte quant à la possibilité de Joker 2 :

Eh bien, un film ne rapporte pas un milliard de dollars sans qu’on ne parle pas d’une suite. Joaquin et moi avons publiquement déclaré que nous parlions d’une suite depuis la deuxième semaine de tournage car c’est une chose amusante à discuter. Mais l’article [de THR] fait référence à d’autres choses que celle-ci et qui étaient simplement fausses. Je ne sais pas comment cela a commencé, si c’est un assistant qui a essayé de gagner du crédit auprès d’un journaliste.

Voici la vérité à propos d’une suite. Joaquin et moi en avons parlé, tout en parcourant le monde avec les dirigeants de Warner Bros – à Toronto, à Venise et ailleurs – bien sûr, nous dînions à table et ils nous disaient : « Donc, avez-vous pensé à…? » Mais, pour parler contrats, il n’y a pas de contrat pour nous pour écrire une suite, nous n’avons jamais approché Joaquin pour être dans une suite. Est-ce que ça va arriver ? Encore une fois, je pense que l’article était au mieux de l’anticipation.

Todd Philipps

Bref, du bruit pour rien et une réputation en baisse pour THR.

Mise à jour du 21/11 : Deadline dément tout

Aussitôt l’article du THR sorti que Deadline s’est empressé de démentir les informations qui y sont contenues. Le site déclare qu’aucune suite n’est encore sur les rails, que Todd Philipps n’a jamais rencontré Toby Emmerich pour parler d’autres films DC.

Un troisième larron, Variety, s’est ajouté et a déclaré que Toby Emmerich a vu Todd Philipps et le scénariste Scott Silver pour commencer à explorer les possibilités d’une suite. Néanmoins, on en est qu’au tout début des discussions. Ça peut très bien mener à rien.

Joker 2

Finalement, ce qui devait arriver arriva. C’est sans surprise que j’ai appris via THR qu’une suite pour Joker est en train d’être monté par Warner Bros. En même temps, comment leur vouloir vu l’énorme succès ? On parle quand même de plus d’un milliard au box-office (1 018 729 655 $ à ce jour pour être précis) pour un budget de … 55 millions. Sans oublier qu’il s’agit d’un film R. C’est d’ailleurs le premier de cette catégorie à l’avoir fait.

Après, pour l’intégrité artistique, bon, c’est clair qu’on repassera. Néanmoins, la fin ouverte du film laisse suffisamment de liberté pour la suite. Par contre, ça restera un film indépendant et il n’est pas question de le lier au nouveau Batman, celui de Matt Reeves.

L’histoire d’une volonté

Pour raconter toute l’histoire, Todd Philipps serait allé voir la Warner avec l’idée de développer d’autres films dans le style de Joker mais sur d’autres personnages DC. Néanmoins Toby Emmerich, le président de Warner Bros. Pictures Group n’aurait pas été chaud. THR parle même d’un Warner « très protecteur du canon DC ». J’ai envie de dire quel canon ? Mais bon…

Néanmoins, Todd Philipps aurait eu le go pour au moins une autre histoire d’origine DC (reste à savoir qui est le personnage concerné ?) et pour Joker 2. Les négociations sont toutefois encore en cours pour lui et le scénariste de Joker, Scott Silver. Quant à Joaquin Phoenix, il devrait revenir car la Warner a des options de suite avec son contrat.

Bien joué pour Todd, moins pour la Warner

Pour l’anecdote, Todd Philipps a touché près de 100 millions de dollars pour Joker car son contrat contenait une diminution du salaire contre une augmentation des parts sur les profils (bien joué, dude). Autre anecdote, la Warner, peu confiante, a co-financé le film avec deux autres boites, Village Roadshow et Bron Studios. Bref, tout l’argent n’est pas parti de leur poche. Seulement 50 %, soit leur part de financement. C’est con quand même. Il y a des oreilles qui ont dû siffler.

Après, concernant l’idée d’une suite… Personnellement, ça ne me dérange pas car je suis resté sur ma faim. En tout cas, j’espère qu’ils vont faire d’Arthur un véritable enculé. Aussi, c’est un pari extrêmement risqué car une partie de la réussite du film repose sur ses zones d’ombre. Or, avec une suite, il est inévitable que ces zones se réduise.

Pin It on Pinterest