Critique : Detroit: Become Human

Quelle claque. Je suis resté époustouflé de début jusqu’à la fin. Detroit: Become Human est le jeu le plus abouti du studio parisien.

Advertisements

Critique : God of War (2018)

Après une trilogie quasiment parfaite, faire revenir God of War avait tout du pari risqué. Kratos étant au sommet du panthéon grec et vidéoludique. Néanmoins, la fin ouverte du troisième épisode ne laissait que peu de places au doute.