Ickerman : le teaser du film par les réalisateurs de Kaydara !!!

Photo d'Ickerman

De temps en temps, on me contacte, via le blog, pour me demander de publier un article sur un projet. La plupart du temps, je ne suis pas vraiment intéressé (dans 70 % des cas, le projet donné ne colle pas avec la politique du blog), du coup, je décline poliment. Mais, ce coup-ci, j’ai vraiment été emballé.

Après un moyen métrage dans l’univers de Matrix (Kaydara), Raphaël Hernandez et Savitri Joly-Gonfard, duo de réalisateurs français qui collaborent ensemble depuis dix ans sous le pseudonyme de Seth Ickerman, sont sur un nouveau projet de science-fiction : Ickerman. Cette fois-ci encore plus ambitieux, car il est original et a pour objectif de devenir un long-métrage. En voici le synopsis :

Dans une mégalopole futuriste et automatisée où la population ne jure plus que par la réalité virtuelle et les nouvelles technologies, Ickerman suit les aventures d’un professeur cinéphile et nostalgique. En tentant de délivrer son meilleur ami des griffes de l’homme qui contrôle cette ère digitale, il finit par agir comme les héros qu’il admire sur grand écran et redonne à ce monde une part de réalité…

Toutefois, pour commencer à s’intéresser à un projet, un teaser vaut bien plus que mille mots :

Excitant, non ? Personnellement, j’aime beaucoup l’ambiance qui rappelle pas mal Blade Runner avec un petit air de Demolition Man et j’ai un vrai coup de cœur pour le grain de l’image et pour le plan à l’intérieur de la voiture où le héros essuie un tir (à 0:54). J’ai eu l’impression de retomber en enfance et de regarder un film de SF des années 80/90 comme justement les deux précédemment cités.

Ce teaser est encore plus impressionnant quand on sait qu’il a été tourné à La Défense, le temps d’une nuit, et a été produit en trois mois avec un seul info-graphiste (Savitri) pour un budget de seulement 1 000 euros ! Ça a de quoi forcer le respect, non ? Le communiqué de presse permet de récupérer quelques infos supplémentaires.

Dans un système français où la place accordée aux films de genre, qui plus est de science-fiction, est des plus réduites, Ickerman est actuellement développé comme un projet international en langue anglaise et au budget contenu. La diffusion en ligne de ce teaser lance officiellement le casting et le financement du long métrage. Le scénario, co-écrit par les deux réalisateurs, a été développé tout au long de l’année 2015. Le tournage est prévu au premier semestre 2017.

En charge de la production d’Ickerman, l’ex-producteur VFX Alexis Perrin (Rumble Fish Productions) et les entrepreneurs Yannick Bossenmeyer et Frédéric Fiore (Logical Pictures) se sont alliés pour développer un line up commun de films de genre ambitieux et innovants. Avec Ickerman, l’idée est de suivre le modèle de Leviathan et Sundays dont les pilotes révélés en 2015 ont été optionnés par divers studios (Fox pour Leviathan, Warner Bros pour Sundays).

L’ambition est toutefois de produire le film le plus français possible en terme de talents, financement et effets numériques, en s’appuyant notamment sur l’expérience d’Alexis Perrin chez BUF (Thor, The Grandmaster, L’Odyssée de Pi, Nymphomaniac). Une exigence artistique partagée par les réalisateurs, comme en témoigne la musique du teaser par Rob (Maniac, Populaire, Horns, Made in France) et la photographie de Philip Lozano (Braqueurs).

J’espère que le duo va réussir à monter ce projet pour nous livrer un film qui va nous en mettre plein la gueule et surtout prouver au cinéma français qu’on peut faire des vrais films de genre. Pour terminer, une petite galerie.

Pin It on Pinterest