Green Lantern Corps : Geoff Johns au scénario suite à des manœuvres

Rallumer la lumière du DCEU

Du côté du DCEU, je désespérais un peu. Les projets se multiplient, mais finissent par ne rien donner. La preuve, dernièrement avec le Deathstroke de Gareth Evans. Ça avait l’air super. Sur papier, j’étais excité comme un puce sous Red Bull, mais au final, le réalisateur de The Raid a fait savoir qu’il n’était plus intéressé. Dégouté puissance mille. Bref, j’ai vraiment l’impression que la Warner a plus l’air intéressé par multiplier les effets d’annonce plutôt que de monter des projets concrets avant de les annoncer.

Néanmoins, il y a vraiment UN projet qui m’intéresse encore depuis belle lurette. Ce projet, c’est Green Lantern Corps prévu normalement pour le 24 juillet 2020. La dernière fois qu’on en avait entendu parler, c’était il y a plus d’un an avec le « L’Arme Fatale dans l’espace », pitch du scénario de David S. Goyer et Justin Rhodes.

L’un des plus grands auteurs des comics Green Lantern pour le film

Ce qui me dégoûtait, c’était la présence de David S. Goyer. Un mec qui a réussi à ruiner pas mal de films DC. C’est avec grande joie que j’ai appris que des grandes manœuvres ont eu lieu du côté de DC. Geoff Johns a quitté son poste de président et chef de la création chez DC Entertainment pour se concentrer sur des projets plus créatifs. En l’occurrence, il va produire et écrire pour la Warner via sa nouvelle boîte de production : Mad Ghost Productions.

Son premier projet ? Green Lantern Corps, évidemment. On l’y retrouvera au scénario et à la production. Une excellente nouvelle tant l’auteur a fait des merveilles pendant les dix ans où il a écrit la série régulière Green Lantern. En tout cas, je suis rassuré de voir Goyer prendre la tangente, que Johns soit au scénario et que le film semble bien parti pour se faire. D’ailleurs, il est toujours question d’un buddy movie dans l’espace avec Hal Jordan et John Stewart.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2897 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.