David Ayer : Black Mask pour Gotham City Sirens et le curieux Bright

Derrière trois femmes, un masque noir ?

David Ayer a laissé Suicide Squad 2 (à Mel Gibson ? Le bonhomme a reparlé du sujet pendant les Oscars et ne nous a rien appris de plus : un entretien préliminaire a eu lieu et il attend avant tout une excellente histoire) pour aller voguer avec les sirènes de Gotham City. À nouveau, le réalisateur donne un indice sur le film via son compte Twitter après avoir dévoilé par ce biais que Catwoman et Poison Ivy rejoignaient Harley Quinn.

Que faut-il comprendre ? Que Black Mask sera LE vilain de Gotham City Sirens ? Étant donné que le réalisateur n’a mis aucune légende, difficile de répondre par l’affirmative. Mais entre nous… Franchement ? Ouais, on est d’accord. Par ailleurs, on avait parlé de Black Mask pour le film solo The Batman. Peut-être pour une petite apparition avant Gotham City Sirens ?

« Je suppose que ça va mal se terminer. »

Par ailleurs, j’en profite de cette actualité pour partager la bande-annonce de Bright, le nouveau film de David Ayer qui sera une exclusivité Netflix et dont la sortie est prévue pour décembre.

Pour le projet, le service de streaming a tout de même posé 90 millions de dollars sur la table dont 45 millions seront consacrés au tournage et 3 pour le scénario. Un chiffre qui donne le tournis. De Suicide Squad, David Ayer y retrouvera Will Smith et Ike Barinholtz (le gardien un peu fou fou au début du film). Le casting se compose aussi de Joel Edgerton (Gatsby le magnifique) qui est l’Orc de la vidéo (oui, oui, celui qui arme le fusil à pompe), Noomi Rapace (Millénium: Les hommes qui n’aimaient pas les femmes) qui est la femme littéralement toute blanche, Lucy Fry (11.22.63), Edgar Ramírez (Zero Dark Thirty) et Margaret Cho (Drop Dead Diva). Tandis que Max Landis (Chronicle, l’excellente série Dirk Gently, détective holistique) signe le scénario.

En tout cas, le synopsis me donne sérieusement envie :

Dans un monde contemporain alternatif, humains, orcs, elfes et fées coexistent depuis le début des temps. Défiant les genres, Bright est un film d’action qui suit deux policiers issus de milieux différents, Ward (Will Smith) et Jakoby (Joel Edgerton). Confrontés aux ténèbres lors d’une patrouille nocturne de routine, ils voient leur avenir et leur monde se métamorphoser à jamais.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2855 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.