Critique : Titans – Saison 1

Les Teen Punishers

Fiche

Titre Titans Titre VO
Créateurs Greg Berlanti, Akiva Goldsman, Geoff Johns
Acteurs Teagan Croft, Brenton Thwaites, Anna Diop, Ryan Potter
Saison 1 Nombre d’épisodes 11
Date de sortie 11 / 01 / 2019 Format 40/50 mn
Genre Action, Aventure, Drame, Fantastique, Science fiction Chaîne Netflix

Critique

Il aura fallu attendre un petit moment après les States avant d’avoir droit aux Titans live chez nous. Au moins, ça nous aura permis de bénéficier de toute la saison d’un coup. L’idéal pour un rush.

Comme dirait Deadpool, avec Titans, on est bien dans l’univers DC. Tellement c’est dark ! En l’occurrence pour l’adaptation des (Teen) Titans, on est dans un mélange entre les séries Marvel de Netflix pour le côté violent et du Heroes pour les délires super-héroïques à un niveau humain.

Mon coup de cœur… ne concerne pas les Titans

Je n’ai pas été spécialement emballé par les onze épisodes de la série. Je me suis même souvent ennuyé. Déjà le casting principal, malgré un look plutôt sympa avec une mention spéciale pour celui, improbable, de Kory Anders, manque de charisme. Personnellement, je n’arrivais pas à m’y attacher et à avoir de l’empathie. Encore moins pour ce Robin pleurnicheur. Ce n’est pas pour rien que c’est le Robin que j’aime le moins. #TeamDamianWayne #TeamJasonTodd

Tu ne seras donc pas surpris en apprenant que mon épisode préféré de la saison ne concerne que de loin les Titans vu qu’il implique la Doom Patrol. Voilà des persos qui ont du cœur et qui marquent. J’ai franchement hâte de découvrir la série qui leur sera consacrée (prévue sur DC Universe, le 15 février 2019).

Que ça traîne en longueur

Pour revenir aux héros de la série, l’intrigue principale repose sur Raven et mazette, comment ça n’avance pas… On dirait carrément une saison pour préparer des spin-off pour le service de streaming de DC. On rencontre Hawk & Dove, la Doom Patrol, Jason Todd et Donna Troy. J’ai également trouvé que ça manquait de rythme. Surtout, quand, en plus, on se tape des protagonistes et une écriture un peu simpliste même si les références geek font sourire. Après, faut relativiser en se disant que comme je n’ai pas accroché aux personnages, c’est un peu normal que je me fasse chier.

Les jeunes Punishers ?

L’autre point qui me chagrine. C’est de voir toute cette violence chez les Titans. Sachant que l’équipe qui la compose est celle des Teen Titans, ça la fout un peu mal. Mais je me suis dit pourquoi pas. Ça peut amener un point de vue sympa, mais plus les épisodes avancent, plus le malaise grandit. Starfire qui bute (crame serait un mot plus juste) des gens sans sourciller. Beast Boy qui bouffe un mec. Raven qui en liquéfie un autre de l’intérieur. Sans oublier un Robin plus sidekick du Punisher que de Batman. Bref, en regardant la série, il faut vraiment s’enlever les Teen Titans de la tête.

Bémol, même en pratiquant l’amnésie, j’ai trouvé ça chelou. Comment peut-on avoir de la sympathie pour cette équipe de tueurs ? Parce que c’est bien ce qu’ils sont. Alors quand en plus, les acteurs ont un niveau plutôt moyen. Pas aidé non plus par des répliques parfois à côté de la plaque.

Techniquement impeccable, et même plus

Il reste tout de même des belles choses. La photographie est soignée. Les décors sont variés et inspirés. J’irais même jusqu’à dire que les effets spéciaux m’ont agréablement surpris. Je m’attendais à un truc mauvais comme les séries Marvel de Netflix, mais non, ceux de Titans tiennent la route. Sauf peut-être Beast Boy. C’est d’ailleurs le personnage qui souffre le plus du passage au live. Que c’est triste de ne le voir se transformer qu’en tigre…

Bref, je ne sais pas si je vais faire l’effort de regarder la deuxième malgré le cliffhanger d’enfoiré et la scène post-générique vachement sympa (même si encore une fois, c’est moralement pas terrible…). Par contre, pour la délicieuse Doom Patrol, comptez sur moi !

Par pas emballé par la première proposition du DC Universe, le 29 janvier 2019.

Conclusion

Série phare pour le lancement du DC Universe, les Titans ont une charge sur les épaules digne de celle d’Atlas (Titan, Atlas, oh, oh). Pour ma part, le rendez-vous est manqué. Malgré une technique impeccable, j’ai été rebuté par le reste. Les personnages sont fades, en plus d’être moralement antipathique (ce sont tous des tueurs). L’intrigue générale est prévisible et traîne trop en longueur. Reste mon coup de cœur : la Doom Patrol.

+

  • Doom Patrol
  • Technique très solide
  • J’aime bien les costumes

  • Ce sont vraiment les Teen Titans ?
  • Héros antipathiques et moralement discutables
  • Intrigue inintéressante et à rallonge
5/10

13 réflexions au sujet de “Critique : Titans – Saison 1”

  1. Tout à fait d’accord. Ce final flingué, ce Robin détestable qui n’a rien d’un Dick Grayson et cette Starfire psychopathe (bien que l’actrice ait un bon potentiel pour le personnage, dommage). J’ai beau avoir adoré tout ces easter eggs (DC veut bien faire savoir qu’il peut utiliser TOUT son univers comme il le souhaite, petit jab à Marvel), cette ambiance à la Garth Ennis m’a rebuté tout du long. Et dire que l’épisode sur la Doom Patrol m’avait donné un sursaut d’espoir…

    • Je ne dirais pas que c’est un jab à Marvel tout simplement parce que DC n’a pas la volonté de poser un univers partagé. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent sans aucune conséquence. Je trouve ça dommage. Dès lors, on peut foutre des easter eggs à gogo… Perso, ça me fait sourire, mais ça s’arrête là.

  2. Je ne serais pas si radical en disant que le rendez vous est manqué. Je partage ton avis sur le coté technique et les effets spéciaux qui sont de bons niveaux. Je suis moins d’accord sur Robin, qui est sombre certes et psychologiquement atteint, mais ne le serais t’on pas si on avait passé notre enfance à Gotham élevé par Batman et obligé de se confronter au pires psychopathe ? Pour le coup je trouve l’approche plutôt réaliste.
    C’est vrai que le coté tueurs sans pitié est peut être un peu trop exagéré mais, ils ne tuent que des méchants… et Raven et sous l’influence d’un démon… voir d’un univers démoniaque que je sache c’est pas des gentils ? et quand tu connais l’histoire de Raven depuis le début, c’est pas vraiment une gentille…c’est plus compliqué que ça. N’oublions pas que dans l’épisode teen Titan Raven c’est réincarnée en adolescente mais le passé est toujours là…et ça explique cette influence démoniaque qui la hante.
    Pour Beat Boy, je pense qu’il découvre ces pouvoirs et qu’il se transformera ensuite en autre chose. L’épisode Doom Patrol, j’ai adoré hâte de voir la série également.
    Je reste agréablement surpris par cette série, malgré les quelques épisodes un peu long, que je trouve bien meilleure que les autres adaptations DC ( voir supergirl, arrow et consors…)

    • En même temps, c’est sûr que si on compare avec les autres adaptations DC… C’est une excellente série, mais dans le milieu, ça reste moyen.

      Pour Robin, c’est surtout sa manière de tout mettre sur le dos de Batman qui m’agace. Tout en faisant une petite crise de jalousie quand il le remplace par Jason Todd… Pas vraiment un Robin bad ass… Plutôt un ado prépubère. Pourtant déjà inspecteur…

      Ça reste le problème de l’univers DC. Ce sont des super-héros et les super-héros ne tuent pas. Sinon, qu’est-ce qu’ils les différencie des vilains ? La justice est la justice. Ils ne sont là que pour intervenir quand la justice a échoué.

      Concernant Raven, c’est effectivement un cas à part.

    • En même temps, c’est sûr que si on compare avec les autres adaptations DC… C’est une excellente série, mais dans le milieu, ça reste moyen.

      Pour Robin, c’est surtout sa manière de tout mettre sur le dos de Batman qui m’agace. Tout en faisant une petite crise de jalousie quand il le remplace par Jason Todd… Pas vraiment un Robin bad ass… Plutôt un ado prépubère. Pourtant déjà inspecteur…

      Ça reste le problème de l’univers DC. Ce sont des super-héros et les super-héros ne tuent pas. Sinon, qu’est-ce qu’ils les différencie des vilains ? La justice est la justice. Ils ne sont là que pour intervenir quand la justice a échoué.

      Concernant Raven, c’est effectivement un cas à part.

      • C’est clair que ce pauvre Robin manque un peu de maturité, il a la psychologie d’un ado. Les super héros ne sont pas des tueurs certes, il y a quand même quelques exceptions comme le Punisheur… Mais l’histoire est justement basée sur cette dérive violente de Robin qui lui pose problème, d’où sont départ de Gotham. Par contre mettre la faute sur Batman est énervant ( parce que j’adore Batman !) mais n’est ce pas un peu vrai ? L’arme principale de Batman est la peur même s’il ne tue pas.

        Une meilleure série de SH que celle là ? Gotham, DD oui, peut être Punisher… pour les autres je vois pas.Des moins bonnes par contre j’en vois beaucoup.
        Après les épisodes ne sont pas tous de qualité équivalente mais au global je le redis j’ai été agréablement surpris mais si ça n’est pas du niveau d’un Gotham j’en conviens.

        • Le Punisher ne peut être considéré comme un super-héros, il est à la lisière entre le super-héros et le super-vilain.

          Mettre la faute sur Batman… Sachant que ce dernier a un code moral très pointu, non. S’il joue sur la peur, il ne franchit jamais la ligne.
          Il y a une réplique qui m’a fait tilter pendant la série. Un moment, Dick dit que pendant que Batman dormait sur ses deux oreilles, lui, gambergeait dans son lit. Euh… Depuis quand Batman dort sur ses deux oreilles ??? S’il y en a un qui gamberge en permanence, c’est bien lui.

          On peut aussi compter sur Legion, Heroes. The Tick (dans un registre comique). Agents of SHIELD. Jessica Jones (au moins, la première saison). Luke Cage. Iron Fist. Misfits. Powers. Inhumans (non, je déconne XD).

          Gotham, j’aimais beaucoup au début. Puis c’est parti en couilles…

          • C’est vrai que Gotham perd un peu de son charme au fil des épisodes mais c’est inérant aux séries qui durent… Légion, du potentiel mais j’ai peu accroché, là encore un univers trop égo centré sur le héros… il y a the gifted qui est pas mal et Cloak and Dagger qui a du potentiel mais reste à développer. Pour iron fist et inhumans, je vais faire comme ci j’avais pas bien lu, surtout inhumans… Jessica jones et Luke cage sont du même niveau que teen titan pour moi.

          • Je n’ai pas réussi à accrocher à The Gifted. Legion, je n’ai vu que la première saison pour l’instant.

            Iron Fist, j’adore malgré ses défauts.

            Pour moi, la première saison de Jessica Jones et les deux de Luke Cage sont au-dessus. Cette saison de Titans vaut pour moi la deuxième de JJ.

          • Pour iron fist la première saison qui a tant été décriée m’avait plutôt plue aussi, dans la mesure ou elle ouvrait la porte au vrai iron fist, las la deuxième saison m’a énervé avec des costumes bâclés et un univers trop restreint, la représentation des cités éternelles pas au niveau et clairement hors du MCU.
            Dommage parce que ce héros mérite bien mieux.
            Au final je suis assez d’accord avec toi, cette saison de teen titan est du niveau de la 2e de JJ.

  3. Je t’ai trouvé un peu dur pour cette série
    Pour moi qui découvrait TITANS cela ne m’a pas choqué outre mesure qu’ils tuent à gogo
    j’ai été surpris par les effets spéciaux que j’ai trouvé bons pour une série
    que Robin tue c’est un peu la dérive de notre temps, on ne se contente plus d’attraper les vilains on les anéantie! il est loin le coté chevaleresque ou batman déposé les méchants ligotés devant le commissariat lol

    • J’ai lu pas mal de comics Titans quand même. Du coup, j’ai été un peu choqué.

      Robin, c’est un peu la dérive de notre temps, on ne se contente plus d’attraper les vilains, on les anéanti. C’est un peu le serpent qui se mord la queue. Ça le gêne quand c’est Bruce, mais quand c’est Starfire ou Beast Boy. Aucun problème. D’autant plus illogique quand Bruce NE TUE PAS !
      En plus, le point de départ de son drama, c’est ENTIÈREMENT de sa faute. Pas celle de Bruce.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest