Critique : L’élite de Brooklyn, TimeCop & Remember Me

Aujourd’hui, c’est le tour de tester un film policier, un film d’action de JCVD et un drame. Des blurays tous les trois, allez c’est parti mes cocos!

L’élite de Brooklyn – Brooklyn’s Finest

Antoine Fuqua (Training Day) a réuni un superbe casting : Richard Gere, Don Cheadle, Ethan Hawke et Wesley Snipes (ça faisait longtemps lui) mais ça ne fait pas forcément un excellent film. Le problème de ce film est sa comparaison avec les séries cultes The Shield et The Wire. Basé sur les mêmes sujets (la moralité du côté de la loi, les gangs) dans le même style d’univers, L’élite de Brooklyn n’arrive jamais au niveau de ces séries qui ont déjà débattus sur ces sujets maints fois et plus profondément.

Spoiler

De plus la fin est un peu pitoyable, le flic ripoux meurt, l’infiltré se fait tuer par un flic (ben voyons) et le gentil survit. Alors que durant tout le film, la frontière entre le bien et le mal est tenue, nous démontrant que les gentils n’ont pas le pouvoir. La fin moralisatrice remet les pendules à l’heure et déçoit énormément.

La scène culte : j’ai cherché, cherché et je n’ai pas trouvé. Tout est déjà vu. S’il y en a un qui trouve, qu’il se manifeste ^^.

Film : 5/10

Pas grand chose à se mettre sous la dent niveau bonus. Qualité technique nickel.

Bluray : 6/10

TimeCop

Quand je l’avais vu jeune, il m’avait marqué. Étant en jumelage avec Bloodsport (je le voulais vraiment), je me suis dit que c’était l’occasion de le revoir. Eh ben, je suis servi, ça a beaucoup vieilli, les FX sont complètement raté. Les combats ne sont pas terribles malgré les kicks de JCVD indémodables. Dans le même genre (science-fiction avec de l’action à gogo et de l’humour pince sans rire), je lui préfère Demolition Man.

La scène culte : le lancement de la machine à remonter le temps avec JCVD qui met bien la pression à sa nouvelle partenaire en racontant des anecdotes bien croustillantes du type « C’est quoi les taches rouges sur le mur ? », « C’est le sang de ceux dont le lancement a merdé ».

Film : 5/10

Qualité technique très moyenne. Aucun bonus, le film étant proposé avec Bloodsport. M’enfin vu la qualité, ils auraient pu trouver la place pour mettre quelques bonus. Au moins, ce n’est pas cher (11 euros).

Bluray : 4/10

Remember Me

Le réalisateur Allen Coulter a déjà œuvré sur d’excellentes séries (Six Feet Under, Rome, Les Soprano, Damages et j’en passe, une filmographie de fou).

Robert Pattinson (de la saga avec les vampires qui se prennent pour des ampoules) et Emily de Ravin (la flippante Claire dans la série sur des gens paumés sur une île) incarne un jeune couple attachant mais les stars de ce film sont sans contexte Pierce Brosnan (Mr Bond, James Bond) et la petite Ruby Jerins (vue dans Shutter Island), impressionnante de maturité (les meilleures scènes du film sont avec eux, il n’y a pas de hasard). Souvent patho mais jamais too much, le film m’a surpris dans le sens positif du terme.

Le film n’obtient pas 8 par manque d’originalité malgré toutes ses qualités. Je ne comprend pas les critiques assassines de la presse. Effet Twilight ?

La scène culte : sa fin démentielle prenant tout le monde à contre-pied.

Film : 7/10

Bonne qualité technique mais pas beaucoup de bonus, juste un making-of et quelques bandes annonces.

Bluray : 6/10

Pin It on Pinterest