Cinéma : les films de septembre 2018

Le retour des Feebles ?

Bon, pour le coup, je ne vais pas dire que ce septembre est un mois qui me passionne particulièrement. En même temps, c’est un peu normal. On évite de sortir les grosses bombes en pleine rentrée scolaire. Voir rentrée tout court.

Je passe directement la première semaine qui ne me propose rien à mes yeux.

La deuxième semaine, Searching – Portée disparue me fait de l’œil. Il faut dire que ce dernier semble offrir une expérience peu commune au cinéma. Allez voir la bande-annonce si vous voulez savoir de quoi il en retourne.

Ça commence à s’améliorer avec la troisième semaine. Rien qu’avec Les Frères Sisters. Il faut dire que Jacques Audiard + John C. Reilly + Joaquin Phoenix + Jake Gyllenhaal, ça a de la gueule ! À noter le nouveau spin-off du Conjuringverse, La Nonne. Je ne sais pas pour ce dernier, car Annabelle m’a fait perdre tout espoir pour ces spin-offs. Quant à Carnage chez les Puppets, il a été qualifié par certaines critiques comme pire film de tous les temps. Rien que ça. Pourtant, ça avait l’air fendard en regardant les affiches. Ça doit être ça, le piège. Du coup, j’en ai pris une pour illustrer l’article. Frappe de bâtard !!!

Allez zou, next week. Alors là, difficile de ne pas être curieux pour La Prophétie de l’horloge. Au-delà du casting (Cate Blanchett et Jack Black), il s’agit d’un film familial signé Eli Roth. Oui, le mec derrière Cabin fever, le diptyque Hostel ou encore The Green Inferno. Pour finir, L’ombre d’Emily parce que j’aime beaucoup Paul Feig même s’il ne semble pas que ce soit une comédie.

See ya !

Sorties du 5 septembre

Sorties du 12 septembre

Sorties du 19 septembre

Sorties du 26 septembre

Advertisements
A propos de l'auteur : (2954 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.