Cinéma : les films d’août 2018

Une mission et basta

Ce mois-ci, je n’aurais le temps que pour un film et je le vois ce soir ! C’est Mission: Impossible – Fallout. Au départ, je n’avais pas prévu d’aller au cinéma en août, mais les critiques dithyrambiques pour les nouvelles aventures d’Ethan Hunt m’ont convaincu d’y aller. D’autant plus que j’avais adoré l’épisode précédent, Rogue Nation. Mais ce n’est pas ce détail qui va m’empêcher de balayer les sorties.

La même semaine que Mission Impossible, il y a Contrôle parental qui sort. Ce n’est pas du high level, mais la bande-annonce m’a bien fait rigoler.

Allez, je passe à la deuxième semaine où on retrouve encore une comédie avec L’Espion qui m’a largué. Contrairement aux apparences, ce n’est pas la suite de L’Espion qui m’a tirée qui d’ailleurs, contrairement aux apparences, n’est pas un film de boules. Bref, ce jeu de masque me donne encore plus envie de voir Mission Impossible. On a également droit à Elle Fanning en Mary Shelley et l’affiche m’apprend qu’elle a écrit Frankenstein à l’âge de 18 ans. Chapeau l’artiste. Par contre, le film a récupéré pas mal de mauvais critiques. Un troisième Detective Dee est aussi de la partie (Détective Dee : La légende des Rois Célestes). Le seul que j’ai vu, c’est le premier et je n’ai pas aimé. Au moins, la bande-annonce est à mourir de rire tant c’est mal fait. Quant à Neuilly sa mère, sa mère, là, par contre, j’ai adoré le premier. Mais les suites et les comédies françaises font rarement bon mélange. Sauf pour Les Bronzés ! À condition de ne pas compter le trois. Mention aussi à Astérix et Obélix. Pour terminer la semaine, Under the Silver Lake par le gars d’It Follows. Ce qui me fait penser que je dois voir ce dernier. Surtout qu’il traine sur mon étagère depuis un moment.

La troisième semaine nous offre non seulement le retour de Robert McCall alias l’Equalizer (Equalizer 2), mais aussi de Papillon sous la forme d’un remake où Charlie Hunnam et Rami Malek reprennent les rôles autrefois dévolus à Steve McQueen et Dustin Hoffman. Next.

Impossible de ne pas avoir un p’tit sourire devant les excellentes affiches d’En eaux troubles où le Transporteur affronte un Mégalodon. Tandis qu’on ressort des vieux fourneaux Pierre Richard, Eddy Mitchell et Roland Giraud pour Les Vieux Fourneaux. Espérons que ça n’empeste pas la naphtaline. Spike Lee revient avec le curieux BlacKkKlansman : J’ai infiltré le Ku Klux Klan. Probablement le film de la semaine. Sinon, pour les fans de trucs préhistoriques, Alpha devrait leur faire plaisir. Y a Diablo en plus.

On finit août avec une dernière semaine pour surmonter la dépression des fins de vacances qui nous guette. Quoi de mieux qu’un bon film d’action signé Peter Berg. C’est 22 Miles. Soit en français, 35,4056 kilomètres. Ah non, on me dit que le titre original est en fait Mile 22 et que 22 Miles est le titre français… À noter Kin : Le Commencement où on peut voir en gros Stranger Things sur l’affiche pour signaler qu’on retrouve les mêmes producteurs en plus petit. Du vil marketing, mais ça marche parce que je m’y suis ensuite intéressé avant d’être refroidi par la bande-annonce.

Sorties du 1 août

Mario

Sorties du 8 août

Sorties du 15 août

Sorties du 22 août

Sorties du 29 août

Advertisements
A propos de l'auteur : (2972 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.