Avengers: Infinity War – BO : Démarrage stratosphérique à 630 millions

Le monde est tombé

Avant sa sortie et de l’avoir vu, je me posais la question de savoir si cet Avengers allait battre des records. Après tout, ce n’est pas facile pour lui. En effet, à la différence d’un Black Panther, il implique d’avoir vu une grosse majorité des précédents films du MCU. Parce que franchement, voir Avengers: Infinity War en tant que premier film du MCU, ce n’est pas génial. C’est même déconseillé. Mais finalement, peu importe. Car c’est un véritable raz de marée.

Meilleur démarrage de tous les temps aux States

Commençons avec le pays de l’Oncle Sam. Pendant longtemps, on a débattu pour savoir si oui ou non, il allait battre le record des trois premiers jours de Star Wars: Le Réveil de la Force (247 966 675 $) et la réponse est… OUI.

Le chiffre définitif n’est pas encore tombé. On table autour de 250 millions, ce qui est très proche du Star Wars. Néanmoins, il est assuré que ce sera plus. Thanos est donc le nouveau maître du démarrage du box-office américain.

Mise à jour : le chiffre définitif est tombé et c’est encore mieux que prévu : 257 698 183 dollars !

Thanos règne en maître dans tous les cinémas

Passons maintenant à l’international. Les chiffres foutent le vertige. Il cumule déjà à 380 millions de dollars. C’est le deuxième meilleur démarrage de tous les temps derrière Fast & Furious 8 et ses 444,2. Néanmoins, il y a une grande différence entre les deux. C’est que le dernier né de Marvel Studios n’est pas encore sorti en Chine, ni en Russie et ces deux-là auraient pu faire la différence. On ne saura jamais de toute façon.

Quoiqu’il en soit, les meilleurs démarrages se sont fait au Royaume-Uni (42,2 – troisième meilleur week-end de tous les temps), en Corée (39,2 – meilleur démarrage), Mexique (25,1), Australie (23 – deuxième meilleur démarrage) et le Brésil (18,8). Quant à la France ? On a amené 17,7 millions de dollars. Au total, ça nous fait 630 millions. Pour donner une idée du score. Justice League, sur toute sa carrière au cinéma, en a fait 657,9.

Ce n’est que le début. Maintenant la question est de savoir si le bouche à oreille va fonctionner. Franchement, vu les retours sur les réseaux sociaux, ça a l’air très bien parti. De plus, votre serviteur a eu la faiblesse de voir déjà deux fois le film. M’enfin, comment s’empêcher de revoir Thanos ?

Petit tour sur les réactions

Évidemment, un tel tour de force ne peut pas passer inaperçu et beaucoup ont réagi. J’ai retenu ceux qui m’ont marqué.

James « Les Gardiens de la Galaxie » Gunn est évidemment par terre devant de tels scores.

Ryan « Deadpool » Reynolds rend hommage tout en assurant la promo de son Deadpool 2 à venir. Un combo magique qui s’est fait avec une photo de la lettre de refus de Tony Stark quant à la demande du mercenaire d’intégrer les Avengers.

Quant à David « Suicide Squad » Ayer, il s’incline avec classe.

Par contre, aucune réaction de James Cameron. Pourtant, ils ont fait un bel hommage à son Aliens, le retour 😛 .

Le mot de la fin au créateur de Thanos, le légendaire Jim Starlin, et ouf, il a aimé !

The Avengers the Infinity War! I really have to watch what I say here, so as to not spoil the many surprises this film…

Publiée par Jim Starlin sur mardi 24 avril 2018


Avengers: Infinity War est sorti depuis le 25 avril 2018.

Réalisé par Anthony et Joe Russo, d’après un scénario de Christopher Markus et Stephen McFeely, avec un casting de malade.

Avengers: Infinity War met en scène le plus grand duel de tous les temps, dans une aventure épique à la confluence des différents univers Marvel. Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2971 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.