6 choses qu’il faut savoir sur The Raid 2

C’est la première fois que j’écris un article de ce genre, mais d’un, j’ai adoré le film de Gareth Evans et de deux, il y a des anecdotes sympas. Allez, c’est parti pour les 6 choses qu’il faut savoir à propos de The Raid 2.

Berandal, le sous-titre de The Raid 2, signifie délinquant en indonésien.

The Raid 2: Berandal a été écrit avant The Raid: Redemption. À la base, Gareth Evans avait écrit le scénario de Berandal, mais étant donné qu’il coûtait trop cher à tourner, le Gallois qui murmurait à l’oreille des Indonésiens s’est décidé à réaliser un film plus simple et a pondu un scénario en conséquence. Ce scénario est devenu The Raid. Puis suite au succès de ce dernier, Gareth Evans a réécrit le scénario de Berandal pour en faire une suite.

The Raid 2: Berandal offre la première séquence de cascades en voiture jamais tournée en Indonésie (et en plus, c’est la première fois que le réalisateur s’y attaque). Un film, deux virginités.

– La bande originale du film regroupe les compositeurs de la bande orientale (Aria Prayogi et Fajar Yuskemal) et occidentale (Joe Trapanese) de The Raid. Une fusion de genres.

– Pour l’impressionnante scène de bataille dans la boue dans la prison, il a fallu utiliser vingt camions pour acheminer la boue sur les lieux du tournage et huit camions-citernes contenant chacun mille litres d’eau pour créer la pluie.

– Yayan Ruhian qui jouait Mad Dog dans le premier revient dans un autre rôle. Donc oui, Mad Dog est toujours mort, et non, ce n’est pas son jumeau, ni un clone.

Pin It on Pinterest