The Punisher : Ben Barnes rejoint la série Marvel/Netflix

Une nouvelle victime se dresse face au Punisher

Après la fuite de documents qui laissent supposer que la série Marvel/Netflix consacrée au Punisher était à la recherche de Microchip, voilà que TVLine annonce que l’acteur anglais (et beau gosse) de 35 ans, Ben Barnes, a été casté dans le rôle d’un personnage régulier qui s’opposera au Frank Castle de Jon Bernthal.

Concernant le personnage en question, TVLine invoque des rumeurs pour dire qu’il s’agit de Bobby Saint. Le personnage n’existe pas dans les comics, mais on avait pu le voir sous les traits de James Carpinello dans le film The Punisher de 2004. Ce dernier était le fils d’Howard Saint, le grand méchant du film incarné par John Travolta.

On peut donc supposer qu’il s’agit d’un moyen de rendre hommage ou, tout simplement, d’un clin d’œil comme Marvel en affectionne.

John Travolta est Howard Saint dans le Punisher de 2004.

Qui est Ben Barnes ?

L’acteur s’est révélé via Le Monde de Narnia: Le Prince Caspian et sa suite où il jouait, tadada, le Prince Caspian X. Il a ensuite enchaîné quelques films mineurs avant de revenir sur le devant de la scène avec Le Septième Fils. Malheureusement, pas pour longtemps, vu que le film a fait un gros flop. À la rentrée, on pourra le voir sur HBO pour la nouvelle série phénomène, Westworld, où il incarne un personnage secondaire.


The Punisher est prévu sur Netflix pour 2017 (des rumeurs, mais ça sent très bon pour que ce soit le cas).

Elle est produite par Marvel Television en association avec ABC Studios pour Netflix. Le showrunner est Steve Lightfoot (Hannibal). Les acteurs sont Jon Bernthal, Ben Barnes.

L’assassinat de sa famille laisse l’ancien policier Frank Castle traumatisé et amer. Sous le surnom de Punisher, la cible devient alors chasseur.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2787 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.