Test : Tesla Effect : A Tex Murphy Adventure

Tesla Effect : A Tex Murphy Adventure Logo
Madeleine de Murphy

Fiche

Titre :
Tesla Effect : A Tex Murphy Adventure
Éditeur :Atlus
Développeur :Big Finish Games
Plate-forme :Mac, PCDate de sortie :7 mai 2014
Genre :Aventure, Point & ClickTesté sur :PC
Tesla Effect : A Tex Murphy Adventure Image

« Tiens, toi ? On ne s’est pas déja vu par hasard ? Dans un vieux jeu, dans les années 90 ? Non, ça ne te dit rien ? »

Critique

Tex Murphy. Un nom qui aura résonné dans le cœur des nombreux fans de Point & Click dans les années 80/90. Après presque 16 ans d’absence, le détective qui voue un culte à Samuel Spade débute sa sixième aventure avec Tesla Effect. Un comeback réussi ?

Après avoir été abandonnée, la licence Tex Murphy a pu être ressuscitée grâce à la volonté tenace de ses créateurs et surtout une campagne Kickstarter qui a permis de récupérer plus d’argent que prévu. Pour résumer mon expérience personnelle avec Tex Murphy, ça se limite à un seul jeu Under a Killing Moon que je n’ai jamais pu finir tant il me foutait la frousse. Je sais, ce n’était pas voulu, mais le clown… Comme excuse, je venais juste de boucler le roman Ça.

Cette fois-ci, j’avais bien l’intention de ne pas lâcher l’affaire. Au démarrage, j’ai été surpris de voir la qualité vraiment déplorable des sous-titres français. Bourrés de fautes d’orthographe, ils semblent avoir été faits à l’arrache avec l’aide de Google Traduction. Néanmoins, ça permet aux anglophobes de pouvoir jouer. Heureusement, la qualité de l’image permet de souffler un peu. Tout commence avec une cinématique superbement compressée (miracle, on n’a pas de bouillies de pixels comme tous les jeux PC en offrent, même ceux de Blizzard). La balade en voiture (volante) proposée fait irrémédiablement penser à Blade Runner. On peut déjà jauger la qualité des effets spéciaux. Évidemment, ils font pâle figure, mais ça se tient.

J’ai eu envie de verser une larme en découvrant Tesla Effect.

Le jeu nous laisse les commandes dans les locaux de Tex Murphy sur Chandler Avenue avec notre héros amnésique, l’occasion de bénéficier d’une pléthore de flashbacks qui ravira les fans et de commencer à saisir les enjeux. On se balade en mode FPS (appuyez sur Alt + Maj pour basculer en clavier azerty) tout en cherchant des éléments dans les décors pour faire avancer l’intrigue. La lampe torche permet de faire briller les objets qu’on peut récupérer, bien pratique pour éviter de tourner en rond pendant des heures (déjà que le jeu est suffisamment long). Niveau qualité graphique, eh bien…. Si les Tex Murphy étaient des précurseurs à l’époque, celui-ci accuse beaucoup d’années de retard. On ne va pas aller par quatre chemins, c’est laid ! Fort heureusement, l’utilisation de véritables acteurs et d’une caméra HD permet d’oublier (de temps en temps) ce point.

Parce que bon, difficile de bouder ce véritable jeu old-school. J’ai eu l’impression de retomber dans ma jeunesse et de découvrir le dernier jeu Point & Click à la mode. Je n’ose même pas imaginer les émotions des véritables fans. Quant à l’intrigue, elle demeure sympathique même si les acteurs jouent comme des pieds. L’humour de Tex Murphy fait toujours mouche au point qu’on se surprend à cliquer un peu n’importe où pour bénéficier de ses commentaires. Les puzzles sont justes, ni trop durs, ni trop faciles même si j’ai dû sauter certains qui semblaient bugger. À noter des titres de chapitre qui parodient ceux des films les plus connus comme par exemple Apocalypse Pow ou encore ce jump scare hommage (volontaire ?) à Smaug.

Tesla Effect : A Tex Murphy Adventure Image

L’inconvénient à l’époque de la HD, c’est que ça ne pardonne pas les maquillages approximatifs.

Test

Graphisme : 3/10 – Les cinématiques sont de bonne qualité. C’est tout ce qu’on peut dire…

Gameplay : 7/10 – Jamais trop difficile et pas besoin de soluce, Tesla Effect offre une aventure classique (pour ceux ayant déjà fait un Tex Murphy).

Durée de vie : 8/10 – Plus de dix heures de jeu pour moins de vingt euros. Sans compter sur les différentes fins possibles.

Histoire : 7/10 – Du pur Tex Murphy.

Son : 7/10 – Tout à fait correct.

Son point fort – Un jeu à l’ancienne.

Son point faible – Techniquement obsolète.

Tesla Effect : A Tex Murphy Adventure Image

Ca a changé tout de même depuis vingt ans, c’est moins pixellisé, plus riche en détails. C’est plus agréable à vivre.

Conclusion

Tesla Effect : A Tex Murphy Adventure est un véritable fantasme pour les fans de Point & Click des années 80/90. Il leur permet de revivre cette époque telle une madeleine de Proust. Pourtant, on croyait le genre définitivement enterré… Comme quoi, tout peut arriver dans la vie d’un joueur.

+– Faire un nouveau Point & Click à l’ancienne
– Humour
– Intrigue
– Puzzle
– Moche
– Acteurs très mauvais
– Baisses de rythme
Trophée7/10
Tesla Effect : A Tex Murphy Adventure Logo

Logo

Advertisements
A propos de l'auteur : (2627 articles)

Avatar de l'auteur MarvelllFou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.