Test : NBA 2K14 (Next-Gen)

Un fantasme est assouvi

Fiche

Titre :
NBA 2K14
Éditeur :2K Sports
Développeur :Visual Concepts
Plate-forme :PlayStation 4, Xbox OneDate de sortie :29 novembre 2013
Genre :Basket-ball, SportTesté sur :PlayStation 4

Critique

Les NBA 2K sont toujours un gage de qualité, mais étant donné que tout mon entourage ne jure que par FIFA, difficile de trouver des compagnons de jeu (parce que bon, le solo, ça va cinq minutes). Du moins, jusqu’au mode Carrière de NBA 2K14 !

Commençons par la claque graphique de la version Next-Gen de la franchise de basket de 2K Sports. Je me rappelle de la première fois que j’ai pris en main le nouveau NBA 2K sur la PS3… Une grosse baffe. Le jeu étant alors ce qui se faisait de mieux graphiquement sur la console. Avec la version PS4/XONE, on monte d’un cran. Les visages sont… Quasiment photo-réalistes. Le pire, c’est que même leurs différentes expressions faciales sont convaincantes. On peut lire sur leur visage, la rage, la joie, le désespoir, en gros, tous les sentiments qui nous traversent lors d’un match. Pas étonnant donc de voir que le jeu prend 46 Go d’espace disque. À titre de comparaison, Killzone Shadow Fall en prend 42 et FIFA 14, 12.

Sachant que le basket est un jeu se jouant à cinq, la caméra est donc bien plus proche des joueurs que sur un FIFA, il convient donc de prendre soin des détails. Et on peut dire que les développeurs ont mis le paquet dessus. La sueur, les maillots, les chaussures, le parquet, le public, tout est « perfect ». Mention spéciale pour les mains, une des choses les plus souvent mal modélisées dans un jeu vidéo. Elles sont bluffantes. Bien sûr, le jeu ne s’épargne de quelques petits bugs comme des mains qui ne tiennent pas correctement le ballon, mais ça se voit de moins en moins.

Le jeu est ce qui se fait de mieux graphiquement sur la console.

Après l’extase graphique, passons au MODE du jeu : la Carrière. 2K Sports a probablement décidé de s’inspirer de ce qu’EA avait fait pour la franchise Fight Night en installant une histoire. Je suis encore loin d’en avoir vu le bout, vu comment c’est long, mais déjà, je suis conquis. Les matchs deviennent plus trépidants. On fait connaissance avec le coach et nos coéquipiers. Une vraie ambiance fraternelle s’installe ce qui fait que j’ai eu du mal à quitter l’équipe pour rejoindre une meilleure franchise. On a même le droit à notre rival attitré.

Les développeurs ont poussé jusqu’à mettre de l’humour dans le jeu comme lors d’un dialogue entre notre joueur et le coach. Le premier s’exclame : « Hé coach, en ce moment, j’ai l’impression que quelqu’un me manipule avec des boutons. ». Énorme ! Encore un autre détail soulignant le soin apporté, lorsqu’on rate complètement quelque chose dans un match comme des lancers francs ou des tirs. Un coéquipier vient nous voir et nous propose de s’entraîner. Une excellente idée qui permet de réviser un peu ses gammes. L’amélioration du joueur repose sur une excellente idée. À base d’argent. On peut acheter des améliorations pour notre joueur sur chacune des catégories possibles (vitesse, passe, etc…) et pour gagner de l’argent, il faut avoir un bon contrat et surtout réussir les matchs. Un excellent atout pour nous motiver !

En plus, je ne vous ai parlé que du mode Carrière du côté joueur, car vous pouvez aussi vous mettre dans la peau d’un entraîneur. Et là encore, des centaines de possibilités. Le jeu change de fonctionnements et se base sur des discussions permettant de consolider ou de ruiner la cohésion de l’équipe. Encore une fois, il s’agit d’heures et d’heures de jeu en perspective.

Test

Graphisme : 10/10 – Magnifique ! Le jeu le plus impressionnant de la Next-Gen ! Il est même devant Killzone Shadow Fall.

Gameplay : 10/10 – Le jeu de basket par excellence, tout en stratégie, vitesse et intelligence.

Durée de vie : 10/10 – Monstrueuse ! Les différents modes Carrière sont très longs.

Histoire : 7/10 – Incroyable, mais oui ! Un jeu de sport a bien une note au niveau de l’histoire. Certes, ce n’est pas du niveau des meilleurs jeux vidéo, mais ça offre suffisamment d’attrait pour passionner et démultiplier la motivation en match.

Son : 9/10 – De la bande-son comme j’aime ! Au niveau de l’histoire, tout le jeu est sous-titré sauf sur certains passages comme les conférences… Pourquoi ? C’est une bonne question, fort heureusement, c’est résumé à la fin.

Son point fort – La claque de cette nouvelle génération.

Son point faible – Ridiculise la Carrière de FIFA.

Conclusion

NBA 2K14 est LE jeu de cette nouvelle génération de console ! Non content d’être doté du meilleur mode Carrière jamais vu sur un jeu de sport, il réussit un sans-faute dans tous les secteurs de jeu. Seul bémol, faut aimer le basket et en France, c’est loin d’être le cas.

9/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2751 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Djay_Djay

    Salut Marvell !

    Merci pour ce super test qui résume bien mes impressions que j ai eues en jouant a ce jeu !
    Le mode Carriere est juste completement addictif et me parait aussi inspiré par Fight night dans le coté scénarisé mais ca ne rend que plus grande l’attachement qu’on peut avoir avec son avatar ! Aussi il faudrait ajouter qu’il y a des actions a choisir a certains moments et que celles ci ont un effet sur la perception du joueur au sein de son equipe, de la ligue et auprès des fans !
    Une derniere chose a préciser quant a la jouabilité globale du jeu, le coté tactique, il faut vraiment utilisé les systemes de jeu sous peine de grandes difficultés a attaquer la raquette !
    A bientot

    • Merci pour ces informations complémentaires. J’avoue que les systèmes de jeu sont indispensables, mais j’ai du mal à les maîtriser, j’ai encore du boulot avant d’accéder au Hall of Fame 🙂

  • axel141

    Quand tu dis que tout ton entourage ne jure que par Fifa, je me reconnais là-dedans ! Je suis le seul de mes potes à adoré le basket, et je m’en souviens, une fois j’en avait fait un avec eux, quand je leurs expliquait les règles, ils m’ont tous regardé comme Perceval quand il explique son jeu ^^. Pour les Nba 2k, même si je les ai pas tous fait, j’adore ce jeu, c’est LA simulation de basket par excellence. Le plus récent que j’ai fait, c’est le 2k12 et quel pied ! Pour ce dernier opus, je compte me prendre une ps4 dans les prochains mois et ce jeu est une de mes priorités, on pourra se faire des matchs ensemble !^^

    • Ah, ah, excellente anecdote. Rendez-vous pris !