Test : Lost Planet 3

The Thing from Another Pandora

Fiche

Titre :
Lost Planet 3
Éditeur :Capcom
Développeur :Spark Unlimited
Plate-forme :PC, PlayStation 3, Xbox 360Date de sortie :30 août 2013
Genre :Action, Aventure, Science-fictionTesté sur :PC

Critique

Le deuxième épisode et son orientation multi pas vraiment convaincant m’avait dégoûté. Du coup, je n’attendais aucunement cette suite. Finalement, son petit prix et l’assurance d’une vraie aventure solo ont fini par me convaincre de tenter l’aventure.

Difficile de ne pas penser au film de John Carpenter en jouant à ces nouvelles aventures dans la planète perdue. The Thing suinte dans tous les pores de Lost Planet 3, même s’il n’est pas question d’une créature polymorphe. Toutefois, le long-métrage le plus proche de Lost Planet 3 est Avatar. Le film de James Cameron semble avoir largement inspiré les mecs de Capcom. L’intrigue est la même, le thème aussi et même la morale. Il s’agit tout de même d’une bonne base pour bénéficier d’un solo agréable à faire malgré le charisme proche du néant de son héros. La forme allongée de son visage m’avait fait croire que j’avais mal réglé le ratio d’image de mon écran.

Niveau gameplay, par contre, c’est moins bien. Si les tirs se font sentir et demeurent agréables (on a l’impression d’être en plein Starship Troopers à voir ces insectes se démembrer sous les impacts de balle), si les boss sont suffisamment gargantuesques pour flipper au premier abord et si les phases à bord du mécha apportent un peu de diversité et des combats originaux, difficile d’être pleinement convaincu, la faute à de multiples éléments très agaçants.

Difficile de ne pas penser au film de John Carpenter, The Thing.

D’un, les déplacements à bord du mécha énerve par leur lenteur et étant donné qu’il faut multiplier les allers-retours, je me suis souvent agacé même si c’était justifié pour l’immersion. De deux, ces fameux allers retours sont tellement nombreux qu’on sent qu’ils ont été là pour augmenter la durée de vie artificiellement. Puis de trois, les séquences sont loin d’être mémorables, sympathiques tout au plus comme ce forage à protéger ou les visites dans les bases abandonnées. Les combats sont aussi loin d’atteindre la nervosité d’un Gears of War ou Binary Domain.

Graphiquement, difficile de se montrer conquis. Le jeu n’est pas moche, mais il n’est pas non plus beau sauf quand même pour ces textures en arrière-plan. Niveau animation, c’est presque catastrophique. Avec un pote, on s’est bien marré à imiter les gestes robotiques des personnages (surtout lors des cuts-scenes de parlottes).

Test

Graphisme : 6/10 – Moyen dans l’ensemble avec des graphismes semblant avoir trois ans de retard et des animations à la ramasse. Heureusement que l’excellent boulot sur l’atmosphère du jeu remonte le niveau.

Gameplay : 6/10 – Aussi daté, mais doté de bonnes idées.

Durée de vie : 6/10 – Plus de dix heures pour boucler l’histoire. Par contre, parfois, c’est artificiel à cause de ces multiples allers-retours.

Histoire : 6/10 – Avatar sur une planète de glace et malheureusement, sans scène de sexe avec des cheveux.

Son : 7/10 – Plutôt correct dans l’ensemble.

Son point fort – L’ambiance.

Son point faible – Beaucoup trop de défauts.

Conclusion

Je n’en attendais rien et finalement, j’ai plutôt apprécié l’aventure même s’il n’y a rien d’extraordinaire. Le genre de jeu agréable à faire entre deux mastodontes.

6/10

Lost Planet 3 couverture

Advertisements
A propos de l'auteur : (2719 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • fox mulder

    Bon test. J’avais lu dans des forums que certains boss était artificiellement difficile pour densifier la durée de vie. Tu confirme?

    • Perso, je ne peux pas dire. J’ai fait le jeu en mode Normal, et j’ai trouvé ça… normal XD

      Non, franchement, ils sont assez simples à faire, une fois qu’on a compris la technique.