Test : FIFA 14

La Bataille pour la Terre du Milieu

Fiche

Titre :
FIFA 14
Éditeur :Electronic Arts
Développeur :EA Sports
Plate-forme :PC, Playstation 3, Xbox 360Date de sortie :27 septembre 2013
Genre :Football, SportTesté sur :PC

Critique

Si tu espères avoir une critique puérile du style : « C d la merde, c un patch à 70 boules » (interchangeable avec tous les jeux qui sortent une fois par an), tu peux d’ors et déjà passer ton tour. Par contre, si tu veux connaître les nouveautés de ce FIFA, je t’invite à lire la suite.

Cette année, c’est plus le FIFA 14 des consoles de la nouvelle génération qui est véritablement attendu, mais il faut bien remplir presque deux mois. Pour un fan comme moi, c’est un temps beaucoup trop long à passer sans FIFA. Et vu que le 13, j’en ai un peu ras-le-cul, FIFA 14 est pour moi.

Les deux gros changements qui marquent d’entrée, c’est l’interface des menus et le gameplay. Commençons avec les interfaces. Enfin ! Enfin, nous avons le droit à un truc lisible où on peut naviguer facilement. Sur une interface semblable à celle de Windows 7 sur tablette ou portable, on peut aisément accéder à ce qui nous intéresse très rapidement. On va enfin pouvoir arrêter de chercher sur Google, comment faire tel ou tel truc. EA a mis le temps, mais il l’a enfin fait.

L’autre changement majeur concerne le gameplay. On pouvait reprocher au FIFA précédent une défense beaucoup trop forte et les ailiers rapides trop dévastateurs (mon dieu, Lavezzi). EA semble avoir pris en compte ces remarques et a redistribué les cartes. Désormais, le cœur de la bataille se situe au milieu. Il faut vraiment combattre avant de pouvoir arriver aux abords de la surface.

Les deux gros changements qui marquent d’entrée, c’est l’interface des menus et le gameplay.

Comment EA s’y est-il pris ? En améliorant son moteur pour faire des collisions entre joueurs le cœur du jeu, sans oublier une balle qui semble prendre encore plus d’indépendance. Les joueurs luttent vraiment pour saisir le ballon et les contacts sont parfois dévastateurs. Mais un défaut de l’édition précédente n’a pas été corrigé. Il est toujours aussi facile de faire des obstructions sans être averti par l’arbitre. Les plus doués (et vicieux) d’entre nous vont jouer à fond dessus pour casser le rythme du jeu tel un Thiago Motta (sauf que lui collectionne les biscottes pour de tel fait). Espérons une mise à jour pour atténuer ce côté très énervant (surtout que FIFA 14 axe son jeu sur les collisions).

Pour le reste, le jeu n’a pas trop changé. Les frappes semblent un chouïa plus naturelles (les différents buts que j’ai pu marquer semblent sortir d’un vrai match). Aussi, on peut constater que le jeu est devenu plus lent (merci, parce que les Lavezzi et compagnies, ce n’était plus possible, surtout en Ultimate Team). Pour faire une bonne équipe, il ne suffit plus de mettre des joueurs rapides, car ces derniers peuvent se faire démolir par les joueurs très physiques. Ah oui, j’ai failli oublier, la défense se replie bien mieux qu’auparavant, les joueurs n’hésitent plus à se mettre à deux ou à trois sur le porteur du ballon. Ce qui gêne considérablement les rushs. Appréciable.

Il reste tout de même un gros bug à corriger même s’il m’a bien fait rire. Sur certains matchs, les arbitres n’hésitent pas à sortir le carton rouge à la moindre faute (même les mineures), on se retrouve facilement à faire du 8 contre 7. Hilarant (sauf pour celui qui perd).

Le point où j’ai été sacrément déçu, c’est pour le mode carrière. Toujours pas de possibilité de devenir entraineur-joueur (depuis FIFA 13 pour être précis). C’était vraiment le truc régressif incompréhensible… Certes, ce n’était pas réaliste, mais diable, nous sommes dans un jeu ! Du coup, je vais me concentrer sur l’Ultimate Team et laisser tomber la carrière.

Test

Graphisme : 8/10 – Certains joueurs sont criants de réalisme au niveau des visages et les animations se sont sensiblement améliorées. Le moteur fait aussi des merveilles au niveau des collisions entre joueurs. Par contre, dans l’ensemble, ça n’a vraiment changé. Et les mains, qu’est-ce qu’elles sont mal animées !

Gameplay : 9/10 – La prise en main est plus rapide que sur les versions précédentes, par contre le jeu est mieux équilibré même si les obstructions sont agaçantes.

Durée de vie : 10/10 (ou 4/10) – FIFA… Que dire d’autre ? Une durée de vie d’un an (sauf si tu vas te procurer FIFA sur PS4 ou XONE).

Histoire : -/10 – FIFA… Que dire d’autre ? Un jeu de foot.

Son : 8/10 – Pas de grosse évolution de ce côté, mais ça reste toujours aussi efficace.

Son point fort – FIFA 13 en mieux.

Son point faible – Pas d’évolution spectaculaire.

Conclusion

FIFA s’améliore encore plus malgré l’apparition de nouveaux bugs. Il s’équilibre désormais au niveau du jeu et axe sa construction dans le milieu de terrain. Les fans se jetteront dessus sans hésiter.

Vivement le FIFA version PS4/XONE pour avoir une véritable avancée (du moins, je l’espère).

PS : la note finale représente l’évolution par rapport au précédent.

8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2814 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Lucas

    En tant que fan de Fifa, je suis sur la même longueur d’onde que toi quant à la qualité globale du jeu. Pour autant, je suis assez déçu des temps de chargements qui, d’une manière générale, sont très longs. Autre point que je tiens à souligner ; la gestion de l’équipe (la composition, les changements) est affreusement buggé (et je précise, je joue sur PS3)!! Il faut vraiment prendre son mal en patience pour effectuer un changement… C’est dommage qu’en 2013, et pour une chose si simple, un jeu d’un tel niveau soit si bancale. J’attend donc avec impatience la version nextgen, car je pense (j’espère surtout) que ces défauts auront disparus.

    • Lucas ? Lucas Moura ? ^^

      Sinon, pour ma part, je l’ai pris sur PC et je ne regrette pas. Les temps de chargement ? C’est quoi ça ? Ils durent à peine plus d’une seconde (chrono en main). C’est pour ça que je préfère toujours jouer sur PC plutôt que sur console. Sans oublier que graphiquement le jeu est bien meilleur (pas d’aliasing et co).

      Quant à la gestion de l’équipe. Je n’ai pas rencontré de problème pour l’instant. Je croise les doigts.

      Sinon effectivement, tous ces bugs sont assez énervants. Ça ne fait pas très professionnel (mais du moment qu’ils sortent des patchs gratuits, on ne peut pas cracher dessus). Pour la version PC, cette année, ça va, mais je me rappelle l’année dernière. Le jeu crashait pas mal de fois.

      Le truc marrant aussi, c’est la célébration avec L1 + Triangle. Quand plusieurs joueurs sont à côté, ça génère des bugs de collision hilarants.

      • Lucas

        Non.. c’est mon vrai nom ^^. Ces bugs dans la gestion d’équipe semblent être réservés aux heureux détenteurs de la PS3 (j’ai checké sur Xbox et c’est fluide). Remarque, j’ai pas encore eu le coup de la disparition du ballon alors je m’estime heureux. Vivement novembre.

        • Ah d’accord.

          Sinon la disparition du ballon, ouh là, je m’en rappelle sur FIFA 13. Il fallait se concentrer à mort sur les matchs et essayer de deviner sa présence en regardant les joueurs. J’ai gagné des matchs contre l’ordi avec des scores beaucoup plus lourd qu’en voyant le ballon. En tout cas, c’est un bon moyen pour progresser ^^.