Test Blu-ray : G.I. Joe : Conspiration – Version longue

Que vaut la version longue?

Fiche

Date de sortie Blu-ray/DVD:31 juillet 2013Format vidéo:2.40:1
Langues:Espagnol, Allemand, Français, Italien, Anglais
Sous-titres:Espagnol, Allemand, Français, Italien, Anglais, Danois, Finnois, Néerlandais, Norvégien, Suédois
Suppléments : Sur le blu-ray: scènes inédites (HD), G.I. Joe : Décryptage (HD). Sur le DVD: commentaire audio de John M. Chu et Lorenzo di Bonaventura (prod.), Le vrai visage du mal, Le son du silence, Frères d’armes

Test

G.I. Joe : Conspiration est disponible en combo DVD/Blu-ray, commençons par le blu-ray. On tombe sur un menu présentant une salle en image de synthèse, dans cette salle on vivote entre différents écrans présentant les protagonistes dans des positions plutôt badass dévoilant tout le côté bourrin-qui-fait-du-bien du long-métrage de Jon Chu. Première déception pour ceux qui privilégient la VF, elle n’est disponible qu’en Dolby Digital 5.1. Vaut mieux se tourner vers la VO avec une grosse Dolby TrueHD 7.1. C’est parti pour 2h03 de film soit 13 minutes de plus que la version cinéma (attention, uniquement sur le blu-ray, le DVD ne propose que la version cinéma). Véritable apport ou non?

Sans surprise, le film est au top niveau qualité image et niveau sonore, les scènes d’actions sont au summum, ça explose les tympans et les rétines, tout ce qu’on demande d’un film du genre. Par rapport aux treize minutes supplémentaires, elles permettent surtout d’étoffer le personnage de Jinx réduite à un rôle de figurante dans la version cinéma. D’un, on bénéficie d’une scène de combat entre elle et Snake Eyes digne de celle d’Animatrix (Jinx a les yeux bandés et Snake Eyes doit lui prendre un cheveu, en prime on a un RZA qui cabotine comme un vieux maître chinois), probablement la meilleure scène d’action de G.I. Joe : Conspiration avec celle de la falaise. Notons aussi un combat prolongé entre Storm Shadow et Zartan dont la chute est bien fendarde. Donc oui, il y a un véritable apport avec ces treize minutes, surtout l’intrigue semble plus fluide et logique. J’avais remarqué dans la version cinéma des scènes où il semblait manquer des passages. On comprend mieux désormais. Ça ne change pas tout le film mais c’est déjà pas mal.

G.I. Joe : Décryptage (bonus blu-ray, HD – 56mn24)

Making-of revenant sur les points les plus cruciaux du film, il fait intervenir de nombreuses personnes (mais malheureusement The Rock n’apparaît que trop brièvement, dommage quand on connaît l’humour de l’acteur). Les plus interviewés sont le réalisateur, le producteur et les deux stars ninja qui incarnent Snake Eyes (Ray Park) et Storm Shadow (Lee Byung-Hun). La partie la plus intéressante concerne la meilleure scène du film, le combat sur la falaise. On apprend qu’il est inspiré d’un comic de G.I. Joe ayant la particularité d’être entièrement sans lignes de dialogues (un peu comme les épisodes spéciaux de chez Marvel).

A part ça, on peut voir le travail sur le look des protagonistes, la participation de Bruce Willis (les mecs étaient complètement emballés) et comment G.I. Joe a été adapté: notamment par rapport au matériau d’origine (jouet et comic) sans oublier le dessin animé. Au final, une heure plutôt enrichissante et sans des intervenants qui se jettent des fleurs, ça fait du bien. Par contre, aucune interview de Channing Tatum ou Adrianne Palicki. Sans oublier que la partie The Rock du film semble avoir été jeté aux oubliettes (mis à part la scène finale), aucun truc à se mettre sous la dent de ce côté. On a même l’impression que G.I. Joe : Conspiration ne parlait que des trois ninjas. Ça fait bizarre…

Scènes inédites (bonus blu-ray, HD – 3mn59)

Plutôt pas trop mal, trois courtes scènes, une où on voit Snake Eyes assassiner un sympathisant des méchants (le président du Pakistan, rien que ça, pas étonnant qu’elle soit supprimée car Snake Eyes tueur de sang froid…), l’autre où le président (enfin, le faux président) cabotine à mort pour une séquence à la Bay et un dernier où The Rock rend hommage aux morts.

Passons désormais au DVD pour bénéficier de trois featurettes.

Le vrai visage du mal (bonus DVD – 6mn15)

J’ai beaucoup aimé celui-là. Il est entièrement consacré à Cobra Commander. L’occasion d’observer l’évolution du personnage au fur et à mesure des comics et des films.

Le son du silence (bonus DVD – 6mn01)

J’avais parlé au-dessus de la fameuse scène inspirée de l’épisode sans dialogue du comic. Cette featurette y revient en détail sans être redondant.

Frères d’armes (bonus DVD – 6mn12)

Le moins intéressant du lot, il revient sur la relation entre Snake Eyes et Storm Shadow.

Conclusion

Le blu-ray de G.I. Joe : Conspiration permet de bénéficier d’une version longue fluidifiant l’intrigue et offrant des scènes supplémentaires à Jinx (dont un combat inspiré contre Snake Eyes – surprenant qu’elle ait été enlevée de la version cinéma). Rayon bonus, du bon avec un making-of d’une heure et des featurettes d’une durée totale de 19 minutes. En prime, c’est intéressant. Juste un truc bizarre avec la partie The Rock du film qui passe quasiment à la trappe pour se concentrer sur les trois ninjas dont justement au moins dix minutes ont été coupées de la version cinéma. Du coup, on n’apprend pas grand chose sur le tournage avec Dwayne Johnson.
Image : 10/10
Son : 9/10
Bonus : 7/10
Trophée8/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2621 articles)

Avatar de l'auteur MarvelllFou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.