Test Blu-ray 2D/3D : Man of Steel

Trop de mauvais choix

Fiche

Date de sortie Blu-ray/DVD:23 octobre 2013
Langues:Anglais (DTS-HD 5.1), Anglais (DTS-HD 7.1), Italien (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres:Français
Suppléments :« Un voyage de découverte : créer Man of Steel » (174’03 » – VOST), « Personnages marquants et rôles légendaires » : découvrez les personnages légendaires de Superman et leur évolution dans le nouvel épisode de l’histoire de Superman (HD – 25’59 » – VOST), « Action totale » : l’entraînement de Henry Cavill, Michael Shannon et Antje Traue (HD – 26’02 » – VOST), « Krypton décodé » : Dylan Sprayberry (Clark Kent à l’âge de 13 ans) donne toutes les explications sur les incroyables technologies, armes et vaisseaux spatiaux kryptoniens qui figurent dans « Man Of Steel » (HD – 6’42 » – VOST), Court métrage d’animation pour le 75ème anniversaire de Superman (HD – 2’03 » – muet), « La Nouvelle-Zélande : Pays de la Terre du Milieu » : bonus du « Hobbit : un voyage inattendu » (HD – 6’35 » – VOST), Bande-annonce de « Pacific Rim » (HD – 2’28 » – VF/VO)

Test

Ce test se base sur l’édition 3D de Man of Steel contenant le blu-ray 3D, le blu-ray 2D et le DVD. On commence d’abord par tester la qualité technique du film. Commençons avec la 3D. En toute franchise, elle ne sert à rien. Si elle ne gêne pas le visionnage, difficile de dire qu’elle apporte quelque chose. Par moment, je me suis même demandé si le film était bien en 3D. Donc faites des économies, privilégiez directement le blu-ray normal. Pour le reste, le film offre tout ce dont on est en droit d’attendre pour un film de ce calibre, un son d’enfer (par contre, la VF…) et une image impeccable. Evidemment, blu-ray indispensable !

En rematant de Man of Steel, j’ai pensé à un détail qui m’a bien fait marrer. Lorsque Superman et Zod se battent dans l’espace, on peut voir qu’ils détruisent un satellite. Et si c’était de leur faute que Sandra Bullock se retrouve dans la mouise dans Gravity ? C’est quand même plus original que d’accuser ENCORE les Russes…

Passons aux suppléments

Personnages marquants et rôles légendaires (HD – 25mn 59 – VOST)

Making-of entièrement basé sur les personnages. Chacun des acteurs interviennent en établissant une description sur leur personnage et les membres techniques de l’équipe (surtout le scénariste) établissent une parallèle avec ceux du comics, permettant d’expliquer le pourquoi de certains choix comme le remix de Krypton ou autre. Je n’ai pas appris grand chose, mais ça reste sympa à regarder.

Action totale : l’entraînement de Henry Cavill, Michael Shannon et Antje Traue (HD – 26mn 02 – VOST)

De loin, le meilleur bonus de tout le lot. Sous la houlette du mec de 300, Henry Cavill, Michael Shannon et Antje Traue ont subi un entraînement physique intense pour pouvoir être crédible. Par exemple, Henry a été capable de passer de 110 kilos à soulever à 198 ! Surtout, on peut voir comment ils ont réussi à faire des combats aussi puissants et crédibles. C’est dû à un astucieux mélange entre effets numériques et prises de vue réelle. Voilà donc comment faire un combat de dieux.

Krypton décodé (HD – 6mn 42 – VOST)

Petite explication sur les différents effets spéciaux du film autour de Krypton. Sympa.

Court métrage d’animation pour le 75ème anniversaire de Superman (HD – 2mn 03 – muet)

Un excellent court métrage.

La Nouvelle-Zélande : Pays de la Terre du Milieu : bonus du Hobbit : un voyage inattendu (HD – 6mn 35 – VOST)

Ou comment faire de la pub discrètement. Le pire, c’est que ça marche !

Un voyage de découverte : créer Man of Steel (174mn 03 – VOST)

Et le dernier pour la route qui n’apparaît pas dans au dos du blu-ray, tout simplement parce qu’il n’est pas inclus dans ce dernier. Dans la boîte, vous allez trouver un papier donnant la possibilité de télécharger le film via Flixster et ainsi avoir l’accès à l’énorme bonus de presque trois heures sur Man of Steel. Par contre, je vais rouspéter sur le fait que le bonus ne soit accessible que via Flixster… C’est la misère leur truc, ça t’oblige à installer Adobe AIR et leur logiciel propriétaire. En plus, la vidéo ne peut être lue que sur Flixster… Pire même, leur lecteur vidéo n’est pas même pas super. Pas de plein écran, ni d’avance rapide… Parce que bon trois heures, c’est long, j’aurais bien aimé regarder en x2 pour gagner une heure et demie… En plus vu la qualité technique du documentaire (même pas digne d’un DVD), ils auraient pu le foutre sur le blu-ray du film, ça ne doit pas prendre beaucoup de place. Une tentative pitoyable de promouvoir leur logiciel pas intéressant. En tout cas, maintenant je connais Flixster et je n’ai pas envie de le revoir.

Quant au bonus, il adopte un format que Snyder adore mais que je n’aime pas du tout. Au lieu de faire un bon documentaire, le bonhomme préfère faire un commentaire vidéo laissant les membres de l’équipe intervenir sur des passages du film. Fort heureusement, ils ont beaucoup de choses à dire (complémentaires avec les bonus précédents) donc on ne se retrouve pas à regarder le film. Par contre, l’intérêt, je le vois mal. Parce qu’on va le regarder après avoir vu le film, du coup, on se retrouve à le revoir deux fois… Ce qui est assez casse-burne. J’espère sincèrement que le gars va laisser tomber ce procédé. Surtout que vu les informations qui sont partagées, ça aurait pu faire l’objet d’un making-of d’une heure. Parmi les trucs que j’ai bien aimé, ce sont les informations sur l’écriture kryptonienne, la première rencontre entre Russell Crowe et Henry Cavill sans oublier les blagues de Richard Schiff qui joue le docteur Emil Hamilton. Pour le reste, c’est soit pas vraiment étoffé, soit remplissage.

Conclusion

Évitez la 3D et passez directement à la 2D, l’expérience n’en sera que meilleure. C’est un excellent blu-ray dans l’ensemble mais des choix pris comme celui nous obligeant à télécharger le bonus de 3h et le visionner dans un format propriétaire ou la VF en Dolby Digital font que je ne peux pas mettre une meilleure note.
Image : 10/10
Son : 9/10
Bonus : 7/10
3D : 4/10
7/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2791 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.