Nick la critique : Dark Universe – La Momie

Autopsie de la malédiction de l’incohérence

Fiche

Intégré au Dark Universe
TitreLa MomieTitre VOThe Mummy
RéalisateurAlex KurtzmanScénariste David Koepp, Christopher McQuarrie, Dylan Kussman
Acteurs Tom Cruise, Russell Crowe, Annabelle Wallis, Sofia Boutella, Jake Johnson
Date de sortie14 / 06 / 2017Durée1h 50
GenreAction, Aventure, Fantastique, HorreurBudget125 000 000 $

Bien qu’elle ait été consciencieusement enterrée dans un tombeau au fin fond d’un insondable désert, une princesse de l’ancienne Égypte, dont le destin lui a été injustement ravi, revient à la vie et va déverser sur notre monde des siècles de rancœurs accumulées et de terreur dépassant l’entendement humain. Des sables du Moyen Orient aux pavés de Londres en passant par les ténébreux labyrinthes d’antiques tombeaux dérobés, La Momie nous transporte dans un monde à la fois terrifiant et merveilleux, peuplé de monstres et de divinités, dépoussiérant au passage un mythe vieux comme le monde.

Critique

Attention, cette critique contient des spoilers (et des gros)…

Rappel historique : La Momie au cœur de l’histoire

L’origine mycénienne du mot Égypte : l’un des deux noms de la capitale, Hout-Ka-Ptah, eut lui aussi une longue histoire. Les ancêtres des Grecs de la période classique, les Mycéniens utilisaient ce nom pour évoquer la capitale de l’Égypte. Dans leur écriture syllabique, le linéaire B, Hout-Ka-Ptah devint Ai-ku-pi-ti-jo. C’est ce terme qui donna en grec classique Aiguptos, Égypte. Ainsi, si le nom d’une ville de pyramide devint, via le grec, le nom de la capitale du pays, le nom de cette même ville, toujours via le grec, servit à nommer le pays lui-même ! Ce dernier procédé est toujours employé de nos jours. De nombreux journalistes évoquant la politique d’une nation en utilisant le nom de sa capitale : « Berlin a décidé … », « Washington a mis son veto à… »…
Source: scribium.com/sebastien-polet/lorigine-des-mots-egypte-et-memphis-ky62ts

Comment passer de la spiritualité Kamite (africaine) à la religion révélée sachant que cette civilisation a duré 40 000 ans et n’a jamais eu de prison, ni d’esclaves.

La civilisation Égyptienne n’est autre que Kémet (Pays Noire) ou Ta Meri (Terre Aimée).

Les pharaons n’ont jamais existé à Kama (Afrique). C’est un mot arabe rendu célèbre par un beau conte qu’est la bible. Il y a par contre eu des rois et des reines initiés au vaudou au temple de Thebes. Les assyriens ont détruit ce temple de Thèbes, il n’était plus possible d’être monarque à partir de là.

En plus de remonter aux langues subsahariennes, pourquoi on remonte aussi à la langue arabe pour traduire le Medu Neter (hyéroglyphe) ? Tout simplement parce que les premiers « arabes » étaient noirs et ils avaient migré de Ta Meri à Moab (ex-colonie de Ta Meri). C’étaient les Kolshids. Leur langue d’origine, le Mudar, n’est autre qu’une abréviation du terme Medu Neter.

Avec le temps, ils ont éclairci de teinte de peau suite à la chute de Ta Meri et aux invasions barbares et à partir de 639, les arabes ont envahi Ta Meri avec l’Islam qu’ils appellent actuellement République Arabe d’Égypte. On est passé de la matrilinéarité au patriarcat.
Les origines de Ahmonet ou Ahmanet est l’appellation féminine de Amon qui veut dire celle qui est cachée. Elle est un attribut qui appartient au seul et même Créateur. Car Ta Meri était monothéiste. Amon est le Neter de hiérarchie supérieure, il est le Créateur, il est le Grand Architecte, car il s’est auto-créé. Le concept de Dieu n’existe pas à Ta Meri. D’ailleurs, quand vous finissez vos prières, vous prononcez toujours son nom. Car Amon = Amen. Il était aussi courant pour des rois et des reines de porter en eux le nom des Neteru.
L’écriture cunéiforme est apparente dans le film. C’est une écriture démotique d’origine kushite-kémétique. Le Medu Neter était réservé pour les œuvres monumentales les plus sacrées.
Berceau de la civilisation : Mésopotamie ?! Euh… Quand les archéologues ont voulu déchiffrer la langue des sumériens, le linguiste Sir Rawlinson a dû la comparer avec la langue oromo des éthiopiens. Force est de constater qu’il y a beaucoup de liens dans le style de l’architecture, la même culture, ainsi que la même spiritualité.

La momie. Wallis Budge, dans son livre sur la momie, dit à ses lecteurs que le mot égyptien pour la momie est Kes, ce qui signifie à envelopper en bandages, lequel est aussi une forme réduite ou abradée d’un mot antérieur, Karast dont le mot original écrit en medu Neter est [Krst], d’où dérive Kas signifiant embaumer, bander, nouer la momie ou le Karast. (Birch, Dictionnaire des Hiéroglyphes, pp. 415-416). Krst = Krist = Christ ?

Les templiers : 1118. On attribue à Hugues de Payns et le chevalier de Saint-Omer la naissance de la milice des pauvres chevaliers du Christ. Plus tard, cette milice composée au départ de 9 chevaliers deviendra l’Ordre des Templiers. Leur mission première était de protéger les pèlerins chrétiens pour Jérusalem. Ils étaient adorateurs de Baphomet autrement dit Ba-Fu-Maat. La raison est qu’ils étaient reliés aux chevaliers mauresques qui étaient aussi Templiers. Avant l’avènement des Templiers, Ba-Fu-Maat était connu sous des noms tels que Amon, Amon-Ba, Amon-Ra ou Jupiter Amon afin d’imager les Connaissances innées qui résident à l’intérieur de chacun de nous.

Les Cornes du Bélier, depuis les temps les plus anciens, avaient également toujours symbolisé un signe d’Autorité, de Pouvoir et de Dignité parce qu’elles étaient d’abord l’incarnation du Netcher Amon dont les Cornes connues sous le nom de «shofar» étaient le seul instrument vocal Naturel que les Prêtres Templiers de Kama avaient le droit d’utiliser.

Voilà tout ce qui explique certains liens entre Ta Meri et les Templiers. Des Kamites maures les ont initiés à cette culture.

Seth. C’est le Neter belliqueux de la Violence et du Mal, il est le second fils de Geb et de Nout. Seth a inspiré le dieu sémitique Satan, célèbre personnage biblique. Satan a eu droit à plus de films que Seth par exemple.
Djehouty (Thot). C’est le Neter détenteur de la connaissance, inventeur de l’écriture, architecte du sanctuaire des Neteru et protecteur des sciences, il préside à l’audition des morts au tribunal d’Osiris, et c’est Anubis qui pèse et juge les âmes en les comparant au poids de la plume de la Maât (Justice Kémétique).

Mes sources

J'exhorte mes compatriotes et cousins africains à se pencher un peu sur les écrits et travaux du savant Professeur Cheikh Anta Diop qui a mené un combat pour la réappropriation de notre histoire que ceux qui sont venus en envahisseur ont voulu nous conter dans le sens de leurs intérêts.

Posted by I'm african and i'm proud on Donnerstag, 22. Juni 2017

Cheikh Anta Diop un polyglotte qui est devenu célèbre avec le colloque du Caire de 1974 en compagnie de Théophile Obenga. Ils ont prouvé scientifiquement que la Ta Meri était noire grâce au C14.

Le Dark Universe

La première séquence du film, on ne comprend pas tout de suite. Elle démarre avec des templiers et un prêtre qu’ils enterrent avec un cristal rouge. Le décor est à la taille du sujet qui lance le Dark Universe. On parle de 1127 comme étant la date où les templiers ont envahi Ta Meri. Pourtant, j’ai surfé sur les sites de templiers et rien trouvé à ce sujet. On sent déjà le conte de fées.

Juste derrière, on aperçoit la carte de l’Asie mineure non loin de Ta Meri.

Le décor sombre indique des symboles de Ta Meri en Medu Neter et aussi le fameux triangle représentant l’œil d’Horus habituellement est remplacé par la Rose-croix qui n’est en fait que la représentation des 12 signes du zodiaque. On dirait un calendrier mural. Ces détails montrent le respect que portent ces chevaliers pour la spiritualité et plus on avance avec le passage du cristal rouge, on sent que ces types ont peut-être aussi utilisé la dague de Seth pour leurs propres intérêts.

J’ai perdu mes lunettes, je ne retrouve plus ma dague.

La princesse Ahmonet contraste avec cette scène, en faisant usage de cette dague en se la faisant livrer au cours d’un rituel vaudou par la poste de l’Au-delà. Elle est entourée de corbeaux suspendus qui se réveillent à l’apparition de l’esprit qui livre la dague de Seth. En général, le corbeau à Kama possède un rôle de guide et d’esprit protecteur, puisqu’il prévient les gens des dangers qui les menacent. Peut-être qu’elle avait peur de se faire enlever son âme d’où la présence des corbeaux et sa tremblote. Le rituel s’est bien passé, elle a donné son sang. Lol.

Le moment où elle chope 4 yeux m’a fait un peu penser à Game Of Thrones.

Drôle de Sarcophage.

La momification vivante n’est vraiment pas crédible. Ça demandait des mois de rituel à l’époque pour momifier un corps défunt, à plus forte raison un vivant qui risque de se réveiller à tout moment. Et en plus, elle fait un rituel pour tuer sa famille sous prétexte que son petit frère nouveau-né, ce petit boutchou va lui voler les reines du pouvoir. Laisse moi rire ! À l’époque, c’était l’aîné qui héritait du pouvoir et on héritait du trône de par sa mère bien évidemment dû au fait de la matrilinéarité. Alors si elle est si Égyptienne pourquoi elle bute toute sa famille ?! MDR

Tu fous quoi là ?

Le Dark Universe selon Nick Morton

Le passage en Mésopotamie (Irak), c’est ouloulou comme dit le Booba. Il suffit que Tom Cruise alias Nick Morton se ramène dans une ville du coin pour coincer des insurgés qui profanent l’histoire en brisant des statues et qui se cachent dans des maisons vides. Maisons vides ?! C’est comment ?! Nick Morton vous répond. Il fait tout péter, les insurgés avec. Et pourtant, le lieu qu’il pourchasse est bien indiqué « Haram » (interdit au sens sacré du terme) sur sa carte. Et devine quoi ? Le sarcophage de la momie s’y trouve. Que fait une momie royale hors de son territoire natale ? Normalement, un roi ou une reine ne quitte pas sa maison. Soyons indulgents, c’est un film. Mais il paraît que c’est une prison surveillée par Anubis. Ça, c’est Jenny qui le dit. Anubis est un Neter protecteur des âmes et des morts et sa protection consiste à les secourir et les purifier. On fait bien de noter qu’il est en six gardiens et mode inversé. Il n’a jamais été question de prison dans son boulot. Il y a aussi du mercure dans le pseudo-tombeau. Normalement, dans l’antiquité, on se servait de sel de mercure pour conserver les cadavres. Donc, quelqu’un tenait à ce que cette Momie soit bien conservée pour pourrir le film plus qu’il ne l’est déjà.

Un fait assez marquant est le nez cassé de la statue à l’effigie de Ahmonet qui fait penser au passage de Bonaparte à Ta Meri qui aurait fait casser les nez à la découverte d’une civilisation noire à l’origine de ces œuvres. Une réalité inacceptable pour un esclavagiste. Il y a aussi la présence du Neter Djehouty (Thot) à l’entrée de la crypte. Il faut quand même noter que les statues sont noires dans le film. Le fait que ces statues soient noires, font référence aux rites secrets d’initiation à la séparation symbolique du corps et de l’esprit, à la couleur des Neteru et à l’Univers qui est noir.

Ça sent le corbeau à plein nez.

Plus on avance dans le film, plus on rentre dans l’aspect de la malédiction. Nick et ses potes Chris et Jenny ont profané un tombeau, donc, ils doivent mourir. Chris vole un objet donc il se fait mordre. Jenny est sur un domaine interdit et elle le sait. Nick est élu pour libérer Ahmonet et est le seul à repérer ses gardiens les corbeaux et aussi le seul à pouvoir communiquer avec Ahmonet. Mais ils ont le temps d’arriver à l’avion et y cacher un sarcophage qui fait penser au célèbre « Cri de Munch ». Ce qui tue le film, c’est la mort du colonel Greenway dans l’avion. Quand ce n’est pas le commandant qui meurt, c’est le colonel qui meurt. S’ensuivent les problèmes de corbeaux. Une légion de corbeaux viennent défendre le sarcophage. Qui a autorisé Tom et sa team à partir avec le bien historique qui ne leur appartient pas ? Résultat, l’avion pète. C’est la seule scène cohérente du film. Il faut être vraiment con pour voler un sarcophage de famille royale pratiquant du vaudou.

Ce qui est marrant comme séquence, c’est l’assaut des rats sur Tom. C’est à ce moment-là qu’il découvre qu’il est mort revenu à la vie. C’est aussi à partir de là qu’on sent que le film est mort à son tour. C’est le rôle ambivalent du rat. Quelle malchance !

Passer du chaud au froid. On dirait une pub pour un soda.

Au secours, la momie !

La présence de la momie à Londres qui casse tout. C’est un fait intéressant. Quand tu voles un objet sacré qui n’est pas de chez-toi et bien, tu attires les sacrés problèmes. C’est arrivé quelques siècles après la disparition des templiers. La dague de Seth fait penser au sacrum de la colonne vertébrale, le chakra sacré. Et elle se retrouve dans une église sur la table des offrandes protégée par deux saints anges où va se faire allonger Nick pour l’achèvement du rituel sous le regard iconique des saints. Maladresse calculée qui rappelle que les églises sont des anciens lieux de cultes d’Isis où la momie ne fait aucune différence. Une momie qui me fait penser à un pain rassi de trois mois. Je sais ce que veulent dire les inscriptions sur sa peau. C’est un pensum qui veut dire : ne pas manger moi pas comestible. MDR.

Le combat final ou le coma final ?

Ça craint, tout est question de destin dans ce film. Au début du film, ils commencent par un proverbe égyptien sur la réincarnation. Ce qui laisse entrevoir pourquoi Nick est le « Séthépaï » (Mon élu/ j’ai peut-être mal écrit) dans la langue de Ahmonet. Il est le fiancé de Ahmonet que l’on a buté au début. Avant même que le film ne s’achève, on sait comment il va se terminer. Le tout est d’arriver à comprendre les symboles qui sont représentés. La fin est paradoxale. Jenny meurt après une noyade provoquée par Ahmonet. Ce qui à l’inéluctable. Il choisit lui-même de se poignarder avec la dague de Seth. Ce qui ne change pas réellement la donne. Car il devient l’incarnation humaine de Seth. Il choisit par égoïsme de se poignarder pour ramener l’ordre par le désordre. Seth/Nick reconnaît son pacte quand il regarde Ahmanet. Il trahit la momie Amhonet et lui reprend son pouvoir qu’il lui a donné. À aucun moment, l’œil d’Héru n’observe cette scène. Nick ne fait pas appel à lui. Héru est le seul à avoir fait face à Seth en lui arrachant les testicules pour venger son père Osiris. Nick est donc mort une troisième fois en quelque sorte. Seth l’a piégé et il le sait. Le plus marrant dans cette histoire, c’est docteur Jekyll qui déclare qu’il faut parfois un monstre pour en combattre un autre. Pourtant, il a pris son vaccin. Et c’est le même Jekyll qui propose de trouver une cure pour le pauvre Nick. Il est celui qui met tout en œuvre pour que le rituel se termine et il propose un remède. C’est quoi son problème à celui-là ? Et il est juriste en plus. MDR.

Il s’est vraiment donné le pauvre.

La réalisation

Alex Kurtzman fait un chef-d’œuvre en matière de plans. Les VFx sont plutôt propres. Sauf dans la séquence de l’épave de l’avion où les flics viennent observer les lieux. C’est un peu bâclé. Le regret, c’est qu’il fait carrément oublier les templiers pendant un moment dans le film et après, on se souvient qu’ils existent. Certaines fois, ça me faisait penser à Tim Burton qui pour ma part serait plus à l’aise avec le côté dark. Il sait parfaitement mélanger sérieux et humour, ce qui est loin d’être le cas du côté de Kurtzman.

Par , le23 juin 2017.


Conclusion

Malgré le fait que ce film ait été mal reçu au box-office US, c’est un film bien monté sur le point de vue professionnel. Mais son problème n’est pas lié au fait que Tom Cruise ait pris en charge le tournage pour faire une surprésence comme à son habitude. Le problème est le manque de cohérence historique dans ce film. Comment on peut se permettre en 2017 à l’heure de l’internet inventé en 1970 par Philip Emeagwali, de faire un film pareil ? C’est de l’argent jeté par les fenêtres. Et ils étaient trois, voire six pour écrire une merde pareille. L’affiche fait penser à celle de MI: Protocole Fantôme. Ils sont à court d’inspiration ou quoi les mecs. Sérieux ! Du remake du film, tu nous ponds une affiche remake ?! L’incohérence historique fait la déchéance de ce film. On attendait vraiment mieux de ce film. À quoi ça sert tous les progrès technologiques si c’est pour nous pondre des merdes pareilles. En 40 000 ans, il s’en est passé des choses. On pourrait quand même faire un sujet beaucoup plus intéressant que ça.

+

  • La mise en scène est bien faite
  • L’action est au rendez-vous
  • Les dialogues sont intéressants

  • Incohérence historique
  • Des longueurs parfois
  • La fin à chier
  • Trop de Nick dans le film
  • C’est le serpent qui se mord la queue ce scénar
  • Ennuyeux et déshonneur Ancestral
1/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (32 articles)

Comédien étudiant le théâtre à l'atelier de Caroline Rabaliatti à Fontenay-sous-Bois. Dessinateur, aussi. Il écrit des scénarii quand il peut le faire. Passionné de BD, il prépare la sienne.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.