Les Gardiens de la Galaxie : une race d’aliens censurée

Toujours proche de ses fans, le réalisateur James Gunn vient de partager sur sa page Facebook une délicieuse anecdote (sexuelle) sur son film Marvel, Les Gardiens de la Galaxie.

Le réalisateur a avoué qu’il aimait bien piocher dans les comics des noms de personnages pour les utiliser dans son film. Évidemment, pour des histoires de droits, chaque nom devait être validé par le département juridique de Marvel. Il en est de même pour les races extra-terrestres qui apparaissent en arrière-plan. C’est ainsi que James Gunn a reçu plusieurs refus, souvent parce que les droits étaient chez la Fox, Sony ou Hasbro. Bref, des raisons courantes, mais il y en a une qui sort de l’ordinaire. Il n’a pas pu utiliser le nom de la race d’aliens, les Sneepers. Non pas à cause de problèmes de droits, mais parce que sneeper signifie clitoris en Islandais !

Excellent. J’imagine bien les islandais abasourdis en voyant Star-Lord et ses potes repousser une attaque de Sneepers. Histoire d’aller jusqu’au bout, voici à quoi ressemblent ces chers Sneepers dans les comics.

Des belles tronches de clitoris.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2814 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.