Han Solo : Woody Harrelson pourrait jouer le mentor d’Han Solo

Woody, le wookie

Edit du 12/01/2017 : c’est désormais officiel ! Dans l’annonce, Phil Lord et Christopher Miller ont loué les talents de l’acteur au… ping-pong.

Alors que Rogue One: A Star Wars Story cartonne au cinéma en ayant dépassé hier, les 800 millions de dollars au box-office global (le plus surprenant est de voir que le film fait plus sur le territoire américain que dans le reste du monde cumulé avec 440 millions dans le pays de Donald Trump contre 361 pour le reste du monde), on en apprend un peu plus sur la nouvelle A Star Wars Story. Celle consacrée à Han Solo.

Lucasfilm cherche un grand nom pour jouer le mentor d’Han Solo afin de chapeauter un casting prometteur, mais assez jeune et sans vrai succès cinématographique (même si Emilia Clarke a eu quelques gros films). Au préalable, Christian Bale (l’ultime Batman pour beaucoup de gens) était envisagé, mais ce serait plutôt Woody Harrelson qui tiendrait la corde.

Une excellente nouvelle si ça se fait tant l’acteur fait toujours des miracles là où il passe. Même dans des bouses (par contre, il ne les sauve pas, il ne faut pas rêver non plus). Il est un de ces rares acteurs à toucher à tout. Il joue dans des blockbusters, dans des films indépendants et même des séries (True Detective, quoi). En plus, son style est très sympathique et colle bien avec l’idée que je me fais du mentor d’Han Solo. Je ne sais pas pourquoi, mais je pense à Yondu des Gardiens de la Galaxie quand j’imagine le personnage. Peut-être parce que Star-Lord et le mec de Leia, c’est un peu kif-kif ?

En attendant, on retrouvera Woody en méchant dans La Planète des Singes: Suprématie dont voici la bande-annonce.


A Star Wars Story sur Han Solo sans titre prévu pour 2018.

Réalisé par Phil Lord et Chris Miller, d’après un scénario de Jon Kasdan et Lawrence Kasdan, avec Alden Ehrenreich, Donald Glover et Emilia Clarke.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2829 articles)

Fou de cinéma depuis qu’il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.