Dossier : Bioshock Infinite – La fin expliquée

Bioshock Infinite Image

Attention ce qui suit spoile totalement la fin du jeu! En même temps, vous vous en doutez et bien sûr, ce n’est en aucun une vérité absolue. Y a peut-être des points qui sont faux ou à débattre mais cela me semble l’explication la plus plausible.

Le jeu commence en plein milieu d’une histoire dont nous n’avons pas les tenants, les Lutece (dont nous ne voyons pas le visage au début) amènent Booker DeWitt au phare pour qu’il aille sauver sa fille. Ce dernier ne le sait pas encore, il a tout mélangé dans sa mémoire (on ne sait pas comment, un choc? le fait d’avoir changé de lignée temporelle?). Il sait juste qu’il faut sauver la fille et la ramener pour effacer sa dette. Bref, nous bouclons le jeu et seulement à la toute fin, Elizabeth sait tout et le montre à DeWitt à l’aide de la constante, élément indispensable pour comprendre la suite, le baptême de DeWitt.

D’un DeWitt traumatisé par la guerre en naît deux. Deux selon un choix, se faire baptiser ou non:

- celui qui a refusé le baptême reste Booker DeWitt. Il aura pleins de dettes et un enfant ==> lignée temporelle A
- celui qui a accepté deviendra Comstock. Il créera plus tard Columbia ==> lignée temporelle B

Intéressons-nous à Comstock. Ce denier se marie et devient un leader (légèrement fanatique). Entre parenthèses, on peut aussi voir que Slate s’est complètement planté car Comstock a bien participé aux batailles en question mais en tant que DeWitt. Bref, finalement Comstock est stérile (on ne sait pas pourquoi) et ne peut accomplir sa prophétie (son enfant sauvera le monde).

Toutefois grâce aux Lutece, il peut retourner dans le passé d’un univers alternatif où il découvre le Booker DeWitt de la lignée temporelle A, celui qui a refusé le baptême et donc qui a eu un enfant. Comstock met en place une machination avec les Lutece pour pouvoir récupérer « son enfant ». Cet enfant deviendra celui de la prophétie et détruira Sodome.

Tout change suite à l’intervention des Lutece. Ces derniers, pris par le remord, retournent dans le passé pour aider Booker DeWitt à récupérer sa fille. Ils le ramènent donc dans la lignée temporelle B (c’est là que la mémoire de Booker pète un câble). Mais il arrive un moment où DeWitt n’arrive pas à sauver Elizabeth et où celle-ci devient l’enfant de la prophétie: le fameux passage à l’asile.

Le véritable changement est donc l’aide de l’Elizabeth du futur. Elle donne les moyens à DeWitt de sauver son soi-jeune et de changer le futur. C’est là, la véritable rupture du cycle.

A la fin du jeu, Elizabeth jeune prend conscience de la vérité grâce au mot de son soi futur et dit la vérité à DeWitt (un des plus beaux passages du jeu avec ces milliers de phares, le titre de ce Bioshock prend tout son sens). Tout change désormais.

Durant ce passage, on se retrouve deux fois face à la constante (la scène de baptême). La première où DeWitt refuse, on voit ce qu’il arrive par la suite. Booker perd sa fille par la faute de Comstock. On y revient une deuxième fois et là, Elizabeth nous tue car il s’agit justement de la variante de la scène du baptême, celle de la lignée temporelle B où Comstock nait – Elizabeth nous le dit carrément quand Booker dit qu’il est revenu au début.

Ainsi on comprend qu’Elizabeth/Anna DeWitt (le fameux AD sur la main droite de Booker) laisse la vie sauve à tous les DeWitt qui ont refusé le baptême mais tuent tout ceux qui ont accepté (la vision de toutes les Anna de tous les mondes tuant tous les Comstock à naître).

Le mal est coupé à la racine. Les Elizabeth/Anna interrompent donc cette spirale malsaine. Aucun DeWitt ne deviendra Comstock – Comstock n’est plus.

Bioshock Infinite se finit sur un note optimiste avec une scène post-générique où Booker est avec sa fille.

Pour revoir la fin, voici la vidéo:

A propos de l'auteur : (1908 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

  • Tykki

    Pour moi ce n’est pas du tout cela .Je pense que la création de Comstock et Dewitt ce fait au choix du baptême et que ansi tout les Dewitt/Comstock meurent . Après il ce peux aussi que ce soit fais exprès et que chaque personne imagine sa propre fin …

  • Nidway

    Tu n’as pas du voir la toute dernière scène après le générique.

    SPOIL : Booker et chez lui et il ouvre la porte.. Il voit ainsi le berceau d’Elizabeth/Anna. On comprend que les DeWitt ne sont pas morts et qu’ils ne vendront pas leur fille puisque les Comstock n’auront jamais existé.

  • Vinnie92

    Nidway pourtant notre DeWitt qui n’a pas choisi le baptême se fait quand même tuer non ? A mon avis tout les DeWitt meurent bel et bien dans cette scène. Et-il possible que la scène finale ne soit que la dernière divagation de notre Booker avant la destruction du cerveau ?

    Ou alors tout les DeWitt ayant dépassé la scène du baptême meurent car se font tuer juste avant, mais quelque chose fait que ceux qui n’y sont pas encore n’y seront jamais confrontés ? Le titre de la chanson « May the circle be unbroken » prendrait tout son sens non ? Le cercle serrait brisé.
    Par contre c’est vraiment tordu et confus, des explications officiels please ! ^^

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    Je suis d’accord avec Nidway. C’est justement dans ce sens que va mon explication (dernière ligne).

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    Justement non, revois la vidéo à la fin de l’article à partir de 11:43 où on revient à nouveau dans la scène du baptème. A 12:07, Elizabeth nous dit: « Vous avez accepté. » On comprend alors que nous sommes revenu dans la scène du baptême mais NOUS (DeWitt) avons accepté (contrairement à la précédente où nous avons refusé). Elles étouffent alors tous les DeWitt qui ont accepté pour tuer le mal à la racine. C’est pourquoi le héros se laisse faire sans combattre.

  • DaveLeMagnifique

    De toute facon tout est dit à la fin ! Anna : « Vous avez refuser .. mais pa dans TOUTES les réalité. Vous avez accepté et vous RENAISSEZ sous une AUTRE IDENTITE. L’etouffer au berceau.  » cette phrase: » L’etouffer au berceau » est très importante car il faut etouffer COMSTOCK au berceau et il est nez qd DeWitt s’est fait rebaptiser :) leur but n’est pas de tuer DeWitt mais COMSTOCK. Et derniere preuve que DeWitt ne meurt pas c’est que à la fin toute les Anna disparaissent mais pas celle de notre réalité. Si DeWitt serait mort alors il n’y aurait plus d’Anna tout court :D

  • Big daddy

    Si DeWitt devient Comstock comment fait t’il pour changer de couleur de yeux ? (DeWitt yeux vert) . (Comstock yeux bleu)

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    D’après le wiki de Bioshock, ils ont tous les deux les yeux verts.

  • Tim_D

    Je taille peut-être les cheveux en quatre, MAIS, je suis d’accord avec le fait que les dewitt ne meurent pas et les cumstock meurent (Elizabeth reste visible à la fin, ne disparaît pas et après les crédits on arrive au berceau où l’enfant sera la et nn vendu) … MAIS je ne comprend pas pourquoi toutes les Anna Elizabeth disparaissent, j’imagine qu’il y a beaucoup de réalité et qu’il y en a que quelques unes et celle qui dit « tu as accepté » disparaît…

    En fait en écrivant ces lignes j’ai trouvé la réponse et je laisse le commentaire si quelqu’un se pose la même question : Elles disparaissent toutes car elles proviennent de la cité de cumstock ce qui est impossible car elles ne peuvent provenir de là vu que cumstock n’est plus. J’imagine finalement qu’Elisabeth doit disparaître (d’où la dernière note de musique) mais que Anna reste vivante et va vivre une vie qu’on ne connait pas (en dehors du jeu) … J’en viens à la conclusion que tous les cumstock et Elizabeth disparaissent mais les dewitt et Anna vivent dans une autre réalité juste après le baptême où il refuse.

  • DaveLeMagnifique

    Ecoute bien ce que le prêtre dit à la fin :  » Quel sera votre nom mon fils ? » il a donc bien changer de nom :) fin pour moi la fin est clair après chacun pense ce qu’il veut toute la beauté est la dedans

  • DaveLeMagnifique

    Yep c’est comme sa :)

  • Noires

    On voit juste le berceau… Ca ne veut pas dire qu’ Anna soit dedans.

  • Noires

    La stérilité est due aux failles selon moi. Et il devient certes fanatique, mais il n’ aurait pu fonder Colombia sans les Twins Lutece.
    Autre chose, il n’ y a qu’ UN seul Dewitt qui ait accepté le baptême, et celui-ci est bien devenu Comstock. Devenu stérile à force de voyager dans les failles pour monter son empire, il se met à traquer toutes les filles de Dewitt pour en avoir une. Et par son fanatisme, avoir sa prophétie.
    On croit comprendre que Elisabeth est la seule à avoir survécue au test, ce qui signifie que toutes les autres sont mortes, ce sont celles que l’ont voit à la fin.
    Par la noyade, elles tuent le baptisé, étant dans la réalité où Dewitt accepta la « purification ».

    Mais bien sûr, ce n’est que mon interprétation.
    Je me pose quand même la question de qui est SongBird… car il est quand même humanoïde.

  • Reyem

    Je suis d’accord sans être d’accord, revenons sur les points, car il y en a 2 qui sont important:

    -Comstock est Dewitt c’est clairement dit.

    -Sa stérilité est due aux voyages temporels qui permirent à Dewitt Comstock de voir l’avenir de la sodome inférieur et les deux ont eut la même vision: Elizabeth qui détruit New York (ce qu’on voit dans l’asile)

    -Maintenant deux choses l’une:

    1) Il y a un énorme paradoxe temporel mais je vais le mettre sur le compte de la facilité scénaristique, en effet Elisabeth tuant Dewitt => Pas de Dewitt pas d’Elizabeth mais du coup pas d’Elisabeth, personne pour l’empêcher de faire ça.

    2) Pour moi la fin post générique est un faux message d’espoir; comme si dans une réalité, une seule rien ne s’est passé. Plusieurs points étaillent cette thèse: Dans la scène finale, il y a des Elizabeth (elles l’appellent Comstock) et des Anna, et le meurtre de Dewitt/Comstock tue les deux d’après moi, ni il refuse, ni il accepte, elles tuent les deux, car Dewitt refusant, il sera endetté, vendra sa fille, mais acceptant il devient comstock, donc dans tous les cas il doit mourrir pour éviter pile ou face.

    3) Il y a plus que « 2 timeline », notre cher héro saigne du nez à plusieurs reprises:

    -Début du jeu, après le batème, d’ailleurs il a une vision du futur: Forte probabilité qu’il est entré dans une autre timeline (je me demande d’ailleurs si la mort de Dewitt quand on passe par une porte n’est pas justement une nouvelle timeline où nous ne mourrons pas) et ses souvenirs se sont synchronisés avec Comstock, une partie en tout cas puisque sa mission est fraîche et qu’il s’en rappelle encore.

    -Noyade Avec Elisabeth (remarquez c’est deux fois quand il tombe dans de l’eau), nouvelle timeline où il survit à la noyade, d’où les souvenirs Anna qui reviennent (doit-on préciser que dans un récent voxophone au début du jeu Elisabeth est appelé Anna ?)

    -Ensuite on passe par deux nouvelles timelines: Celle de Chin vivant, celle ou il meure et où Dewitt est un héro martyr. (jusqu’à l’asile et la fin du jeu nous sommes dans celle-ci) il ressaigne du nez d’ailleurs, ayant des souvenirs communs avec le Dewitt mort.

    -Le passage de l’asile on le comprend grâce aux voxophones, se passe si Dewitt n’est jamais venu, ou d’après ce qu’on comprend tous ses essais se sont soldés d’un échec et donc Elizabeth devint comme la prophécie l’avait prévue. Là est un point très important, car Elizabeth Vieille a deux versions: celle avec l’espoir de Dewitt (l’oiseau) et l’autre qui n’a jamais connu Dewitt (la cage) on rencontre la première qui va nous aider à empêcher elle-même de devenir celle qu’elle est devenu et donc permettre à Dewitt de sauver Elizabeth.

    -On revient dans la Timeline de la Vox Populi qui a tout détruit car on leur a fournis leurs armes, et on fini le jeu. Si ComstockDewitt s’énerve et tue Comstock c’est parce que le doigt a remonté un soudain souvenir de sa timeline originelle, mais comme le dit la citation du début, il s’en est créé de nouveau n’ayant personne pour lui rappeler quoi que ce soit (Elisabeth empêche Booker de remplacer sa mémoire avec celles des nouvelles timelines)

    Je pense que la continuité de toutes ces timelines sont à developper.

    Je vous ferait remarquer par ailleurs que la dernière fois avant le combat final qu’on se retrouve dans le bureau de Dewitt, il y a une nouvelle porte, une nouvelle possibilité et c’est la scène post générique: Un Dewitt qui sauve Anna et qui peut vivre avec sans problème.

    4) Songbird:

    -On sait grâce à un voxophone que le Songbird a été créé suite au prince petite-soeur/protecteur de Rapture (le nom du voxophone qui en parle: Un enfant, un Protecteur et qui raconte qu’il veut adapter ce principe à nouveau)

    -Candice Field serait la personne utilisée pour devenir le Songbird, c’est la solution la plus probable car si elle revet l’armure, un petit endoctrinement et une synthèse vocale et hop. D’autant que remarquez que Songbird l’écoute grâce à la musique mais aussi avant en disant « je t’en prie » et à chaque fois qu’elle dit ça, à se demander si c’est pas la technologie du premier héro du jeu.

    -Je vois le passage à Rapture comme une sorte d’enterrement pour Songbird qui n’a pas de scaphandrier et qu’on sait originaire de Rapture (du moins l’idée du monstre)

    5) Les Lutèces:

    - De tous les choix qu’on a a faire, on se rend compte qu’aucun n’influe sur le jeu (drôle non ? par rapport au un.) Et le seul choix qu’on n’a pas à faire est au début, pile ou face. Par ailleurs un indice à ce moment là, quand on voit Chin Mort, la femme dit pile, l’homme face, de la même manière c’est l’homme qui a demandé le bébé à Dewitt, et Dewitt a tiré face, donc je pense que Lutèce Homme est de la timeline de Dewitt de base.

    Aussi, c’est dut à des théories comme quoi si moi et une version alternative de moi tirait une pièce à un moment précis, il aura toujours pile et moi toujours face et le nombre de head coché prouve qu’ils ont fait ça des centaines de fois et que Booker aura toujours head. Ce qui dans un sens veut dire que ce Dewitt là est le bon, mais qu’il y a un moment, un moment qui est différent, un seul et unique, et c’est celui-là que les Lutèce voulait, car si Dewitt a tiré face 500 fois, ça veut dire que tout aurait recommencé à l’infini (d’où mon paradoxe temporel pour moi le Dewitt de l’aventure n’a pas empêcher d’autres Dewitts la même aventure que lui) donc soit c’est le cas, soit à un moment Dewitt a changé quelque chose à son destin. Je pense que c’est sa relation avec Elizabeth. Si on considère les infos sur la timeline « Martyr » Dewitt n’a pas trouvé la fille dans la statue elle a été déplacée (amusant par ailleurs que Elisabeth de cette timeline soit introuvable) et grâce à Slate il a rejoind les Vox Populi.

    -Leur motivation est évidente: le remords pour la fille, pour leur expérience qui sont allés trop loin, et vengeance envers Comstock.

    6) Les Elizabeth:

    -Je pense qu’au cours de l’aventure on n’est pas avec la même Elizabeth, et elle garde sa mémoire à cause de Dewitt. Cela peut se voir notamment par des dialogues, elle l’appelle Booker puis re monsieur dewitt avant de le rappeller Booker. Ceci est une énorme théorie et ne change rien à l’histoire.

  • Happy

    D après moi l histoire se déroulent dans une réalité qui n existe pas c est à dire que columbia n existe que dans une faille qui est celle dans laquel on joue car à la fin à chaque note de piano une Elisabeth disparaît donc la dernière aussi et le fait d étouffer DewittComstock Entraîne la sortie de la faille ou le jeu se déroule et donc la vrai réalité
    PS:Pardon pour l orthographe

  • Happy

    pardon de faire un autre post mais je voulais rajouté que si on en croit mon hypothèse tout les Bioshock se déroulerait dans un univers parallèle ce qui est fort possible étant donné l avance technologique par rapport à l époque et pour revenir à Booke et au Elisabeth qui disparaissent je pense que elle retourne dans leur propre univers et on peut voir que à la première note de piano personne ne disparaît mais que il n y a pas le reflet de Booker dans l eau se qui laisse penser que il retournerait dans le vrai monde celui dans entre guillemet lequel nous vivons Avec une technologie proportionnelle à l époque
    encore désole pour les fautes.

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    C’est assez chaud à comprendre ton hypothèse. Mais il est clairement établi que dans Bioshock Infinite, il existe une multitude d’univers parallèles où des différences se voient à la manière des Terres pré-Crisis chez DC. Il existe alors des milliards de Booker et des milliards de Comstock et donc d’Anna/Elizabeth.

    Quand DeWitt se fait assassiner, il faut savoir que c’est une illustration de tous les Comstock potentiels qui se font assassiner. Dès lors tous les Comstock disparaissent mais il existe des milliers de DeWitt. Nous, on ne fait que rejoindre « le notre » dans un temps où Comstock n’a jamais existé. En gros, le fait d’assassiner tous les Comstock a effacé tous ses agissements dans tous les univers. Mais il n’est en aucun dit s’il a conservé sa mémoire. Juste qu’à présent que Comstock n’existe plus, le futur (ou le passé pour le joueur) a été réécrit, DeWitt vit avec sa fille. Après on ne sait pas s’il va essayé de la refourguer encore… ^^

  • Happy

    Sa me fait penser à infection…
    bref oui je doit être un peu tordu dans ma tête mais dans ton hypothèse tu dit clairement à la fin que Comstock n existera plus donc en suivant mon hypothèse on sait que il ne la re re donnera pas.
    Après j ai une autre hypothèse qui serait que le fait de tuer notre Dewitt ferit disparaître tout les univers parallèles et donneait naissance à celui où un seul Booker existent et où il vie une vie paisible avec sa femme et sa fille.
    Sinon les Lutece ont aussi un rapport avec tout sa et Booker étant désespéré aurais peut être donner son corp au Lutece pour des expérience même si c est peu probable
    Et enfin en suivant ma première hypothèse on pourrait croire que Bioshock serait une trilogie et que Bioshock infinite serait le dernier :’(
    encore désolé pour toutes les fautes ^^.

  • Freedom

    tu veut dire Inception ^^

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    Non, les univers parallèles subsistent toujours, ça n’a rien à voir avec l’histoire. Les Lutece ont juste découvert un moyen d’aller dans les univers parallèles.

    C’est juste que le fait de « tuer » Comstock permet à notre Dewitt d’avoir une happy ending ^^.

    Pour la trilogie, je ne suis pas sûr. Pour moi, Bioshock Infinite est un épisode indépendant même s’il partage le même univers (le passage à Rapture est là pour le prouver). D’ailleurs, il ne s’appelle pas Bioshock 3.

  • HAPPY

    Oui mais un Bioshock 3 ou un Bioshock infinite 2 ne serait pas une Bonne idée Il y a comme on peut le constater des millions de phare qui mènent sûrement à d’autre ville mais après avoir exploiter la ville volante et sous marine il reste encore une ville souterraine dans une montagne mais je n ai pas trop jouer aux 2 premiers opus à cause du monde renferme et une liberté de déplacement plus restreinte malgré que Bioshock n est pas un open world je pense donc que si un autre Bioshock sortait soit il serait dans la terre soit dans le futur mais cela n aurait aucun intérêt étant donné que dans Infinite on se balade sur une ville volante avec des robot et des tonique donnant des pouvoirs
    Bref laissons faire les Devs en espérant que il trouveront de garder un monde qui parait ouvert en tous cas moi car la sensation d être enfermé ne me plaît pas je dois être clostrophobe mais je m égare ce n est pas le sujet 0:)
    *J’ai fail sur l enregistrement mon correcteur ma écrit tout en maj mais JE suis Happy ^^

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    C’est bizarre parce que Rapture ressemble pas mal à Columbia, même ambiance bizarre limite malsaine mais j’ai une préférence pour Rapture bien plus terrifiante.

    Pour les toniques, c’est la marque de fabrique de la saga, elles sont présentes depuis le premier donc, ce n’est pas trop dommageable pour les suites.

    Sinon pour un nouveau Bioshock, j’aimerais bien un épisode dans l’espace. Quitte à faire encore plus fou en commencant l’épisode avec le phare qui est une fusée. Ou alors élaborer encore plus cette idée d’univers parallèles: pourquoi pas aller à la chasse d’un mec tout en traversant tous les univers? Mais le problème, c’est que ça demande à se réinventer à chaque fois, je n’ose même pas imaginer le taf…

  • HAPPY

    Chacun ses goût un épisode dans l,espace pourrait être bien mais ce serait bizarre surtout que Bioshock est censée se produire dans le passé et j imagine pas les moyens de transport honnêtement un aerotram dans l espace sa le ferait pas peut être un jetpack et le héros déguisé en Astronaute :Bave:

  • Nightblue

    Pour être plus précis, les lutèces l’ont fait voyager dans plusieurs mondes parallèle pour lui chambouler l’esprit et pour qu’il ne se rappelle plus de ce qui devrait se rappeller, c’est pour cela qu’a des moments nous saignons du nez, puis il a cru que sa fille était juste un enfant qu’il devait ramener pour enlever sa dette, il n’a jamais eu de dette, ils lui ont juste mis dans le crâne que sa fille et un enfant, qu’il n’a pas d’enfant, et qu’elle a disparu, qu’il doit la ramener aux lutèces, la seul chose que je ne comprends pas, pourquoi l’avoir demander de revenir, si c’est pour que la fille en fin de compte n’accomplissent pas la prophétie ?

    J’ai trouvé pourquoi, la prophétie de l’enfant était en faite que le faux berger prenne l’agneau, tue le prophete, déferle les flammes sur les hommes (Bruler Columbia) et pour finir tué Comstock/Dewitt pour que tout soit terminé, et que tout le monde rejoignent le sodome.

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    Corrige moi si je me trompe mais les Lutece ont seulement voulu que DeWitt retrouve sa fille. Ils ont été rongés par leurs remords et mettent tout en place pour que ça se fasse. La suite ne dépend pas d’eux.

    Ils ne veulent pas que DeWitt leur ramène la fille, c’est seulement DeWitt qui le croit avec sa mémoire qui s’embrouille.

  • Thehommefou

    Il y a quand même quelque chose qui me perturbe dans cette fin, on comprend qu’a la fin, Elisabeth/Anna élimine toute les versions de Booker Dewit qui deviendront Comstock, mais à ce moment là pourquoi éliminer nôtre Booker Dewit? Car en effet, le jeu se conclue sur la noyade de Dewit, le Dewit que l’on a incarné durant toute l’aventure et qui n’est donc évidement pas Comstock. Alors pourquoi ce Dewit doit il mourir? Est-ce parce qu’étant donné qu’il a participer a changer le cours du temps et qu’il a voyager entre de nombreuse dimension, il n’existe plus?
    Cela me parait êtrange car a ce moment la il faudrait effacer toute les versions de Dewitt qui réussisse à sauver Elisabeth (Comme celui que l’on croise dans les phares). Elisabeth ne connaitrais donc jamais le cycle Capture/Tour/Sauvetage, et ne pourrait donc jamais ouvrir de faille, ce qui compromet l’intégralité de l’histoire…

    Le songbird est dérangeant…

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    Notre DeWitt noyé est tout simplement l’incarnation de Comstock: en fait, c’est un raccourci scénaristique et vidéoludique pour faire comprendre que tous les Comstock vont mourir noyé. La preuve, on vit deux fois la scène du baptême: une fois en DeWitt et la deuxième fois en Comstock.

    Mais c’est vrai que c’est assez chaud parce que ça peut prêter à confusion. Et c’est vrai que c’est aussi dérangeant de ne pas savoir ce qu’il advient de notre Booker à la fin du jeu. Est-il effacé ou continue-t-il à vivre quelque part?

    Pour ma part, je pense qu’il est effacé vu qu’il n’a pas lieu d’être. Sinon le fait de tuer tous les Comstock ne change en rien nos actions pendant le jeu, ces actions sont simplement supprimés de la linéarité: elles disparaissent car les Comstock n’existent plus toutefois il fallait quand même faire tout ça pour tuer tous les Comstock.

    Je résume en clair:

    DeWitt noyé ==> tous les Comstock morts ==> remise à zéro temporelle à l’instant T où Comstock est noyé. En gros, c’est comme sur un PC, quand on a une merde dessus, on identifie l’instant T où la merde est survenue et on réinitialise l’état de notre PC à cet instant T pour éviter la merde. Clair comme l’eau de roche non?

    « Le songbird est dérangeant… » Moins que le Big Daddy pour ma part. Il m’a trop fait flipper lui!

  • bengue

    Je pense qu’il à lieu d’être puisqu’il fait partie de la branche A ou dewitt n’est pas baptisé et non de la branche B des comstock. Il a donc toute sa légitimité c’est juste qu’il à été dans un espace qui n’existe plus. Je pense qu’a la fin du jeu, le plus plausible est qu’il rentre dans son monde « le présent » transformé. (un peu comme le flash back de fin mais quelque année plus tard). Je trouve la fin génial mais ca aurai été plus simple a comprendre sans raccourci scénaristique

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    S’il rentre dans son monde comment peut-il conserver ses souvenirs? Il ne s’agit donc pas de notre Booker qui meurt spirituellement lors de la scène de noyade. La seule note d’optimisme, c’est qu’il existe un autre Booker qui n’aura jamais perdu sa fille grâce à lui-même.

    C’est tordu mais c’est beau ^^.

  • AzélOrD

    tu te trompe quand tu dis qu’il faut que Comstock ET Dewitt meurent. Tu dis que si Dewit ne meurt pas, il vendra sa fille. Mais si on tue tous les Comstock, personne ne viendra acheter Anna, donc Dewitt ne pourra pas la vendre. De plus, le Dewitt alcoolique vendant sa fille n’en est qu’un parmi tant d’autres qui ne sont pas forcément dans la même situation. Certain Dewitt sont peut être plein au as !

    Et il n’y a pas de paradoxe ! les dewitt survivent, mais ne vivront jamais le combat contre comstock puisque ce dernier n’existe plus et meurt dans tous les univers !

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    Tout à fait d’accord avec toi, AzélOrD.

  • Hannibal

    C’est les Lutèce le vrai problème de cette histoire arrêtez de vous focaliser sur Booker et Comstock. (petit conseil) Sinon Ken et l’équipe ont fait totalement exprès de donner une infinité de possibilités de compréhension.

  • yotamorken

    Bonjour,

    Voilà le schéma que j’ai effectué pour expliquer la fin de bioshock.

    Le fait de dire que que tous les bookers et que toutes les elizabeth sont épargnés du coté de la branche du refus du bapteme est faux. Car si booker meurt au bapteme, je ne vois pas comment il peut engendrer Elizabeth car il est mort. Après, existe-t-il plusieurs branches où il y a plusieurs booker qui doivent faire un choix au bapteme ? Si oui, est-ce que le fait de prendre que un booker détruit toutes les branches du bapteme ou bien cela détruit seulement les branches qui découlent du bapteme de notre personnage (booker qu’on joue). Etant donné que la destination finale est la meme et qu’on voit plusieurs booker avec « elizabeth », je pense qu’il y a plusieurs branches de bapteme et que les Bookers sont comdamnés à être noyé pour détruire toutes les branches.

    http://imageshack.com/a/img34/984/zuqv.jpg

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    « une infinité de possibilités de compréhension » quand même pas sinon ça n’aurait plus vraiment d’intérêt.

  • http://marvelll.fr/ Marvelll

    Excellent schéma qui explique la fin qu’on voit après le générique. Mais si on part dans cette logique, ça devient ardu, je trouve, car à ce moment-là autant tuer Booker au berceau… Pourquoi le baptême ? De plus, il peut très bien exister le cas d’un Booker qui va en guerre, mais qui ne va pas au baptême. Des milliers de possibilités…

    Le
    baptême est là pour stopper la spirale maléfique qui fout le bordel
    tout en prenant le soin de laisser en vie tous les autres Booker qui ne vont pas au baptême. Donc à la place de mettre « va à la guerre », ce sera plutôt « tous ceux qui ne vont pas au baptême ». Non ?

    Ainsi, on a une formule mathématique simple : l’infini – les Booker qui sont allés au baptême = tous les Booker qui ont le droit de survivre selon Elisabeth.