Joyland Couverture

Critique : Joyland

Je ne vais pas encore vous expliquer pourquoi je me suis procuré le livre. Si j’ai pris le roman Joyland, c’est parce que Stephen King, point final.

Critique : Docteur Sleep

À chaque année, ma pitance de Stephen King et en 2013, j’en ai eu droit à deux fois. Après l’excellent 22/11/63, place à la suite de Shining: Docteur Sleep.

Critique : Dôme

Encore un roman réussi de Stephen King sur une histoire d’hommes et de femmes coupés du reste du monde par un gigantesque dôme. Quoiqu’on se dise, il n’y a qu’un Stephen King…