Critique : Wonder Woman

Affiche française de Wonder Woman avec Gal Gadot

Sans miracle, ni merveille

Fiche

Intégré au DC Extended Universe
TitreWonder WomanTitre VO
RéalisateurPatty JenkinsScénaristeAllan Heinberg
ActeursGal Gadot, Chris Pine, Connie Nielsen, Robin Wright, Danny Huston, David Thewlis, Said Taghmaoui
Date de sortie07 / 06 / 2017Durée2h 21
GenreAction, Aventure, Fantastique, Science fictionBudget149 000 000 $

Avant d’être Wonder Woman, elle s’appelait Diana, princesse des Amazones, entraînée pour être une guerrière impossible à conquérir. Elle est élevée sur une île isolée et paradisiaque, mais lorsqu’un pilote américain s’écrase sur leur rivage et annonce qu’un conflit à grande échelle fait rage dans le monde, Diana quitte son foyer, convaincue qu’elle doit arrêter cette menace. Combattant aux côtés de cet homme et des siens pour mettre fin à cette guerre et à toutes les guerres, Diana découvre ses vrais pouvoirs… Et son véritable destin.

Photo du film Wonder Woman avec Gal Gadot sur le champ de bataille

Pendant que ses compagnons du DCEU tombent sur le champ de bataille, fauchés par des tomates pourries, Wonder Woman fonce !

Critique

Comme d’habitude, je serais avec franc avec toi, lecteur. Je ne ferais pas dans l’hypocrisie. Je parlerais avec mon cœur. Oubliez alors la raison. Allez, je plonge dans l’eau ! Car, je vais devoir nager à contre-courant avec ma critique du dernier film du DC Extended Universe, Wonder Woman.

Tout d’abord, une petite description de votre serviteur (oui, parfois, je parle de moi à la troisième personne) concernant sa relation avec l’Amazone. Son apparition dans Batman v Superman: L’Aube de la justice ne m’a fait ni chaud, ni froid. Pour tout te dire, j’ai même du mal à comprendre la hype autour de son apparition. Son film solo ne semblait donc pas fait pour moi. D’autant plus que je n’apprécie pas le personnage dans le comic. Trop arrogante, trop orgueilleuse, trop donneuse de leçons qui devrait se regarder dans le miroir.

L’espoir renaît pour le DCEU

Je pensais même zapper la séance pour me préserver sur des films qui m’attirent plus. C’est tout de même un comble pour un fan pur et dur de comic movies. Entre-temps, les critiques de la presse sont tombées. Grâce à Rotten Tomatoes, j’ai pu constater qu’elles étaient quasiment unanimes en parlant d’un bon film. Dès lors, l’espoir était revenu. Je suis allé à la séance du Grand Rex en me préparant à vivre un grand film pour le DCEU. Ce qui ne sera pas le premier, ayant adoré Man of Steel à sa sortie.

Un démarrage solide

À la manière de Suicide Squad et Batman v Superman, tout commence comme dans le meilleur des mondes avec un solide premier acte où on nous invite dans Themyscira, l’île des Amazones. Une endroit qui fleure bon les vacances en Grèce et l’occasion de découvrir la mise en place de la mythologie de l’Amazone dans l’univers ciné de DC au détour d’une superbe histoire avant de dormir (mais pas debout) racontée par la reine Hippolyte. Servie par des images somptueuses et une narration solide, cette scène marque tout de même un premier bémol avec le destin du panthéon des dieux grecs. Un pépin rapidement oublié tant suivre les aventures d’une jeune Diana entre deux très solides Connie Nielsen (inoubliable Lucilla dans Gladiator) et Robin Wright se révèlent plaisantes à suivre.

Celle qui ne savait pas jouer

Vint ensuite l’adolescence puis Gal Gadot. Alors là, ce sera la première vague que je dois franchir à contre-courant. Je ne trouve vraiment pas l’actrice bonne dans le rôle. Certes, le manque de nuance de son jeu sert la candeur de son personnage. Une naïveté mise à contribution dans le passage Les Visiteurs/Pretty Woman du film. Mais au bout du compte, ça finit par le desservir en la rendant simpliste. Trop. Une Wonder Woman si lisse qu’elle m’a paru fade. Fort heureusement, l’actrice s’en sort superbement dans les scènes d’action ce qui permet de contrebalancer.

Autre déception parmi les acteurs. Chris Pine. Pour le coup, je n’ai pas compris les différents avis positifs sur le personnage. Il n’a rien d’extra. C’est un simple cliché sans épaisseur. L’aventurier dans sa plus forme la plus primitive avec des notes d’humour prêtant parfois à sourire, mais rarement (pour ne pas dire jamais) à rire. Je n’ai pas non plus ressenti d’alchimie entre le capitaine de l’Enterprise et Gal Gadot. La seule originalité du personnage est qu’il doit se mettre en retrait par rapport à Diana. Pas trop quand même parce que c’est Chris Pine aussi.

Photo du film Wonder Woman avec Robin Wright

Leçon du jour : ne jamais foutre du sable sur la serviette de plage d’une Amazone.

Parmi le reste du casting, hormis les deux actrices citées au début de la critique, c’est une autre femme qui va trouver grâce à mes yeux. Lucy Davis dans le rôle de la sympathique secrétaire Etta. Un rôle réduit, mais amusant qui m’a permis de sortir de ma torpeur dans un deuxième acte mollasson. En effet, dès qu’on sort de Themyscira pour pénétrer dans le « monde moderne ». Celui de la Grande Guerre, en l’occurrence. L’aspect comique de la chose est mal exploité et trop vite écourté, mais réussit tout de même l’exploit à être lourd. C’est dommage de ne pas avoir profité de ce potentiel. Il faut dire qu’ils/Diana préfèrent rentrer dans le champ de bataille.

Il faut sauver le soldat DC

Cela donne une autre qualité au film de Patty Jenkins. Une partie qui avait été malheureusement réduite à un simple résumé dans Captain America: First Avenger. À savoir découvrir la guerre avec un super-héros à ses côtés. Bref, Il faut sauver le soldat Ryan (la violence en moins) avec Wonder Woman à la place du capitaine Miller. Cela donne lieu à des scènes d’action franchement sympas. Malheureusement, les images de synthèse ont parfois du mal à suivre. Quant à la scène « culte » du No Man’s Land. Sérieusement, tout ce barouf pour ça ? Sans compter sur le côté assez irréaliste où l’héroïne réussit à arrêter des balles à l’aide de ses bracelets. Des flingues, je veux bien. Des fusils passent encore. Mais des mitrailleuses ? Faut pas pousser Alfred dans les orties, non plus.

J’en profite pour parler de l’action. On retrouve le Zack Snyder de l’époque de 300 en bien plus exagérée. La bataille des Amazones contre les soldats mise en avant dans la bande-annonce accouche d’un ballet légèrement ridicule où les femmes soldats sautent au ralenti pour tuer des soldats. Cette forme de mise en scène pénalise l’aspect tactique des combats qui deviennent alors une succession de cases (badass quand même) de comic books sans réel liant. Visuellement, c’est cool (en fermant un peu les yeux sur les FX), mais narrativement, c’est peu accrocheur.

Le 5ème élément Super Saïyen

Je vais terminer ma critique avec ce désastreux troisième acte. Alors que tout ce qui avait précédé était plutôt correctement mis en scène, le climax m’a donné la sensation de revivre celle désastreuse de Suicide Squad. Pas un bon souvenir, clairement. Tout commence avec le grand méchant de l’histoire. Purée, son look ! Mais qu’est-ce que c’est nul ! Si dans la forme, ça va. Pourquoi avoir voulu garder la tête de l’acteur sous le masque ? L’aspect cool du personnage dans le comic est justement le fait qu’on ne voit pas son visage, seulement deux yeux rouges. L’erreur Doomsday a été reproduite. Du coup, ça m’a ruiné le boss de fin. D’autant plus que ses pouvoirs sont une forme de gros n’importe quoi digne de l’Enchanteresse du film de David Ayer. En fait, c’est un Sith, le méchant. Les autres méchants ne sont pas mieux et délivrent souvent des passages ridicules. Mention spéciale à la séquence où Ludendorff et le docteur Maru se regardent en s’esclaffant de rire devant l’exécution de leur plan machiavélique façon Team Rocket

Ce n’est même pas le pire. Le combat final n’a pas plus non plus grand intérêt vu qu’il ne s’agit que d’une succession « vas-y que je te fous ça sur la tronche » sur fond de monologue fade où le méchant expose son plan machiavélique. Man of Steel peut continuer à dormir tranquille, son combat final reste le meilleur du DCEU. La cerise sur le gâteau ? Wonder Woman, en mode 5ème élément, qui se transforme en Super Saïyen. On a même droit à un remake de la mort de Krilin. J’ai tout simplement éclaté de rire. Avant de poser ma main sur le front comme pour me cacher devant le monologue de la Wonder. Le ridicule de la naïveté à son paroxysme. Je m’étais cru devant Sailor Moon.

Par qui ne comprend pas les critiques, le3 juin 2017.

Photo du film Wonder Woman avec Chris Pine et Gal Gadot

« J’ai une tronche à m’appeler Clark ? »

Conclusion

Porté par l’espoir né suite aux nombreuses critiques positives, je suis allé voir enthousiasmé les aventures de Wonder Woman au cinéma et j’en suis revenu atterré. Au point de me questionner. Ai-je vu le même film ? Il faut dire que le long-métrage de Patty Jenkins recycle les mêmes défauts que les autres œuvres du DCEU. On retrouve le même premier acte solide, un deuxième traînant en longueur et un dernier sombrant dans le grand n’importe quoi servi par une immonde bouillie d’images de synthèse (Man of Steel semble être l’exception qui confirme la règle). Alors pourquoi autant de critiques positives ? Je ne comprends pas. Même en faisant appel à la raison. Gal Gadot n’a pas un jeu assez nuancé pour se révéler intéressante à mes yeux. Chris Pine n’arrive pas à se dépêtrer d’un rôle cliché. Seules Connie Nielsen et Robin Wright sont excellentes, mais restent cantonnées au premier acte. Au final, en dépit d’un très bon passage chez les Amazones et d’une formule intéressante consistant à avoir un super-héros en pleine guerre (ce qui avait été résumé dans Captain America: First Avenger), je ne vois pas trop avec quoi on peut s’enthousiasmer.

+

  • Aspect super-héros plongé dans la guerre façon Il faut sauver le soldat Ryan
  • Les Amazones Connie Nielsen et Robin Wright
  • Récit des origines des Amazones

  • Gal Gadot a autant de nuances qu’un légume
  • Chris Pine empêtré dans un rôle cliché
  • Méchants ridicules
  • Troisième acte sombrant dans le nawak le plus complet
  • Effets spéciaux parfois moches
  • Film résumé dans la bande-annonce
5/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2715 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Narine

    « pourquoi autant de critiques positives ? »
    Parce que c’est une HÉROÏNE. Que la réalisatrice est un femme, donc blablabla féministe blabla.
    Que la majorité des mâles bave devant Gal gadot et donc c’est un bon film.
    Que forcement Warner est passé par là car si le film se plantait, by by le DCEU. On passe de film bouseux selon la presse (mos, BvS, SS) à meilleur adaptation de comic book ? Of course.
    BvS s’est fait chié dessus à cause de son troisième acte en forme de bouillie de pixel mais la ça passe OKLM ?
    Méchant classique, les mêmes défauts vu et revu dans ce genre de film, mais là ça passe ?
    J’ai perdu foi en l’humanité.

    • J’ose tout de même espérer que ce n’est pas la notion féministe qui a fait le succès du film. Certes, c’est lié au personnage, mais de là à le qualifier de bombe parce que c’est fait par une femme, avec des femmes. On va droit dans le mur, là.

      En tout cas, j’ai refait un petit tour sur Rotten Tomatoes, j’ai été effaré de constater que pas mal de critiques mettent justement en avant la notion de réalisatrice femme. On ne va nulle part comme ça. Juger un film par le sexe de sa réalisatrice, c’est même contre productif. Avec ma naïveté, je vais plutôt retenir que les gens sont contents qu’une femme soit capable de faire un blockbuster de très bonne qualité (pour eux du moins, pas pour moi).

      • Narine

        ah mais c’est exactement ça le problème.
        Tiens, quelques exemple de la critique sur unification :
        « montre qu’une femme est capable de faire un très bon film de super-héros »
        « un film remarquable qui présente d’une façon magistrale une femme incroyable luttant pour le bien de l’humanité »
        « il ne faut pas passer à côté d’un personnage faisant vraiment honneur aux femmes »
        Au vu de toutes ces critiques élogieuse sur internet, j’ai l’impression qu’elles oublient volontairement, les défauts vu et revu dans ce genre de film, les méchants inexistant, et la bouillie de pixels tant reproché à BvS. Mais non, ici ça passe.

        • Wow, c’est chaud de sortir ça dans une critique. En gros, on te dit que s’il faut voir et aimer Wonder Woman, c’est pour faire avancer la condition de la femme… Limite, si ce n’est pas du chantage XD

          • Vincent Barriera

            Ah donc je ne suis pas la seul à ne pas aimer les SJW ! XD Nan parce que j’ai bien aimé le film mais faut pas exagérer non plus.

      • jereoqp

        OK avec toi, Kathryn Bigelow l à fait, les sœurs washowski 😉… C est grâce à leurs vision et leurs implication que nous spectateur sommes transportés, hommes ou femmes, on est plus à une époque sexiste, pour ma part en tout cas.

    • Dreadfox

      Ah, content de voir que je ne suis pas le seul à essayer de juger la qualité d’un film en dehors de « l’avancée féministe » qu’il représente (et qui est une bonne chose, mais même avec ça si un film est mauvais bah il est mauvais) (même si je pense être inconsciemment influencé par cette propagande mais bon tant pis^^).

  • Hugo

    Critique ridicule, crédibilité et impartialité zéro. Surtout lorsqu’on met un 10/10 aux Gardiens de la Galaxie Vol. 2 et 8/10 à F8. Bye le hater.

    • Euh, F8, ah, ah. Ce n’est pas moi qui ai écrit la critique. Je n’ai même pas vu le film. Entre nous, la saga me saoule un peu.

      « impartialité zéro », encore heureux. Quand je ponds une critique, c’est d’un point de vue entièrement subjectif. Je ne vois pas l’intérêt de vouloir écrire une critique impartiale, car elle sera de toute façon, par la nature même de la critique, partiale. On ne parle pas d’un test technique, mais d’une critique. Je vais même être franc jusqu’à préciser que je n’aime pas le personnage. Au moins, en lisant ma critique, tu as cette donnée en tête. Après, tu en fais ce que tu veux 😉 Tu peux même te torcher avec, par contre, faut imprimer avant et ne tente pas de mettre du PQ dans ton imprimante, tu vas la bousiller.

      Sinon, c’est méchant de me qualifier de hater quand même. Autrement, j’aurais mis 0 si j’en étais vraiment un. Je suis tout triste maintenant.

      • jereoqp

        Mdr 😂

      • Je pense qu’on va avoir droit à ce genre de commentaire à chaque film DC mal noté! Si la Justice League est une daube, ce sera la guerre sur le net! lol!

  • jereoqp

    Je suis presque tjrs OK avec toi sur les critiques, mais j attend mardi de voir cela.
    Si il me distrait et m evade un peu pour moi là mission sera rempli… C est un premier essai une prise de risque énorme, de ne pas aller sur un terrain plus connu avec des cadors de la DCU…Je salue le risque… Et mon petit doigt me dit que le BOX OFFICE va exploser, car non seulement les mecs vont y aller parce que c’est le style qu on aime, mais les femmes aussi…Je veux bien le parier… Longue vie à toi et c est juste un avis perso😊

    • Merci jereoqp, j’espère que tu vas te régaler. Loin de moi, l’idée de vouloir dégoûter les gens de voir le film.

      Par contre, je ne suis pas d’accord avec « de ne pas aller sur un terrain plus connu avec des cadors de la DCU », Suicide Squad le faisait déjà.

      Concernant le BO, les premiers retours sont pas mal du tout. Déjà 11 millions pour les séances du jeudi soir aux States. C’est plus que Doctor Strange !

      • jereoqp

        Je suis fan de ton boulot, je me suis mal exprimé… Je voulais dire : ne pas fait intervenir des cadors comme Batman, superman dans le film je salue l effort, j ai vu suicide squad et globalement j ai été déçu…alors que j ai adoré la 1ere partie mais je l ai trouvé mauvais sur la fin, méchant pas du tout charismatique alors que le ton général était original, j ai été bercé depuis mon enfance sur les super-héros… Photonik, les guerres secrètes, le chevalier de lune, dd, n amour, aquaman, spider j ai lâché depuis un moment tout les comics mais quel pied pour moi de voir réaliser mon rêve de gosse, marvel, DC que des souvenirs, d ici le mois d août je pars vivre à Los Angeles… Impatient de voir les cosplays etc et je vais pas me gêner pour m y fondre et enfin je verrai les films avant la France lol… Ou presque lol… En tout cas je continuerais à te lire même de là bas, tu reste de très loin mon maître en ce concerne les super-héros… Parce que j ai perdu le fil depuis un bon nombres d années mais tjrs a fond sur le cinéma.

        • Vivre à Los Angeles. Ça, c’est du changement ! Je te souhaite plein de bonheur et de cosplays ravissants dans ton aventure !

          Pour Suicide Squad, pour ma part, c’est le problème à mes yeux pour Wonder Woman. Sauf que pas beaucoup de monde ne le relève et j’en suis le premier surpris. Comme si ce n’était pas grave. En fait, ça doit vraiment être une histoire d’attente. Wonder Woman, personne ne l’attendait alors que Suicide Squad, oui.

          • jereoqp

            Ben suicide squad je connaissais moins en bande mais pour moi faire du tout public étais aussi dommageable… mais Diana prince… Oui moi je peux te dire que je l attendais, que celui là sois tout public je le comprend. Aquaman je l attend très curieux de voir comment James Wan va nous nous enchanté sans tomber dans le kitch…et les déplacements… Bref… Je garde en tête ta critique subjective et je te dirais ce que j en ai pensé… Continu e nous régaler de tes critiques que je lis tjrs avec intérêt et respect pour ton travail.

          • Pour WW, le côté grand public donne un côté bizarre durant les phases « réalistes » de la guerre. Comme si le film avait le cul coincé entre deux chaises. Mais bon, c’est le jeu.

          • jereoqp

            Moi pour ma part j ai besoin de ce côté, sale, réaliste, la crédibilité est primordial surtout pour la guerre, je me doute que cela n arrivera pas sur ce genre de produit… Si elle avais pu se lâcher Madame Jenkins l aurais fait j en suis sur mais sur ce film et vu les enjeux là… C impossible.

          • En fait, c’est un souhait de la réalisatrice. Elle voulait que les petites filles puissent voir le film et être émerveillée par Wonder Woman. Mais en l’état, je ne sais pas si je laisserais une petite fille voir le film. C’est quand même du PG-13.

          • Vincent Barriera

            Pour une fois, on aurait été d’accord pour rendre le film un peu moins violent pour les petites filles. Alors après le film n’est pas gore ou un truc comme ça mais ça reste costaud.
            jeroqp oh bordel, LA ? J’en rêve ! Bon voyage vraiment, profite ! 🙂 Et dsl de m’incruster comme ça mais j’adorerais partir à Los Angeles !

  • Vincent Barriera

    Bon vu et franchement ça va. L’intro notamment est superbe (en tout cas sur le plan visuel parce que la gueule des Amazones et de leur paradis est impressionnante) même si elle est un peu ennuyeuse à force parce que l’entraînement et l’adolescence ça va mais ça n’atteint jamais le niveau de l’entraînement de Batman Begins. Niveau personnages, pour WW,, je ne l’ai pas trouvée si chiante que ça. Au contraire Gal Gadot joue assez bien je trouve même si des fois ça devient chiant. Ce que j’ai aimé c’est aussi le fait qu’elle arrive à être naïve mais pas nunuche. Steve Trevor est très sympa je trouve, le rôle est stéréotypé au possible mais l’acteur (tout comme le film) en est parfaitement conscient et c’est une bonne chose, d’ailleurs on joue beaucoup là-dessus. La romance est assez sympathique au début mais ensuite ça devient lourd (mention spéciale au discours final…vive la naïveté !)
    Niveau méchants (sauf le dernier, j’en parle un peu plus tard), ça allait au début, entre le design du Docteur Poison et le général, on avait droit à de l’espoir d’autant que le général est assez intimidant. Mais déjà, pourquoi lui donner des pouvoirs alors qu’un vilain stratégique aurait été plus classe et original (et plus en rapport avec le contexte et le film de manière générale) ? Et ensuite…sérieusement ? C’est quoi ce rire ? Bordel, on dirait un rire de méchant de Yu Gi Oh ou de Scooby Doo !!! Tout le potentiel est gâché. Même Mura qui est assez stylé perd tout.
    Pour les scènes d’action, elles oscillent entre le classe (la scène du début) et le nul (au millieur du film) en passant par le bizarre (la fin) mais ça allait. Pour le scénario, du classique de chez classique pour une origin story et un blockbuster même si le propos féministe est assez subtile et bien amené.

    • Vincent Barriera

      Pour SPOILER Ares, déjà j’ai été très surpris par la révélation de son acteur. Sérieux, je ne m’y attendais absolument pas à ce coup-là (je pensais que c’était le général Ares dans la promo). Ok le twist n’est là que pour surprendre et pour faire un twist mais pour une fois que je suis vraiment surpris depuis longtemps (visiblement la mort n’a pas fiat du bien à Remus) ^^. Et en plus, l’acteur est très bon.
      Le design n’est pas aussi horrible que tu le penses (sans pour autant égaler celui du comics par contre), même si on a encore le coup du monstre géant.
      Par contre, là où je suis agréablement surpris, c’est le niveau de puissance. BORDEL ! Ok la scène de combat est bordélique au possible et moins bon que celui de Man of Steel mais perso, j’ai senti la puissance des coups. Bordel, c’était du God of War ce truc ! Et surtout, j’ai halluciné quand j’ai entendu parler de Zeus. Ok, pour résumer, Ares a tué les autres dieux grecs et a même tué son père Zeus. Ca va, il n’est pas trop trop puissant ! X). Bon par contre, conclusion merdique au combat (même si le point faible est connu et évident par rapport à l’antagoniste).

      Bref plutôt satisfait dans l’ensemble malgré des erreurs.

      • Perso, je m’y attendais. Du coup, je n’ai pas été surpris. En fait, c’était prévisible, parce que d’un, je savais qu’Arès était dans le film (on parle sans cesse de lui dans le premier acte, donc c’est sûr qu’il va apparaître). De deux, Arès n’a pas besoin d’une substance pour devenir puissant. Donc, j’ai éliminé le général de ma liste pour être Arès. Il reste qui ? Ben, le mec chelou qui aide les héros. Par contre, je ne pensais pas que c’était lui parce que c’est assez incompréhensible que le personnage fasse ça. Pourquoi diable se mettre des bâtons dans les roues ?

        Concernant le début, j’ai été vachement déçu que tout le panthéon soit évincé,
        c’est un truc que j’aime bien avec Wonder Woman. La mythologie grecque façon DC.

        Pour moi, le design d’Arès est un gros raté. Pourquoi diable avoir foutu la tronche de David Thewlis ? Déjà que le mec n’a pas un tronche badass. A chaque fois que je le voyais sous le masque, je me marrais un peu. On dirait que l’acteur s’était fait un cosplay pour le Comic Con. Après bon, il est super puissant, mais le combat est navrant. Le mec balance plein de trucs sur la tronche de Diana et elle n’a pas une seule égratignure ? Alors qu’elle craint les balles ? Mais on est où, là ? Sans oublier la prévisibilité du truc à venir.
        Pour moi, un bon combat final, c’est celle de la fin du Roi Arthur de Ritchie.

        • Vincent Barriera

          Moi aussi j’ai eu des soupçons sur SPOILER David Thewlis mais justement le mec n’a pas la tête de l’emploi donc j’ai pas arrêté de me dire : <>. Limite je m’attendais à ce que ce soit le Docteur Poison (oui une femme mais bon, la transformation n’était pas forcément en homme). Du coup, j’ai quand même été bien surpris sur ce coup-là (même si le twist fait vraiment twist pour twist). Au moins Ares rattrape à peu près le rire façon cartoon des deux autres (la seule fois où j’ai été plus mal à l’aise devant un antagoniste, c’était pour les 4 Fantastiques de 2015 avec ce « T fataliste toi » adressé à Victor….facepalm). Et puis bon, une guerre mondiale et des mentions dès le début, on se doutait qu’Ares montrerait le bout de son nez dans le film (enfin perso je m’y attendais dès l’annonce du film limite). Quant à son aspect, encore une fois il n’a pas la classe des comics et je te rejoins sur le coup du casque, parfois c’est ridicule mais franchement on aurait pu avoir pire (apparemment le casque c’était le crâne du minotaure). Et niveau personnalité, le dieu reste assez vicieux et sort un discours assez conforme à ce qu’il est dans les comics.

          Ben c’est sûr que c’est un peu dommage, j’aurais voulu voir vraiment le panthéon des dieux en action à pleine puissance sachant que ça aurait contrecarré les films Marvel. Après c’est pour rajouter du drama (famille décimée, origine divine cachée, tout ça tout ça) mais ça sert surtout à souligner la puissance d’Ares. Sachant que les dieux grecs chez DC sont à peu près aussi énervés que dans God of War, c’est regrettable qu’on ai pas eu un Zeus comme ça (apparemment il reviendra dans Justice League et d’ailleurs c’est moi Zeus est vraiment gentil dans cette version ? Nan parce que normalement dans DC, il n’est pas aussi sympa Zeus, pas au niveau des comics Injustice mais quand même) mais on voit qu’Ares est du coup vraiment surpuissant s’il arrive à éliminer tous les dieux de l’Olympe y compris Zeus. Et oui le combat est bordélique et n’a aucun sens mais pour l’absence de blessure, j’avancerais le fait que Diana a été conçue par Zeus pour tuer des dieux donc elle doit être plus résistante (d’autant qu’elle n’avait pas non plus de blessure face à Doomsday dans BvS). Après face à Darkseid ce sera différent je pense ^^. Mais pour le coup, j’ai été surpris parce que, ok il n’est pas aussi puissant que dans les comics mais il reste surpuissant même pour un film de SH. Je le vois bien se faire presque tout le MCU en terme de puissance brute limite (bon à l’exception d’Ego, de Dormammu et des entités comme la Mort). D’autant que pour le coup, Ares est vraiment un dieu, pas un extraterrestre surpuissant considéré comme un dieu. Un Thor Mcu vs Ares DCEU, Ares gagne à mon avis ^^.

          Ben la faiblesse d’Ares est évidente et surtout c’est un peu le seul moyen de le vaincre, c’est surtout la façon dont c’est fait qui est…douteuse. « Steve s’est sacrifié pour l’humanité ! Je vais être altruiste et sauver le monde en m’inspirant de son exemple ! » -_-‘

          Un détail que j’ai bien aimé c’est que Zeus a créé les Amazones mais pas les hommes d’après le film. Sachant qu’on peut avoir un film Justice League Dark, je me demande si, en plus de la partie magie noire et tout ça, on aura des gros gros boss de niveau divin du genre Trigon, The First of the Fallen, Lucifer Morningstar ou la Présence ? Ce serait tellement classe pour une série Dark chez DC sans parler du fait que ça irait contre les films Marvel puisque dans le MCU par exemple, le Diable est inspiré de l’histoire d’Alveus. Oui je rêve mais j’ai le droit ^^.

          • L’énorme puissance des personnages est une des choses que je n’aime pas dans les films/comics DC. Ils sont tellement puissants qu’il n’y a plus vraiment cette notion d’humanité (ce sont plus des divinités). Au point qu’ils sont obligés d’avoir recours à des artifices pour les mettre à mal. Le duo Kryptonite/Magie pour Superman, par exemple.

            Dans ce film, Wonder Woman est tellement cheatée qu’il n’y a aucune inquiétude concernant son sort. Arès a beau balancer tous ses pouvoirs, ça ne lui fait pas grand-chose. Après, on est obligé d’aller dans l’escalade des pouvoirs digne de Dragon Ball Z pour avoir des ennemis qui puissent inquiéter le personnage principal. En trois films DCEU, t’as déjà trois des plus puissants vilains de DC à l’œuvre : Doomsday, Zod et Arès. Heureusement qu’ils ont reculé l’apparition de Darkseid.

            C’est pour ça que j’ai toujours préféré les héros Marvel à ceux de DC. Ils sont davantage terre-à-terre. Tu noteras que ce n’est pas pour rien non plus que le super-héros préféré de DC soit un homme sans pouvoirs (pardon, je me trompe, il a un pouvoir : il est super riche). On peut constater que dans le MCU, ils ont même affaibli Thor par rapport aux comics pour ne pas en faire une divinité superpuissante et le rendre plus humain. Et ça, j’aime.

            Aussi, Wonder Woman s’intègre mal avec Batman v Superman. À la fin de Wonder Woman, elle proclame vouloir protéger le monde des hommes alors que dans Justice League, elle nous annonce s’être retirée pendant presque un siècle avant que le sacrifice de Superman ne l’inspire. Dafuq ?

            Concernant Zeus, je pense qu’il n’apparaîtra que pour le prologue dans Justice League afin de repousser pour la première fois les forces de Darkseid (le plan où on voit les Amazones affronter l’armée extra-terrestre).

            Vivement Justice League Dark, j’attends de voir le réalisateur !

          • Vincent Barriera

            Après ce qu’il y a dans DC Comics, c’est qu’il y a de vraies divinités dans le sens où ce ne sont pas des extraterrestres comme dans Marvel. Déjà de base, la puissance est réhaussée (je ne parle pas des êtres comme The One Above All ou la Mort par contre). Tu regardes Thanos et Darkseid, quand tu sais que le deuxième a la puissance du premier quand Thanos a le Gant et les Pierres presque, ça donne le ton. Et encore je ne parle pas des trucs de Vertigo parce que là niveau puissance…Après c’est sûr que ça m’a étonné de voir Ares aussi surpuissant. Dans le MCU, Ultron était fort mais s’il l’avait vraiment été comme dans les comics, les Avengers n’auraient eu aucune chance, Vision ou pas. Ares n’est pas aussi puissant que dans les comics ok mais je ne m’attendais quand même pas à ce niveau parce que là il s’en rapproche bien, c’est vraiment disproportionné pour un film de SH o0. Limite il se fait Doomsday tranquille. Bon après je me plains mais ça reste conforme à l’idée du personnage, Ares devant être naturellement surpuissant. M’enfin là, tu mets ce Ares-là face à Superman, Superman se fait défoncer.D’ailleurs, ok WW a gagné mais à cause du « pouvoir de l’amour » (-_-…) parce qu’en terme de puissance brute, Ares est de très loin supérieure à elle. Après oui WW résiste aux attaques (vu la puissance d’Ares, je comprend toujours pas comment elle a pu sans bouffer du scénarium avant ^^) mais c’st je pense à cause de cette histoire de Godkiller. J’ai remarqué moi aussi la différence d’opinion entre ce film et BvS mais je pense qu’il y aura un 2 pour expliquer le passage d’opinions avec la Seconde Guerre Mondiale (même si on voit qu’elle a changé). D’ailleurs, c’est con qu’Ares ait été tué parce que la Seconde Guerre Mondiale étant pire que la Première, il aurait été plus adapté à celle-là ou alors il a survécu on ne sait pas comment, ce serait l’occasion de le présenter sous un autre jour.

            De manière générale, j’ai l’impression que ces films DC ont pris les versions qui sont presque les plus extrêmes des personnages (au moins des héros). Nan parce que pour Batman y a que celui des Arkham qui est plus cheaté que ça, Superman est pire que cheaté à part dans Red Son et Injustice et quant à WW elle reste ultra-cheatée elle aussi. Ils sont allés jusqu’à mettre l’Enchanteresse (qui à la base est une vieille ennemie de Constantine qui passe son temps à empêcher l’Enfer de détruire la Terre) face à la Suicide Squad. Dans le MCU, les persos sont moins puissants effectivement, y a qu’à voir les antagonistes. En attendant Thanos et éventuellement Hela, les deux plus puissants sont Dormmamu et Ego qui sont tous les deux moins puissants que dans les comics. En quatre films, DC nous a déjà sortis les quatre plus forts héros et certains des plus dangereux antagonistes (Zod < Enchanteresse < Doomsday < Ares). En dehors du Vertigo-verse (où là c'est même pas la peine de parler de puissance tant tout le monde est surboosté) et les Teen Titans avec peut-être Trigon, il reste Steppenwolf, Brainiac (sûrement pour Man of Steel 2) et Darkseid niveau surpuissance. Après ma préférence reste tournée vers DC mais principalement à cause de Batman. Je partage ton opinion sur la puissance dans DC même si j'avoue que la surpuissance m'attire quelque part ^^.

            Ah je t'arrête tout de suite, tu as oublié quelque chose : Batman est peut-être riche comme Tony mais tu oublies (en dehors de la force mentale supérieure et de l'entraînement au combat qui le rend quasi-surhumain vu qu'il est plus doué en arts martiaux que WW) qu'il a une faculté spéciale, à savoir BECAUSE I'M BATMAN qui lui octroient Omnipotence et Invincibilité pour une durée plus ou moins infinie jusqu'à ce qu'il souhaite que ça s'arrête XD.

            Oui, le prologue montrera une alliance pour repousser les Paradémons donc si on le voit, ce sera à ce moment-là. D'ailleurs on verra sûrement Steppenwolf, pas Darkseid même si je le vois bien faire une apparition à la Thanos en scène post-générique ou même à la Palpatine en hologramme. Me demande quelle tête ils vont lui donner d'ailleurs (le look du perso dans Injustice 2 serait adapté je trouve ^^).

            Pareil, j'adore Vertigo (bon surtout Hellblazer et Lucifer et un peu Preacher que j'ai redécouvert avec la série, d'ailleurs hâte de voir comment ils vont faire pour Dieu même si ça m'étonnerais qu'il apparaisse dans cette saison) donc hâte de voir le film. Encore une fois j'aimerais un Matt Ryan en Constantine mais ce ne sera pas possible à mon avis. Je voudrais tout un Univers Dark avec Constantine, Swamp Thing, Zatanna et pourquoi pas Ellaine, Lucifer, etc. Bon va falloir attendre hein mais quand je vois ce qu'ils sont capable de faire avec Justice League Dark quand ils en font un animé, moi je veux bien le film ^^.

          • « Tu regardes Thanos et Darkseid, quand tu sais que le deuxième a la
            puissance du premier quand Thanos a le Gant et les Pierres presque, ça
            donne le ton. »
            , pas du tout. Thanos est déjà très puissant de base. Je dirais même équivalent à Darkseid que Superman bat en mano to mano. Avec les Pierres de l’Infini, il devient imbattable. Il faut dire que le gant donne la maitrise totale sur l’univers. C’est l’artefact la plus puissante qui n’ait jamais existé.

            Ultron, dans les comics, ce n’est pas vraiment sa puissance brute qui pose problème. Seulement sa capacité à ressusciter en permanence, car il n’a pas besoin de corps. Il est un peu équivalent à Brainiac. C’est bien parce que les Avengers réussissent à court-circuiter sa capacité à accéder à l’internet qu’ils arrivent à le battre. Autrement, ils perdaient.

            Arès gagne face à Superman à mes yeux, car ce dernier ne vaut rien face à la magie. Shazam le défonce techniquement. Après le problème, c’est que la puissance de Superman a varié au fil des années.

            On ne peut pas dire que Dormmamu soit moins puissant que dans le comic (je dirais même que c’est le contraire). Doctor Strange n’arrive jamais à résister plus d’une minute en combat direct (cf. toutes les morts au bout de quelques secondes) alors que dans le comic, il lui tient tête. Dans le film, ce n’est qu’avec l’aide d’une Pierre de l’Infini qu’il arrive à lui faire passer à autre chose. Et même pas à le battre.

          • Vincent Barriera

            Pas faux après je me base surtout sur le caractère des deux personnages parce que pour moi Darkseid est plus acharné et énervé que Thanos même s’il ne le montre pas. Et puis bon faut dire que les rayons Oméga ça aide (enfin surtout au début, après ils sont devenus moins puissants même si personne n’arrive à les éviter…sauf Batman dans la série JL du DCAU). Après en réfléchissant je me suis peut-être un peu enthousiasmé ^^. Mais bon ok, Superman se fait Darkseid à mains nues (bon Batman aussi mais bon, BECAUSE I’M BATMAN, Invincibilité, etc X)) mais le truc c’est que Darkseid est très arrogant donc il n’utilise jamais toute sa force.

            Dans les comics, il me semble qu’il prend une forme féminine à un moment et que cette forme est ultra puissante même pour les Avengers. Après je me suis peut-être trompé hein. En tout cas c’est sûr que cet avantage-là est stratégique (j’avoue que les comics Marvel, en dehors de Deadpool et d’Extremis, c’est pas trop trop mon truc même si je connais certains aspects). Et puis Ultron a quand même eu une petite victoire malgré sa mort (coucou les Accords de Sokovie).

            La magie est une des plus grandes faiblesses de Superman quel que soit son pouvoir. Dans les comics Injustice SPOILER Constantine utilise un sort pour paralyser Superman et hop la guerre est finie du moins pour un temps. Et avant ça, il attire Trigon en lui faisant croire que Sup’ a enlevé Raven pour l’empêcher de revenir sur Terre (je te laisse imaginer en combien de secondes Superman est battu ^^). Après là où Superman est le plus puissant en dehors du DCEU, c’est surtout dans Red Son et Injustice mais parce qu’il se lâche. Après contre la magie, il ne sert à rien quasiment. Shazam arrive à le battre avec des fragments de pouvoirs des dieux grecs alors un dieu pur, surtout Ares qui est purement enragé et bourrin, ciao Superman.
            D’ailleurs en rapport avec le film, je pense que si le général a été doté de pouvoirs, c’était pour faire croire qu’il était Ares justement (je suis à peu près sûr qu’il en est presque convaincu à cause du vrai Ares qui a influencé ses pensées et qui l’a même poussé à prendre le médoc) vu qu’il arrive à bien tenir face à WW (ok quelques minutes voir secondes seulement). Et puis bon, général de l’armée allemande, belliqueux, fabrique des armes de guerre meurtrières, etc.

            Là où je dis que Dormmamu a l’air « moins puissant », c’est qu’il semble être la Dimension Noire lui-même. Si tu arrives à le séparer de son élément, c’est presque foutu pour lui (il reste super puissant). Dans les comics, ok il est moins puissant hors de sa dimension mais reste capable de facilement détruire quasiment la moitié du Multivers en dehors de son domaine. Après la différence de puissance entre les deux se base aussi sur la nature (et c’est là où t’as raison) : alors que le Dormmamu des comics est un Fatline donc un extraterrestre ou un être extra-dimensionnel, celui du film est une entité de pure énergie magique. C’est sûr qu’il y a eu un peu de level up^^. Et on ne parle même pas de minute dans le « fight » (enfin le massacre) entre Strange et Dormmamu, c’est plutôt une affaire de secondes (en espérant qu’on le reverra dans un prochain film avec un rôle plus étoffé). Au moins il nous aura appris qu’il est toujours important de sauvegarder avant un boss, en particulier le boss de fin (elle est ultra-répandue mais il fallait que je la fasse).

          • C’est bien pour ça que je préfère Thanos. Malgré tout, le personnage a des côtés gentils. S’il agit comme ça, c’est par amour pour Dame Mort. Alors que Darkseid, ça a l’air d’être un gros bourrin très simpliste.

            Concernant les comics Injustice, si c’est sympa à lire. C’est quand même un gros n’importe quoi XD. Les mecs s’arrangent toujours avec des artifices bidons pour que Superman s’en sorte. Faut vraiment lire ça au second degré.

            « je pense que si le général a été doté de pouvoirs, c’était pour faire croire qu’il était Ares », ah, c’est marrant. Moi, ça a été le contraire. Quand j’ai vu qu’il avait besoin du Venin (l’ancêtre de celui de Bane ?) pour devenir fort. Je me suis alors dit que ce n’était pas Arès. Pourquoi diable ce dernier en aurait-il besoin ?

            Pour Dormmamu, je pense qu’ils en ont voulu faire une entité cosmique qui est régie par les lois de l’univers (comme tu le dis, il est la Dimension Noire). Il ne peut donc pas quitter sa dimension, mais il tente de contourner la loi avec l’aide de Kaecilius. À partir du moment où il aurait une porte d’entrée dans notre univers, il aurait tout détruit.

          • Vincent Barriera

            Et aussi parce qu’il a été abandonné (enfin plutôt repoussé) par les siens. En espérant qu’on verra cet aspect de lui dans Infinity War. Après généralement, je préfère les méchants comme le Joker, qui font le mal pour faire le mal, par pur plaisir sadique. Je les trouve bien plus horribles et menaçant que les méchants qui ont un motif ou pour qui tu peux éprouver de la compassion. Après y a des exceptions (Davy Jones ou Caius Ballad dans FFXIII-2 par exemple) mais je préfère les immondes salopard aux méchants tragiques. Après Thanos reste un monstre qui veut le pouvoir absolu (sachant que ça m’étonnerais qu’on ait The One-Above-All dans le MCU ^^).

            Ah ben y a un cahier des charges à respecter ^^. Superman gagnant à la fin, Batman qui s’échappe, etc. Après le problème c’est qu’ils veulent raconter un truc entre la mort du Joker et le début du jeu donc forcément ils sont obligés de composer avec les éléments du jeu.

            J’y ai pensé aussi mais si tu rentres dans l’histoire, tu te dis que Diana ne le sait pas et tu peux même émettre l’hypothèse selon laquelle « Ares » fait semblant d’avoir besoin du truc pour faire croire qu’il est bel et bien humain. Sachant qu’il a la tête de l’emploi (général allemand belliqueux, qui veut à tout prix gagner la guerre, ultra violent et impitoyable, extrêmement arrogant, etc). Et pour ta supposition, très intéressante en effet, ça pourrait correspondre même s’il faudra attendre une éventuelle apparition de Bane dans le DCEU (putain ne nous refaites pas le coup de Batman & Robin !).

            L’orientation choisie est assez impressionnante niveau puissance mais perso je ne peux pas m’empêcher de penser que ça aurait été mieux de le voir en tant que Fatline ou avec une autre apparence (je ne sais pas si tu as vu les concept art de Dormmamu pour le film mais ils sont carrément flippant !). Après comme je l’ai dit, j’aimerais bien le revoir (on sait déjà que ce sera Mordo le nouveau méchant du prochain), pour qu’il soit un peu mieux développé et je pense qu’il y a un moyen de lui donner une forme moins titanesque (il pourrait projeter sa conscience hors de la dimension ou faire un truc comme de la possession). Après c’est sûr qu’il est puissant d’autant que ok pour la Pierre du Temps mais je sais pas si toutes les autres auraient eu de l’effet. Le Tesseract n’aurait pas fonctionné je pense, l’Ether ok peut-être mais elle date de l’époque des Elfes Noirs sachant que Dormmamu est plus vieux que le temps lui-même et que sa dimension est bien plus « forte » que les Ténèbres des Elfes, l’Orbe ok elle aurait eu de l’effet je pense et la Pierre de l’Esprit elle n’aurait rien fait par contre.
            D’ailleurs il y a une théorie (je ne sais pas si tu la connais) comme quoi la Pierre de l’Âme serait dans les yeux d’Heimdall, en raison de sa capacité à voir tout le monde où qu’il soit (ce qui signifierait en gros qu’il serait capable de voir les âmes) et de sa couleur.

    • J’avais été un peu déçu par la partie sur l’île du fait qu’on ne voit pas la compétition de Diana avec les autres Amazones pour qu’elle soit déclarée comme leur représentante dans le monde moderne. Dans les comics, c’est un passage que j’aime beaucoup et ça aurait pu donner quelque chose de très sympa à l’écran. M’enfin, ça reste anecdotique.

      Après, je suis d’accord pour dire que « ça va ». Dans l’ensemble, on ne s’emmerde pas, pas comme le dernier Pirates, même si c’est un peu long. Seulement, au vu de toutes les excellentes critiques, je m’attendais à un meilleur film. En l’état, c’est une origin story tout ce qu’il y a de plus classique et dont la seule réelle originalité, c’est d’avoir une super-héroïne. Ce n’est pas suffisant à mes yeux. Je pense que si j’avais vu le film sans les critiques en tête, il aurait un ou deux points en plus.

      « C’est quoi ce rire ? Bordel, on dirait un rire de méchant de Yu Gi Oh ou de Scooby Doo !!! Tout le potentiel est gâché. Même Mura qui est assez stylé perd tout. », ah ben, je n’ai donc pas été le seul à avoir été choqué. Incompréhensible. On peut aussi rajouter la scène où le général bute un soldat pour foutre la pression. Mais what’s the fuck ! On est où, là ? C’est court martial, direct, ça. En plus, c’est franchement anecdotique.

  • fin

    bon je vais éviter de me bousiller les yeux avec ce redondant troisième acte de dc …. et attendre le dvd …

    • Quatre films, et trois même désastreux troisième acte (je ne compte pas celui de Man of Steel que je trouve très réussi). J’espère qu’ils vont s’améliorer pour Justice League, même si évidemment, il y aura toujours l’over the top. Faut qu’ils arrêtent les immondes décors numériques.

      • On pari qu’ils vont nous rater le final de Justice League? Depuis la polémique (débile) sur le combat entre Zod et Superman et tout le bordel qu’il y a eu a Metropolis, Warner et DC font vachement attention.
        Batman v Superman: on nous fait comprendre à maintes reprise que l’endroit où Doomsday fait son caca nerveux est desert. Bouillie visuelle: des éclairs de partout pour combler le vide.
        Suicide Squad: on ne voit à aucun moment la population. Bouillie visuelle: l’affrontement contre l’Enchanteresse se passe dans un espèce de brouillard, tempête ou je ne sais quoi.

        Wonder Woman: combat dans une base. on casse 2-3 soldats et Arès se manifeste: Bouille visuelle: déluge de feu partout!

        Bref, en regardant la bande annonce de Justice League, j’ai l’impression qu’on part sur le même délire…

        • Ah oui, c’est vrai. J’avais oublié que la bande-annonce de Justice League commençait déjà à montrer ce genre de décors numériques assez ratés.

          J’ai un peu de mal à comprendre pourquoi ils s’obstinent autant avec les fonds verts vides. Encore s’ils mettaient des jolies textures, ok. Mais là, même pas. Y a pas à dire, on n’a pas encore remplacé le décor vrai.

          Faudrait qu’ils s’inspirent de la saga Hobbit qui arrive magistralement à combiner les deux.

          • fin

            vu, la dictature démocratique du groupe, donc VO st, comment dire sur 5 personne, un seul a aimé (le gars est en manque), je lui mets pas la moyenne, le seul point positif c’est qu’à chaque film DC MOS devient meilleur… j’ai trouvé ça mal joué, rien n’est organique, n’a de sens, et surtout le film n’a rien de féministe, c’est du féministe paternaliste à la super girl. On est proche de suicide squad voir en dessous, tellement on s’ennuie (au moins suicide squad ça a le gout d’un nanar, et l’excuse du montage). L’histoire est trop balisé, et fade par rapport à la guerre, c’est lisse, et trop manichéen alors que l’on devrait etre dans la tragédie grecque… mais surtout ils réussissent l’exploit de réduire un panthéon à deux dieux, le bien et le mal, et bien sur le messie, encore la propagande messiatique de Snyder, tout se ressemble (sans doute ce qui m’énerve le plus. Au passage l’agent Carter(elle décide, elle) est beaucoup plus féministe que cette wonder woman… bref dans le mm genre First avenger est largement au dessus sur tout les plans, là qu’es ce que c’est creux, c’est du sailor moon réalisé à la snyder.

          • « l’agent Carter(elle décide, elle) est beaucoup plus féministe que cette wonder woman », je plussoie (et pas qu’un peu).

  • Pas fini de rediger ma critique mais je serai moins sévère que toi même si je partage certains points!
    J’ai adoré toute la partie sur Themyscira, limite j’étais dégouté lorsqu’ils quittent l’ile. La naiveté de Diana lorsqu’elle découvre Londres m’a fait sourire mais faut avouer que Patty Jenkins tire un peu sur la corde et sa devient lourd. Ce qui m’a plu, c’est le changement de ton lorsque Diana est confronté à la réalité de la guerre. Pour la scène du No man’s land: J’ai surkiffé! Celle du village: Idem. Par contre, je ne crois pas qu’elle repousse les mitraillettes avec ses bracelets: elle se sert de son bouclier.
    Ce qui a gaché le film et fait que Wonder Woman est en dessous de MOS: le combat final! Raté!!! L’identité d’Arés ne m’a pas surpris et l’acteur manque clairement de charisme pour incarné un tel personnage! Heureusement que l’armure vient un peu sauver les meubles. Mais le combat en lui mm est decevant: pas assez punchy et se termine de façon cucul…

    Bref, après la deception Suicide Squad et le moyen BvS, je trouve que pour sa premiere adaptation ciné, Wowo s’en sort bien. je lui mettrais 8/10

    p.s; deçu qu’Etta ne soit pas plus présente à l’écran

    • #TeamEtta

      https://uploads.disquscdn.com/images/b00f2f0015e70ae34bb343fd911f5fa24987ec9830eef0dac5890710eb8c772d.jpg

      Pour la scène du No Man’s Land. J’ai un peu de mal à comprendre la hype. Elle fait quoi, concrètement ? Elle fonce sur des soldats avec son bouclier… Et puis Steve l’avait déjà fait dans The Winter Soldier XD

      Pour les mitraillettes, le problème, c’est que le bouclier ne couvre qu’une portion de son corps, pas les jambes. De plus, on est dans les tranchées, l’angle de vue est énorme, c’est impossible de tout couvrir avec un seul bouclier. Encore si elle était bien protégée par son armure, mais ce dernier ne couvre qu’une portion de son corps. Après bon, c’est le folklore super-héroïque. Mais vu comment elle est super puissante (au point de se lever peinarde et sans égratignures après s’être prise un toit d’église sur la tronche), je l’aurais plus vu traverser le No Man’s Land avec les balles qui ricochent sur son corps. Là, ça aurait été cool.

      Après la fin m’a clairement gâché le film. Si je devais faire des notes à chaque acte, ce serait 8/10 pour le premier, 6/7 pour le second et 3 pour le dernier. Bref, la moyenne. Du coup, je suis vraiment surpris quand je te (mais pas que toi) vois mettre 8/10 avec un dernier acte aussi désastreux et un second parfois bancal.

      Si ça avait été un super-héros masculin, je suis sûr que le film n’aurait pas eu autant de hype. Il se serait même fait démonter.

      • Alors finalement , je lui ai mis 7/10 lol! Non, pas que tu ais influencé ma note (lol!)car après mon visionnage, j’étais plus sur 7.5 mais en écrivant ma critique, je me suis vraiment rendu compte que le final me dérangeait plus que je ne le pensais. Et aussi les vilains qui ricanent lol! Bref, hormis les vilains et l’affrontement de fin, le reste m’a plu!

        • Ça me parait être une note correcte (bien joué à moi pour l’influence :P). Je pense que je serais parti dans ces eaux aussi, si le final catastrophique ne m’avait pas totalement ruiné l’aventure. Si Wonder Woman s’était arrêtée juste après son meurtre, le film aurait eu une meilleure note de ma part XD.

    • Captain Cook

      Pareille.

  • rastarapha

    Agréable de voir enfin LA superheroine enfin sur grand écran

    Les + :

    – Les Amazones 😍 (c’est bon y a pas besoin de justice league, elles peuvent facilement faire le taffe face aux parademon)
    Et Theymescira, c’est beau, juste beau, rien d’autre à ajouter

    – Chris Pine, tres bon dans son rôle et une fin qui J’ai bien apprécié le concernant

    – Gadot en wowo, le personnage reste cette petite fille bercé aux mythes et légendes de son peuple et c’est plaisant à voir

    – L’action, la scène du débarquement est super, Hypolita et Anthiope botte des culs puissance 10

    – Tout le côté cheesy assumé du film, entre les méchants ou la naïveté de diana (et son fameux pouvoir de l’amour) ça marche ici selon moi parce que c’est totalement voulu par Jenkins donc quand j’entend les méchants rire de manière très machiavélique ça me fait sourire, pareil avec des personnes qui tombent de manière un peu cartoonesque

    – Le message « féministe », rare moment où Diana ne joue pas les crédules et sait répondre comme il le faut

    Un humour qui passe bien étrangement (alors que le DCEU nous avait habitué à d’autre standard concernant ce point) car n’entache pas les moments/scènes importantes

    La team wonder woman, des personnages soutient très plaisant (même si j’aurai aimé voir plus d’interaction entre etta et diana)

    Ares (professeur lupin pour les vrais) même si le méchant est tout sauf memorable, j’ai beaucoup de sympathie pour l’acting de Thwelis en forme humaine

    L’aspect guerre bien retranscrit, entre le no man’s land, le choix de la 1ere guerre mondiale qui colle avec le personnage du Dr poison ou le petit village belge, on arrive à ressentir une ambiance prenante
    Et diana qui se balade dans les tranchés ça passe très bien à l’écran

    Les – :

    – La (peux être un poil trop grande) naïveté de wowo, l’impression que le personnage n’évolue pas tant que ça dans le film, et je me pose la question : comment elle sera dans justice league ? En quoi ce 1er contact avec l’humanité l’a boulverser/changer, Est ce qu’elle évolue ? et on a pas trop de réponse à ces questions, ce qui est dommage car on sait que cette aventure n’est pas sa seule histoire

    – Un rendu assez moche, entre les CGI qui piquent les yeux ou des cuts trop bruts qui rendent les scènes d’actions peu fluides par moment, ou un montage un peu étrange en passant d’une scène à l’autre sans trop de cohérence parfois
    et c’est dommage parce que les choregraphies sont très cool

    – Pas assez d’Amazones, je veux voir comment elles vivent, leurs coutumes (autres que leurs entraînement) leur civilation plus approfondie, c’est l’un des gros points forts du film mais on en voit tellement peu dans l’intro (ANTHIOPE JE T’AIME !!! 😢)

    – Les méchants peu développé, c’est bien beau d’en faire des caricatures un peu ringarde, mais faut lui dire à Jenkins que les méchants de Donner était un minimum développé

    – Le 3eme acte DBesque (mais du mauvais dragon Ball, genre dragon Ball évolution)
    Ce qui me tue c’est qu’il y a 4 ans on faisait beaucoup mieux dans Man Of Steel
    Et oui va falloir arrêter un peu le 3eme acte ambiance y fait nuit dans un entrepôt, y a des flammes partout
    J’espère que ça sera différent pour JL
    (la CGI ne me dérange pas tant que ça vu que c’est comme ça que ce déroule la majorité des 3eme acte de film de SH)

    – La musique, alors là je dis non, DC nous avait habitué à un standard auditive d’une bonne qualité (même la BO originale de SS à quelques morceaux sympathiques)
    Mais là c’est générique au possible et on peux même pas compter sur le magnifique thème de l’amazone tellement on l’entend peu dans le film
    Donc Rupert Gregson, quand tu fais une musique comme « action reaction » c’est dans le film que tu l’as met, pas dans le générique de fin

    Au final un film très sympathique, drôle, touchant et qui fait un bon travail, pas exceptionnel et c’est ce que je reproche aux critiques outre atlantique qui nous le vendent comme LE chef d’oeuvre, Patty fait du bon boulot mais je pense que le film est rentré dans un buzz/hype gigantesque dont DC a le secret (c’était clairement l’inverse pour BvS)

    Et personnellement je ne le classe pas du tout comme le meilleur film du DCEU

    Étant un stand alone, les liens avec le reste du DCEU sont très mince et c’est bien de faire un petit apparté avant de voir le gros rassemblement de la ligue en fin d’année (souffler un peu après l’énorme build de l’univers qu’était BvS ou SS)

    En tout cas voir une femme dans ce cadre très masculin est rafraîchissant (même si PUTAIN ils ont en mis du temps warner à le sortir ce film) et j’ai hâte de voir la réponse « captain marvel » que la concurrence pourra proposer face à ce film

    Ps : diana qui se tape un petit délire cosplay après le travail sur les toits de Paname, j’ai éclaté de rire XD

    • « Amazones 😍 (c’est bon y a pas besoin de justice league, elles peuvent facilement faire le taffe face aux parademon) »

      Euh… Justement, c’est l’inverse. Elles sont quand même en souffrance par rapport à des simples soldats de la Grande Guerre. Alors t’imagines face à des soldats du 21ème siècle ou les Paradémons. Elles se font rétamer faciles. C’est bien ça qui m’a surpris. Dans le film, les Amazones sont sacrément faibles. T’as même leur général qui meurt face à ces soldats. Lol, quoi…

      « pareil avec des personnes qui tombent de manière un peu cartoonesque », t’avais pas fait ce reproche aux Gardiens 2 ? 😉

      D’ailleurs, ça me fait penser. Dans le village belge, un moment, t’as un bar qui fait une énorme faute d’orthographe en affichant Bier. Ça m’a bien fait rigoler.

      « En quoi ce 1er contact avec l’humanité l’a boulverser/changer », c’est ça qui est étonnant. Ça nique la cohérence avec Batman v Superman.

      « c’est ce que je reproche aux critiques outre atlantique qui nous le vendent comme LE chef d’oeuvre, », en fait, quand tu regardes bien les critiques. Ils ne le vendent pas comme tels, juste certains. C’est juste que certains sites ont fait monter la sauce en se basant sur le score Rotten Tomatoes pour vendre le film comme tel. Alors que bon, tous les Marvel Studios ont ce score et ce ne sont pas pour autant tous des chefs d’oeuvre. Y a aussi le côté « regardez, enfin une super-héroïne ». Parce que si tu enlèves le côté girly du film, c’est une origin story très (trop, à mes yeux) classique. Je me rends alors compte que ce que les gens retiennent, ça reste malgré tout très anecdotique. Pourquoi s’emmerder alors à prendre des risques comme BvS, Civil War ou Les Gardiens 2 ?

      « le film est rentré dans un buzz/hype gigantesque dont DC a le secret », les mecs ne doivent plus rien comprendre. Quoiqu’ils fassent, ça fait le buzz XD

      « Et personnellement je ne le classe pas du tout comme le meilleur film du DCEU », je vais me faire taper sur les doigts. Mais pour moi, c’est le pire. Ça donne :

      1. Man of Steel
      2. Batman v Superman
      3. Suicide Squad (j’ai tellement adoré la première partie du film et pour la fin, c’est kif kif avec Wonder Woman)
      4. Wonder Woman

      voir une femme dans ce cadre très masculin est rafraîchissant bof, quoi. Il y en a déjà beaucoup et pas de la merde. Entre Black Widow, Harley Quinn, la Sorcière Rouge, Gamora, the Wasp et ma préféré, Agent Carter ! C’est bien pour ça que j’ai du mal à comprendre le barouf autour de Wonder Woman sur le sujet. J’espère qu’on va nous refaire le même coup avec Captain Marvel et qu’on va juger cette dernière pour son film, pas le côté « fait par une femme, avec une femme ». Par contre, on notera que le scénario n’a pas été écrit par une femme et ça, je trouve qu’on ne le souligne pas assez. Mais bon, c’est le gars de La vie à cinq, Sex and the City, Gilmore Girls, Newport Beach et Grey’s Anatomy donc, je ne vais pas rien dire XD

      • rastarapha

        « Euh… Justement, c’est l’inverse. Elles sont quand même en souffrance par rapport à des simples soldats de la Grande Guerre. Alors t’imagines face à des soldats du 21ème siècle ou les Paradémons. Elles se font rétamer faciles. C’est bien ça qui m’a surpris. Dans le film, les Amazones sont sacrément faibles. T’as même leur général qui meurt face à ces soldats. Lol, quoi… »

        Oué mais fou une Hypolita et une anthiope face à une armée de para, ça peux le faire 😎

        « t’avais pas fait ce reproche aux Gardiens 2 ? 😉 »

        Oué mais gardien à la base c’est pulp, c’est là la différence
        Là tu vois clairement que les intentions de Jenkins c’est de se foutre du cheesy/ringard ce qui fait que ça me dérange pas en sachant qu’elle s’inspire du superman de Donner
        Ces intentions sont clairs dès le début

        Les gardiens ça part du pulp pour arriver dans le cartoon (et dans les gardiens ce n’est pas que des personnages qui tombent de façon ridicule)

        « c’est ça qui est étonnant. Ça nique la cohérence avec Batman v Superman. »

        Pour moi ce n’est pas un manque de cohérence, c’est simplement qu’il n’y a pas que cette histoire que le personnage doit nous raconter, et ce manque d’explication est assez frustrant

        « les mecs ne doivent plus rien comprendre. Quoiqu’ils fassent, ça fait le buzz XD »

        Je pense que c’est parce qu’on en attend beaucoup de DC au final

        « Entre Black Widow, Harley Quinn, la Sorcière Rouge, Gamora, the Wasp et ma préféré, Agent Carter ! C’est bien pour ça que j’ai du mal à comprendre le barouf autour de Wonder Woman sur le sujet. »

        J’aurais peut être du préciser, un film de super héroïne ça change du cadre masculin

        Et c’est ce que je reproche beaucoup à DC comme à Marvel

        DC parce qu’ils n’ont jamais eu l’audace de faire de film sur l’amazone (alors que c’est LA super héroïne) mais bon encore eux c’est surtout qu’il n’ont jamais l’audace de sortir des films autres que leurs 2 plus grosses icônes

        Et marvel parce qu’une fois le MCU lancé et avec des films comme ant man ou doctor strange qui marchent, le seul film centré sur une femme ne sera qu’en 21eme position de l’univers cinématographique (alors qu’ils avaient largement le temps de placer ce genre de film bien avant)

        • Problème, l’Antiope est un petit peu morte 🙂 Heureusement donc que c’est un flash back XD XD

          Ces intentions sont clairs dès le début, perso, je n’ai pas trop trouvé, car ça arrivait vraiment comme un cheveu dans la soupe. J’étais là à me dire : WTF ? Alors que les Gardiens, dès la première scène où Groot danse, tu comprends que ça va être différent par rapport à son prédécesseur. Pour la phase cartoon, ça reste relatif à un passage déconnant, pas à tout le film, même si la phase Home Alone de Rocket n’en est pas loin XD

          « un film de super héroïne ça change du cadre masculin », c’est là, une de mes plus grosses déceptions dans ce film. Le côté féminin n’est pas très prononcé à mes yeux, et quand il l’est, c’est pour des clichés : le passage où WW se plaint des vieux du gouvernement ou la séance shopping. C’est bien pour ça que j’ai adoré Antiope et Hyppolita, elle arrive vraiment à avancer une certaine féminité navigant en dehors des clous de cliché dont WW n’arrive pas à s’extirper. Aussi, Steve Trevor a beaucoup trop d’importance à mes yeux dans le film. C’est limite parfois si ce n’est pas lui le héros à la place de la Wonder.

          Pour Marvel, je suis d’accord, c’est la faute à ce gros c** misogyne d’Ike Perlmutter. Pour preuve, dès que Marvel Studios est sorti de son contrôle, le film Captain Marvel a été mis en chantier.
          Après, si on prend les comics, il faut reconnaitre que Marvel, à l’inverse de DC, n’a pas de personnage féminin fort dans ses Avengers fondateurs (la Guêpe en solo, bof, quoi et elle est indissociable d’Hank Pym, résultat, ça a été respecté dans le film Ant-Man – d’ailleurs, le deuxième Ant-Man porte le titre Ant-Man & the Wasp). Captain Marvel est arrivée sur le tard. Au moins, ils ont suivi la feuille de route des comics en faisant une fidélité assez effrayante.

          • rastarapha

            Effectivement dans le présent ça va être compliqué, mais avant je sens que ça va faire mal dans JL

            Justement cette 1ere scène elle m’a perdu, tout ce que je voulais c’était voir le combat contre la pieuvre, après oui, je reconnais que cette scène donne d’emblée le ton, mais pour moi ça reste quelque chose auquel je ne me fais pour les gardiens (Gunn qui part trop loin et qui ne sait plus s’arrêter)

            Rien que de voir une femme en tête d’affiche ça fait du bien
            Mais oui le shopping n’a pas appuyer le point « féministe »
            Quelques petites phrases par ci par là (comment une femme peux se battre dans une tenue et la réponse de candy) mais ça ne surissait pas, c’est plus les dialogues entre steve et diana qui appuie ces points

            Pour Steve, je suis complètement en désaccord avec toi, on donne l’impression, mais c’est bien diana qui prend la décision de débloquer la situation du no man’s land, c’est bien elle qui déloge les allemands du village
            Steve, il est juste là pour dire « ça se fait pas de faire ça, on ne fait pas comme ça ici » mais il n’agit que très peu au final, à part sur la fin et son sacrifice (que j’ai trouvé très beau d’ailleurs), c’est le moment où il devient tout aussi naif que diana (car transformé par elle) et fini par croire à son message

            Il aurait très pu faire un film scarlett witch, (pas forcément black widow, perso je la voie pas comme LA femme des avengers)

            Mais je pense aussi que Feige est aussi est à blâmer, je veux dire 9 films sur seulement 3 perso, ça laisse peu de place pour développer d’autres films ou personnages dans l’univers (et donc on dévloppe pas forcément l’univers par la même occasion), je pense surtout que le MCU à un peu trop capitaliser sur sa trinité, alors qu’il y a bien d’autres héros à traiter

          • « je sens que ça va faire mal dans JL », j’espère aussi. J’ai hâte en tout cas, heureusement qu’il ne faudra attendre que quelques mois.

            Pour Steve, je n’ai pas du tout accroché au personnage. Son sacrifice m’a fait plus rire qu’autre chose, car sérieusement, comment ne pas penser à Captain America ? Franchement, je n’ai pas trop compris. Il y avait des milliers d’autres moyens de le sacrifier et ils n’ont rien trouvé d’autres que de refaire la même scène que Captain America ? Sérieusement ?

            « Il aurait très pu faire un film scarlett witch », vu qu’elle n’arrive pas avant l’Ère d’Ultron, c’est compliqué.

            « Feige est aussi est à blâmer », vu à quel point il s’est battu contre Ike, je pense qu’au contraire, il n’est pas à blâmer. C’est même lui qui a clamé plusieurs fois, vouloir faire un film Black Widow.

            Après, certes, les films se concentrent sur la Trinité, mais combien de personnages secondaires y gravitent ? Par exemple, le Soldat de l’Hiver. Black Widow y a un rôle très important. Après, ça reste la formule trilogie. Iron Man, c’est fini. Captain America, aussi, j’ai l’impression (encore que son troisième film, seule une partie peut-être qualifié de Captain America 3, le reste nageant entre Iron Man 4 et Avengers 3). Tandis que Thor va connaître son Ragnarok (avec une participation de Hulk). Ca rejoint ce que disait Kevin Feige. Les films à venir n’auront plus une seule star au casting, mais deux, du style buddy movie. Par exemple, Ragnarok ou Ant-Man & the Wasp. C’est une excellente idée, je trouve, car ça permet de ne pas faire trop de films par an.

          • rastarapha

            Pour Steve, la scène passe mieux que celle de Captain, parce que juste en soufflant et en souriant, j’arrive à comprendre qu’il passe par beaucoup d’émotions

            Captain, la seule chose qui pense à faire c’est inviter Peggy au bal…
            Et ça c’est le gros problème de steve rogers, le mec à tellement peu de substance qu’il se defini lui même de la maniere la plus simple possible « etre un gamin de brooklyn », c’est tellement un personnage creux que son sacrifice n’est pas si intéressant que ça (pour moi)
            Là où un Steve trevor (bien que simple dans son développement) arrive à évoluer dans son film au moins

            Tu le précises bien, y a que des personnages secondaires qui gravitent autour de la trinité du MCU pour l’instant
            Et les héros tout aussi important que la trinité, n’arrive qu’au bout d’une dizaine voir vingtaine de films
            Pourquoi mettre 10 ans à sortir un film doctor étrange ?
            10 ans à sortir un film black panthère ?
            Ce que je reproche c’est la longueurs du MCU, au bout de 10 ans d’existence (et qui marche auprès du public) beaucoup de sh intéressant aurait dû voir le jour bien plus tôt

          • Là, on divergera, c’est sûr 🙂

            La scène du Captain était tellement triste car elle marquait la fin de leur amour. On savait que Captain
            allait survivre, dès lors, je trouve ça pas mal d’avoir réussi à la
            rendre tragique en ruinant un amour qui n’a même pas été consommé.
            La scène de l’invitation, c’est surtout le gamin de Brooklyn, peu à
            l’aise avec les femmes, qui ose prendre son courage à deux mains pour
            l’inviter. Mais ça n’arrivera jamais… C’est comme un doux rêve d’une vie qui aurait pu arriver si la guerre n’était pas arrivée. A la manière de Jack qui demande à Rose de vivre ses rêves. De même, les larmes de Peggy après la coupure de la communication sont émouvantes. Cerise sur le gâteau, la fin douce amère du film avec la dernière réplique de Steve Rogers (« J’avais un rendez-vous ») avant le fondu noir abrupt m’a marqué.

            Revenons à Wonder Woman. Comme je n’ai pas accroché à la love story, son sacrifice ne m’a fait ni chaud, ni froid. Elle m’a même fait exploser de rire, car elle calque la fin de Captain America, avec pratiquement la même idée de dialogue (seule
            originalité, il est vu en flash-back – mais j’ai trouvé ça très
            maladroit comme montage et je n’ai pas compris l’intérêt sinon de
            vouloir la caler pile-poil au moment du sacrifice), et en plus, Diana sort son « pouvoir de l’amour » juste après.

            En raisonnant objectivement, je pense que ce qui fait que je n’ai pas accroché, c’est que la love story était prévue et balisée. Aucune surprise de tout le cheminement, mais vraiment aucune… Je savais comment ça allait se dérouler et surtout finir avant même d’avoir vu le film. De plus, de nombreux clichés la parsèment (la scène des flocons devant le bar…).

            « le mec à tellement peu de substance », oh la mauvaise foi. Tu juges le Trevor plus consistant que le Rogers ? Faut pas exagérer quand même.
            Le film montre bien toute la souffrance du personnage par rapport à sa
            volonté de vouloir protéger son pays, sa solitude suite à la mort de ses
            parents, son amitié (et seule) forte avec Bucky. C’est ce qui fait le charme de Captain America. Un gamin de Brooklyn avec un grand cœur et un courage énorme, pénalisé par son physique défaillant. La science fait qu’il se retrouve dans la peau d’un surhomme. Ainsi, il porte la bannière étoilée et devient l’incarnation du Rêve Américain. Bémol, la mort de son « créateur » (il « nait » tragiquement) avec en bonus, le gouvernement ne le voit pas comme ça et l’emploie comme outil de propagande (meilleur passage du film à mes yeux, – très représentatif de l’époque et d’une facette de la guerre rarement mise en avant dans les films). La suite devient plus classique avec Steve Rogers qui devient Captain America. Wonder Woman, j’ai plus de mal, car elle n’a justement aucune faiblesse. C’est une déesse parfaite. Or quel intérêt ? Après, on rentre dans un autre débat Marvel vs DC. Les (sur)hommes vs les dieux. C’est pour ça que j’ai toujours été plus Marvel que DC (Batman mis à part), parce que Marvel raconte l’histoire de surhommes avec les qualités et les défauts de l’humanité tandis que DC (sauf Batman) se concentrent davantage sur le récit de dieux au dessus de l’humanité, moins enclins donc à l’empathie. Les fans purs et durs de DC représentent un peu la population grecque de l’époque qui était extrêmement friande d’histoire des dieux grecques.

            Concernant ton deuxième point. Pour la longueur du MCU. Au contraire, c’est une excellente chose. Au lieu de se précipiter et vouloir balancer des héros à la pelle (et les rebooter tous les quatre matins à la Spider-Man/Batman), vaut mieux les développer tranquillement, mais bien. Ainsi, Infinity War représente la quintessence de ces super-héros. Je les vois donc bien mourir (Iron Man, Captain America et Thor) pour laisser la place à une nouvelle génération symbolisée par Doctor Strange, Black Panther, Captain Marvel et Spider-Man. Deux choses me chagrinent sur ce point. D’un, j’ai du mal à imaginer le MCU sans la Trinité. De deux, est-ce que le succès va continuer à suivre sans la sainte Trinité ? Pour le deuxième point, ça a l’air quand même bien parti. Même si Spidey, Black Panther et Captain Marvel doivent encore faire leurs preuves.
            Dans le DCEU, les mecs vont trop vite à mes yeux et balancent plein de personnages pour pouvoir rattraper un retard qui n’a pas lieu d’être. Après l’avantage avec leur formule, c’est qu’en faisant des films solo sur des personnages déjà introduits, ils peuvent capitaliser une fanbase plus grande. On peut au moins, leur reconnaître ça.

          • rastarapha

            Aucune mauvaise foi, pour moi Roger est un personnage creux (je parle bien de Steve, pas le captain) peu de mention sur ces parents ou sa situation d’orphelin, Bucky son seul pote qui d’aspect fait plus chier Steve qu’autre chose, quand il le voit mourir il ressent pas grand chose
            Et c’est tout…
            Et oui quand il se résume comme ça : »je suis juste un gamin de brooklyn »
            Pour moi ça résume parfaitement son peu de personnalité

            Enfin mince quoi, la seule chose à laquelle il pense lorsqu’il se réveil c’est son rencard avec Peggy… ça prouve bien qu’il y a que ça d’important dans sa vie en 45

            Même toi tu fais la gaffe « c’est ce qui fait le charme de Captain america » alors qu’on parle bien de Steve

            D’ailleurs dans le film on le cite plus par son titre que par son prénom

            Alors oui c’est un boy scoot, mais quand tu compares au boy scoot originel ça le rend tout de suite moins intéressant

            Clark Kent/Kal El est le seul survivant de sa planète d’origine, assiste à la mort de son père adoptif, vie une relation avec sa collègue journaliste (Et le DCEU pousse un peu plus le concept en jouant avec sa relation avec sa mère qui le conseil ou sa réaction lorsqu’il tue Zod, qui est le dernier représentent de son peuple)

            C’est pas juste un gamin de Smallville (même si Perry aime bien répéter ça)

            Enfin pour en revenir à la comparaison des steve, oui trevor n’est pas un personnage complexe (c’est pas le personnage principal non plus), mais rien que le voir évoluer pendant le film (ce que Rogers n’arrive pas à faire sur une trilogie) rend son sacrifice un peu plus pertinent pour moi
            Passant d’espions voué à sa mission en respectant les codes mais qui ne fait pas avancer la situation du conflit, à un gars qui va sauver le monde en croyant une Amazone naïve pour qui il a des sentiments

            Après j’aime bien first avenger, et je suis complètement d’accord avec tout ce que tu dis sur le propos du film

          • Captain Cook

            D’accord la dessus en tout point.

            Je tombe comme un cheveux sur la soupe mais bon.

            Et le fait aussi qu’on pousse (pour Superman), le truc plus loin, en interrogeant sa place dans le monde, c’est responsabilité en tant que surhomme, mais aussi en tant qu’homme, ainsi que c’est actes (BvS), il y a tout un aspect de caractère qui est développer des MoS. Et qui le rend (a mes yeux), vraiment attachant est « humains ».

            La ou Steve….m’indiffère au possible (mais en Captain….bah il assure sont rôle de Leader quoi) !

            Et pour WW, je trouve qu’elle est trés bien représenter ici (même si ca peut étre naïf), elle est comme sa, et Jenkins a embrasser se coté désuet, naïf mais sincère.

            Ensuite je comprend qu’on accroche pas, perso cela reste un perso que je trouve moyen, mais j’avoue que le film a réussi a me faire vraiment aimé le perso (pas que je ne l’avais pas aimé dans BvS, mais elle arriver un peux trop en forceps dans le récit….mais sa marcher aussi), c’était histoire de la déringardiser.

          • « la seule chose à laquelle il pense lorsqu’il se réveil c’est son rencard avec Peggy. », ben attends, le gars est encore sur le moment de l’atterrissage en catastrophe. De son dialogue avec Peggy. Pour lui, son combat contre Crâne Rouge était terminé. Il avait sauvé le monde. Il ne lui restait plus qu’à danser avec Peggy et voilà qu’il se réveille. Naturellement, la première chose qu’il veut, c’est Peggy et quand il comprend qu’il est dans le futur. Ben, il est dégoûté…

            Pour Captain America, ce que j’aime bien dans la plupart des Marvel d’ailleurs, c’est que le background des personnages est très souvent suggéré. Évidemment, on ne peut pas trop s’y attarder sinon, ça ferait des films de trois heures. Mais c’est toujours bien suggéré. Quand il parle de gamin de Brooklyn, ça permet de résumer une certaine idée de ce que Steve est. Il a eu une vie difficile. Il a vécu la Grande Dépression. Il a perdu ses parents. Mais jamais ses idéaux. C’est son fil conducteur pendant tous les films qui suivront et c’est ce qu’il fait de lui, Captain America. Un homme avec des convictions correspondant au rêve américain et qui n’en démordra jamais. Même s’il faut aller contre le SHIELD et le gouvernement américain. C’est justement le fait qu’il n’évolue jamais qui fait sa grande force. C’est un homme idéal. C’est l’histoire d’un homme qui devient un dieu.

            Pour Superman, c’est l’inverse, comme le dit superbement Tarantino via Kill Bill. Superman, c’est un dieu qui joue à être un homme. Naturellement, il est Superman. Clark Kent est son costume. Pour le background, c’est le même délire que Captain America, souvent qu’il s’agit d’un boy scout des champs, plutôt que des villes XD

            Je ne vois pas trop en quoi Steve évolue. Il reste le même du début jusqu’à la fin. On parle quand même du gars qui décide de ne pas suivre sa mission pour voler le carnet de Docteur Poison. Franchement, c’était limite un sacrifice et c’est juste le surréalisme de la scène qui suit qui lui permet de survivre XD. Tout de même, il arrive à s’échapper, à voler un avion et à faire exploser la base. Si ce n’est pas un super-héros, le bonhomme, je ne vois pas ce qu’il est XD XD C’est plutôt Diana qui évolue en étant confronté au monde réel que Steve connait. Steve Rogers n’a pas ce problème, car c’est un homme. Pas une déesse qui a été élevé dans une utopie.

  • jereoqp

    Bon vu et oui très sympa, mais y des petits couacs je trouve, la durée à vous de voir, Chris pine de toutes les scènes, je l ai trouvé trop présent et très voir trop super héros du coup il y a des scène ou gal gadot est un chouia trop en retrait, l époque à force ça peux être redondant et surtout le climax, de grosse ressemblance avec bvs… J ai trouvé… Mention pour le twist, bien vu !! J ai passé un bon moment et j ai aimé le film, les couacs que j ai relevé n engage que moi… Pas mal patty jenkins ! J attend le 2.

    • Tout à fait, Chris Pine, c’était Captain America dans le film, il ne lui manquait que le costume et le bouclier XD.

      • jereoqp

        Donc voilà je te rejoins sur ta critique du film, bien mais pas la claque attendu… Pas grave la League arrive et Aquaman yeah !!

  • Captain Cook

    J’ai beaucoup aimé.

    Ensuite je ne dirait pas que c’est mon DCU favori (je préfère BvS version longue, pour ce qu’il propose dans c’est thématique et surtout ce qu’il donne des deux icônes). Et même MoS (car j’adore Superman, et qu’il vieillie trés bien chez moi, malgré un montage speed).

    Mais clairement c’est un film réussi, surtout pour le perssonage de Wonder Woman, qui n’était pas une tache facile…loin de la.

    Ce que j’ai adoré c’est vraiment l’aspect plus « lumineux », de l’héroïne, je comprend mieux le rapprochement avec le 1er Superman (de Donner), avec un coté un peux naïf. Encore une fois, c’est pas ce que je préfère dans le traitement des Super Héros, mais je l’avoue sa fait un BIEN FOUS.

    Surtout que Gal Gadot incarne parfaitement le personnages, elle est WONDER WOMAN. Et sont duo avec Chris Pine fonctionne a merveille (ils sont chacun sur le même pied d’égalité) !

    La réalisatrice a fait un super boulot, aussi bien visuellement que sur le traitement du perssonage. Ensuite bon quelque plans qui ne sont pas jolie jolie je trouve, et un 3éme acte en dessous (et qui a moins de sens que BvS ou MoS), la sa dénote trop.

    Bref vraiment une bonne surprise, et le perssonage non seulement a passer l’examen d’une adaptation réussie, mais en plus se montre en exemple pour les prochaine production Super Héroïne.

    Et puis pour étre franc, je suis juste heureux que ce genre de film existe….voila, il en faut plus !

    7,5/10

    •  » je suis juste heureux que ce genre de film existe », il y en a déjà plein. Et à chaque fois, ça commence avec un logo sur fond rouge XD XD

      • Captain Cook

        Pas de se coté la ^^

  • Dreadfox

    Wonder Woman n’est pas un film exempt de défauts : un début un rien poussif, certains effets spéciaux moyens, un contexte historique qui aurait put être BEAUCOUP mieux utilisé, un scénario assez basique au final. La plupart des méchants sont en carton (et je n’arrive pas à me positionner sur l’utilisation de Ludendorff. Ce général allemand a véritablement existé. Alors le représenter de la sorte : bonne idée ou un rien de désinformation historique?). Un combat final beaucoup trop court et bâclé.

    Rajoutons aussi une absence assez scandaleuse des soldats français ou de leur simple mention dans ce film (si l’on excepte évidemment le personnage de l’acteur). Une nouvelle fois on anglo-saxonnise la Première Guerre Mondiale à l’excès, inquiétant pour l’apprentissage des petits américains, qui sont déjà loin d’avoir une connaissance historique solide et neutre si vous voulez mon avis avec ma culture éducative qui date d’avant-hier…

    Mais bordel, il y a l’embryon du Wonder Woman que je voulais voir. Ce film c’est comme un enfant prometteur finalement !

    ATTENTION, GROS SPOILERS

    Personnellement, je voulais une tragédie grecque : Une Diana idéaliste et un rien naïve, toute contente d’aller tuer de l’allemand, parce qu’on l’a manipulé en les présentant comme le mal absolu. Une Wonder Woman qui passe plusieurs mois dans le sang et la boue des tranchées, faisant inexorablement avancer son camp vers la victoire, mais entraînant fatalement un effet de réaction meurtrier de la part du camp adverse. Une Diana qui se rendra compte que non, le monde n’est pas noir et blanc, que des horreurs sont faites des deux côtés. Qui affrontera Arès, mais avec un arrière-goût amer en bouche, parce que le Dieu de la Guerre ne serait pas le grand responsable, mais un simple profiteur. Un requin dans l’eau, attiré par l’odeur du sang, que les hommes répandent de leur propre volonté. Une Wonder Woman degoûtée, qui finira par abandonner lorsque Steve Trevor, l’homme qu’elle aime, sera fusillé injustement par son propre camp, pour une obscure histoire de mutinerie imaginaire, comme cela arrivait parfois. Une Wonder Woman renonçant à la mission de protection qu’elle s’était confiée, jugeant qu’il n’y avait plus rien à sauver. Jusqu’à ce que Kal-El n’érige son monument d’espoir…

    Voilà le film que j’aurais adoré voir. Et force est de constater que si le Wonder Woman de Patty Jenkins se révèle parfois maladroit et clichetonneux, cette sève elle, est bien là ! Différente bien sûr, moins sanglante, plus optimiste, mais bel et bien là ! Qu’on songe ne serait-ce qu’au dialogue entre Wonder Woman et Steve sur la tour, ou à Arès, étonnement plus philosophe qu’on n’aurait put le penser. Le film de Jenkins ose ce genre de choses. Pas assez, pas jusqu’au bout (il aurait dut être R Rated), mais il ose. Et rien que pour ça, il ne peut être un mauvais film pour moi (même si cela dit je comprend ceux qui ne l’ont pas appreciés).

    (De plus les scènes d’action envoient du pâté, il y a une patte graphique, le développement de Wondie est vraiment bien foutue, sa relation avec Steve aussi, et le féminisme du film passe comme une lettre à la Poste, car non-assomant, raccord avec le contexte et mélangé à d’autres messages)

    Pas à la hauteur de Man of Steel ou BvS, mais bien au dessus de Suicide Squad, et possédant plus d’identité que bien des Marvel.

    9/20 (parce qu’il a pas mal de défauts tout de même, mais il mérite des encouragements)

    • Tu m’as fait rêver avec ton scénario ! D’autant plus que ça collera parfaitement avec l’univers mis en place et surtout, Batman v Superman.

      Pour les scènes d’action, je n’en ai pas trop parlé. Mais j’ai eu comme l’impression que le Zack Snyder de 300 s’était invité sur le plateau pour les tourner. Par contre, 300 reste au-dessus du game en terme de narration d’action.

      « possédant plus d’identité que bien des Marvel. », bof cette phrase, chaque héros Marvel a sa propre identité et se différencie de tous les autres. Impossible par exemple de les confondre.

      • Dreadfox

        Merci, ça fais toujours chaud au cœur de lire ce genre de réaction :,)

        Oui on ressent vraiment une touche de Snyder, et j’ai toujours beaucoup aimé son style donc j’aime les scènes d’action de Wonder Woman.

        Ca c’est mon côté rageux envers Marvel Studios et leur recette esseulée^^, très souvent refaire le même type de films, avec quelques petites variations.

    • Captain Cook

      Revu.
      Toujours trés bon, maisss oui simpliste dans ce qu’il propose (donc plus facile d’accès)!
      Du coup yep préfère BvS et MoS. Qui sont plus riche niveau thématique et niveau ambition (surtout BvS), trop fourre tout certes, mais a le mérite de prendre plus de risque (et d’offrir une réel contre proposition du genre) !

      Certaine scène sont aussi trop cheesy a mon sens (et trop porter sur la nostalgie d’époque…au film de Superman de Donner, même si c’est voulue, pas fan de l’approche).

      Puis perso je suis plus attacher a Superman ^^.

  • Dreadfox

    Par contre c’est moi où autant à certains moments Gal Gadot joue très bien, autant à d’autres elle joue mais alors très très mal, particulièrement lors des moments où elle est censée être émue? (je sais que c’est difficile à faire, mais moi qui ne voit pas trop ce genre de trucs d’habitude, là ça m’a choqué)

    • Chut, faut pas le dire… Apparemment, elle est éblouissante dans ce film…

      Plus sérieusement, je ne l’ai juste trouvé bonne dans les scènes d’action. Pour le reste, elle est toujours à la limite et se rate plusieurs fois. C’est l’archétype même du « sois belle et tais-toi ». Après, ça reste mon avis.