Critique : Wolfenstein: The Old Blood

Poster du jeu vidéo Wolfenstein: The Old Blood édité par Bethesda Softworks et développé par MachineGames
The New Order sans histoire

Fiche

Titre :
Wolfenstein: The Old Blood
Éditeur :Bethesda Softworks
Développeur :MachineGames
Plate-forme :PC, PlayStation 4, Xbox OneDate de sortie :05 / 05 / 2015
Genre :Action, Aventure, FPSTesté sur :PC
Image du jeu vidéo Wolfenstein: The Old Blood édité par Bethesda Softworks et développé par MachineGames

Un cadre idéal pour dessouder du nazi.

Critique

Après la grosse claque de The New Order, j’étais vraiment excité à l’idée de pénétrer dans le château Wolfenstein avec B.J. La même formule gagnante ?

Malheureusement non. Le point que j’avais adoré de The New Order, c’était son histoire. Sous ses airs de film de série B, il offrait néanmoins un héros charismatique entouré de personnages secondaires hauts en couleur. Le tout avec une intrigue passionnante, blindée de rebondissements et nous faisant pas mal balader. Malheureusement, pour ce préquel, les développeurs ont vraiment sous-exploité l’histoire en se contentant simplement de réutiliser certaines ficelles. C’est vraiment dommage, car du coup, j’ai eu du mal à m’éclater à 100 %. En plus, la bande-annonce de Wolfenstein: The Old Blood promettait une belle ambiance grindhouse finalement absente. Attention, il y a tout de même quelques bonnes surprises sur les 5/6 heures de la campagne, notamment avec un twist de « mi-saison » WTF et un boss final coriace (j’ai cru que je n’allais jamais réussir à le tuer).

Pour le reste, c’est du pur The New Order. Que ce soit les graphismes (corrects, sans plus) ou le gameplay où la seule nouveauté que j’ai constaté est l’ajout d’un tuyau démontable permettant de grimper sur les murs ou de faire des Fatality sur ces sales nazis. Pas de quoi se claquer la gueule, mais il n’empêche que c’est diablement efficace. Quel plaisir de se retrouver avec deux fusils à pompe et exploser un nazi. Il n’y a pas à dire, ce qui fait le charme de la vie, ce sont ces petits plaisirs.

Par Christophe Menat, le , en direct depuis le château Wolfenstein.

Image du jeu vidéo Wolfenstein: The Old Blood édité par Bethesda Softworks et développé par MachineGames

Autant vous dire franchement que là, vous avez 90 % de chances d’y passer.

Conclusion

Wolfenstein: The Old Blood est un stand-alone qui commet une belle boulette en délaissant le point fort de son prédécesseur/séquel : l’histoire. Du coup, je me suis contenté d’empiler les cadavres sans vraiment retrouver la ferveur de l’original. Fort heureusement, le gameplay bourrin est toujours aussi fun et qu’il y a quelques bons passages.

+

  • Prolonger l’expérience Wolfenstein: The New Order pour moins de 20 euros

  • Une histoire plus aussi passionnante
6/10
Poster du jeu vidéo Wolfenstein: The Old Blood édité par Bethesda Softworks et développé par MachineGames

Poster de Wolfenstein: The Old Blood

Advertisements
A propos de l'auteur : (2662 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.