Critique : The Walking Dead : Episode 5 – No Time Left

Bannière du jeu vidéo The Walking Dead : Episode 5 - No Time Left
Le chant du zombie

Fiche

Éditeur:Telltale Games
Développeur:Telltale Games (Jurassic Park: The Game)
D’après le comic de Robert Kirkman
Réalisateur(s):
Scénariste(s):Sean Vanaman (tous les épisodes de la saison)
Voix (personnages):Dave Fennoy (Lee Everett), Melissa Hutchison (Clementine), Nikki Rapp (Lily), Gavin Hammon (Kenny), Cissy Jones (Katjaa), Max Kaufman (Duck), Sam Joan (Doug), Nicole Vigil (Carley)
Plate-forme:iPad, iPhone, Mac, PC, Playstation 3, Xbox 360Date de sortie:21 novembre 2012
Genre:Aventure, Drame, Horreur, Point & Click, Récit interactifClassification:Déconseillé aux moins de 18 ans
Testé sur:PC
The Walking Dead : Episode 5 – No Time Left

Tout va finir de cette manière?

Critique

Enfin le dernier épisode! On va enfin pouvoir découvrir le fin mot de cette histoire et de cette première saison de rêve où Telltale nous a régalé faisant preuve d’une maîtrise inattendue (on parle quand même des mecs qui ont fait Jurassic Park: The Game). Les évènements vont vite, très vite et ce, dès le démarrage prenant place directement après le cliffhanger de l’épisode 4. Fini la déception de l’épisode précédent ne servant finalement qu’à introduire celui-ci.

D’une durée de vie plus courte que les autres (grosso modo vingt minutes en moins), No Time Left est aussi l’épisode qui a le plus rebondissements dont certains font mal au coeur. On voit bien que la saison se termine. Toutefois, c’est sans aucun doute la confrontation finale qui est surprenante quand on apprend l’identité de la personne mystère derrière le talkie-walkie pour une séquence très tendue néanmoins la scène la plus marquante de cette épisode demeure son final distillant une grosse émotion (j’ai lâché une petite larme ce qui m’était arrivé sur un jeu vidéo uniquement sur Metal Gear Solid 4 et Final Fantasy VII).

Pour le reste aucune surprise, Telltale offre toujours les mêmes mécanismes à base de dialogues et de QTE savamment dosés toutefois les puzzles sont jetés aux oubliettes pour laisser la place à des scènes d’actions plus nombreuses et plus corsées qu’avant ne laissant pas vraiment le choix de réfléchir uniquement de réagir (comme pour les dialogues d’ailleurs). Le pire (ou le meilleur), c’est quand même de voir que les millions et la technique ne suffisent pas pour offrir un bon jeu. Il faut du coeur et Telltale nous l’a offert avec cette saison. Plus qu’une chose à dire vivement la saison surtout vu la scène post-générique.

Spoiler : la fin

Ce que j’ai adoré avec la fin, c’est quand on se retrouve tout seul avec Clementine. Ne sachant pas du tout si la somme de nos actions a pu amener à ce moment stressant et éventuellement à une mauvaise fin, on se prend réellement à flipper de se transformer en zombie trop tôt et finir la saison en bouffant Clementine. Imaginez un peu le traumatisme… Du coup, j’étais vachement tendu et essayait d’accomplir les actions le plus vite et le plus proprement possible. D’ailleurs, que dire du début où on peut décider de se couper le bras. La grande classe et du jamais vu dans un jeu vidéo – si on exempte les doigts dans Heavy Rain.

Aussi quelle tristesse de délaisser Lee sur cette note mais il résidera à jamais dans nos coeurs de joueurs.

The Walking Dead : Episode 5 – No Time Left

Lee n’abdiquera pas jusqu’à avoir sauvé Clementine!

Conclusion

La saison 1 du jeu vidéo The Walking Dead selon Telltale se termine et on se rend compte qu’on a vécu une très belle aventure grâce à un scénario et un gameplay au poil.

Lee et Clementine seront à jamais dans nos coeurs.

Trophée9/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2694 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.