Test : Rage

Quoi ? Je recommence Fallout 3 ?

 
Fiche

Éditeur: Bethesda Softworks (Skyrim, Fallout)
Développeur: id Software (Doom, Quake)
Plate-forme:PC, Playstation 3, Xbox 360Date de sortie:7 octobre 2011
Genre:Course, FPSClassification:Déconseillé aux moins de 18 ans
L’histoire prend place en 2135, soit 106 années après que la Terre ait été percutée par Apophis, un immense astéroïde. Si les conséquences de cette catastrophe ont été terribles, toute forme de vie ayant presque disparu, les instances internationales ont tout de même réussi à anticiper le drame en mettant sur pied un plan baptisé « Arche ». Celui-ci prévoyait l’enfouissement dans les entrailles de la Terre durant un laps de temps déterminé, de capsules au sein desquelles furent enfermés des êtres humains cryogénisés avec tout le nécessaire à leur survie. Grâce à une technologie de pointe, cette hibernation ne s’est pas avérée mortelle pour les plus résistants d’entre eux. Le joueur fait partie de ces rescapés. A son réveil, il se retrouve isolé au cœur d’une planète dévastée et peuplée de créatures pour le moins hostiles.

Critique

« Quoi ? Je recommence Fallout 3 ? ». Cette phrase, c’est la première chose que je me suis dite en commençant le jeu. Il faut dire que la ressemblance entre Fallout 3 et Rage est énorme. Rage paraît même être un Fallout 3 grand public, à savoir délaissé de son identité RPG très appuyée comme la gestion de l’inventaire ou des phases de combat peu dynamiques.

En somme, le côté RPG ravit certains mais emmerdent pas mal les autres. Il faut dire que multiplier les allers-retours à cause d’un inventaire trop chargé demeure casse-couilles. Rage n’a plus ce problème et quel bonheur. De plus, pour se balader dans les terres désolées, des véhicules sont mises à notre disposition. Non seulement, ça facilite le transport mais en plus, ça rajoute une phase de gameplay : des courses et des matchs à morts.

Mais bon, même si ça ne vaut pas un jeu de voiture comme Need for Speed ou Burnout, ça reste tout de même appréciable et la maniabilité est bonne : turbo, armes, gadgets spéciaux sont là pour vous dépanner. Personnellement, je me suis bien amusé mais à la fin, ça a fini par me gonfler surtout que je sais qu’il y a le nouveau Need for Speed qui arrive.

Le cœur du jeu reste le FPS, là pas de miracle, c’est du classique et du tout bon (id Software a de l’expérience et ça se voit). Pas de milliers d’armes juste une dizaine de très bonnes factures et ayant chacun leurs points forts et leurs points faibles (pas d’arme over the top mis à la part la dernière). On privilégie le fusil à pompe contre les mutants et les fusils contre les soldats.

Le jeu dispose d’une bonne durée de vie surtout en mode cauchemar. D’ailleurs je vous conseille de privilégier ce mode qui vous donnera quelques sueurs froides. J’ai même sursauté une fois, mon cœur a battu la chamade. Je vous raconte? Je n’avais plus beaucoup de vie, j’attendais patiemment et là… les lumières s’éteignent (non, ce n’est pas là que j’ai sursauté). Je commençais juste à flipper, ah oui, je ne vous ai pas dit que j’étais dans un couloir, un couloir bien crade, plein de rouilles et de tuyaux de canalisations. Ouais… Donc je disais quoi? Ah oui, les lumières s’éteignent, je recharge mon fusil à pompe et j’entends un bruit, ne voyant personne devant moi, je me retourne et là PAF… un mutant me saute dessus (oui, c’est là que j’ai sursauté). Sinon, je ne suis pas mort. Ce con m’a énervé donc je lui ai foutu une déflagration in ze face avant de me soulager sur son cadavre (bon pour la deuxième partie, je déconne).

Le point fort du jeu, c’est bien les mutants. Ces petits enfoirés s’ils ne sont pas très résistants, ils sont très agiles. C’est ultra galère au début pour réussir à leur tirer dessus mais une fois la technique assimilée, on y arrive mieux. Mais c’est un vrai soulagement de voir arriver les soldats car si eux sont ultra blindés, ils sont statiques donc fusil sniper, deux balles in ze face (ben oui, je suis en mode Cauchemar) et on n’en parle plus.

Rage contient aussi un petit lot de boss (mais rien d’original mis à part un super mutant et un méga mutant). Y en a juste un qui m’a bien fait chier. Dans un niveau, vous allez devoir faire cinq manches de combat d’affilée sans possibilité de sauvegarder (tu meurs, tu recommences depuis le début). Au dernier niveau, un super mutant va bien vous faire chier. Il crache sur votre gueule une espèce de bave qui vous aveugle vraiment avant de vous latter en deux coups. La technique est de construire des sentinelles. Il va s’acharner dessus donc vous aurez le temps de lui faire une cure aux balles d’assaut (explosives si vous avez). Je vous le dis parce que j’ai failli péter un plomb dessus et j’ai été limite sur le point de changer de difficulté.

Après ça, ce serait bien parler des graphismes. Là, il n’y a pas photo si vous avec un bon PC. Privilégiez plutôt cette machine que les versions consoles tellement elles souffrent pour afficher des textures correctes. Il suffit de bouger la tête très vite (dans le jeu, pas en vrai) pour voir apparaître des textures hideuses (pourtant le jeu demande 8 Go pour s’installer sur PS3). Sinon, le design est bon et ce sera toujours moins moche que Fallout (pas compliqué d’un autre côté).

La vraie déception demeure la fin. Juste plusieurs vagues de mutants un peu plus résistants, et paf cinématique de fin qui se termine de façon abrupte. On est là, dégouté, et on se dit: « Tout ça pour ça… ».

Test

Graphisme : 8/10 – Quand on passe après Uncharted, forcément ça pique mais dans l’ensemble ça reste beau, juste des textures qui galèrent pas mal dès qu’on bouge vite (sur console ou sur un PC pas assez puissant). Très bonne ambiance fin du monde par contre.

Gameplay : 8/10 – FPS très classique donc efficace mêlé à des phases en voitures aux bonnes sensations.

Durée de vie : 7/10 – Un peu plus de dix heures en mode Cauchemar (mode à privilégier si vous maîtrisez un minimum les FPS). On peut compter le double si on fait toutes les quêtes secondaires (je les ai pas faite mais faut me comprendre, y a Assassin’s Creed et Skyrim qui m’attendent).

Histoire : 6/10 – Une quête principale qui manque cruellement de consistance (pas de vraie méchant, juste une menace vaine dont on ne verra jamais les commanditaires) par contre des villes vivantes.

Succès/Trophées : 8/10 – A peu près 50% en finissant l’histoire, agréable. Les trophées restants consistent principalement à finir le jeu à 100% avec des mini-jeux sympas surtout le jeu de carte façon Magic du pauvre).

Conclusion

Rage est un FPS très efficace couplé à un jeu de voiture sympathique et demeurent très riche en mini-jeux sympathiques (pour une fois) malheureusement la quête principale est trop faible.
+– FPS efficace
– Jeu de voiture sympathique
– Bonne ambiance
– Textures à la ramasse sur console
– Quête principale moisie
– C’est quoi cette fin?
8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2771 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Julien Pixmania

    Ca me donne bien envie! ^^

  • Jeremy

    Oulalala, je me rend compte que j’ai vachement de retard dans mes tests fin c’est pas du retard mais j’ai tellement entamé de jeux (Batman, Battlefield, Assassin’s Creed, Need for Speed, Saints Row 3, Gears of War, Rage …) qu’il faut vraiment que je m’attarde sur un, que je le finisse et que je passe à un autre … Pourtant je ne suis pas du genre à pas finir mes jeux mais là avec toutes les sorties 😯

    En tout cas Rage est très bon même si je m’attendais à mieux de la part des développeurs de DOOM …

    Tu va jouer à quoi maintenant ?

  • Même s’il y a une blindée de jeu, je m’en fous, je les finis un par un et surtout, je ne passe pas au jeu suivant tant que je n’ai pas fini le jeu en cours. Ca,c ‘est le truc parfait pour se retrouver à jouer à plein de jeux et à n’en finir aucun. Le pire, c’est quand tu reviens sur un vieux jeu, tu ne sais même plus comment on y joue et comme t’es à la moitié du jeu, tu galères.

    Pour Rage, il est très bon mais il manque quelque chose, c’est pour ça que je ne lui ai mis que 8 et non pas 9. Sinon Doom 3, c’était un peu comme Rage, ultra efficace mais au final… Mais le truc qui m’énerve dans ce jeu, c’est la fin pourrie!

    Pour savoir la série et le jeu vidéo en cours, rien de plus simple, regarde ma fiche à la fin de l’article. Je modifie les noms des séries et des jeux vidéos à chaque fois que je change ^^. Donc en ce moment, c’est Assassin’s Creed Revelations.

  • Les textures sont dégueulasses aussi sur PC. Comme d’habitude chez id Software on part d’un bon truc mais on monte le tout à la va vite…

  • Jeremy

    Ouais j’ai entendu parlé de la fin de Rage … Fin bon, je vais me replongé dedans … Je pense que mon prochain test après celui de Fifa que je viens de publier portera sur Battlefield 3 et COD MW 3 auxquels je vais essayer de faire un VS sans troller, trouver les qualités et défauts de chacuns et noter de façon objectif sans passer pour un pro Battlefiled …

    J’avais vu ta fiche mais je n’avais pas regarder après ton test de Rage. En tout cas pas mal ton idée de fiche là, cela permet au gens de savoir ce que tu fait en ce moment et ça évite de te poser la question comme je viens de faire 😆 Par conte, ce n’est pas marqué ce que tu lis … 😛

    Bon je retourne sur ma critique Or Noir …