Critique & Test DVD : Cowboys & envahisseurs

Let’s kick some alien’s ass!

Fiche

Date de sortie DVD:18 janvier 2012Format vidéo:2.35:1
Langues:Français, Anglais
Sous-titres:Français, Anglais, Néerlandais
Suppléments :Commentaire du réalisateur Jon Favreau, Trouver l’histoire, L’envergure du spectacle

Critique

Je n’ai pas vu Cowboys & Envahisseurs lors de sa sortie cinéma donc quand le DVD s’est présenté, j’ai sauté sur l’occasion pour enfin le voir. J’avais eu vent en août dernier des critiques mitigées et surtout de la critique acerbe de Marvelll (voir ici).

Sur papier, le concept de la rencontre entre cowboys et aliens est génial. En bon fan de western et de film d’invasion, je ne peux que me réjouir que Jon Favreau adapte le comic de Fred Van Lente et le résultat n’est pas aussi mauvais que Marvelll a pu vous le faire croire. Certes le film a de nombreux défauts. La première qui me vient est le rythme du film, jusqu’à la première attaque des envahisseurs, nous rencontrons les personnages et leurs caractères : ils nous captivent. Les codes des 2 genres (western et film d’extra-terrestres) sont utilisés lors du générique de début avec des plans de longs paysages américains, l’alien qu’on ne voit pas directement mais dont on prend conscience de sa présence via une ombre, un mouvement. De plus je trouve la première scène d’attaque particulièrement réussie avec très peu d’utilisation d’images de synthèse et des explosions dans tous les sens. Suite à cette scène, le film perd en intensité, les personnages perdent en profondeur. L’attaque finale est assez brouillonne et les effets spéciaux s’y font sentir… trop sentir.

Au niveau du casting, j’ai plus été emballé par les seconds voir troisièmes rôles (Walton Goggins, Sam Rockwell, Keith Carradine, des acteurs que j’apprécie particulièrement) que par les premiers rôles (ndlr: un comble quand même). Mention spéciale à Olivia Wilde dont l’étendue des expressions en fait l’équivalent américain de notre Virginie Ledoyen nationale (ndlr: ouch).

L’arrivée des indiens vers le milieu du film n’apporte rien à l’histoire. On pourra reprocher les clichés sur les cowboys et les indiens qui mettent leur différents de côté pour aller défoncer de l’alien mais ce qui m’a vraiment dérangé c’est que les scénaristes aient voulu intégrer quelques beaux discours sur la vie, la famille, l’image du père mais tout ça sonne creux et Jon Favreau aurait dû se contenter de l’action pure (ndlr: en même temps en faisant tourner cinq scénaristes, fallait s’attendre à un certain bordel au niveau la cohérence).

Au niveau de la réalisation, Favreau tombe dans l’erreur de modifier la saturation de l’image pendant les ellipses temporels au cas où le spectateur serait vraiment con pour pas le remarquer, il ajoute un flash vert du plus mauvais gout avant chaque flash-back

Test

L’image n’est pas très belle, on a un grain tout au long du film et les effets spéciaux n’en sont que plus grossier. Les scènes de nuit sont bien trop sombres et la désaturation des images lors des flash-back n’est pas des plus élégantes. Par contre, le son s’en sort bien.

Les bonus sont un peu maigre, un making-of de 6 min surtout axé sur les cascades lorsque les aliens agrippent les humains depuis leur vaisseau. Un petit reportage de 6 min sur la genèse du projet et un commentaire audio dans lequel Jon Favreau se gargarise d’avoir travaillé avec Spielberg et Howard (présents en tant que Producteur Exécutif).

Conclusion

Au final et en relisant la critique de Marvelll, nous sommes assez d’accord sur le film mais là où je mets 5 pour les quelques scènes réussies, lui met 3 et boude son plaisir en jouant la fine bouche !
5/10
DVD à la qualité de l’image assez déplorable par rapport à celle impressionnante du blu-ray. Vous savez sur quel support vous orienter.
Image : 6/10Son : 8/10Bonus : 5/10
7/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2 articles)

Trouve que Nicolas Cage est l'acteur est le plus talentueux de sa génération (ndlr: ne le lancez pas sur le sujet, il ne s'arrêtera plus sinon). Il prédit aussi la mort des comic movies dans les années à venir.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Bertrand

    Si tu n’es pas Marvelll, tu es qui ?

  • Tu trouveras sa description à la fin de l’article ^^

  • Bertrand

    Ah d’accord au temps pour moi ^^

  • djegauth

    Je suis celui qui fait le sale boulot pout Marvelll, les films qu’il veut pas aller voir, les tests de DVD qu’il veut pas faire, etc. Il me les refile en douce en me les vendant comme des chef d’oeuvre

  • Quoi, ce n’est un pas un chef d’œuvre peut être Cowboys & Envahisseurs?

  • Bon j’attendrais que le bluray soit à 10€ pour le voir 🙂