Critique & Test Blu-ray : Star Wars l’intégrale de la saga

The Fall and Rise of Anakin Skywalker

Fiche

Réalisateur(s): George Lucas (Episode I, II, III et IV), Irvin Kershner (Episode V), Richard Marquand (Episode VI)
Scénariste(s): George Lucas (Episode I, II, III et IV), Leigh Brackett/Lawrence Kasdan (Episode V), George Lucas/Lawrence Kasdan (Episode VI)
Acteurs (1ère trilogie): Ewan McGregor (Obi-Wan Kenobi), Natalie Portman (Reine Amidala/Padmé), Liam Neeson (Qui-Gon Jinn), Jake Lloyd (Anakin Skywalker), Ian McDiarmid (Sénateur Palpatine), Pernilla August (Shmi Skywalker), Hayden Christensen (Anakin Skywalker), Samuel L. Jackson (Mace Windu), Christopher Lee (Comte Dooku), Frank Oz (voix de Yoda)
Acteurs (2ème trilogie): Mark Hamill (Luke Skywalker), Harrison Ford (Han Solo), Carrie Fisher (Princesse Leia Organa), Peter Cushing (Grand Moff Tarkin), Alec Guinness (Ben Obi-Wan Kenobi), Anthony Daniels (C-3PO), Peter Mayhew (Chewbacca), David Prowse (Dark Vador), Billy Dee Williams (Lando Calrissian), Ian McDiarmid (L’empereur), Frank Oz (voix de Yoda), James Earl Jones (voix de Dark Vador)
Pays:États-UnisGenre:Action, Aventure, Famille, Fantasy, Science-Fiction
Star Wars: Episode I : La menace fantôme
Date de sortie:13 octobre 1999Durée:2h16
Star Wars: Episode II : L’attaque des clones
Date de sortie:17 mai 2002Durée:2h22
Star Wars: Episode III : La revanche des Sith
Date de sortie:18 mai 2005Durée:2h20
Star Wars: Episode IV : Un nouvel espoir
Date de sortie:19 octobre 1977Durée:2h05
Star Wars: Episode V : L’empire contre-attaque
Date de sortie:20 août 1980Durée:2h07
Star Wars: Episode VI : Le retour du Jedi
Date de sortie:19 octobre 1983Durée:2h15
Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…
Date de sortie Blu-ray:14 septembre 2011
Langues:Anglais (DTS-HD Master Audio 6.1) et Français (DTS 5.1)
Sous-titres:Français, Anglais pour sourds et malentendants et pleins d’autres
Suppléments: Disque 1 à 6 – les films et les commentaires audios.
Disque 7 –Archives Star Wars : Episodes 1 à 3 (scènes coupées, plus longues ou alternatives; des détours par les accessoires, les costumes et les maquettes ; matte paintings et concept art; interviews supplémentaires de l’équipe du film ; une plongée dans les archives de Lucasfilm et plus encore)
Disque 8 –Archives Star Wars : Episodes 4 à 6 (scènes coupées, plus longues ou alternatives, des détours par les accessoires, les costumes et les maquettes ; matte paintings et concept art; interviews supplémentaires de l’équipe du film et plus encore)
Disque 9 – Les documentaires sur Star Wars (Les Guerriers des Etoiles (2007, 84mn), Une conversation avec les maitres: l’empire contre-attaque 30 ans après (2010, 25mn), Les parodies Star Wars (2011, 91mn), Le Making of de Star Wars (1977, 49mn), L’Empire contre-attaque: SPFX (1980, 48mn), Créatures classiques : le retour de Jedi (1983, 48mn), Anatomie d’un Dewback (1997, 26mn), La technologie Star Wars (2007, 46mn))

La critique

Encore une fois, les fans ont crié au scandale pour une scène à la fin de l’épisode VI, celle où Dark Vador se saisit de l’empereur pour le jeter dans une énorme corbeille spatiale. Alors que dans la version originale, Dark Vador s’effectuait dans un silence de mort mettant en avant le conflit intérieur qu’il subissait. Il s’exclame cette fois-ci avec un grand « Nooooooooo » digne de La Planète des Singes : les origines. J’avoue me placer du côté des fans, ne comprenant pas trop l’intérêt d’un tel rajout surtout que cela nuit un peu au conflit interne que subissait Anakin Skywalker. Sans nul doute que le père Lucas, après avoir vu La Planète des Singes a été troublé par cette scène avec l’ami César, s’est alors empressé de clamer à son équipe de rajouter ce « Nooooooooo » illico presto sous peine d’âtre décapité de la planète Skywalker Ranch. Sinon sérieusement, c’est probablement pour coller avec la fin de l’épisode III où il s’écriait avec un grand « Noooo » quand il apprenait la mort de Padmé.

Mais au moins, cette modification est moins horrible que celle du début de l’épisode IV lors de la sortie DVD (si mes souvenirs sont bons) où Han Solo n’abbattait plus le chasseur de primes venu le chercher de sang-froid mais uniquement pour répliquer en position de légitime défense. C’est dommage car ça rendait le personnage trouble et donc extrêmement sympathique pour la suite où il se rangeait. Où encore plus choquant, le remplacement à la fin de l’épisode VI du vieux Anakin par celui de la trilogie originale. Incompréhensible quand on voit que les deux autres personnages ont gardé leur âge (et puis Luke a dû se dire: « Mais c’est qui ce beau gosse?« ).

Sinon je suis tout à fait d’accord avec l’ajout de certains effets spéciaux qui permettent de camoufler certains décors qui ont très mal vieilli ou d’ajouter un peu de vie dans certains endroits un peu vides.

Que reste-t-il aujourd’hui de Star Wars ? Une saga tout simplement indémodable qu’on pourra regarder dans l’ordre qu’on veut (la première trilogie puis la seconde ou dans l’ordre voulue par Lucas). En tout cas, personnellement je conseille toujours à ceux qui ne l’ont jamais vu (ils sont rares mais existent, ils résistent aux envahisseurs grâce à une potion magique), de commencer par la première trilogie puis la seconde (ne serait-ce pour le gros twist de l’épisode V considéré comme le meilleur de la saga).

Aussi, je ne comprends pas cette haine farouche envers les Ewoks. Ils sont tout mimis et tout pleins. Certes ça discrédite pas mal la lutte épique censée avoir lieu. Mais ces peluches sont quand même moins craignos qu’un Jar Jar Binks car ils meurent pour lutter contre l’Empire. Puis ils s’expriment dans une langue étrangère pas dans un anglais ridicule et surtout ils ne rendent pas la belle finale ridicule à un point qu’on a envie de faire avance rapide. Et surtout cela colle parfaitement à l’univers de Lucas. Pourquoi la rencontre avec des autochtones situés sur une lune à l’écart discréditerait la saga ? Je me pose en farouche défenseur de ces peluches qui ont tout de même acquis une belle notoriété au point de bénéficier de deux films (dont le premier est absolument génial, d’ailleurs à quand une ressortie ?) et en plus, ce sont des cannibales. Leave Ewoks alone !

Quant à la deuxième trilogie malgré des acteurs bien plus doués (mouais ça se discute, on va dire bien plus starifiés), elle n’arrive jamais à l’échelle de la première. La faute à quoi peut-on se demander ? La plus grande réponse est simplement la plus simple. Tout simplement parce que tous les évènements qui se déroulent nuisent à celle imaginé par nous. Qui n’a pas rêvé de sa propre aventure d’Anakin après le discours d’Obi-Wan Kenobi à Luke en parlant de cette guerre où son père a perdu la vie ? Aussi, la deuxième trilogie est très formelle, bien loin du côté « seul contre un empire » qui fait toujours vibrer le public (voir Avatar, Gladiator et j’en passe).

Malgré tout, il faut reconnaître au père Lucas d’avoir réussi à installer un univers aussi riche et toujours l’objet d’un culte malgré les années qui passent. Rien que pour cela, la saga Star Wars est désormais une œuvre culte.
Au rayon des anecdotes, il est marrant de voir que Padmé bénéficie de trois doublures de talents : Keira Knightley (Pirates des Caraïbes, Domino), Sofia Coppola (réalisatrice de Lost in Translation et Virgin Suicides) et Rose Byrne (X-Men le commencement, Insidious, Mes meilleures amies).

Le comparatif vieille trilogie/nouvelle trilogie

Si vous avez un petit peu de temps, je pourrais vous retenir pour parler un peu plus de la saga Star Wars en général. Pour la première fois de ma vie avec les blu-rays, j’ai regardé les films dans l’ordre préconisé par Georges Lucas. Qu’est-ce qu’il en ressort ? Un plus grand attachement au personnage d’Anakin Skywalker (rendant par là sa rédemption plus belle) mais aussi de très nombreuses incohérences comme Leia qui dit se souvenir de sa mère (alors qu’elle est morte à l’accouchement) ou Obi-Wan qui dit être formé par maître Yoda alors que c’est Qui-Gon qui s’en est chargé. Des exemples comme ça, il y en a une bonne dizaine et sans même se forcer pour les trouver. Quoi qu’il en soit, en regardant la saga dans le bon sens ne me fera toujours pas changer d’avis. Pour prendre son pied la première fois sur Star Wars, il est très conseillé de commencer par la trilogie des origines (Episode IV, V et VI).

On notera aussi une très grande différence entre la réalisation des épisodes L’empire contre-attaque et aussi un peu Le retour du Jedi du reste de la saga. En effet, en observant les noms des réalisateurs, il convient de remarquer que Georges Lucas n’a pas réalisé ces épisodes et ça se voit. Car si le père Lucas est parfait techniquement, sa réalisation respire beaucoup trop la mécanique pour arriver à insuffler de l’émotion à ses personnages (trop stoïque, trop posé, trop attaché aux décors au détriment des personnages). C’est encore plus flagrant dans la nouvelle trilogie (qui ne comptera aucune scène marquante exceptée la naissance de Dark Vador). De plus, le considéré comme meilleur épisode de la saga Star Wars (L’empire contre-attaque) bénéficie d’un traitement scénaristique qui le place au-dessus des autres, il allie à la perfection humour (qui a oublié le jeu entre Han Solo et Leia ?), drame (une des fins les plus sombres de la saga) et suspense (les différentes batailles). Sans compter la scène devenu une des plus cultes de l’histoire du cinéma avec sa réplique la plus citée de tous les temps. On en vient alors à regretter que Georges Lucas n’ait pas sous-traité la réalisation et le scénario pour la nouvelle trilogie, il se serait alors contenté de superviser et de poser les bases de l’histoire. Peut-être que la nouvelle trilogie aurait réussi à obtenir cette humanité qui lui manque tant. Pourtant ce n’est pas les amis réalisateurs/scénaristes qui manquent au père Lucas.

On serait même surpris de ressentir plus d’émotion envers Dark Vador qu’Anakin. Pourquoi surpris ? Parce que si on réfléchit, on ne distingue JAMAIS les traits du visage de Dark Vador, ce procédé est pourtant cruciale pour disposer d’une empathie envers le personnage. Beaucoup pense que Hayden n’était pas le bon choix pour incarner Anakin. Au vu du talent de l’acteur, on pourrait penser que oui mais je campe sur mes positions et affirme que le problème de la saga reste Georges Lucas. A vouloir tout maîtriser en occupant le poste très difficile de scénariste/réalisateur, il merde pas mal de choses du coup les incohérences se multiplient, l’histoire d’amour entre Padmé et Anakin pourtant crucial pour expliquer sa chute est expédiée à quelques plans roses bonbons et clichés. Du coup, on assiste aux évènements de l’épisode III un peu dubitatif surtout vis à vis d’Anakin qui est bad boy dès le départ, on ne sent pas vraiment de conflit interne alors que Mark Hamill (Luke Skywalker) arrivait à l’exprimer au détour de la scène survenant vers la fin du Le Retour de Jedi où il assiste impuissant à la destruction de la flotte rebelle.

Au niveau des effets spéciaux, l’épisode IV a beaucoup vieilli mais l’épisode V garde tout son charme ses effets sont loin, très loin d’être ridicule. Même on assistera avec un grand engouement aux batailles spatiales que la nouvelle trilogie n’arrivera jamais à égaliser. Encore un point négatif pour la nouvelle trilogie, les effets spéciaux sont tellement omniprésents qu’on en ressort avec un sentiment de faux très désagréable. Les décors sont certes immenses, censés être impressionnants mais ils respirent tellement le fabriqué qu’ils n’éblouissent jamais autant que les maquettes de l’ancienne trilogie (on pense surtout à l’étoile noir). Le summum est atteint avec le bureau de Palpatine et Kamino, la planète d’eau où on a l’impression d’être dans des vieux points & click où des vrais acteurs sont incrustés dans des décors faites en image de synthèse (Phantasmagoria par exemple ), ridicule pour une saga sorti dans les années 2000.

Toujours est-il que la bataille du début de l’épisode III restera dans les annales et sera ressorti de temps à autre pour prendre un bon pied.

Le blu-ray

On l’attendait depuis l’annonce du premier blu-ray et ce n’est seulement qu’aujourd’hui qu’on l’obtient. Rapidement, abordons le packaging. Autant que j’adore les couvertures que je suis très déçu par l’ensemble : une simple boite en carton regroupant des pages de blu-ray. Star Wars méritait tellement mieux. Malgré tout la couverture de l’intégrale de la saga me fait vibrer, frissonner. Cette magnifique image où on voit le père et le fils accolé dos à dos sur Tatoine est une grosse réussite. Si un jour, je trouve un tableau avec cette image, je me la procure direct et l’installe dans mon salon (n’en déplaise à ma compagne).

Les menus sont très classiques mais demeurent efficaces. On espérait tout de même un petit peu plus.

Passons au plat de résistance. La qualité de l’image de la première trilogie (IV, V et VI) souffre d’un bruit (des petits points gris) un peu trop prononcé mais enterre sans problème l’édition DVD surtout au niveau sonore. Je ne peux que vous conseiller de mettre en VO tellement l’écart entre la VO et la VF est notable.

Celle de la deuxième trilogie est une pure merveille. Les quelques défauts de l’édition DVD sont gommés et l’ensemble respire d’une telle beauté qu’on se régale. Bien sûr, on n’est pas au niveau d’un Avatar ou Transformers mais quel pied tout de même. Niveau sonore, même constat que la première trilogie.

Pour les suppléments, c’est un déluge qui s’abat sur vous. Il vous faudra bien plus d’une semaine pour pouvoir tout visionner. Et surtout Lucas n’a pas reproduit l’erreur du Seigneur des Anneaux à savoir de mettre les bonus sur DVD. Ce sont trois blu-ray qui vous sont offerts dont le dernier, Les documentaires sur Star Wars, est de loin le meilleur.

Mon bonus préféré reste de loin le mix de toutes les parodies de Star Wars en une heure et demie. Une bonne tranche d’humour dont certains sont devenus cultes depuis comme cette pub automobile avec Mini Dark Vador.

L’épisode V est le plus maitrisé suivi de près par l’épisode VI. L’épisode IV est celui qui a le plus vieilli. La nouvelle trilogie souffre d’un manque d’émotion et d’un trop plein d’effets spéciaux.

Malgré tout, Georges Lucas a fait de Star Wars, une brique du cinéma.

Son meilleur épisode : L’empire contre-attaque

Son personnage culte : Dark Vador

Son personnage le plus drôle : Han Solo et Yoda

Son personnage le plus chiant : Jar Jar Binks

Sa meilleure bataille spatiale : 4 ex-aequo, l’ouverture de l’épisode III, la bataille finale de l’épisode IV, la bataille de Hoth de l’épisode V et la bataille finale de l’épisode VI

Sa meilleure bataille de sabre-laser : Qui Jon et Obi-wan contre Dark Maul de l’épisode I et la confrontation finale entre Anakin et Obi-wan

La saga : 10/10

En somme, une édition un peu décevante en terme de packaging mais parfaite en termes de suppléments et de sons. On sera un peu plus mitigé au niveau de la qualité visuelle.

Image : 9/10 (8/10 pour la première trilogie et 10 pour la deuxième)

Son : 9/10 (n’a pas la note maximale à cause de la VF)

Bonus : 10/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2770 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Alors on voit les cache ou pas dans les scènes spatial? lol perso avec la version dvd j`ai rien vue.

  • C’est à dire le cache? Tu veux dire qu’on voit que c’est ajouté en collant sur la pellicule?

  • Non je parle des cache noire derrier les vaisseau a ce quil parait tu les voit moi a part si je monte la luminosité et encore jai jamais essayé

  • Ah d’accord, lol. Je m’en rappelle de ça mais sur le blu-ray, ça ne se voit pas en tout cas, j’ai pas essayé de monter la luminosité 😆

  • Quepwik

    La vraie question est : y’aura t’il un épisode VII !?

  • La réponse: Oui et non…

    Ahahah, je te taquine. En fait, il y a l’épisode VII en roman et en BD par contre, on ne les verra jamais en film. Remarque, ça serait compliqué de le tourner. Rien que le problème avec les acteurs. On en fait quoi, on prend des nouveaux? Ou on fait comme pour Tintin? En images de synthèses. J’avoue que cette solution me plairait beaucoup.

    Par contre, je voudrais à tout prix que ce ne soit pas Georges Lucas qui les réalise vu ce qu’il nous a fait avec la première trilogie. Imagine un peu un réalisateur vraiment doué comme Nolan ou Spielberg pour nous le faire. Le rêve.

  • Nerivan

    « de très nombreuses incohérences comme Leia qui dit se souvenir de sa mère (alors qu’elle est morte à l’accouchement) ou Obi-Wan qui dit être formé par maître Yoda alors que c’est Qui-Gon qui s’en est chargé. »

    Incohérences, oui et non.

    Dans le cas de leia, elle parle très probablement de la seule mère qu’elle a connu, sa mère adoptive qu’elle doit certainement penser être sa mère biologique!

    Pour ce qui est d’obi wan, c’est partiellement une incohérence car la vie d’un jedi passe par les étapes suivantes: jeune apprenti, padawan, chevalier jedi, maître jedi et grand maître jedi. les jeunes apprentis sont formés en groupe par un seul maître jedi d’ailleurs on peut voir dans l’épisode II que yoda s’en charge, et c’est seulement quand il devient padawan que le futur jedi est confié à un maître. on peut penser que yoda a pu s’occuper du début de la formation d’obi wan. après il s’agit de la formation standard car anakin n’est pas passé par la case « jeune apprenti » (tout comme luke d’ailleurs)!

    non, pour moi une des plus grosses incohérences se trouve entre l’épisode IV et les V et VI, car dans « un nouvel espoir », vador n’est qu’un sous fifre du grand moff tarkin alors que dans les deux autres c’est le bras droit de l’empereur…

  • « Dans le cas de leia, elle parle très probablement de la seule mère qu’elle a connu, sa mère adoptive qu’elle doit certainement penser être sa mère biologique! » Je ne crois pas parce qu’elle en parle lors d’une discussion avec Luke à propos de ses parents, et Luke veut justement avoir plus de souvenirs de sa mère (celle de Leia donc) donc il lui demande si elle a des souvenirs.

    Pour Obi-Wan, effectivement ça passe mieux comme ça mais ne nous leurrons pas, Qui-Gon n’était probablement pas prévu à la base, c’est tout 😆

    Pour Vador, on a la réponse via Wikipedia : « Craignant un complot de Tarkin, Palpatine envoya Dark Vador superviser la construction de l’Étoile Noire et surveiller Tarkin. ». Vador est le bras droit de l’empereur mais au niveau hiérarchie, le Grand Moff Tarkin est au-dessus.

  • Nerivan

    sauf que quand luke pose la question, il n’est pas censé savoir que leia a été adoptée car obi wan lui a juste précisé qu’ils ont été caché séparément! et puis si on part par là, leia ne réagit même pas au fait que comme luke est son frère, ben vador est son père!

    pour le coup du grand moff, ben il n’y a rien au dessus d’un seigneur sith, donc non, vador en sous fifre, peut importe la raison, ça colle pas!

  • Il y a quand même des grands vides entre chaque épisode surtout entre Un nouvel espoir et L’empire contre-attaque, qui te dit qu’ils n’en ont pas parlé durant cette période surtout que Luke sait que Leia a une mère donc de là, on peut facilement deviner. Si Leia ne réagit pas, c’est plus, je pense, par souci d’éviter une répétition narrative mais c’est vrai que ça m’a toujours dérangé.

    En tout cas, moi j’ai toujours vu ça comme: Luke vient de connaître son père Dark Vador, il apprend que Leia est sa sœur et comme il n’a pas de souvenirs de sa mère, il demande à Leia pour en savoir plus sur sa propre mère (étant donné qu’ils ont la même). Mais le point qui dérange avec cette hypothèse, c’est comment Leia peut s’en souvenir? N’étant qu’un bébé.

    Si on part de ton hypothèse. La question de Luke n’a aucun intérêt surtout avec son affirmation: « je ne me souviens pas de ma mère ».

    Dark Vador n’est pas un Seigneur Sith dans La guerre des étoiles, il n’est qu’un élève (pour ne pas dire bras droit) envoyé par l’empereur et est encore en cours d’apprentissage.

    PS: cool de débattre sur Star Wars.

    Edit: Dark Vador n’est jamais un Seigneur Sith (source wikipedia :

    « Un maître, le Seigneur Noir, ne forme qu’un élève ; ce dernier devient Seigneur Noir à la mort du maître, qui d’ailleurs est souvent le fait de l’élève lui-même, et prend à son tour un élève. »

    « L’Apprenti peut former un élève si c’est dans le but de tuer son Maître (l’apprenti secret de Dark Vador apparaît dans le jeu Star Wars : le Pouvoir de la force) »)

    D’ailleurs , pour citer Yoda : « Toujours par deux ils vont, ni plus, ni moins : le maître et son apprenti »

    Edit 2: finalement, je ne sais pas. Visiblement, Vador est un seigneur, pour preuve le terme « Dark », mais j’ai du mal à trouver une définition exacte pour qu’un Sith devienne Seigneur.

  • Nerivan

    je sais bien que star wars est bourré d’ellipses narratives, la preuve entre l’épisode I et le II il y a un trou de 10 ans et 3 de plus entre le II et III, c’est d’ailleurs à cause de ce genre de chose qu’on a eu droit à cette magnifique réflexion « je trouve qu’Anakin passe trop vite du côté obscur »! c’est sur que Palpatine a fait des crêpes et organisé des kermesses en attendant peinard qu’Anakin soit plus grand… ben non, pendant ces 13 années il a lentement sapé la confiance du jedi envers l’ordre pour le rapprocher du côté obscur! cette longue déchéance est même ponctuée par des moments assez marquant comme le massacre des tuskmen raiders après la mort de sa mère, le fait d’achever Dooku bien que vaincu et désarmé et d’autres visibles dans la série animée (pas celle en 3d) clone wars. la mort de Mace Windu n’est que le franchissement du point de non-retour, ce qu’Anakin réalise et se soumet alors à Palpatine! d’ailleurs cette dernière est assez similaire à la mort de palpatine dans l’épisode VI et marque la fin de l’ordre jedi pour le premier et des sith pour le deuxième! mais bon, là je m’égare! pour en revenir au sujet, je dirais que personnellement je vois les choses comme ça: Luke ne sachant pas que Leia a été adoptée pense que la mère de celle-ci est aussi la sienne car au fond, les seules choses qu’il sait avec certitude c’est que Vador est son père, Leia sa sœur et qu’ils ont été caché séparément pour éviter que l’empereur ne découvre leur existence! j’ajouterai même que la mort de Padme est nécessaire car sans ça et surtout le fait de faire croire qu’elle n’avait pas encore accouché avant de mourir, Anakin aurait surement retourné la galaxie pour retrouver sa progéniture! c’est pas plus stupide que le « d’un certain point de vue il a été tué de sa main » quand Luke demande à Obi Wan pourquoi il lui a dit que Vador avait tué son père!

    je ne dis pas que mon point de vue est le meilleur, mais il reste cohérent et fait bien passer l’ensemble!

    sinon, techniquement tous les jedi déchus sont des seigneurs sith, le nom exact est d’ailleurs « seigneur noir des sith », nom que les jedi déchus se sont donné eux même après avoir rencontré les sith originels sur korriban et les avoir corrompu! les deux communautés ont fusionné avec le temps et le nom simplifié! la règle de deux n’est apparue que tardivement car les seigneurs sith ont toujours eu cette sympathique habitude de s’entretuer pour le pouvoir! elle a aussi et surtout été instaurée pour s’assurer qu’ils ne s’affaiblissent pas avec le temps, sans parler du fait qu’il est plus aisé de se cacher des jedi lorsqu’on est peu nombreux!

    bon, après ça dépend des références utilisées, car moi je m’appuie aussi sur l’univers étendu et là, vador en petit toutou de tarkin ça passe encore moins, déjà qu’en se contentant des films… car là aussi l’histoire de la surveillance sens le « rajouté à l’arrache »!

  • « c’est sur que Palpatine a fait des crêpes et organisé des kermesses en attendant peinard qu’Anakin soit plus grand… » ==> Tu m’as tué là. Sinon tu ne t’égares pas, c’est un sujet très intéressant…

    Je trouve que c’est juste mal introduit dans l’épisode III. Ça se passe un peu trop vite parce qu’entre faire des messes basses avec Palpatine et tuer des vrais méchants ET tuer Mace, il y a un monde quand même sans oublier le massacre des jeunes jedi (Mace est un soldat mais ces enfants?). Je veux bien qu’on tue Mace dans le feu de l’action mais tuer des jeunes innocents de sang froid, j’ai trouvé ça trop rapide. Genre, « Oh mince, j’ai tué une personne. Je ne peux plus reculer donc je vais buter tous mes anciens potes. » et où est la conscience? C’est mon avis perso mais le passage du côté obscur à la lumière est trop nette pour ne pas dire enfantine, où est le gris?

    Pour Luke, il sait que sa mère est morte en couche et que son père se prénomme Anakin. C’est même dit implicitement dans La guerre des étoiles quand il s’engueule avec son beau-père. De plus, Leia, ça m’étonne qu’elle ne sache pas qu’elle a été adoptée, ne ressemblant pas vraiment à ses parents adoptifs 😆

    Après ça reste vraiment des détails.

    Sinon, c’est cool d’être un sith, tu récupères direct le titre.

  • Nerivan

    ben quand Anakin part tuer les jeunes jedi, il y va pas en sifflotant un air guilleret quand même et on voit bien l’impact que toutes ces morts ont sur lui après qu’il ai tué les leaders séparatistes sur mustafar car il se demande s’il ne va pas trop loin mais il est prêt à tout pour sauver Padme alors c’est peut-être un peu maladroit, mais si tu lis n’importe quelle bio de serial killer tu verras qu’avant d’avoir tuer leur première victime ils était des « monsieur tout le monde »! où est le gris chez Anaki? ben presque tout le temps en fait, c’est pour ça que le conseil ne voulait pas qu’il soit formé, c’est pour ça que même Obi Wan a eu des doutes à un moment! voilà l’erreur que beaucoup commettent, Anakin ne passe pas du blanc au noir, mais du gris au noir! mais moi ce qui m’embête le plus dans la mort de Mace Windu, c’est qu’il est censé être le meilleur bretteur de l’ordre jedi, les trois jedi qui l’accompagnent sont loin d’être des manches en la matière eux aussi et deux d’entre se font déglinguer en 1 sec chrono, Kit Fisto lui doit résister pas plus de 5 sec…

    « Pour Luke, il sait que sa mère est morte en couche et que son père se prénomme Anakin. C’est même dit implicitement dans La guerre des étoiles quand il s’engueule avec son beau-père. »
    alors pour commencer, Owen est son oncle pas son beau-père! ensuite, si Luke sait que sa mère est morte en couche, quel est l’intérêt alors de demander à Leia si elle se souvient de la sienne alors qu’il est au courant qu’ils sont jumeaux? et puis, il est bien persuadé que son père était pilote de cargo et qu’il est mort des mains de Vador! donc si Luke a vu sa vie brodée de mensonges, pourquoi Leia aurait-elle eu droit à la stricte vérité?

    c’est cool d’être un sith? si former un gars jusqu’à ce qu’il soit assez fort pour te tuer c’est cool, j’ai dû rater un truc… non, la réalité sur le Vador sous fifre, c’est que Peter Cushing qui joue Tarkin était la seule star du film alors le cantonner à un rôle mineur c’était pas jouable!

  • Pour le premier paragraphe, je suis d’accord avec toi quand tu utilises le terme de « maladroit ». Je trouve et sûrement la plupart des spectateurs car c’est un reproche qui revient souvent, que ça va trop vite. A peine remis de la mort de Mace Windu, on voit Anakin aller massacrer des enfants! Des enfants! C’est une chose de tuer un soldat dans le feu de l’action mais diriger (pas participer mais DIRIGER) à un massacre, c’est un monde d’écart. Le tout avec moins d’une heure d’écart.

    A l’inverse Anakin met longtemps à émerger de son sommeil en tant que Dark Vador, on sent par moments cet amour pour son fils Luke, notamment durant la discussion sur la lune d’Endor. C’est sur un déclic qu’il rebascule dans la lumière.

    En fait ce qui me dérange, avec ce Jedi et Sith, c’est qu’un Jedi, c’est le bien mais il y a des doutes, alors pourquoi un Sith n’en aurait pas non plus? « Est-ce bien de faire le mal? ».

    « moi ce qui m’embête le plus dans la mort de Mace Windu, c’est qu’il est censé être le meilleur bretteur de l’ordre jedi, les trois jedi qui l’accompagnent sont loin d’être des manches en la matière eux aussi et deux d’entre se font déglinguer en 1 sec chrono, Kit Fisto lui doit résister pas plus de 5 sec… » Énorme +1!

    « alors pour commencer, Owen est son oncle pas son beau-père! » Oups, j’ai honte d’avoir dis une telle bêtise, ma réputation est finie 🙁

    « quel est l’intérêt alors de demander à Leia si elle se souvient de la sienne alors qu’il est au courant qu’ils sont jumeaux? » En lisant ça, je me demandais si on est courant dans la deuxième trilogie (en ne comptant pas la première) que Padme est morte en couches. En réfléchissant, je ne crois pas que c’est dit. Peut-être que je me trompe.

    « c’est cool d’être un sith? si former un gars jusqu’à ce qu’il soit assez fort pour te tuer c’est cool, j’ai dû rater un truc » c’est peut-être un truc sexuel 😆 après tout y a bien les SM, les scato, les zoophiles. Non plus sérieusement, ce truc est posé dans une volonté de toujours vouloir se surpasser. On a vu des rivals devenir l’excellence du sport justement grâce à cette volonté de se surpasser. Sans rival, on se repose sur ses lauriers. Y a qu’à voir le duel Messi/Ronaldo pour parler actualité.

  • Nerivan

    justement si beaucoup de spectateurs trouvent que la conversion d’Anakin au côté obscur est trop rapide c’est bien souvent parce qu’ils ont une vision beaucoup trop manichéenne de star wars et surtout qu’ils ne prennent pas assez de recul! les jedi ne sont pas forcément tout blanc et les sith tout noir, il y a beaucoup plus de nuances! dans le cas d’Anakin on a affaire à un personnage qui a un tempérament plutôt borderline avec des tendances assez nettes à se laisser submerger par ses émotions, prédisposition idéale pour basculer du côté obscur! il dirige l’assaut sur le temple et tue les jeunes jedi? dans le campement des tuskmen raiders il tue bien les femmes et les enfants, mais ça, ça a choqué personne! et puis comme je l’ai dit avec l’exemple des serial killers, il suffit parfois d’un déclic pour changer du tout au tout!

    « En fait ce qui me dérange, avec ce Jedi et Sith, c’est qu’un Jedi, c’est le bien mais il y a des doutes, alors pourquoi un Sith n’en aurait pas non plus? « Est-ce bien de faire le mal? ». »
    mais il a des doutes, seulement il ne veut pas perdre Padme comme il a perdu sa mère et il est prêt à tout pour éviter ça, quitte à y perdre son âme!

    « je me demandais si on est courant dans la deuxième trilogie (en ne comptant pas la première) que Padme est morte en couches. En réfléchissant, je ne crois pas que c’est dit. Peut-être que je me trompe. »
    ben justement, je viens de me mater à nouveau l’OT pour la 70ème ou 80ème fois (j’ai perdu le compte) et à aucun moment il n’est fait mention de Padme et de la façon dont elle meurt! dans l’épisode IV on nous dit juste que Luke a été élevé chez son oncle et sa tante, que son père s’appelle Anakin, qu’il était pilote de cargo mort dans un accident, version démentie par Obi Wan qui lui révèle qu’en fait il était un jedi tué par Vador! pour Leia on sait pas grand chose à part qu’elle fait partie de la famille Organa d’Aldorande! dans l’épisode V la seule chose nouvelle est que Luke apprend que Vador est son père! dans l’épisode VI, Luke apprend qu’il a une sœur jumelle, que c’est Leia et qu’elle a été cachée dans l’anonymat, contrairement à lui qui porte le nom de son père!

    « On a vu des rivals devenir l’excellence du sport justement grâce à cette volonté de se surpasser. Sans rival, on se repose sur ses lauriers. »
    des rivals? des rivaux c’est mieux 😉 !

    « Y a qu’à voir le duel Messi/Ronaldo pour parler actualité. »
    par pitié, comparer star wars avec des grosses ballerines de footballeurs, c’est carrément du blasphème! et puis quitte à comparer avec du sport dans un débat qui fleure bon la geekitude, autant prendre des sports de geek comme les course de pod (pour rester dans star wars) ou le quidditch…

  • « justement si beaucoup de spectateurs trouvent que la conversion d’Anakin au côté obscur est trop rapide c’est bien souvent parce qu’ils ont une vision beaucoup trop manichéenne de star wars »

    Ce n’est pas plutôt le contraire? On trouve la conversion d’Anakin trop rapide car justement, on a du mal à voir en Star Wars, un film manichéen. Une leçon justement donné par la trilogie originelle où Dark Vador, le grand méchant Sith est justement revenu dans la lumière. On sait donc qu’il n’y a pas les méchants d’un côté et les gentils d’un autre.

    Sinon pour la question de Luke à Leia, en fait c’est comme chacun veut…

    « des rivaux c’est mieux » effectivement 😆

    « par pitié, comparer star wars avec des grosses ballerines de footballeurs, c’est carrément du blasphème » faut quand même pas pousser, Star Wars est une fiction, ces footballeurs sont des vrais hommes. Il est drôle aussi d’en parler parce que on fait souvent de Messi, le gentil Jedi rebelle et de Ronaldo le grand méchant Sith donc ça m’a fait bien marrer.

    Sinon effectivement on peut parler de la course de Pod mais il n’y a pas ce côté surpassement de soi qu’on peut voir dans Rocky.

  • Nerivan

    ben justement, la grosse différence entre la trilogie et la prélogie c’est que dans la première la frontière entre bien et mal est beaucoup moins marquée que dans la seconde, aussi, la remarque « le basculement d’Anakin est trop rapide » ne montre qu’une chose, la grosse majorité considère qu’il est clairement défini comme un gentil absolu et pouf il devient super top méchant en 1 sec! il serait bon de prendre en compte que dans l’OT Vador, même s’il est l’antagoniste principal, n’est pas au premier plan et que son retour au côté lumineux est traité à l’écran en à peine 5 min chrono alors que son passage au côté obscur dans la prélogie commence très tôt, même s’il n’est souvent que suggéré! quand on regarde mieux, on peut quand même voir un Anakin qui dès l’épisode II a tendance à se laisser porter par ses émotions, s’emporter et même avoir des poussées de rage et c’est encore plus flagrant en regardant « the clone war » (la version 2D)! d’ailleurs combien parmi ceux qui émettent cette critique ont vu the clone wars? et puis la scène du basculement définitif vers le côté obscur est par ailleurs très similaire à celle de son retour vers le coté lumineux, on y voit un être torturé par le doute qui fini par faire un choix et que ce choix a des conséquences énormes! d’ailleurs quand on y réfléchi, Vador, en tuant l’empereur qui redevient gentil, c’est assez expéditif, pour ne pas dire simpliste mais le plus gros problème, je pense même que c’est ce qui joue le plus sur les opinions, c’est que le retour de Vador au côté lumineux n’est que la cerise sur le gâteau dans l’OT alors que dans la prélogie, son passage au côté obscur est le sujet central, que tout le monde le savait avant même la sortie de l’épisode I et que beaucoup ont été déçu car c’était loin de ce qu’ils s’étaient imaginé!

    « faut quand même pas pousser, Star Wars est une fiction, ces footballeurs sont des vrais hommes. Il est drôle aussi d’en parler parce que on fait souvent de Messi, le gentil Jedi rebelle et de Ronaldo le grand méchant Sith donc ça m’a fait bien marrer. »
    ouais, sauf que star wars suscite plus de passion et a plus de fan que le foot! sans parler que dans star wars au moins il y a de l’action alors que le foot c’est juste une bande de grosses chèvres qui font mumuse à la passe à dix! je comprendrais jamais comment on peut aimer un sport aussi chiant et j’aime à rappeler aux fans de foot que contrairement à ce qu’ils pensent, le foot n’est pas le sport le plus populaire au monde (c’est le basket en fait avec 2x plus de pratiquants)!

  • « d’ailleurs quand on y réfléchi, Vador, en tuant l’empereur qui redevient gentil, c’est assez expéditif, pour ne pas dire simpliste », c’est juste une action: « sauver son fils », ça fait quand moins gros à avaler que « tuer Mace Windu, des enfants jedis, les leaders séparatistes, Padme et tenter de tuer son « père adoptif » Obi-Wan ». 😆

    Sinon le football est le sport le plus populaire du monde : http://www.unecartedumonde.fr/2012/11/la-carte-du-monde-des-sports-les-plus-populaires/

    De plus, le club de foot Manchester United est le plus populaire au monde avec 659 millions de fans.

    De plus, « Kantar a déterminé que le football demeurait le sport le plus populaire, avec 1,6 milliards de fans dans le monde ».

    Perso, je pratique le foot et le basket et je préfère de loin le foot grâce à sa dimension tactique.

  • Nerivan

    « c’est juste une action: « sauver son fils », ça fait quand moins gros à avaler que « tuer Mace Windu, des enfants jedis, les leaders séparatistes, Padme et tenter de tuer son « père adoptif » Obi-Wan ». »
    en même temps il est un petit peu mort après avoir tué l’empereur donc qui sait ce qu’il aurait fait sinon…

    ça c’est typiquement le genre de carte qui veut rien dire car elle ne donne pas le nombre de fans pour chaque sport mais juste une tendance par pays! et puis 1,6 milliards je sais pas où ils vont les chercher, surtout quand on voit que le record d’audience d’une finale fifa est à environ 700 millions et que pendant ce genre d »évènement, les audiences ont tendance à nettement gonfler et même des gens qui n’aiment pas spécialement le sport peuvent regarder! sinon, moi je me suis mis au foot américain donc on doit pas avoir la même notion de la dimension tactique… m’enfin vaut mieux éviter de continuer sur ce sujet car ça va partir en sucette! je suis anti-foot, je trouve que les règles ralentissent trop le jeu et que c’est chiant à mourir!

  • « en même temps il est un petit peu mort après avoir tué l’empereur donc qui sait ce qu’il aurait fait sinon… » C’est exactement ça., le fait que ça s’arrête là rend la chose encore plus belle car on peut imaginer que le retour dans la lumière ne serait pas si facile, il aurait toujours des volontés « sith ».

    Pour la carte, je suis tombé dessus comme ça et ça m’a bien fait marrer. Pour les 1.6 milliards, ce sont des sources de l’agence Kantar et de la FIFA.

    « le record d’audience d’une finale fifa est à environ 700 millions », ben justement beaucoup de supporters de clubs ont horreur des compétitions internationales sans oublier que beaucoup de pays ne regardent pas la finale si leurs pays n’y est pas mais ça ne veut pas pour autant dire qu’ils ne suivent pas le foot dans leurs championnats respectifs ou en amateur.

    Après, c’est une petite guéguerre éternelle et un peu puéril, vaut mieux tout essayer. Si j’adore le foot hors terrains, c’est justement grâce à ses passionnants débats et ses stars. Pour info, je suivais à fond la NBA quand j’étais plus jeune mais après ce n’était plus possible à cause des horaires complètement décalés 😐