Critique & Test Blu-ray : Stand by me

Nostalgie de l’enfance

Adapté de la nouvelle « Le Corps » de Stephen King

Réalisé par Rob Reiner (Sans plus attendre)

Avec River Phoenix (frère ainé de Joaquin), Richard Dreyfuss (Les dents de la mer), Corey Feldman, Jerry O’Connell (se fait bouffer le zob dans Piranha 3D), Kiefer Sutherland (alias Jack Bauer), John Cusack et Wil Wheaton (apparu récemment dans quelques épisodes de The big bang theory).

Long-métrage américain
Genre : Aventure, Drame
Date de sortie cinéma : 25 février 1987
Durée : 1h25
Année de production : 1986
Distributeur : Columbia TriStar

Date de sortie Blu-ray : 6 avril 2011
Editeur blu-ray : Sony Pictures Entertainment

Prix : Oscar du meilleur scénario adapté en 1987

Quatre amis décident de partir dans une longue marche pour récupérer le cadavre d’un garçon abandonné et le ramener à la police. Mais au cours du chemin, cette balade se transforme de plus en plus à un parcours initiatique.

La perte de l’innocence

Adapté d’une nouvelle de Stephen King, Stand by me détonne dans l’ensemble de son œuvre vu qu’il n’y a point de créatures maléfiques ou d’évènements surnaturels mais il dispose de thème qui lui sont chers : l’enfance, l’amitié et le passage à l’état adulte.

Avec ce voyage, les quatre enfants vont partager plus de choses qu’ils ne le feront le reste de leur vie : « Je n’ai plus jamais eu d’amis comme j’en ai eu dans ma 12ème année. Bon Dieu, est-on pas tous pareil ? ».

Difficile de ne pas voir le film sans en ressentir les échos sur notre fibre nostalgique. Quand on voit les quatre gamins s’enthousiasmer, se battre pour savoir qui entre Superman et Mickey Mouse est le plus fort, on se revoie nous aussi avec nos meilleurs amis.

Ce voyage devenu en route un parcours initiatique sonnera pour eux la fin de leur innocence et la perte de leurs meilleurs amis : « Au fil des ans, nous vîmes de moins en moins Teddy et Vern. En fin de compte, ils ne furent plus que deux visages dans la foule. Ça arrive parfois. Les amis, ça va, ça vient, comme des services dans un restaurant. ».

Un casting d’enfants stars

Si Stand by me fonctionne aussi bien, au delà de son histoire simple mais marquante et parsemée de répliques cultes, il le doit surtout à son casting. Si on peut faire l’impasse des déjà connu Kiefer Suntherland et John Cusak, on avait quatre enfants aux personnalités disparates et ô combien attachant. Je vous file ici une photo pour vous monter l’avant/après.

Le destin le plus tragique d’entre tous est celui de River Phoenix, mort d’une surdose de drogues sur un trottoir de Sunset Boulevard à Los Angeles, devant la boîte de nuit le Viper Room en présence de sa sœur Rain, de son frère Joaquin, de sa petite amie Samantha Mathis et de son ami Flea, le bassiste des Red Hot Chili Peppers.

Le blu-ray

Étant un vieux film, on est agréablement surpris par la bonne qualité de l’image, un peu moins à propos du son. Niveau bonus, c’est du lourd. A l’occasion du 25ème anniversaire du film, vous disposez de :

– 25 ans plus tard, un commentaire audio/vidéo (le réalisateur et les acteurs apparaissent dans un petit écran dans le coin inférieur à droite). Bourré d’anecdotes intéressantes.
– Un commentaire audio du réalisateur.
– Sur les pas du film, un documentaire de 35 minutes.
– Un clip vidéo
– BD-Live

Accessible aux enfants et aux adultes, ce drame, adapté d’une nouvelle de Stephen King, est depuis devenu culte. Sur les thématiques de la perte de l’innocence et l’amitié, on suit sans le périple de ces quatre enfants avec grand plaisir grâce à une histoire et des répliques en béton armé.

Sa scène culte : l’histoire de Gros Lard.

Sa réplique culte : Si je devais manger un seul aliment toute ma vie? Des bonbons, à coup sûr!

Film : 8/10

Un blu-ray fêtant le 25ème anniversaire du film restaure l’image mais le son est un peu en reste. Les bonus sont excellents surtout le commentaire audio/vidéo (25 ans plus tard).

Image : 7/10

Son : 6/10

Bonus : 8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2770 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • « détonne dans l’ensemble de son œuvre vu qu’il n’y a point de créatures maléfiques ou d’évènements surnaturels »

    « dénote » plutôt ?
    Et Shawshank, un élève doué et la méthode respiratoire ?
    King a beau être considéré comme le roi de l’épouvante/horreur, ses meilleurs écrits sont ceux qui ne parlent ni de monstres, ni de surnaturel. 😛

    pour « d’une surdose de drogues » y’a « overdose » qui est plus court 😉

    Faudrait que je me le remate, pas vu depuis 87 probablement, mais film culte ! 8)

  • djegauth

    Excellent film que j’ai découvert pendant ma période de chomage…Kiefer Sutherland montrait deja les limites de son jeu d’acteur mais flim excellent.
    Mention special a Corey Feldman : ce mec a une Gueule et un diction qui le rendent unique

  • « détonne » = sortir du ton.

    J’étais un fan absolu de King donc je sais qu’il y a des œuvres sans créatures et autres mais elles sont tellement peu nombreuses qu’on peut les compter des doigts de la main. Voilà pourquoi je parle de l’ensemble de son oeuvre.

    Après, c’est vrai y a bien les évadés mais aussi Cujo, Misery ou encore Dolores Claiborne. Ma préféré de lui est : Marche ou crève. C’est incompréhensible qu’on ne l’ait pas encore adapté!

    C’est marrant de voir que la plupart du temps, ce sont les œuvres les plus classiques (comprendre sans monstre ou autre qui sont les meilleurs).

    Je n’attends qu’une chose actuellement: l’adaptation de La Tour Sombre. Mais je m’attends à être déçu vu l’ampleur des romans (et surtout de sa violence). Je vois très mal comment ils peuvent l’adapter.

    « Kiefer Sutherland montrait deja les limites de son jeu d’acteur mais flim excellent » –> arrête, j’ai complètement été surpris par son rôle, c’est quand même vachement différent de 24 ou de l’expérience interdite!

    « Mention special a Corey Feldman : ce mec a une Gueule et un diction qui le rendent unique » –> Il m’a tué dans le film. Vraiment énorme. Mais le meilleur des quatre est sans aucun doute : River Phoenix, une révélation (dommage qu’il soit mort, comme on dit les meilleurs partent en premier).

    • Epice

      Marche ou Crève est vraiment excellent! C’est le livre de King qui m’a le plus marqué avec Running Man (en attendant 22/11/63 que j’ai eu pour mon anniversaire…) Pour ce qui est de l’adaptation, Franck Darabont est pressenti depuis longtemps mais le projet reste dans les cartons… Je cite Wikipédia :

      « Frank Darabont, qui a déjà réalisé trois films adaptés de romans de Stephen King, Les Évadés, La Ligne verte et The Mist, a acquis les droits d’adaptation de Marche ou crève. Dans une interview datant de 2007, il annonce qu’il compte bien réaliser dans le futur une adaptation de ce roman mais il ne donne aucune date approximative pour ce projet. Pour Darabont, le livre est une métaphore existentielle de l’obsession des êtres humains pour la guerre (des jeunes garçons que l’on envoie mourir sans raison particulière) et son projet est de faire un film à petit budget qui se concentre sur les personnages, une sorte de huis clos sur la route »

      • Ah je ne savais pas qu’une adaptation était en projet mais bon, 2007, ça fait mal aux yeux quand même… Et petit budget pour ce film, c’est absolument parfait surtout si ça permet de garder l’extrême violence et le nihilisme ambiant.

        • Epice

          Complètement pour le petit budget! Et Darabont est quand même bon en adaptation du King. Faudrait juste qu’il daigne se bouger le cul.

  • Je connais détonner, mais mets des virgules, sinon on se paume :-/

    Oui mais peut-on se demander si l’ensemble de son oeuvre est le fantastique ou non ? Lovecraft a créé le Cthulhu, on en parle comme l’ensemble de son oeuvre, alors que finalement on recense des milliers d’écrits qui n’ont rien à voir avec.
    Personnellement j’aimerais que King soit une icône de la littérature plus pour ces nouvelles et romans discrets que pour les grosses machines façon le fléau ou les tommyknockers.

    Je pense que ce film est la consécration d’une bande d’acteurs qui ne sont allés et n’iront jamais très loin. Ils sont tous abonnés aux téléfilms, et bien que River Phoenix aient joué le jeune Indy, je doute qu’il fasse partie des « meilleurs ». « les meilleurs partent en premier » est une expression à la con, y’a un degré d’importance pour ceux qui doivent partir avant les autres ? J’ai appris y’a quelques jours que ma mère allait mourir dans peu de temps (ce qui a fait marrer Marvelll, d’ailleurs), et ce genre d’expression m’énerve encore plus 😐

  • djegauth

    Nan mais Marvelll n’a pas de coeur (cet énergumène n’a pas pleuré devant la mort de Mufasa) alors pour de la compassion faudra repasser.

  • « J’ai appris y’a quelques jours que ma mère allait mourir dans peu de temps (ce qui a fait marrer Marvelll) »

    Ah bon 😕 , tu m’en vois désolé. Je n’ai pas du faire gaffe sur le coup, excuse-moi.

    « la consécration d’une bande d’acteurs qui ne sont allés et n’iront jamais très loin. »

    Comme 95% des enfants stars.

    « cet énergumène n’a pas pleuré devant la mort de Mufasa », ah oué? ben je m’en rappelle même plus alors…

    « Lovecraft a créé le Cthulhu » –> C’est sorti sa meilleure création quand même.

  • C’est pour ça que je t’avais répondu sèchement « ta gueule c’est ma mère », enfin bref passons.

    Je te conseille Round Trip to Heaven http://www.imdb.com/title/tt0105289/ avec Corey Feldman et Zach Galligan (tous deux dans Gremlins d’ailleurs). Bon c’est pas le film de l’année mais ça me faisait bien marrer quand j’étais ado. Le coup du mec qui gerbe sa pizza sur sa copine est énorme xD
    Il se trouve en LD rip (pas d’édition DVD) VOST. J’aimerais bien le choper un jour en français, dire que j’ai effacé la VHS où il était enregistré, j’aurais dû faire l’acquisition du son et muxer avec la vidéo — FAIT CHIER :-/

  • Je tiens tout de même à vraiment m’excuser.

    Round Trip to Heaven (3,2/10 😯 ), ça a l’air d’être le nanard typique introuvable nulle part! Je vais voir ça. Sinon Corey Feldman avec le mec des Gremlins, +1!

  • djegauth

    @Mr_Mechant : j’aurai pensé que ça serait plutot ce film http://www.imdb.com/title/tt0305859/ ton préféré avec ce cher Corey !!

  • Mouarf, pas mal vu du tout 😛

  • @Marvelll> no problemo.
    Effectivement c’est un gros nanar, écrit par Shuki Levi (le scénariste de Power Rangers) et produit aussi par la prod des Power Rangers. Il passait 1 fois tous les 6 mois sur M6 (téléfilm de 13h30).
    C’est couillon mais ça fonctionnait plutôt bien, surtout le duo Feldman/Galligan. On s’est vraiment tapé de bonnes barres là dessus avec mon frangin. Ça fait partie des délires ciné incompréhensibles. 😆

    @djegauth> LOL bien trouvé ^^ Mais non, vu mon masque mon film préféré avec Corey est évidemment, Vendredi 13 ! ^^

  • Jamais vue ce film et je n’ai pas vraiment lu de livre du King. Mais étant donné que je suis fan des film Ligne Verte Les Evadés et The Mist (okay peu être de Darabont aussi) je pense que je vais prendre ce film merci Marvell. (c’est dans ce film que les gosses tombe dans une marre à sangsue?)

  • Oui, c’est celui-là où il tombe dans la mare. Un passage désormais culte !

    Y a jamais eu mieux que Darabont pour adapter Stephen King, :mrgreen: .

  • djegauth

    Et l’adaptation de Shining par Kubrick c’est de la pisse ??

  • Ouais, hormis Shawshank, le reste c’est du caca.

    Cela dit les romans de King ont le plus souvent été adapté en téléfilms de 3h pour le dimanche après-midi (Langoliers, Tommyknockers, Le Fléau…).
    Il y a Christine de Carpenter qui est un must et Shining divise dû au non respect de l’oeuvre par Kubrick.

  • @djegauth> ouais !

  • djegauth

    La ligne verte c’est le dernier livre a la fin duquel j’ai pleuré…Le film est chiant et les gros violons pour te forcer à tirer ta larmes m’énervent.
    J’ai pas lu The Shining mais j’ai revu le film dernièrement et il me fait toujours autant frissoner.
    @Mr_Mechant Je ne répondrais pas au troll volontaire et grossier !!

  • @djegauth> hé le mou du bulbe, c’est toi qui a été grossier, pas moi, alors réfléchis avant de causer >_>

  • djegauth

    @Mr_Mechant vulgaire était synonyme de sauvage dans ma phrase pas vulgaire

  • T’as dis « grossier », pas « vulgaire », alors à moins que tu sois comme le mec Memento (amnésie à court terme), je vois difficilement comment expliquer que tu ne sois même pas capable de te souvenir de ce que tu as écris 2 lignes plus haut. La débilité profonde peut-être ?

    Quant à ma réponse à ta question « Et l’adaptation de Shining par Kubrick c’est de la pisse ?? », c’était « ouais » car c’est tout simplement un fait établi (King l’a d’ailleurs dit lui-même). Mais dans ton petit crâne de piaf, tu as oublié que le sujet de ta question était l’adaptation, et non le film. Shining est une très mauvaise adaptation, mais un très bon film.
    Malheureusement les petits ramolos préférent taxer de troll le moindre avis contraire, c’est tellement plus facile que de tenir un argumentaire un minimum construit.

  • djegauth

    @Mr_Mechant grossier était synonyme de sauvage dans ma phrase pas vulgaire…voila elle a plus de sens comme ça ma phrase

  • Je les considère comme deux oeuvres séparés toutes les deux excellentes.

    Je me rappelle même qu’il y avait eu une grosse engueulade entre Kubrick et King pour ça à tel point que ce dernier à renier le film. Plus tard, ils en ont fait un téléfilm proche de l’œuvre et plutôt pas mal: http://www.imdb.fr/title/tt0118460/

  • Celle là ? 😆
    lien périmé

  • Pour avoir vue le téléfilms en 4 partie et Shining version Kubrick je comprend que King ne l’ai pas aimé car celui de Kubrick n’explique pas les fantômes clairement, y a pas cette idée de deux mondes. Du coup je suis comme Marvell j’aime les deux car Kubrick était un génie franchement, surtout sur ce film rien que le début avec la voiture sur la route interminable qui nous annonce de l’isolement dans le quel nous allons nous retrouvez oui nous car on vit le film. Et pour le côté on va dire « plus réaliste » au contraire je trouvais qu’il renforçais ce côté fantastique car on ne sait pas quoi pensé comme lorsqu’il nous arrive un truc bizarre que l’on ne saurais expliquer.

    Mais c’est le problème des adaptations c’est un boulot difficile car on doit s’inspiré de, mais en même temps sans trop s’éloigné et en plus on veut et doit mettre de soit dedans.

  • Ouais tout le monde a vu le téléfilm, il est passé 15 fois sur la TNT. Par contre, c’est un peu une merde inutile, et King aurait mieux fait de ne rien faire. Ça respecte le bouquin, mais la mise en scène est à chier, comme les acteurs, les décors et la musique. En somme une grosse adaptation de plusieurs heures pour cuver sa gueule de bois le dimanche…

  • Moi, je l’avais bien aimé surtout la scène avec les buissons qui bougent :mrgreen:

  • MEGA lol 😆