Critique & Test Blu-ray : Il n’est jamais trop tard

Film aussitôt vu, aussitôt oublié

Fiche

Réalisateur(s): Tom Hanks (That Thing You Do !)
Scénariste(s): Tom Hanks (That Thing You Do!), Nia Vardalos (Mariage à la grecque)
Acteurs: Tom Hanks (Forrest Gump), Julia Roberts (Mange, prie, aime), Gugu Mbatha-Raw, Bryan Cranston (Drive), Cedric The Entertainer (Barbershop), Pam Grier (Jackie Brown), Taraji P. Henson (Karaté Kid), George Takei (Heroes)
Titre originalLarry Crowne
Pays:États-UnisDate de sortie:6 juillet 2011
Genre:Comédie, Drame, RomanceDurée:1h39
Fraîchement licencié d’un poste qu’il occupait depuis des années, Larry Crowne décide de s’inscrire à l’Université pour reprendre ses études. Ce changement de vie professionnelle prend une tournure plus personnelle lorsqu’il tombe sous le charme de son professeur d’expression orale, Mme Tainot. Belle, cynique, désabusée par le niveau affligeant de ses étudiants et déçue par son mariage, elle est également à un tournant de sa vie… Auront-ils droit à une seconde chance ?
Date de sortie Blu-ray/DVD:23 novembre 2011Format vidéo:2.35:1
Langues:Anglais, Français (DTS-HD Master Audio 5.1)
Sous-titres:Français
Suppléments :Making of (11mn), Ambiance de tournage (10mn), 7 scènes coupées (8mn), Bande-annonce

Critique

Tom Hanks signe ici son deuxième film après That Things You Do !, une comédie musicale plutôt sympathique et surtout notable pour la présence de Liv Tyler. Pour son nouveau long-métrage, Tom écrit le scénario avec la femme qui a eu un succès monstre avec son Mariage à la grecque où elle était la scénariste mais aussi l’actrice principale. Comme quoi, il arrive parfois des succès inopinées au cinéma. Depuis celle-ci n’a plus rien fait si ce n’est quelques bouses. Bref, ces deux-là nous pondent un script ultra convenu et balisé le plus possible. Mais on a déjà vu pire fonctionner.

Sauf que là, tout est plombé par un jeu d’acteurs nullissimes. Tom Hanks est incroyablement mauvais et c’est une grosse surprise. Comme quoi, il n’est pas si évident de réaliser et de tenir le premier rôle, ne serait-ce pour un esprit critique moindre si on n’est pas très exigeant envers soi-même. Comme un signe, sa partenaire principale, Julia Roberts, souffre elle-aussi des mêmes maux. Son jeu n’est qu’un postiche de ce qu’elle faisait auparavant. Faut-il y voir un Tom Hanks désireux de ne pas vouloir se mettre à dos une amie ? Sans doute.

Quoiqu’il en soit, les deux personnages principaux sont d’un ennui gênant. Leur supposé relation amoureuse est navrante. Ils se regardent plus comme des amis que de vrais amoureux alors comment voulez-vous qu’on y croit ? Bref, passons cette incartade et concentrons-nous sur le reste du film. Malheureusement là aussi, le film n’offre rien sinon quelques seconds rôles sympathiques nous provenant directement de l’univers des séries. Quelques blagues vous feront sourire. On ne s’ennuie pas vraiment mais on ne s’enthousiasme jamais. Et puis bon, la performance de Tom Hanks (un de mes acteurs préférés quand même) m’a tellement insupporté dans ce film tant il avait l’air hors propos que j’en étais dégoûté.

Le summum du ridicule entourant le film arrive à la fin avec cette scène où Tom Hanks et Julia Roberts, alors tous les deux sur un scooter comme sur l’affiche du film, nous adresse un au-revoir de la main. Halluciné, j’étais alors hébété et je me suis demandé que c’était ce truc qu’on vient de voir. Comment faire plus ridicule ? Je ne vois pas…

Je vais vous avouer que j’ai eu du mal à écrire la critique du film vu que je n’arrivais à me souvenir du film (alors que je l’ai vu hier soir) si ce n’est que quelques flashs des tronches acteurs notamment celui de l’ « indien » de la série That 70’s Show qui a probablement la meilleure blague du film.

Test

Techniquement, difficile de reprocher quoique ce soit au film. L’image est bonne, faisant ressortir l’ambiance colorée du film de même pour le son.

Par contre, les bonus… Du pur promo donc le plus inintéressant possible. Vraiment vous pouvez faire l’impasse sans problème.

Sincèrement, vu le film, vous pouvez vous orienter vers le DVD sans problème vu que l’apport de la HD n’est pas vraiment utile.

Conclusion

Il n’est jamais trop tard est typiquement un feel good movie qui vaut plus pour ses seconds rôles accompagnés de leurs sketches que pour ses personnages principaux et son histoire.

Sincèrement, vous n’êtes pas obligé de le voir mais je ne vous le déconseillerais pas non plus. Un film aussitôt vu, aussitôt oublié.

+– les seconds rôles
– bourré de bonne humeur donc relaxant
– Tom Hanks et Julia Roberts ont rarement été aussi mauvais
– des scènes ridicules
– au bout du compte, il n’y a pas grand chose à voir
4/10
Techniquement bon mais appauvri par ses bonus.
Image : 8/10Son : 8/10Bonus : 4/10
6/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2791 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Panneaux Photovoltaiques

    OUtch la note est salé. Mais j’avoue que perso j’ai eu un peu de mal a accrocher bien que l’image est vraiment pas mal. Apres les goûts et les couleurs….. 🙂