Critique : Star Wars: Épisode VIII – Les Derniers Jedi

Déconstruire le mythe

Fiche

TitreStar Wars: Épisode VIII – Les Derniers JediTitre VOStar Wars: Episode VIII – The Last Jedi
RéalisateurRian JohnsonScénaristeRian Johnson
Acteurs Mark Hamill, Carrie Fisher, Adam Driver, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Andy Serkis, Domhnall Gleeson, Gwendoline Christie, Kelly Marie Tran, Laura Dern, Benicio Del Toro
Date de sortie13 / 12 / 2017Durée2h 32
GenreAction, Aventure, Fantastique, Science fictionBudget200 000 000 $

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Le poids de la légende.

Critique

Désorienté. Tel était mon état d’esprit après la fin de Star Wars: Les Derniers Jedi. Avec la suite d’un Réveil de la Force qui ne prenait pas de risques, si on excepte celui de poursuivre une saga culte sans son créateur, en revenant aux sources afin de faire vibrer la corde nostalgique pour les vieux de la veille tout en accueillant une nouvelle génération, on peut dire que la saga vient de livrer un épisode qui risque de faire débat. Non, en fait, tu peux déjà enlever le terme « risque ». Les Derniers Jedi dépose une grosse mandale sur la joue de la mythologie puis la somme de baisser les yeux. Évidemment, ça ne plaira pas à tout le monde.

Finir sans voix

J’ai mis longtemps avant de retrouver mes esprits et le courage pour écrire cette critique. Il ne m’était jamais arrivé de prendre un long-métrage de plein fouet au point de ne pas savoir quoi en penser. Naturellement, il y a la partie technique. En cela, Les Derniers Jedi est une prouesse majeure. La réalisation multiplie les plans iconiques et j’en ai un qui m’a tout simplement coupé le souffle (indice, ce n’est pas le seul sens à avoir été coupé 😛 ). Du Réveil de la Force, on conserve également cette volonté de maximiser sur des vrais décors et l’animatronique. Deux décors me viennent particulièrement en tête : la splendide île de Luke Skywalker et la planète Crait. Chacun offre des plans d’une beauté sidérante.

Au rayon action, le réalisateur, mais aussi seul scénariste crédité, Rian Johnson aura su offrir des moments spectaculaires et ça commence dès les premières minutes. Les batailles spatiales de cet épisode sont superbes et l’impact dramatique réellement présent. Quant aux combats au sabre-laser, on peut dire qu’ils sont surprenants.

Des rires et des larmes

Passons au point critique. Le plus critique d’entre tous ! L’humour. Depuis que Star Wars est passé sous le fleuron Disney, on voit souvent pointer un nombre incalculable de commentaires critiquant l’humour. Mais bordel, pète un coup et rit (faire les deux en même temps est même préférable). Why so serious ? M’enfin bref, la question qui tue. Est-ce que le point Jar-Jar a été atteint sur le 8 ? Loin de là. J’ai trouvé l’humour globalement maîtrisé comme chez Marvel Studios. Mention spéciale aux Porgs 🐣 que j’ai trouvés hilarants et aux habitants de l’île de Luke, surtout pour leurs interactions avec Rey. En bref, il y en a avec parcimonie et c’est pratiquement toujours drôle.

Néanmoins, ce que le réalisateur de Looper aura notamment réussi à faire, c’est ajouter de l’émotion en pagaille. Je ne vous raconte pas le nombre de fois où j’ai chialé. J’étais comme devant La Ligne Verte. Je chialais un bon coup et quelques dizaines de minutes après, c’était reparti. Le plus étonnant, c’est que les larmes ont commencé à venir au bout de quelques minutes à peine alors qu’il me faut généralement attendre un bout de temps.

Imparfait, mais parfaitement exécuté

Sur ces points, Les Derniers Jedi est un véritable tour de force à la manière du VII. On peut tout de même regretter une baisse de régime sur un passage « James Bond » dispensable. Néanmoins, là où il surprend vraiment, c’est au niveau de son scénario. Comme il est impossible d’en parler sans spoiler, si tu n’as pas encore vu le film, je t’ordonne avec l’aide de la Force de t’arrêter là et de sauter directement à la conclusion. Reviens seulement après le visionnage.

« Toi qui entre ici, tu pénètres dans le côté obscur de la critique. Pleine de spoilers ! »

Attention, tout ce qui suit contient des énormes SPOILERS sur Les Derniers Jedi
Je répète ! Attention, tout ce qui suit contient des énormes SPOILERS sur Les Derniers Jedi

Le Premier Ordre contre-attaque… Vraiment ?

La crainte d’un remake de L’Empire contre-attaque était grande. Spécialement avec le fait que la bande-annonce laissait échapper beaucoup de points semblables dont une planète de glace. En fait minérale, mais peu importe, tout le monde a fait la confusion. Je vais avouer que j’ai vraiment cru qu’on y allait droit dessus à la vitesse de la lumière quand j’ai lu le fameux texte déroulant. Principalement à cause de la dernière ligne. Les Rebelles étaient assaillis par le Premier Ordre. Je m’étais même dit : « Oh les cons ! ». Mais finalement, j’ai été pris à revers pour assister à ce qui est une course-poursuite. Le film ENTIER est une course-poursuite et la chronologie des évènements ne doit pas dépasser une semaine. C’est un premier constat surprenant. On pouvait s’attendre à une exploration géopolitique de la nouvelle Galaxie, mais que nenni, à la place, Rian Johnson préfère explorer l’attaque du Premier Ordre. Je ne m’attendais vraiment pas à ça et j’en ai été déstabilisé. En bref, plutôt que de faire un épisode, Johnson a préféré faire un film tout court.

Court-circuiter les attentes

Cette intrigue inattendue est vraiment à l’image de son auteur. Ce dernier a fait tout ce qu’il fallait pour ébranler les certitudes des fans en court-circuitant toutes leurs attentes, mais vraiment toutes. La majorité des éléments ouverts par J.J. Abrams dans le précédent ont été habilement déconstruits ou amenés vers des destinations inattendues.

On attendait Luke comme une légende. L’épisode VII était même construit dessus. On découvre un ermite grincheux se complaisant dans son inaction. Du Gran Torino. Un vieux con, quoi. L’anti-Luke de la trilogie originelle. Son interprète, Mark Hamill, avait quand même déclaré : « Quand je l’ai lu [NdM : le scénario] pour la première fois, j’ai dit à Rian : je suis en désaccord total avec presque toutes les décisions que tu as prises pour mon personnage. ». Personnellement, j’ai adoré, mais vraiment adoré. Quel culot de briser le mythe Skywalker. D’autant plus qu’elle s’accompagne d’un joli sous-texte séparant la légende de l’homme. Une réplique de Luke le souligne même intelligemment. Qu’est-ce qu’il peut bien faire avec un couteau face à un empire ? Dans tous les cas, Mark Hamill aura livré la meilleure performance de sa carrière. Une prouesse galactique.

Le coup de maître… Jedi

Cela aura aussi permis d’apporter une magnifique fin au héros avec un plan de toute beauté renvoyant à celle culte d’Un Nouvel Espoir (par contre, je n’en reviens pas que Luke soit mort, il a intérêt à revenir en Ghost Force sinon je pète un câble). Surtout que ce qui aura précédé aura été un véritable coup de génie. J’ai été estomaqué par tant d’intelligence. C’est l’une des nombreuses fois où Rian Johnson m’aura pris au dépourvu en bouleversant les enjeux. Je m’attendais tellement à ce que Luke rejoigne les siens pour un dernier combat que quand je l’ai vu arriver, je m’étais alors dit : « Prévisible, mais si bon. ». Là est l’habile estocade du réalisateur. Il nous aura offert la réunion qu’on attendait tant, celle entre Luke et Leia (rayonnante Carrie Fisher) avec la magnifique émotion qui va avec, tout en nous réservant une surprise ruinant cette « prévisibilité ». Un coup de maître dont j’ai encore du mal à m’en remettre. Pourtant, jamais Rian Johnson ne prend les spectateurs pour un con. Jamais.

Comment ça ? J’explicite. Le passage où, sur l’ordre de Kylo Ren, les AT-M6 mitraillent Luke. Je pensais que celui-ci avait érigé un puissant bouclier protecteur. Je m’étais alors dit qu’il était devenu sacrément puissant. Même un peu trop. La solution finale rend la chose logique. Durant le combat, on peut remarquer que les pas de Ren déposent des traces sanglantes sur le sol de Crait tandis que son adversaire Jedi n’en laisse pas. Je m’étais alors dit que le bonhomme avait acquis une telle maîtrise de la Force qu’il était capable de léviter pour se déplacer. Encore, une fois, la solution finale rend la chose logique. Dernier point, le passage Obi-Wan face à Dark Vador d’Un Nouvel Espoir a été l’objet d’un fabuleux twist qui donne la solution aux spectateurs. J’étais sur le cul. Car les indices étaient là et n’ont pas été cachés. Un twist digne du Sixième Sens. Cet exemple est le symbole de ce que tout Rian Johnson aura accompli avec l’épisode 8. Me prendre totalement par surprise. Plusieurs fois, en plus.

Derrière la légende Skywalker, Luke se cache.

« No, I am your father. » inversé

Il aura même poussé le vice jusqu’à ne pas livrer des réponses prévisibles ou faciles aux questions laissées en suspens par J.J. Abrams. Les origines de Rey (Daisy Ridley, ici plus en retrait par rapport à ses collègues) ? Une simple fille de ferrailleurs vendue contre de l’eau. On est très loin des théories des fans qui en parlaient comme la fille d’Obi-Wan ou de Palpatine ou encore la sœur de Kylo Ren (pas franchement crédible, celle-ci par contre). Avec une telle manœuvre, Rian Johnson se moque un peu de cette astuce de série où la révélation se doit être spectaculaire et inattendue pour faire le buzz. De l’anti « No, I am your father. » par excellence. Chapeau bas, l’artiste. Attention, ce n’est pas gratuit, car cela permet de retrouver le côté populaire de la Force qui n’est alors plus réservé à une élite, les Skywalker en somme. Même s’il reste toujours Ben Solo / Kylo Ren pour conclure la saga autour de la famille avec l’épisode IX.

Dark Vador reste unique ou l’émancipation de Kylo Ren

Kylo Ren. Tant qu’on en parle. Tout dans cet épisode nous dirigeait vers une rédemption digne de Dark Vador. C’est donc pourquoi j’ai été exalté par le fait que Rian Johnson mette bien en avant qu’il n’y aura pas de rédemption pour Kylo Ren malgré les tentatives de Rey, Luke et Leia. Le bonhomme a totalement sombré dans les ténèbres. Par extension, ça rend l’histoire d’Anakin Skywalker encore plus belle. Il aura été le seul à être capable de revenir du côté obscur. Il était l’Élu. Cela se traduit précisément par la destruction du masque. Un objet ridicule comme le dit Snoke qui se fait alors l’écho de quelques fans. Vador avait besoin de son masque pour vivre. Kylo Ren, non. Le garçon est mort en tuant son père. Il ne reste plus que l’homme tourmenté. Le Sith qui n’en est plus un. Adam Driver a livré une performance que j’ai trouvée grandiose. Grosse poilade tout de même en découvrant son torse incroyablement musclé. Illustration amusante du « sa tête ne va pas avec son corps ».

Autre pied de nez à l’épisode VII et son côté remake. Le traitement de Snoke (Andy Serkis). Il était attendu comme le remplaçant de l’Empereur. Il aura quitté la saga sur une note ridicule avec une langue pendue se glissant hors de sa bouche. Je voulais le découvrir. Connaître ses origines. Mais pas besoin. À la manière de Dark Maul, le personnage aura su être spectaculaire et être imposant, mais son orgueil l’a trahi. Comme elle a trahi les Sith et les Jedi.

Le beau gosse d’Hollywood remis à sa place

Dernier point qui me tient à cœur dans la déconstruction du mythe Star Wars. Le personnage de Poe (Oscar Isaac). Il était le beau gosse intrépide. Celui qui sauvait tout le monde en sortant une parade épatante de sa poche tout en luttant contre l’ancienne garde. Il était le cliché du blockbuster. Il est au cœur de la sous-intrigue que j’ai trouvé assez longuette, le passage dans le casino style James Bond faisait hoqueter le rythme à mon goût même si la dynamique du duo Finn et l’adorable Rose m’a beaucoup plu, mais dont la conclusion est grandiose. Bref, via cette sous-intrigue, il était censé amener la solution et ridiculiser l’ancienne garde symbolisée par la vice-amirale Amilyn Holdo (sublime Laura Dern).

Quelle surprise alors de découvrir le twist avec la trahison de DJ (Benicio del Toro), l’anti Lando Calrissian en passant. Une trahison encore une fois logique car il a été placé là. Les héros cherchaient un Maitre décrypteur particulier, celui incarné par Justin Theroux, et, par la force du destin (ou de Snoke ?), sont repartis (sans trop le choix, non plus) avec un autre. Une erreur de débutant. Que sont justement Finn (John Boyega) et Rose (Kelly Marie Tran). C’est ce que j’encense dans le scénario de Rian Johnson. Il y a toujours une logique dans ses twists. Bref, voir Poe se planter dans les grandes largeurs est une belle leçon. Hollywood ne cessait de nous abreuver d’histoires de jeunes héros qui sauvaient le monde en faisant fi de l’expérience des ancêtres. Dans celui-ci, ce sont les ancêtres qui sauvent la situation. Mince, quoi. Quelle belle sortie pour Holdo. Quelle belle sortie. Comme Hodor 😛 .

Le poids de la vie.

Le feu de la Rébellion réduite à une simple étincelle

Restons dans le domaine de la Rébellion pour que je puisse souligner la violence des combats. Pas d’un point de vue graphique of course, mais vraiment psychologique. Le nombre de morts à l’écran atteint des proportions assez dramatiques. C’est vraiment dur de voir le nombre de rebelles se réduire de façon drastique pour n’en trouver plus qu’une centaine à la fin du film. Cela sonne presque comme la fin de la Rébellion. Heureusement que le film se termine avec une note d’espoir, car si j’étais dépressif, j’aurais fini ballottant au bout d’une corde.

J’en profite pour aborder l’émotion du film. Je ne compte pas le nombre de larmes que j’ai lâché. En fait, et à ma grande stupeur, j’en ai lâché tellement que je n’arrive même plus à souvenir de tous les passages. Parmi ceux que j’ai encore en mémoire, je ressors le sacrifice de la sœur de Rose au début du film, à bord du bombardier. J’ai aussi vraiment ressenti le poids que Leia portait sur ses épaules quand elle voyait tous ces morts, même si Poe se réjouissait de la destruction du destroyer ennemi. Leia, tant que je la tiens. Sa « fausse » mort m’a vraiment marqué, car son utilisation de la Force (badass au passage) me paraissait si inconcevable. Je commençais déjà à pleurer la princesse de mon enfance et j’ai frémi de joie quand elle s’est sauvée toute seule. Il était trop tôt pour faire le deuil. Le dernier passage dont je me souviens est vraiment improbable. Mais vraiment le truc qui sort de nulle part. C’est quand Luke retrouve R2-D2 et que celui-ci tente de convaincre son maître de sortir de sa carapace. Pour ce faire, il utilise le message qui a déclenché toute cette histoire. Oh putain, qu’est-ce que j’ai chialé. Tout est remonté d’un coup !

La fin des Jedi et des Sith ?

Au final, ce qui résonne dans ma tête en repensant au film, c’est la réplique : « Il est temps d’en finir avec les Jedi. ». Symbolisée par l’apparition surprise de Yoda (on ne va pas se mentir, qu’est-ce qu’il était moche sur son premier plan, heureusement, ça s’arrange après), cet épisode aura surtout vu la fin de religions ancestrales désormais devenues obsolètes. J’ai quand même du mal à y croire que ce soit vraiment le cas, mais Kylo Ren l’a aussi dit. Il est temps d’en finir avec les Jedi ET les Sith pour partir vers de nouvelles directions. Une belle parallèle avec la voie que doit prendre Lucasfilm pour les prochains Star Wars, surtout pour sa nouvelle trilogie. Bref, une telle fin me laisse avec de sacrés espoirs pour l’épisode IX que j’aurais adoré voir écrit et réalisé par Rian Johnson. On verra bien que J.J. Abrams va faire et je suis curieux de découvrir sa version maintenant qu’il est libéré de ses obligations de « remake ».

Par déstabilisé par Les Derniers Jedi, le16 décembre 2017.

Il est temps d’en finir et de renaître.

Conclusion

Si avec Le Réveil de la Force, Lucasfilm s’est principalement concentré à reconstruire le mythe Star Wars. Avec Les Derniers Jedi, ils prennent d’immenses risques en le déconstruisant. C’en est même assez dingue d’oser à ce point. Évidemment, techniquement, le film est une tuerie avec beaucoup de moments de bravoure, d’action, d’émotion et d’humour parfaitement distillés. Une claque magistrale dont j’ai eu du mal à m’en remettre. La meilleure façon d’en terminer avec le cinéma de 2017.
PS : concernant la note, j’étais parti pour mettre un 9/10, car ce Star Wars a des défauts. Mais avec le recul de plusieurs jours et en écrivant cette critique, je me suis rendu compte que j’ai vraiment vécu une expérience hors norme. En conséquence, note maximale.
PS 2 : exceptionnellement, pas de plus et moins pour ne rien spoiler.
10/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2838 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Alors franchement je ne peux pas mettre 10/10 à ce film 9/10 oui sans hésité. Je n’ai pas pleuré, chacun sa sensibilité, par contre l’explication des origines de Rey ne ma pas convaincu. Car elle n’est pas assez affirmé (dans la version VF en tout cas). J’ai adoré DJ j’espère le revoir. Le reste étaient super bien pensé. Sauf la scène final de Luke (trop facile et puis franchement il aurait pus la garder pour l’épisode 9) Question on voit bien les livres dans le tiroirs?

    • Raph

      Oui, elle a pris les livres avant de partir de la planète, Yoda a rien brûlé sauf un arbre dans un parfait état ! x)

      • Ce petit con de Yoda. Toujours à foutre la merde ! Aucun respect pour la nature. Après, je trouve ça très bizarre, le coup des livres. Genre Yoda ne le savait pas ?

        • Arnaud Epinette

          evidemment que Yoda le savait, il a juste voulu montrer a Luke que ce n’etait pas ce qu’il voulait vraiment (la fin des Jedis)

          • Faudrait que je le revois pour que ce soit plus clair. Après, je me dis qu’il parlait de l’Ordre en lui-même, pas des Jedi. A voir 🙂

          • Arnaud Epinette

            C’est plus ou moins lié, sans l’Ordre il sera difficile d’avoir des Jedis, ca sera plutot des Sith ou plus generalement des Jedis moins lumineux

          • Seulement, l’Ordre obéit à des mœurs ancestrales dictés par de vieux textes : le Code Jedi (sort de Bible, Coran et j’en passe). Il faut dépoussiérer tout ça, car on l’a bien vu que ça ne fonctionne pas. Deux Sith se sont élevés au sein d’un Ordre Jedi (Anakin et Ben) jusqu’à provoquer sa destruction.

            On peut faire la parallèle avec notre société où la religion n’a plus d’importance dans le fonctionnement de notre république (idéalement, parce que concrètement…), mais demeure un gros problème du fait des extrémistes.

            Pour moi, pour les prochains Star Wars, il doit avoir évolution des Jedi. Ils ne doivent plus obéir à des textes ancestraux qui ne collent plus à la société moderne. Bon courage à Rey. Ça marche aussi pour les Sith.

          • Arnaud Epinette

            Oh a mon avis il y en a eu plus de 2 (enfin c’est sur si on prend les romans mais comme ceux ci ne sont plus canon …)

            Ce que je veux dire c’est que sans « guide », ceux qui sont sensibles a la Force vont etre des autodidactes et prendre la Force avec leur caractere propre et donc s’eloigner completement des Jedis (ce qui me va tres bien soit dit en passant)

          • On pourrait parler d’un Ordre 2.0, une sorte de République de Jedi et non plus une religion Jedi. Je ne pense pas que le terme disparaîtra (ce serait du suicide commercial), mais que sa définition va changer. C’est ça que je veux voir pour la suite, l’évolution du Jedi.

          • Arnaud Epinette

            honnetement, je pense que rien ne va disparaitre et que Rey va reformer les Jedis. Je ne vois pas Disney une seule seconde se passer de ca (meme sous une autre forme)
            Comment ils vendront les deguisements Jedis aux enfants apres 😀

      • Girjul34

        on l’a vu prendre les livres? ou c’est yoda qui les y a mis (petite théorie farfelue 😉 mais bon avec ce vieux bougre…)

    • Ah bon, tu l’avais deviné le coup final ? Perso, j’ai été sur le cul !

      Tu crois aussi que les origines de Rey sont plus que ça ? A voir. Perso, je n’espère pas.

      • Bein je trouve trop facile d’un point de vue scénaristique après je pensais qu’il allait le faire mais dans le 9 donc

        • Ah, je pensais que tu parlais du coup de la projection. Effectivement, le final est surprenant. Perso, j’ai été surpris de le voir disparaitre parce que je pensais vraiment qu’il allait revenir dans le IX. Mais il le fera sûrement en mode Ghost Force.

          • SPOILER ATTENTION (je ne sais pas grisé dommage)

            Alors ce n’est pas que j’espère que les origins de Rey soit forcément lié aux Skywalker ou à Palpatin etc… J’aurais préféré un nouveau personnage détaillé, voir avec des images vue que dans le 7 ils montrent des visions, sensible à la force ou pas, mais surtout pas avec des sous entendus pas affirmés à 100%. Rey ne confirme rien elle baisse la tête suite au révélation de quelqu’un que l’on ne peut pas faire confiance et c’est tout .

            Comme son expérience dans la grotte obscure le montre sa crainte c’est d’être livré à elle même sans passé car en vérité elle ne se souvient de rien de son enfance d’où l’effet mirror à l ‘infini. Elle le répète plusieurs fois elle cherche sa place dans l’univers que de mieux en sachant d’où on vient.

            Rian à écris un superbe script j’aurais aimé le voir annoncé comme co-scénariste sur le 9 avec le réalisateur ( je suis de ceux qui pense un film est meilleur quand le réal est impliqué dans le scénario et le screenplay) .

            Mais pour le moment le 8 apporte de nouvelles question sans répondre à ceux soulevé dans le 7 dans ces foutus visions. C’est qui à côté Rey petite? Les chevalier de Ren? Snoke sont passé ? La carte à moitié caché dans R2D2 pourquoi si Luke veut plus rien faire? D’ailleurs pourquoi séparer la carte en 2 et la donné à un gars obscure?

            Mais bon je ne fais pas de fausses idées je pense sincèrement que
            1- tout ce qui à été dit dans le 8 est vrais
            2- si on veut en savoir plus du passé de Snoke, de Rey, des chevaliers de Ren sa sera en crossmedia
            3- encore une fois les films star wars ne seront pas parfait en tant que film à part. Mais je reconnais les episodes 1 2 3 souffre exactement de la même chose Darth Plagueis – Darth Maul – le père de Anakin – qui à passé commande des clones et pourquoi ? etc…

            Avec des explications qui tiennent en 1 phrase SW et ces explications pas assumé y en a plein (dans les 4 5 6 aussi y a ds trucs bancal comment les ghost Jedi fonctionnent par exemple)
            Mais bon je divague je voulais seulement te répondre Marvell sur mes impression du passé de Rey. Mais j’aimerais avoir ton retour sur comments les éléments que je cite pense tu seront traité?

          • Dans sa vision, Rey a été laissé à Unkar Plutt (c’est son bras qu’on voit et ça a été confirmé).

            uploads.disquscdn.com/images/9555d4a0fc751e8915fa9cba4bb39c2a93726eb732e34d8d458fa45eb8337982.jpg

            Quant aux chevaliers de Ren, il y a deux théories :
            – ce sont les gardes Prétoriens de Snoke (les mecs en rouge),
            – on ne les a pas encore vu tout simplement.

            Perso, je préfère la seconde : épisode IX.

            Pour la carte, je pense tout simplement que Luke l’a lâché en cas de gros, gros besoin. Genre la fin du monde 🙂 Donc si vous voulez me revoir, va falloir en chier XD

            Pour les parents de Rey, je pense que c’est la vérité. La réaction de Rey prouve qu’elle le savait au fond d’elle. Elle ne tente même pas d’argumenter. Elle le sait.

          • Merci pour la photo – on ne peu pas dire qu’il est passionné de ce qu’il arrive à Rey du coup. Son investissement ????? Mais bon c’est du Star wars ce qui prouve y a des facilités scénaristique mais bon ce n’est qu ‘un film. Et puis ils ont le 9 pour montrer les chevalier de Ren affirmé plus les parents de Rey car comme tu dis elle accepte mais bon c’est tellement sans drama et vite que c’est pas affirmé d’où toutes ces théories mais bon. Merci pour ton retour. Mais ça reste un bon film.

          • Il s’en sert pour récupérer de la ferraille dans le désert, c’est comme ça qu’on découvre Rey dans le VII.

            Pour les parents de Rey, je pense qu’il n’y a aucune chance qu’ils reviennent dessus. Le réalisateur avait confirmé que c’était une décision qui a été prise en concert avec Lucasfilm.

          • Red

            la carte désigne le temple pas luke…

          • Les deux sont liés.

          • Red

            initialement la carte a été faite pour trouver le temple pas luke, les deux sont liés parce que luke s’y est rendu, R2D2 recherche la localisation du premier temple dans les archives de l’empire sur l’étoiles noir, l’empereur recherchait des reliques.

  • Raph

    Tu as tout dit, quand je suis sorti du cinéma à 12h40 Mercredi j’étais un peu dans le même état x)

    Je ne savais pas quoi en pensé, j’avais adoré mais vraiment adoré mais je ne savais pas pourquoi, le film a une telle densité qu’un seul visionnage n’est pas suffisant !

    Pour ce qui est des origines de Rey c’est peut être du bullshit, surtout vue la scène dans le Réveil de la Force, on voit bien un vaisseau quitté la planète et puis on entend Obi Wan prononcer « ce sont tes premiers pas » … Je sais pas si Rian Johnson a voulu changer complètement ses origines mais en tout cas ça me plait beaucoup, j’étais content finalement ^^

    J’ai reçu mon Artbook hier, il montre une chose assez étrange au début du livre. Comme si Snoke était déjà mort et menait un combat en mode fantôme, et c’est là que Luke est parti… C’est vraiment top !

    Perso en prenant un peu de recul j’ai peur que J.J. Abrams casse tout, l’esthétique de ce film est vraiment à part je trouve 🙁 J’ai pas confiance en son savoir faire étrangement pour conclure cette trilogie, enfin bref on verra 😉

    PS : Je trouve la note honnête :p

  • rastarapha

    Je ne savais pas vraiment qu’elle histoire emprunté l’épisode 7 ce qui m’embettait pas mal concernant ce film…

    Mais maintenant que je sais où l’on va

    Je me rend compte simplement que le problème de cette trilogie c’est qu’elle en raconte rien de nouveau, rien de neuf…

    On nous raconte la même histoire que la trilogie (ce qui rend cette dernière un peu inutile…)

    Là est le problème de star wars 8 (qui tente quand même bien plus que son prédécesseur, est plis intéressant)

    Mais ce film ne raconte rien de nouveau

    • A-t-on déjà eu cette notion de destins opposés ? Dans cette trilogie, on raconte l’histoire des héritiers : Rey et Kylo Ren. Avec tout le poids de l’héritage symbolisé par la trinité Luke/Leia/Han.

      C’est la première fois qu’on vit en parallèle le destin d’un Jedi et surtout d’un Sith (pour Anakin, c’était trop abrupt à mon goût pour vraiment le ressentir tandis qu’avec Kylo, je ressens vraiment son combat interne). Dans la trilogie originelle, c’était l’émergence d’un Jedi. Dans la prélogie, c’était celui d’un Sith. Dans celui-ci, on a deux figures diamétralement opposées qui suivent deux chemins à la fois lié et séparé en même temps. Avec tous les doutes qui jalonnent leurs chemins. J’adore aussi le fait que la notion d’équilibre dans la Force est véritablement mise en avant.

      https://uploads.disquscdn.com/images/56762a9872ac5f2482e4b598e42d682a6e9ddf46b3db8822c6846b190bf20f02.jpg

      https://uploads.disquscdn.com/images/230706cf58800bbe28e20d174ca1017264efbc441b9a83c6177645b1b0a64d0a.jpg

      Bref, avant d’introduire du neuf, il faut surmonter l’héritage.

      – La question du 7 était cet héritage. Rey suivait le destin de Luke tandis que Kylo suivait celui de Dark Vador. Trilogie et prélogie en même temps.

      – La question du 8 est de briser cet héritage pour que les héritiers trouvent leurs chemins. Kylo Ren renie Dark Vador (et Snoke) pour trouver son propre chemin et encourage Rey à en faire de même. Ce qu’elle fait d’ailleurs. Je trouve qu’on est en plein épisode charnière symbolisée par cette réplique : « Il est temps d’en finir avec les Jedi. ».

      Maintenant, le IX doit nous emmener vers ces nouveaux horizons. Pour l’instant, avec ces deux épisodes, je trouve qu’on est sur la voie d’une trilogie extrêmement maîtrisée.

      • rastarapha

        On ne voit pas d’opposition au sein d’un meme film, mais sur 2 trilogies différentes…

        Donc concrètement ça n’amène rien de nouveau…

        « Je trouve qu’on est en plein épisode charnière symbolisée par cette réplique : « Il est temps d’en finir avec les Jedi. ». »

        Dit par la même personne qui précise à la fin du film, qu’il n’est pas le dernier jedi…

        Dire qu’il faut en finir avec le passé et voir vers d’autres horizons c’est une chose…

        Montrer ces nouveaux horizons (alors qu’on part exactement sur les memes bases que le passé , ref : les bouquins dans le faucon) en est une autre…

        • Personnellement, et je précise bien personnellement, j’ai trouvé que la mise en abyme d’Anakin ratée. Elle était trop abrupte. Du jour au lendemain, le mec se met à massacrer des enfants ! Des enfants ! Tandis que Kylo Ren, on voit bien plus de subtilité. Il tue son père, mais en est complètement meurtri. Il n’arrive même pas à tuer sa mère par la suite. Alors qu’Anakin fait littéralement n’importe quoi. Il massacre des enfants. Il détruit l’ordre à laquelle il a donné une décennie de sa vie. Il tue Padmé de ses propres mains. Il cherche à tuer son maître. On ne voit même plus de raison chez lui. C’est très manichéen comme comportement. Trop, à mon goût. Alors qu’on voit bien, dans le cas de Kylo Ren que c’est lui qui se force à aller vers le côté obscur, malgré tous les éléments qui le retiennent du côté lumineux. Le bonhomme est en proie à une véritable lutte intérieure.

          Je suis curieux de voir quels horizons montre l’épisode VI. C’est plutôt une page vierge qui se tient devant cet épisode (page remplie par le VII et VIII). Tout comme l’épisode VIII. Après, il y a clairement une sorte de reboot de la trilogie originelle. Le VII étant le IV avec des morceaux du V, tandis que le VIII est le reboot du V et du VI tout en changeant beaucoup d’éléments et avec une conclusion différente. Pas de rédemption pour Kylo. Il y a une certaine redite avec les deux anciennes trilogies, mais après tout, la vie est un éternel recommencement. Néanmoins, des leçons doivent être apprises.

          « A aucun moment on précise tous ça, à la fin kylo est bien du côté obscur et rey est le nouvel espoir d’un futur ordre jedi… », ben tu donnes la réponse toi-même. Kylo et Rey représentent à eux deux l’équilibre de la Force. L’un ne peut exister sans l’autre. Comme l’un gagnait en puissance, la Force a ajouté Rey pour rééquilibrer. C’est le propos de Snoke même s’il croyait que c’était Luke.

          Je ne trouve pas qu’on sombre dans le manichéisme pur. Kylo est un Sith qui doute. Rey est un Jedi qui doute. Snoke était un pur Sith, mais il est mort. Luke était en plein doute, et quand il retrouve sa grandeur, il meurt. Au contraire, cet épisode prouve bien qu’il n’y a pas de manichéisme pur. Juste des décisions qui sont prises. Néanmoins, quelle est la place de la Force dans tout ça. Tous ces hommes et femmes ne sont-ils que des pions dans ce jeu qui recommence sans fin ? Là où il y a des Jedi, il y a des Sith. Telle est la voie de la Force. Comment en finir ? Telles sont les questions de cet épisode.

          • rastarapha

            « Je ne trouve pas qu’on sombre dans le manichéisme pur. Kylo est un Sith qui doute. Rey est un Jedi qui doute. »

            Sauf qu’a la gin personne ne doute et tous le monde campe bien sur ces 1ere positions…

            Vador aussi est un sith qui doute…
            Luke est un jedi qui doute…

            Y a rien de nouveau dans tout ça
            Le luke en plein doute et qui est faillible on l’a déjà dans la trilogie…

            « Alors qu’on voit bien, dans le cas de Kylo Ren que c’est lui qui se force à aller vers le côté obscur, malgré tous les éléments qui le retiennent du côté lumineux. Le bonhomme est en proie à une véritable lutte intérieure. »

            Pour en arriver à la conclusion qu’il faut tout éradiquer… comme son grand père avant lui quelque part… 🙄 (a la seul différence c’est qu’encore une fois son grand père a de vrais raisons de péter des câbles, kylo on sait toujours pas ce qui l’attire vers le CO)

            « Je suis curieux de voir quels horizons montre l’épisode VI. »

            Luke qui ne choisi ni le conseil de ces maîtres, ni celui de l’empereur, il atteint un état d’équilibre en suivant ces émotions sans aller dans le côté obscure, il suit l’instant présent, écoute juste son cœur… (c’est gniangnian comme interprétation mais c’est qui se rapproche le plus d’un état d’équilibre chez un être doué dans la force, même si ce n’est pas le seul à atteindre cet état d’équilibre)

            Chose que ne peuvent plus faire ni kylo ni rey pour un épisode 9…

          • Je ne dis pas que les doutes sont nouveaux, loin de là, seulement, je les trouve mieux mis en scène que dans la prélogie. Alors que dans la trilogie, c’était superbe (Luke et Vador comme tu le dis). Pour moi, Lucas, malgré tous ses talents, avait un gros problème pour diriger les acteurs. Il n’est pas bon dans ce domaine et cela se ressent vraiment dans la prélogie. C’est un point de vue subjectif. Mais quand je voyais les superbes acteurs qu’il avait sous sa direction et ce qu’il en a fait… Pour cette nouvelle trilogie, on voit clairement la différence à ce niveau.

            « on te met pas ça dans une série de flashback qu’on te rejoue toutes les heures dans le film », oh le vieux troll pourri XD . J’ai adoré ce passage, car ça m’a clairement rappelé l’excellent Rashōmon. Je ne sais pas si c’est volontaire, mais c’est d’autant plus joli que Lucas s’est inspiré d’un autre film du même réalisateur, Akira Kurosawa donc, avec La Forteresse cachée pour lancer la saga. « La boucle est bouclée ».

            « kylo on sait toujours pas ce qui l’attire vers le CO », est-ce que le mal doit toujours être expliqué ? Il y a bien des individus qui font le mal sans raison apparente. Sinon, je trouve que les raisons sont différentes de celle de son grand-père. Dark Vador voulait établir l’ordre dans la galaxie. Tandis que les motivations de Kylo sont plus obscurs. C’est pour cela que je le trouve fascinant tout comme j’ai trouvé Dark Vador fascinant. Kylo Ren s’est émancipé de l’ombre de Dark Vador sur cet épisode en partant dans une direction différente. Dark Vador est redevenu Anakin Skywalker quand on lui a tendu la main. Ben Solo est resté Kylo Ren quand on lui a tendu à son tour.

            « Néanmoins, des leçons doivent être apprises » : Le conseil Jedi a échoué sous la République. Luke Skywalker a échoué. Si les Jedi doivent revenir, ils doivent revenir sous une forme différente, celles du passé n’ayant pas fonctionné.
            Concernant Rey, elle a refait la même action que Luke dans Le Retour du Jedi sauf qu’elle n’a pas réussi. Ainsi, elle n’aura pas d’ego surgonflé comme celui de Luke qui s’est probablement monté la tête en se disant qu’il avait réussi à vaincre le côté obscur. Kylo a prouvé le contraire.

            Pour les doutes, cet épisode est consacré au doute. A la fin, c’est « fini ». Je mets des guillemets car les doutes sont une bonne chose et doivent nous accompagner toute notre vie. Mais je pense qu’ils seront moins importants. En tout cas, les camps sont clairement figés et définitifs. Pas d’espoir de rédemption pour le Kylo qui se place alors comme un vrai méchant, contrairement à Dark Vador. Place à l’épisode IX qui doit conclure le voyage de Rey, Finn, Poe et Kylo.

            C’est en cela que cet épisode est très intéressant, il fusionne L’Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi tout en amenant une conclusion différente. La nouveauté étant vraiment de faire « un remake qui fait différent mais subtilement ».

          • rastarapha

            « Je ne dis pas que les doutes sont nouveaux, loin de là, seulement, je les trouve mieux mis en scène que dans la prélogie. Alors que dans la trilogie, c’était superbe (Luke et Vador comme tu le dis). Pour moi, Lucas, malgré tous ses talents, avait un gros problème pour diriger les acteurs. Il n’est pas bon dans ce domaine et cela se ressent vraiment dans la prélogie. C’est un point de vue subjectif. Mais quand je voyais les superbes acteurs qu’il avait sous sa direction et ce qu’il en a fait… Pour cette nouvelle trilogie, on voit clairement la différence à ce niveau. »

            Non mais je comprend que tu n’aimes pas la prélo, mais un moment faut se rendre compte que celle ci raconte bien plus de chose que cette postlo, qu’elle developpe bien plus de chose que cette postlo, c’est dommage d’occulter le fond (qui pour le coup nous raconte vraiment une nouvelle histoire) à cause de la forme…

            « kylo on sait toujours pas ce qui l’attire vers le CO », est-ce que le mal doit toujours être expliqué ? Il y a bien des individus qui font le mal sans raison apparente. Sinon, je trouve que les raisons sont différentes de celle de son grand-père. Dark Vador voulait établir l’ordre dans la galaxie. Tandis que les motivations de Kylo sont plus obscurs. »

            Mais qu’elles sont ces motivations a la base ?
            Me dire qu’elles sont plus obscur que celles de vador c’est bien, mais est ce que tu peux me les décrire concrètement ?

            C’est difficile pour moi d’avoir une quelconque empathie concernant ces doutes d’un côté ou l’autre de la force si je ne sais pas d’où ces doutes proviennent à l’origine…
            Je rappel que kylo c’est pas le fils de Snoke…
            Mais celui d’Han, Leia, le neveu de luke et J’ai juste du mal à croire que dès sa naissance il était envahie par le CO vu son entourage
            Comme tu dis de ce que tu en tires du film (et comme les 6 1er films nous le développe), il y a juste une personne qui utilise la force et suivant ces choix et son parcours cette personne fini par être attiré par le CL ou le CO, j’aimerai bien savoir qu’elle a était le parcours de ben pour tomber en plein de CO au lieu de le voir douter directement…

            « Le conseil Jedi a échoué sous la République. Luke Skywalker a échoué. Si les Jedi doivent revenir, ils doivent revenir sous une forme différente, celles du passé n’ayant pas fonctionné. »

            Nouvelle forme qui est ?
            Le problème dans cette histoire c’est qu’on veux nous faire avaler que luke a échoué à renouveler l’ordre, alors que la fin de ROTJ pouvait clairement faire office de renouveau… (et il y avait des pistes contrairement à TLJ)
            Quand je dis que cette postlo ne raconte rien de nouveau, ce n’est pas pour rien…

            « Concernant Rey, elle a refait la même action que Luke dans Le Retour du Jedi sauf qu’elle n’a pas réussi. Ainsi, elle n’aura pas d’ego surgonflé comme celui de Luke qui s’est probablement monté la tête en se disant qu’il avait réussi à vaincre le côté obscur. Kylo a prouvé le contraire. »

            « Probablement » tu ne fais que spéculer là

            Luke n’echoue pas, vu que cette idée ne fait que lui traverser l’esprit…

            « C’est en cela que cet épisode est très intéressant, il fusionne L’Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi tout en amenant une conclusion différente. »

            La seule différence avec la trilogie, c’est qu’on en arrive à un point encore plus manichéen qu’avant

          • « Non mais je comprend que tu n’aimes pas la prélo, mais un moment faut se rendre compte que celle ci raconte bien plus de chose que cette postlo, qu’elle developpe bien plus de chose que cette postlo, c’est dommage d’occulter le fond (qui pour le coup nous raconte vraiment une nouvelle histoire) à cause de la forme… », ne t’y trompe pas, j’aime beaucoup la prélo, même s’il y a des éléments qui ne m’ont pas plu. Je suis d’accord avec toi quand tu dis qu’elle développe plus de choses – surtout du côté de la politique.
            Le gros problème de base que j’ai avec la prélogie, c’est qu’on connaît le déroulement de l’histoire d’avance. Dès lors, il n’y a aucune surprise, mais vraiment aucune (enfin si, il y a bien une : c’est la mort de Qui-Gon Jinn que je n’attendais pas aussi tôt). C’est bien pour ça, sauf rares exceptions, que je n’aime pas les préquels. Alors qu’avec cette nouvelle trilogie, on ne sait pas trop où ils vont. Ça rend l’aventure bien plus passionnante à mon goût.
            Après, le fond doit toujours aller avec la forme. Or avec cette prélogie, j’ai beaucoup de mal aussi sur la forme. Or cette nouvelle trilogie concilie à merveille les deux. Du moins, selon mon avis.

            « Me dire qu’elles sont plus obscur que celles de vador c’est bien, mais est ce que tu peux me les décrire concrètement ? », on ne peut pas le dire parce que je pense que même lui ne le sait pas. Toute sa famille ne comprend pas non plus. C’est assez fascinant à analyser. Je pense que c’est la Force lui-même qui le guide vers ce chemin. Kylo Ren devient esclave de son destin.

            « Nouvelle forme qui est ? », tu vas vite en besogne, c’est à voir dans l’épisode IX.

            « Le problème dans cette histoire c’est qu’on veux nous faire avaler que luke a échoué à renouveler l’ordre, alors que la fin de ROTJ pouvait clairement faire office de renouveau… », il y a quand même 32 ans entre Le Retour et Le Réveil. Il s’en est passé des choses pendant ces années-là. Luke a accompli de grandes choses, mais a tout perdu à cause de Kylo et d’un instant de doute, même si pour moi, ça n’aurait rien changé. Il aurait fallu que Luke tue le mal à la racine. Luke aura reproduit la même erreur que le Conseil avec Anakin à l’exception près qu’Anakin pouvait être sauvé. Maintenant, la nouvelle génération doit éviter les erreurs du passé. On verra que ça donne dans le IX.

            «  »Probablement » tu ne fais que spéculer là », je supprime même mon « probablement », car Luke le dit clairement dans le film en plus. Il s’est monté sur un podium. Il s’est cru parfait comme on l’avait tous cru à la fin du Retour du Jedi. Dure, la chute a été. Rien que le fait d’avoir douté est l’image de cet échec. Tu ne peux pas dire qu’il n’a pas échoué : Kylo Ren a détruit son héritage et les Sith sont à nouveau en tête de la Galaxie. Il a été vaincu par le côté obscur. Il a perdu. Pire même, il a perdu espoir et n’a pas tenté de les combattre et a préféré la solution de lâcheté. Mais le VIII est l’histoire de son come-back. D’un PUTAIN de come-back !

          • rastarapha

            « Me dire qu’elles sont plus obscur que celles de vador c’est bien, mais est ce que tu peux me les décrire concrètement ? », on ne peut pas le dire parce que je pense que même lui ne le sait pas. Toute sa famille ne comprend pas non plus. C’est assez fascinant à analyser. Je pense que c’est la Force lui-même qui le guide vers ce chemin. Kylo Ren devient esclave de son destin.

            J’aurai bien vu une dépression lié au poids de son héritage (ce que laisser pensé TFA avec sa comparaison à vador) ou de la folie simplement, mais il en est rien

            Apparement Snoke le manipulait (c’est dit plusieurs fois dans les 2 films) donc c’est même pas de l’ordre du destin…
            Après savoir pourquoi Snoke faisait ça, ça peux être toujours intéressant à savoir, si JJ y pense bien sur…

            «  »Nouvelle forme qui est ? », tu vas vite en besogne, c’est à voir dans l’épisode IX. »

            Et c’est ce que je reproche énormément à ce film, on nous parle de tout remettre en cause, de détruire les mythes, de revoir complètement la saga sous une nouvelle forme, pour au final ne rien proposer en retour, même pas une once d’idée…

            On ne sait clairement pas ou est ce qu’on va, et je pense que lucasfilm eux même ne savent pas vraiment…

            « Maintenant, la nouvelle génération doit éviter les erreurs du passé. On verra que ça donne dans le IX. »

            Encore une fois, à part dire qu’il faut changer les choses, ce film ne propose rien, voir il propose la même chose vu qu’il y aura apparement des jedi dans le prochains films…

            « Il a été vaincu par le côté obscur. Il a perdu. Pire même, il a perdu espoir et n’a pas tenté de les combattre et a préféré la solution de lâcheté. Mais le VIII est l’histoire de son come-back. D’un PUTAIN de come-back ! »

            On est en plein dans le surplace…
            Suite à l’incident de kylo, il ne tente rien, s’en va, fait sa petite déprime, pour revenir comme avant…
            Il est où le développement ?

            Et le luke vaincu par le CO/perdant que tu décris n’existe pas…
            Il voulait le tuer… mais enfait non…

          • « Apparement Snoke le manipulait (c’est dit plusieurs fois dans les 2 films) donc c’est même pas de l’ordre du destin…
            Après savoir pourquoi Snoke faisait ça, ça peux être toujours intéressant à savoir, si JJ y pense bien sur… »
            , si manipulation, il y a, il faut des éléments à se raccrocher. Dark Sidious jouait sur le passé trouble d’Anakin. Pour Kylo Ren, je pense que c’est dû à son penchant naturel vers le côté Obscur. La tentative de meurtre de Luke n’était qu’un prétexte. La manipulation de Snoke aussi. Son obsession pour Dark Vador aussi (car si on retient toute l’histoire, Ben sait qu’Anakin a rejeté le côté Obscur). Kylo Ren voulait explorer le côté Obscur. Il y est attiré comme Icare a été attiré par le soleil (ça fait toujours cool de citer la mythologie 😛 ). C’est ça que j’adore bien avec Kylo Ren, c’est que son penchant pour le côté Obscur de la Force ne s’explique pas. Personne dans son entourage ne comprend. Si on nous sortait qu’il était battu par des camarades quand il était petit ou autre chose du style, ça briserait le mythe. Comme l’avancent Leia, Luke et Han, il n’y a pas de raison. C’est le Mal.

            « On ne sait clairement pas ou est ce qu’on va, et je pense que lucasfilm eux même ne savent pas vraiment… », mais ce n’est pas ça qui est génial ? Ne pas savoir où aller. Il y a une véritable page blanche pour eux. Tu peux partir sur des trucs originaux, d’autant plus qu’on ne peut plus refaire Le Retour du Jedi vu qu’il a été fait dans le VIII 😛 .
            Le problème en faisant comme J.J. Abrams dans le VII, c’est que ça restreint les champs des possibles. Il n’y a rien de pire pour un auteur. Fort heureusement, Johnson s’en est sorti avec brio.

            Une remarque comme la tienne pour moi, ça sonne davantage (mais je peux me tromper) comme un cri de désespoir, car tu n’as plus rien à quoi se raccrocher à la fin de cet épisode qui a conclu toutes les intrigues du VII. Tu ne sais pas à quoi t’attendre pour la suite. Tu es dans le noir. C’est ce que j’ai trouvé génial. Le VII et le VIII sont presque comme la première trilogie et le IX serait la conclusion du voyage de Rey, Finn, Poe et Kylo avec Rey du côté lumineux et Kylo du côté obscur. Alors seules contraintes pour l’épisode IX. Ça ne ressemble justement pas aux anciennes trilogies et c’est quelque chose de nouveau. Or comme c’est nouveau, c’est déstabilisant.

            « Encore une fois, à part dire qu’il faut changer les choses, ce film ne
            propose rien, voir il propose la même chose vu qu’il y aura apparement
            des jedi dans le prochains films… »
            , tu ne cesses de marteler cette remarque, mais cet épisode est entièrement consacré à la destruction de la mythologie, à la conclusion du voyage de Luke et à amorcer celle de Kylo et Rey, tout en répondant à la plupart des questions du VII. Ça fait beaucoup de choses. Maintenant Johnson et Lucasfilm donnent carte blanche à J.J. Abrams pour la suite via la magnifique dernière scène prouvant que la flamme de la Rébellion resplendit à nouveau. Idéal pour la créativité. Tu ne sais pas ce qui arrivera ensuite. Tu ne fais que supposer. Et cet épisode a justement prouvé que les théories des fans… C’est ça que je veux avec Star Wars, être dépaysé.

            « Suite à l’incident de kylo, il ne tente rien, s’en va, fait sa petite déprime, pour revenir comme avant… », non mais t’es marrant. Tu simplifies à l’extrême… Il ne revient pas de son propre chef. C’est Rey et Yoda qui provoquent ce retour, qui provoquent cette prise de conscience. Il était une grande force du côté lumineux, il s’est perdu et il est revenu. Le principe même d’un come-back. Si tu trouves ça faire du surplace, ben putain, les trois quarts des films sont du surplace XD

            « Et le luke vaincu par le CO/perdant que tu décris n’existe pas.. », t’es sérieux quand tu dis ça ? Son Ordre a été détruit. Tous ses élèves sont morts. Son neveu s’est orienté vers le côté Obscur. Le côté Obscur de la Force l’a éclaté et méchamment.
            De plus, Luke était persuadé être devenu une légende, la représentation humaine du côté Lumineux. Le fait qu’il ait douté, même furtivement, l’a profondément chamboulé. Il a pris conscience à ce moment que le côté Obscur de la Force était toujours là.
            C’est traité avec finesse et délicatesse. Pas avec un côté lourdaud comme sur la prélogie où le basculement abrupt d’Anakin me reste encore à travers la gorge.

          • rastarapha

            « Comme l’avancent Leia, Luke et Han, il n’y a pas de raison. C’est le Mal. »

            Alors déjà je ne suis pas sûr qu’ils avancent vraiment ça, vu que chacun précisent que Snoke le manipulais

            Et c’est pas une des thématiques du film de dire qu’il n’y a plus de jedi ou de sith… ?
            Qu’un forceux choisi un côté ou l’autre suivant son parcours… ? D’où ma question, qu’elle est le parcours de kylo ?

            « mais ce n’est pas ça qui est génial ? Ne pas savoir où aller. »

            Non, je ne trouve pas ça génial, car disney a relancer la saga sans avoir de nouvelle histoire à raconter ils l’ont juste relancer pour relancer la machine star wars…
            Et dans cette voie là on est pas du tout dans une vision d’auteur… mais de marketing

            « Il y a une véritable page blanche pour eux. Tu peux partir sur des trucs originaux, d’autant plus qu’on ne peut plus refaire Le Retour du Jedi vu qu’il a été fait dans le VIII 😛 . »

            Mais la page blanche tu l’as dès la fin de ROTJ…
            Donc là on a 2 films, l’un qui ne raconte rien et l’autre qui raconte une histoire déjà connu, pour qu’on nous promette « POTENTIELLEMENT » de raconter une nouvelle histoire… (je précise le « potentiel », vu que Rian ne laisse aucune piste et que c’est pas sur qu’Abrams est l’audace d’inventer pour la saga… 😅)
            A quoi servent donc ces 2 films ?

            « Une remarque comme la tienne pour moi, ça sonne davantage (mais je peux me tromper) comme un cri de désespoir, car tu n’as plus rien à quoi se raccrocher à la fin de cet épisode qui a conclu toutes les intrigues du VII. Tu ne sais pas à quoi t’attendre pour la suite. Tu es dans le noir. C’est ce que j’ai trouvé génial. Le VII et le VIII sont presque comme la première trilogie et le IX serait la conclusion du voyage de Rey, Finn, Poe et Kylo avec Rey du côté lumineux et Kylo du côté obscur. Alors seules contraintes pour l’épisode IX. Ça ne ressemble justement pas aux anciennes trilogies et c’est quelque chose de nouveau. Or comme c’est nouveau, c’est déstabilisant. »

            Rien de tous ça, quand je vois dans les bouquins qu’on nous fout un contexte de guerre froide (avec la concordance galactique) je me dis que y a un énorme problème
            Parce que dans l’univers de star wars c’est nouveau et c’est ça que j’aurai aimé voir dès 2015
            Je vois pas l’intérêt de promettre de raconter une nouvelle histoire en 2019 quand ta trilogie a déjà commencé 4 ans plus tôt

            « mais cet épisode est entièrement consacré à la destruction de la mythologie, à la conclusion du voyage de Luke et à amorcer celle de Kylo et Rey, tout en répondant à la plupart des questions du VII. Ça fait beaucoup de choses. Maintenant Johnson et Lucasfilm donnent carte blanche à J.J. Abrams pour la suite via la magnifique dernière scène prouvant que la flamme de la Rébellion resplendit à nouveau. Idéal pour la créativité. »

            Destruction du mythe de luke… qui redevient mythique a la fin…

            Pourquoi attendre 2017 pour amorcer le voyage de kylo et rey ?
            La conclusion du voyage de luke se terminait déjà en 1983 (ça et « la flamme de la rébellion »)
            Y a aucune raison d’attendre 2019 pour enfin avoir de la créativité…

            Et cette scène mon dieu… j’avais l’impression de voir une pub, je m’attendais limite au logo Citroën ou Leclerc avec le générique 😂

            « Tu ne sais pas ce qui arrivera ensuite. Tu ne fais que supposer.C’est ça que je veux avec Star Wars, être dépaysé. »

            Premièrement ne pas aimer la prélogie et vouloir se sentir dépaysé pour star wars je trouve ça assez fort, mais bon…

            Deuxièmement on est pas dépaysé là, on attend seulement une promesse de dépaysement dans 2 ans, C’est tout (la fameuse série tv du star wars cinematic universe)

            « Tu simplifies à l’extrême… Il ne revient pas de son propre chef. C’est Rey et Yoda qui provoquent ce retour, qui provoquent cette prise de conscience. Il était une grande force du côté lumineux, il s’est perdu et il est revenu. Le principe même d’un come-back. Si tu trouves ça faire du surplace, ben putain, les trois quarts des films sont du surplace XD . « L’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage. » – Robert Louis Stevenson. »

            Alors déjà la bouseuse sorti de nul part, ultra cheater la veille, bien nerf comme il faut le lendemain et son maître qui a juste failli le faire tourner du côté obscure par ces conseils, je pense pas que ça soit les gars les plus qualifié pour conseiller luke…

            De plus, luke qui doute et qui revient… ça te rappel pas des films ? 🤔

            Du point de vue de ta citation, qu’est ce que luke à appris de ce nouvel « echec » ? Ce fameux 2ds doute le concernant ?

            Ressasser n’est pas développer…

            « t’es sérieux quand tu dis ça ? Son Ordre a été détruit. Tous ses élèves sont morts. Son neveu s’est orienté vers le côté Obscur. Le côté Obscur de la Force l’a éclaté et méchamment. »

            Parce qu’on occulte méchamment la fin de l’épisode 6 (et pas que le contexte comme dans TFA, mais carrément le développement du perso principal), luke est conscient qu’il peux être attiré par le côté obscure, et que palpy peux exploité cette faille pour le faire pencher
            Mais C’est en acceptant cette part d’ombre en lui qu’il arrive à s’en détourner

            Or l’épisode 8 nous le présente comme si il n’avait rien appris à la fin de ROTJ… vu qu’il lui faut l’aide (irrationnel selon moi) de yoda pour lui refaire comprendre tous ce qu’il avait appris

            Pour au final le revoir frais comme un gardon…
            La conclusion de l’épisode 6 et tout son parcours dans la trilogie devient donc caduc…

            « C’est traité avec finesse et délicatesse. Pas avec un côté lourdaud comme sur la prélogie où le basculement abrupt d’Anakin me reste encore à travers la gorge. »

            Que de jolie mots pour décrire le fait que Rian nous raconte la même histoire ^^
            Perso plus j’en vois de cette postlo et plus je réévalue la prélo (déjà que je l’adorai avant la sortie de ces films, je te dis même pas maintenant le bordel 😂)

          • « Qu’un forceux choisi un côté ou l’autre suivant son parcours… », ou selon son affinité. Un serial killer se réveille pas un matin en se disant : « Ben tiens, je ferais bien serial killer parce que mon papa m’a tapé dessus quand j’étais petit. ». L’esprit humain est si complexe. Y a des gens qui ont une vie tranquille, mais qui décident de zigouiller des zigotos parce que ça les fait kiffer. Le Mal n’a pas forcément de raison et c’est bien ce Mal qui fait peur.

            « Et dans cette voie là on est pas du tout dans une vision d’auteur… mais de marketing », on ne va pas se raconter des conneries, bien sûr que le relaunch de Star Wars a avant tout un but mercantile, mais ça n’empêche pas d’avoir des auteurs sur ses films à condition de respecter certaines règles du jeu. Avec Johnson, ils ont clairement pris un auteur.

            « A quoi servent donc ces 2 films ? », c’est simple et je l’ai dit et redit et redit et redit. Introduire un NOUVEAU public qui ne connait pas Star Wars tout en amenant une conclusion aux aventures de la trilogie originelle. Il s’agit de réconcilier les fans et d’en amener des nouveaux. C’est bien pour ça qu’ils n’ont pas mis de chiffres aux deux nouveaux. Pour ne pas effrayer le nouveau public devant le poids de l’héritage. Maintenant qu’ont l’a introduit au nouveau public et qu’on a conclu les aventures de Luke, Solo et Leia, place à la nouvelle génération. Star Wars, ce n’est pas que pour les vieux fans, mais pour le monde entier.

            « Pourquoi attendre 2017 pour amorcer le voyage de kylo et rey ? », pour amorcer la conclusion du voyage de Kylo et Rey.

            « La conclusion du voyage de luke se terminait déjà en 1983 (ça et « la flamme de la rébellion ») », ben putain, sa vie est finie à 30 ans… C’est triste quand même ta vision de la vie XD

            « Premièrement ne pas aimer la prélogie et vouloir se sentir dépaysé pour star wars je trouve ça assez fort, mais bon… », mais tu fais exprès ? J’adore la prélogie (je me la refais souvent avec la trilogie originelle). Il y a juste certains points que je n’aime pas. Ce n’est pas parce que je n’ai pas aimé certains trucs que je n’ai pas aimé l’ensemble. Sinon, on n’aimerait pas grand-chose. L’appréciation d’un film se fait avec ses qualités ET ses défauts.

            « Deuxièmement on est pas dépaysé là », peut-être pas toi, mais moi, oui tant cet épisode m’a pris plein de fois par surprise. Il m’a emmené vers une intrigue à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Le dépaysement n’est pas forcément au niveau des lieux de voyage, c’est un tout.

            « Du point de vue de ta citation, qu’est ce que luke à appris de ce nouvel « echec » ? », que l’échec n’est pas la fin du voyage. Que même au plus bas, il est toujours possible de remonter. Qu’il ne peut pas tout contrôler. Que le côté Obscur ne peut pas être vaincu définitivement. Que Kylo Ren n’est pas de sa faute. Que la galaxie a toujours besoin de Jedi. Bref, plein de leçons.

            « luke est conscient qu’il peux être attiré par le côté obscure, et que palpy peux exploité cette faille pour le faire pencher », seulement, il a cru avoir vaincu le côte obscur. Il a réussi à surmonter la tentation. Il s’en est cru libéré à jamais. Il a vécu des années sans et pensait finir sa vie sans plus jamais être tenté par le côté Obscur, un peu comme Yoda. Il a enseigné à des Jedi la maîtrise de la Force et a surmonté le côté Obscur. Il a recueilli Ben persuadé qu’il arriverait à faire ce qu’il avait fait avec son père. Jusqu’à cet instant fatidique où il s’est rendu compte qu’il pouvait encore être tenté par le côté Obscur.
            Ça combiné avec la destruction totale de son Ordre à cause d’un instant de faiblesse. Luke s’est mis en PLS et s’est probablement demandé quelle légitimité il avait pour apprendre à surmonter le côté Obscur alors que lui-même pouvait encore être tenté. Il a merdé sévère et s’est dit que je préfère en arrêter là avant d’aggraver les choses. Le monde n’a plus besoin de Jedi.
            Ce n’est pas parce que c’est Luke qu’il est un héros parfait. Ce n’est pas parce que c’est un Jedi qu’il est parfait. L’histoire raconté par Lucas nous a bien appris que les Jedi sont faillibles. Que même le plus grand d’entre eux, Yoda, est faillible. On peut reproduire les mêmes erreurs que dans le passé. Mais bon, je rabâche et tu ne veux pas l’accepter donc ça ne sert à rien de continuer à débattre dessus. C’est quand même chelou ta vision de la vie. En bref, un héros, une fois qu’il a vaincu le méchant, ça devient un héros pour la vie.

          • rastarapha

            « Qu’un forceux choisi un côté ou l’autre suivant son parcours… », ou selon son affinité. Un serial killer se réveille pas un matin en se disant : « Ben tiens, je ferais bien serial killer parce que mon papa m’a tapé dessus quand j’étais petit. ». L’esprit humain est si complexe. Y a des gens qui ont une vie tranquille, mais qui décident de zigouiller des zigotos parce que ça les fait kiffer.

            Ton exemple n’a pas de sens sur le cas de kylo,

            Ça ne sort pas de nul part comme tu le penses, vu qu’il est CORROMPUE par snoke, mais comme aucun contexte n’est posé, bah tu fais ta soupe pour combler les trous
            Sa relation avec kylo ? Ce n’est pas les origines de Snoke qui manque dans le film, mais simplement du développément

            Ça ne lui fait pas plaisir de tuer son père ou autre ou tout simplement d’être dans le CO, il ne se complaît pas la dedans comme vador

            Et comme tu dis le serial killer ne va pas lui même se poser de question, mais on peux apprendre à savoir pourquoi d’un point de vue extérieur
            L’esprit humain que tu décris là n’a rien de complexe

            « Le Mal n’a pas forcément de raison et c’est bien ce Mal qui fait peur. »

            Savoir que vador avant d’être le monstre qu’on connaît était humain comme tout le monde le rend bien plus effrayant…

            « Avec Johnson, ils ont clairement pris un auteur. »

            Auteur qui ne fait rien bouger dans la saga…
            Au bout d’un moment faut vraiment la relancer la saga, pas juste sortir des films dans le vent…

            « c’est simple et je l’ai dit et redit et redit et redit. Introduire un NOUVEAU public qui ne connait pas Star Wars tout en amenant une conclusion aux aventures de la trilogie originelle. Il s’agit de réconcilier les fans et d’en amener des nouveaux. C’est bien pour ça qu’ils n’ont pas mis de chiffres aux deux nouveaux. Pour ne pas effrayer le nouveau public devant le poids de l’héritage.
            Maintenant qu’ont l’a introduit au nouveau public et qu’on a conclu les aventures de Luke, Solo et Leia, place à la nouvelle génération. Star Wars, ce n’est pas que pour les vieux fans, mais pour le monde entier. »

            On est bien d’accord la dessus, il ne s’agissait pas de raconter une nouvelle histoire sur l’univers de star wars à la base, ces 2 films ne servent qu’à rameuter du public…
            La nouvelle histoire on l’aura peux être dans 2 ans

            Alors que tous ça aurait très bien pu commencer dès 2015…

            « ben putain, sa vie est finie à 30 ans… C’est triste quand même ta vision de la vie XD »

            Je ne dis pas que sa vie se fini pendant la trilo, mais que son voyage initiatique est terminé, y revenir pour le rerésoudre c’est rendre caduc tout son développement dans la trilo vu qu’on lui pose la même problèmatique

            Exemple : han dans TFA n’hésite plus entre sa vie de contrebandier et quelque chose de posé avec Leia…
            Il a eu d’autres problématique, peux être échouer en tant que père, peux être dans sa vie de couple (mais tout ça c’est de l’extrapolation, vu que rien n’est proprement posé comme contexte dans cette postlo…)

            «  »Deuxièmement on est pas dépaysé là », peut-être pas toi, mais moi, oui tant cet épisode m’a pris plein de fois par surprise. Il m’a emmené vers une intrigue à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Le dépaysement n’est pas forcément au niveau des lieux de voyage, c’est un tout. »

            Des méchants qui reste méchant, des gentils qui restent gentil, tous le monde campent bien sûr ces positions initiales…
            Des échecs qui n’en sont pas vraiment…
            T’es vraiment dépaysé par rapport à tous ça… ?

            « qu’est ce que luke à appris de ce nouvel « echec » ? », que l’échec n’est pas la fin du voyage. Que même au plus bas, il est toujours possible de remonter. Qu’il ne peut pas tout contrôler. Que le côté Obscur ne peut pas être vaincu définitivement.

            Il apprend déjà tout ça dans la trilogie…
            Tu l’as vois la boucle ? Le développement de personnage qui n’en est pas vraiment un ?

            « luke est conscient qu’il peux être attiré par le côté obscure, et que palpy peux exploité cette faille pour le faire pencher » « Il a recueilli Ben persuadé qu’il arriverait à faire ce qu’il avait fait avec son père. »

            Je viens de me refaire un deuxième visionnage et c’est pire que ce que je pensais au départ…
            Il ne tente rien pour ben…
            Donc tout la thématique de l’échec du film tombe à l’eau…
            Pas de tentative = pas d’échec

            « Ce n’est pas parce que c’est Luke qu’il est un héros parfait. Ce n’est pas parce que c’est un Jedi qu’il est parfait. L’histoire raconté par Lucas nous a bien appris que les Jedi sont faillibles. »

            Luke n’est pas parfait (contrairement à rey)

            « On peut reproduire les mêmes erreurs que dans le passé. »

            Le problème c’est que confronté des personnages à des problématiques qu’ils ont déjà résolu ça ne les fait pas avancé, et par la même occasion, ça ne fait pas avancer l’histoire
            C’est rededont, ça n’apporte rien de neuf, on fait du surplace (bon au moins on fait quelque chose contrairement à TFA, je dois bien reconnaître ça au film)

            Mais de tout façon je te renvoie à ce que je dis un peu plus haut, luke ne tente même pas, donc y a pas d’erreur…

            « C’est quand même chelou ta vision de la vie. En bref, un héros, une fois qu’il a vaincu le méchant, ça devient un héros pour la vie. »

            Non mais comme je te le répète, une fois qu’il a vaincu le méchant/resolu sa problématique il peux être confronté à d’autres méchants…
            D’autres problématiques
            Le faire revenir sur le parcours qu’il a déjà effectué et réussi, ça ne lui apporte rien, comme je te l’ai expliqué, luke apprend les même choses que dans la trilo, il n’apprend rien de plus…

  • Vincent Barriera

    Bon je n’ai pas lu j’ai juste vu la note mais j’attends quand même de voir. J’y vais la semaine prochaine avec des potes alors je te dirai. Pour l’instant, j’ai évité les spoiler alors je vais quitter cette critique pour ne pas être tenté. Je vais probablement le voir jeudi, je donnerai mon avis à ce moment-là 🙂

    • Tu fais bien, car il doit être vu sans rien savoir. C’est la meilleure séance possible !

      Hâte de te lire 😉

      • Vincent Barriera

        Ah pareil, hâte de te lire même si finalement ça risque de prendre plus de temps que prévu (peut-être dans deux semaines en fait ^^) pour cause d’examens donc il y a encore du temps avant que je le vois malheureusement. En tout cas, merci de ta hâte !

  • Félicitons les personnes chargées de faire les bande annonces car, bizarrement, en découvrant le film, c’est comme si je n’avais vu aucun des trailers.
    ATTENTION RISQUE DE SPOILERS!!!

    J’ai également pris du temps pour rédiger ma critique car j’ai été totalement déstabilisé par ce film. Perso, je ne comprend pas les personnes qui crache dessus. On nous rabache à longueur de journée que certains blockbuster sont prévisibles/formatés etc etc… Et pour une fois qu’on en a un qui nous fait un contre pied, ça se plaint! Bon, il s’agit de Star Wars, sujet de toutes les passions.

    Honnêtement, le fait que le Premier Ordre et la Resistance fassent du surplace m’a énormément dérangé. Difficile de d’établir une temporalité correcte des évènements à cause de cette course poursuite. Heureusement que le sacrifice d’Amilyn Holdo vient y mettre un terme de façon sublime et spectaculaire!!! Ensuite, la mission de Finn/Rose était, à mon gout dispensable. Au bout de 2 films, l’absence de visibilité geopolitque se fait cruellement ressentir.D’ou la sensation d’un certain immobilisme même si on a Rey qui fait de plus en plus de prouesse, Kylo Ren qui devient calife à la place du calife et la mort de Luke Skywalker!

    Bref, je retiens surtout de ce film la dualité entre Kylo Ren et Rey qui était très interessante! et bien évidemment la dernière partie du film qui est un sans faute! Bordel ce plan de Luke face aux AT-AT et le soleil couchant: SUBLIME!!! La resistance qui fini sur les rotules et envoie des tas de ferailles pour contrer le Premier Ordre! Rian Johnson réduit la flamme de l’espoir au strict miminum.

    Et puis les femmes de ce film! Elles ont toutes de l’importance! La soeur de Rose, Rose, Leia, Amilyn Holdo, j’ai limite envie de dire qu’elles font de l’ombre à Rey et surtout à Finn et Poe!

    Bref, Rian Johnson nous livre un film qui a des imperfections mais il nous livre SON film et non un remake. Je suis limite dégouté que J.J Abrams doive s’occuper de l’épisode 10…

    • Concernant la bande-annonce, j’ai lu que Rian Johnson et son équipe ont été impliqués et ont soumis une liste d’éléments qui ne doivent en aucun cas apparaître dans les bandes-annonces. Pour le coup, je trouve que Marvel Studios et Lucasfilm gèrent plutôt bien cette partie du marketing. En même temps, pas besoin de faire beaucoup de barouf autour de Star Wars pour qu’il marche 🙂

      C’est Star Wars. Les passions sont déchaînées. Surtout, ça me fait bien rire, car c’est bel et bien la preuve qu’il y a un public pour les produits formatés. Heureusement, je pense qu’ils sont une minorité. Seulement, cette minorité se fait voir en mettant par exemple 1/10 sur Imdb… T’en as quand même 13 000 qui ont mis en dessous de 3 sur 139 453 votants alors que, par exemple, pour 170 000 votants, Thor: Ragnarok n’en a que 3 700. Je trouve qu’au contraire, c’est très bon signe, car c’est la preuve que cet épisode a marqué. En tout cas, dans mon entourage, j’ai une personne qui a détesté la première fois qu’il l’a vu et qui l’a adoré la seconde fois. Quand je vois que moi-même (et toi aussi, visiblement) a eu besoin de prendre du temps pour écrire la critique, c’est que l’impact du film est tellement fort qu’il faut du temps pour le digérer. C’est rare pour un blockbuster.

      Concernant la course-poursuite, j’avoue que c’est aussi dérangeant, seulement pas tant que ça au final. Pourquoi ? Car il suffit de suivre la chronologie de Rey avec ses cycles jours/nuit pour connaître l’avancement temporel de l’histoire.

      Pour la mission avec Finn et Rose, je suis d’accord. Seulement, elle permet ce magnifique plan de fin et cette belle et inattendue histoire d’amour. Je l’aurais plutôt raccourci.

      Pour le côté géopolitique, ça m’a aussi dérangé en sortant de la salle. Mais au final, on a quelques indices. De plus, mettre en avant cette géopolitique aurait pour moi ruiné cette sensation presque claustrophobe de voir la Rébellion réduite à néant. J’ai vraiment été marqué par ça. C’était horrible de voir tous ces Rebelles mourir à petit feu. Inexorablement. De plus, lorsque Leia lance son appel au secours. On comprend alors le contexte géopolitique. La destruction de la Nouvelle République dans le Réveil de la Force a eu des impacts énormes. Le Premier Ordre a clairement fait très mal et plus personne n’ose s’attaquer à eux. Il ne restait plus qu’au Premier Ordre, la destruction totale de la Rébellion pour asseoir leur puissance. Mais le retour de Luke a rallumé le feu ! Encore une fois symbolisée par cette dernière scène.

      Pour le reste, je suis d’accord. Par contre, il devra faire le IX, l’Abrams XD . Là, pour le coup, il est obligé par cet épisode de partir sur quelque chose de nouveau.

  • Dreadfox

    Pour en revenir à Rose, c’est quoi ce personnage débile qui empêche Finn d’essayer de se sacrifier héroïquement ?

    -Il ne faut pas tuer ceux qu’on déteste, mais protéger ceux qu’on aime…

    -Va dire ça à nos 20 potes que tu viens de m’empêcher de protéger, connasse !!! En plus ne pas détruire le Premier Ordre revient à se cacher ad vitam aeternam. Heureusement que le canon laser est con et ne détruit que la porte, sans toucher aux rebelles à l’intérieur. C’est bien connu qu’un laser ça s’arrête dès que ça rencontre de l’air…C’est pratique dis donc !

    On a les couilles de faire crever des persos intéressants comme Luke, Snoke et Holdo ; mais par contre pas touche aux persos chiants et inutiles comme Rose et Finn, faudra m’expliquer. Heureusement que Phasma y est passée, sinon j’aurais cru à un complot…

    Ce qui est pratique aussi c’est que Luke retient les fascistes alors qu’il ne connaît pas la seconde entrée (ou oublies de l’évoquer, c’est ballot…), et que les impériaux sont tellement en stress devant le Faucon Millenium qu’ils envoient tous leur TIE dessus. TOUS LEURS TIE !

    La musique…Pas de nouveau themes marquants à l’horizon à première vue, et elle est quasi-invisible durant le film.

    On pourrait regretter qu’il n’y ait pas de vrai duel au sabre laser, mais à la rigueur c’est justifié par le scénario, donc pourquoi pas.

    Rajoutons quand même les points positifs du traître qui arrive à se barrer (ça change), et de BB-8 qui sert enfin à quelque chose en piratant un TB-TT, et du plan de fin inspirant.

    Mais finissons sur les défauts. Ce qui m’a le plus déçu, c’est la « normalisation » du film. J’ai eu peu l’impression de voir un Star Wars. L’intention de Johnson était de nous prouver que Star Wars n’était que des films ? Sauf que c’est plus que ça, c’est devenu une mythologie, presque une religion. Une chose capable de rassembler, d’inspirer des millions de gens. Et on manque de choses aussi transcendantes, rassembleuses et inspirantes ces derniers temps. Alors pourquoi briser l’une des dernières ?

    Et si l’entreprise de déconstruction de Johnson est couillue (et que ces tacles à Abrams font plaisir) elle est vaine et inaboutie, Kylo à l’air de rester plus que jamais un Sith immature et perdu. Il ne propose rien derrière. On dirait presque une simple vengeance de réalisateur, un mode troll qui finit par « Démerdes-toi maintenant, moi je laisse le bateau couler ». Une attitude un brin irrespectueuse et irresponsable non ?

    Maintenant je crains vraiment pour le IX. Déjà parce qu’Abrams revient. Et ensuite parce que lui, cinéaste de la nostalgie, retrouve tout ce qu’il avait bâti en miette. Comment espérer qu’il fasse un bon film quand il n’a plus de matière ? À moins de totalement se réinventer (ce dont je doute), il risque de se venger de Johnson en faisant revenir au forcing ses concept du VII, ce qui sera alors plus qu’artificiel ; et accouchera d’une trilogie bancale, qui ne s’assumera même pas elle-même. Si Abrams était un Jedi, trop passif et rigide, Johnson est un Sith trop violent, dont la fureur ne fait que se consumer elle-même, au lieu d’apporter le renouveau promis (encore une fois Kylo Ren est l’incarnation du réalisateur…). À quand l’Equilibre dans la Force ?

    En bref, Star Wars VIII, avec un meilleur scénario, une ambition plus totale et mieux canalisée ; aurait pu être le meilleur Star Wars. Sincèrement, il y avait de l’idée. Mais en l’état, c’est l’un des pires (je ne m’interdit pas de le revoir en téléchargement cela dit. Il est possible que des choses m’aient échappées. Mais j’ai peu d’espoir).

  • Dreadfox

    ATTENTION, SPOILERS

    Je n’aime pas le Réveil de la Force. Pathétique copier-coller du IV, sans aucune prise de risque, sans contexte, et avec une Marvelisation (dans le mauvais sens du terme) donnant l’impression de voir un film lambda. J’avais espéré que le VIII change la donne. Qu’il propose de nouvelles choses.

    Je m’étais même pris à rêver que le la postlogie suive ce qui aurait pu être le cheminement intérieur de Kylo Ren. Le VII, nostalgique, aurait reproduit le passé, tout comme Kylo souhaitant ressembler à Vador. Le VIII aurait été l’épisode de la transition. On détruit le passé, tout en proposant un nouveau chemin pour l’avenir. Kylo et Rey auraient pu s’allier pour trouver l’Equilibre dans la Force, se débarassant de Snoke et de Luke. Le IX aurait alors été le futur, avancer dans une direction totalement inédite.

    En un sens, j’ai eu ce que je désirais…Et au final, je me demande si c’est une bonne chose…

    Je n’ai pas aimé Les Derniers Jedi. Objectivement, il est meilleur que Le Réveil de la Force, rien que par le fait qu’il ose, qu’il apporte de nouvelles choses. Mais l’ironie, c’est que j’ai l’impression que le film d’Abrams m’avait davantage diverti…

    Et pourtant, il y a des choses à sauver dans l’Episode VIII !

    Parce que oui Star Wars VIII détruit des codes de belle manière : Le recul sur les Jedi, la faiblesse de Luke, et la leçon toute en modestie de Yoda en sont le meilleur exemple. Certes, le changement de Luke est brutal, et le geste de Yoda excessif, mais le message est bien présent. Les Jedi étaient orgueilleux, Luke est faillible, comme tout être humain. Alors certes, qu’il desespère autant du cas de Kylo Ren, alors qu’il a su miraculeusement ramener Vador du Côté Obscur, c’est un peu étrange, mais avouons que le quiproquo ne joue pas en sa faveur. C’est même d’une ironie assez tragique, que tout cela ne soit du qu’à un quiproquo… Mais pourquoi pas ? La réalité n’est pas avare de ce genre de choses. Et toute cette tragédie repose sur le fait qu’un maître, non préparé à l’être, s’est retrouvé dépassé par sa tâche. N’y a t-il pas un peu d’Obi-Wan, voir même de Yoda, dans la destinée de Luke ?

    Je suis même près à passer sur le jet du sabre. On aurait pu croire que le héros de la trilogie respectait davantage l’héritage de son père. Mais, en plus de se foutre ouvertement de la scène de fin boursouflée du VII, cela montre bien le ras le bol de Luke, sa perte de foi. Car c’est cela Star Wars VIII, l’histoire d’un homme qui retrouve la foi (sauf en Kylo Ren, belle idée d’ailleurs de rendre sa rédemption impossible), et qui accepte de ne pas être le héros parfait que tout le monde réclame.

    Je suis même près à passer sur la communication à distance improbable entre Rey et Kylo. Oui ça rend les hologrammes inutiles, mais ça rapproche clairement les deux personnages, et peut-être que leur destin est lié dans la Force ?

    Vous vous plaignez de la mort de Snoke ? Si il est un peu con de ne pas avoir deviné qu’à force de pourrir son apprenti, ce dernier allait le tuer (mais n’est-ce pas le but de tout apprenti Sith?) ; avouez que c’était inattendu, bien exécuté, et que cela ouvre la possibilité d’un développement intéressant pour Kylo. Et le bordel était tellement puissant que la ruse est sans doute le meilleur moyen de le vaincre.

    Vous vous plaignez de la mort de Luke ? Si elle manque un peu d’émotion, et qu’elle est un peu incohérente (d’où il se rend matériel pour Leia?), elle est belle et nostalgique. Les deux soleils qui surgissent, avec la musique en fond. Luke, en paix, boucle la boucle : avec lui-même, avec le spectateur, avec Obi-Wan, avec Yoda (cette scène m’a d’ailleurs fait apprécier la mort d’Obi-Wan, que je n’avais jamais comprise auparavant). D’accord, ce pouvoir était encore jamais vu, et pour cause, s’il fait périr son utilisateur ! Nous pouvons l’interpréter comme une variante du « fantôme de Force ». Et plus important encore, cela permet à Luke de tenir en échec tout le Premier Ordre, de sauver la Résistance, et de complètement ruiner mentalement Kylo Ren, tout en ne reproduisant pas le geste qui avait tout déclenché. Car Luke, espérant se faire pardonner, ne porte jamais la main sur Kylo. Au contraire, il le laisse même le tuer symboliquement, si cela permet d ‘effacer son tourment (ça n’a pas eu l’air de marcher cela dit).

    Qui y a t-il d’autre à sauver ? Rey.

    Sa recherche d’identité est prenante (le miroir bordel). Et le fait qu’elle soit la fille de personne est un beau message (tout le monde peut maîtriser la Force), en plus d’être un gros troll pour toutes les théories de fans.

    Le passage entre Luke et R2. Simple, beau, efficace.

    Le combat avec les prétoriens. Certes ils manquent de personnalité, mais leurs armes sont originales, et l’on a une très bonne utilisation des sabres laser par moments.

    La planète Crait, enfin. Simple mais pourtant terriblement belle (artistiquement, la bataille finale envoie du steak, et les renards de cristal sont majestueux, à défaut d’être réellement inventifs).

    Si le film ne s’était concentré que sur sa partie Jedi, il aurait été bon, tout du moins correct (un peu d’entraînement en plus pour Rey, et un flashback sur la formation de Kylo n’auraient pas fait de mal…). Mais c’est essentiellement le reste qui pose problème. Et d’entrée de jeu…

    La blague du général Houxe… C’était drôle au début, mais il la fond traîner, mais traîner…Et ça annonce la couleur de l’humour naze du film. Si certaines blagues marchent bien (le sabre, les servantes d’Ach-Toh, Snoke qui dit oklm à Kylo que son casque est ridicule et que c’est une merde de s’être fait battre par une mendiante combattant au bâton), énormément tombent vraiment à plat (la manière de réparer de BB-8, sans aucun sens, les blagues de Finn, tout ce qui touche à Hux…). J’ai juste été heureux que le dilemme vegan de Chewbacca ne soit pas plus accentué (ç’aurait été d’une débilité profonde).

    S’ensuit une bataille spatiale où l’on peut voir que Hux est profondément incompétent. Il ne prendra pas une seule bonne décision du film. Oui, ils sous-entendent dans le film qu’il est nul, mais alors pourquoi le garder en général ? Pour perdre ?

    On voit aussi que la logique des vaisseaux est complètement niquée. N’y a t-il pas un seul croiseur impérial ou bombardier rebelle qui dispose de boucliers ?! Maintenant un X-Wing peut niquer un Destroyer, c’est parfaitement logique ! Et il semblerait que les humains puissent respirer dans l’espace (on appréciera le ridicule de Leia Superman, et de la sœur de Rose qui largue ses bombes, sans se tenir au courant de la situation. C’aurait été très drôle si elle s’était réveillée en plein rapatriement par les rebelles…). D’ailleurs les bombes chutent comme dans une atmosphère, normal…

    Au rayon du wtf spatial, qui est le con qui a oublié de faire le plein des navettes d’évacuation ?! Et le suicide en hyperespace…D’accord, la scène est visuellement magnifique et j’avoue avoir été bouche bée par le choc (s’ils décident de faire des œuvres sur l’amirale Holdo ça risque d’être assez intéressant)…c’est juste con que la scène nique absolument TOUTE la logique des combats spatiaux de toutes les œuvres Star Wars ! C’est trop cher payé pour une simple belle scène. À un moment il faut penser à respecter la logique de son univers.

    Je me suis aussi posé la fameuse question : Pourquoi Holdo ne révèle t-elle pas son plan ?! Les deux seules explications que je vois, c’est que soit elle se méfie des espions, soit elle était certaine que révéler son plan aurait causé une mutinerie (vu le nombre de morts importants), et qu’elle a donc préférée se taire quitte à ce qu’il y ait une mutinerie ÉVENTUELLE. Reste que ça sent le prétexte pour gagner du temps en nous donnant une histoire peu passionante à suivre. Et Holdo est antipathique trop longtemps pour qu’on s’y attache véritablement. Pourtant, dans un spin-off et avec une atmosphère de tension ou huit-clos vraiment travaillée, ç’aurait pu donner une très bonne histoire. Mais pas en prenant plus d’une heure dans un épisode principal. Car le gros défaut de cette course-poursuite c’est qu’elle est mollassonne et qu’elle fait se dérouler pratiquement tout le film dans l’espace (et un espace banal hein, pas de nébuleuses ou quoi que ce soit). Payes ton dépaysement…

    Mais alors du côté du troisième axe narratif, Finn et Rose, c’est pire encore. J’avoue j’ai bien aimé la petite apparition de Maz. Mais je trouve ça déjà con d’aller se casser le cul à aller chercher des codes sur une planète (et bien sûr le Premier Ordre ne voit rien…), pour revenir dans le vaisseau poursuivi ensuite. Une chance que la planète en question ait été près…

    Parlons de Canto Bite…Tu prend un casino lambda, tu y fous deux, trois éléments de science-fiction et ça y’est ! Payes ton atmosphère Star Wars…Le côté critique du capitalisme et nuance des camps aurait pu être intéressant, SI CA NE TENAIT PAS EN DEUX PHRASES ! Là on s’en fout, ça sonne comme un prétexte pour que le film paraisse intelligent. Rogue One avait fait ça plus subtilement et plus profondément (aaaah Rogue One, il avait des défauts mais qu’est-ce qu’il était bon…L’espoir se trouverait-il dans les spin-off?). Le craqueur de code est sympa, mais rend LEUR MISSION INUTILE ! Alors comme je l’ai vu dans un commentaire Youtube, le film évoque peut être la banalité et l’échec. Reste qu’on peut le faire mieux !

    On se fout de Finn, Phasma reste une grosse blague (et on m’explique comment elle ne s’est pas faite exécuter ou dégrader?), et Rose…Mon dieu Rose…Payes tes origines à la con :

    -On travaillait de force dans les mines de l’Empire…

    -Ok

    -Et parfois ils testaient leurs armes sur nous

    -Olala ils sont méchants dis donc ! C’est moi où c’est complètement con de buter tes propres travailleurs ?! C’est vrai que ça ne va pas du tout ralentir ta production ou les pousser à se rebeller ! On dirait le plan débile du nouveau Battlefront II, où l’Empire détruit ses propres planètes ! On pourra me dire « Oui mais Troisième Reich, Antiquité romaine blabla… » , je te dirais que ça reste irrationnel, et un moyen facile de faire un background pourri. Et que ça aurait été plus logique avec des non-humains.

    D’ailleurs pour caser des asiatiques qui ne savent pas jouer, pour les quotas, y’a du monde (en vrai je m’en fous totalement qu’elle soit asiatique, mais avouez qu’elle joue mal, et pourtant je ne suis pas observateur de ça d’habitude), mais que pour caser des aliens il y a plus personne ! Vous n’avez pas remarqué ? Alors qu’on est censé suivre la FUCKING Rébell…Résistance, les espèces aliens doivent se compter sur les doigts des deux mains dans tout le film ! La politique xénophobe du Premier Ordre on s’en fout ?

    Remarque, vu l’apathie galactique je comprend. On a quasiment PAS UN SEUL élément de contexte qui nous permettrait de juger l’état de la Galaxie (comme dans le VII…) ! C’est à croire que tout le monde est déjà devenu nazi et que la Résistance est effectivement inutile (ça explique mieux comment ils ne sont que 400 sur des trilliards d’habitants). On nous dit simplement que le Premier Ordre règne. D’ailleurs il règne encore à la fin. C’est con c’est la même situation qu’au début du film ! Ce qui était déjà la même situation qu’au début du VII ! Qui lui même copiait la situation du début du IV ! Incroyable comme rien n’avance ! Tout ce qui a évolué c’est que Luke n’est plus là (tant que j’y pense, on m’explique cette histoire de carte dans le VII du coup ? C’est dingue, le VIII rend le VII encore plus naze!), que Snoke est mort sans qu’on sache qui c’est (rien qu’une explication ça n’aurait pas été de trop, peu importe que ce soit un noname à l’origine, mais ce noname a quand même réussi à régner sur la galaxie. Tout ce que je demande c’est deux phrases d’explication!)

    Pour en revenir à Rose, c’est quoi ce personnage débile qui empêche Finn d’essayer de se sacrifier héroïquement ?

    -Il ne faut pas tuer ceux qu’on déteste, mais protéger ceux qu’on aime…

    -Va dire ça à nos 20 potes que tu viens de m’empêcher de protéger, connasse !!! En plus ne pas détruire le Premier Ordre revient à se cacher ad vitam aeternam. Heureusement que le canon laser est con et ne détruit que la porte, sans toucher aux rebelles à l’intérieur. C’est bien connu qu’un laser ça s’arrête dès que ça rencontre de l’air…C’est pratique dis donc !

    On a les couilles de faire crever des persos intéressants comme Luke, Snoke et Holdo ; mais par contre pas touche aux persos chiants et inutiles comme Rose et Finn, faudra m’expliquer. Heureusement que Phasma y est passée, sinon j’aurais cru à un complot…

    Ce qui est pratique aussi c’est que Luke retient les fascistes alors qu’il ne connaît pas la seconde entrée (ou oublies de l’évoquer, c’est ballot…), et que les impériaux sont tellement en stress devant le Faucon Millenium qu’ils envoient tous leur TIE dessus. TOUS LEURS TIE !

    La musique…Pas de nouveau themes marquants à l’horizon à première vue, et elle est quasi-invisible durant le film.

    On pourrait regretter qu’il n’y ait pas de vrai duel au sabre laser, mais à la rigueur c’est justifié par le scénario, donc pourquoi pas.

    Rajoutons quand même les points positifs du traître qui arrive à se barrer (ça change), et de BB-8 qui sert enfin à quelque chose en piratant un TB-TT, et du plan de fin inspirant.

    Mais finissons sur les défauts. Ce qui m’a le plus déçu, c’est la « normalisation » du film. J’ai eu peu l’impression de voir un Star Wars. L’intention de Johnson était de nous prouver que Star Wars n’était que des films ? Sauf que c’est plus que ça, c’est devenu une mythologie, presque une religion. Une chose capable de rassembler, d’inspirer des millions de gens. Et on manque de choses aussi transcendantes, rassembleuses et inspirantes ces derniers temps. Alors pourquoi briser l’une des dernières ?

    Et si l’entreprise de déconstruction de Johnson est couillue (et que ces tacles à Abrams font plaisir) elle est vaine et inaboutie, Kylo à l’air de rester plus que jamais un Sith immature et perdu. Il ne propose rien derrière. On dirait presque une simple vengeance de réalisateur, un mode troll qui finit par « Démerdes-toi maintenant, moi je laisse le bateau couler ». Une attitude un brin irrespectueuse et irresponsable non ?

    Maintenant je crains vraiment pour le IX. Déjà parce qu’Abrams revient. Et ensuite parce que lui, cinéaste de la nostalgie, retrouve tout ce qu’il avait bâti en miette. Comment espérer qu’il fasse un bon film quand il n’a plus de matière ? À moins de totalement se réinventer (ce dont je doute), il risque de se venger de Johnson en faisant revenir au forcing ses concept du VII, ce qui sera alors plus qu’artificiel ; et accouchera d’une trilogie bancale, qui ne s’assumera même pas elle-même. Si Abrams était un Jedi, trop passif et rigide, Johnson est un Sith trop violent, dont la fureur ne fait que se consumer elle-même, au lieu d’apporter le renouveau promis (encore une fois Kylo Ren est l’incarnation du réalisateur…). À quand l’Equilibre dans la Force ?

    En bref, Star Wars VIII, avec un meilleur scénario, une ambition plus totale et mieux canalisée ; aurait pu être le meilleur Star Wars. Sincèrement, il y avait de l’idée. Mais en l’état, c’est l’un des pires (je ne m’interdit pas de le revoir en téléchargement cela dit. Il est possible que des choses m’aient échappées. Mais j’ai peu d’espoir).

    • Purée, t’en as sorti un pavé… Juste wow. Et en plus, t’as pas aimé… Bon, on va s’attaquer à ça 🙂

      « Alors certes, qu’il desespère autant du cas de Kylo Ren, alors qu’il a su miraculeusement ramener Vador du Côté Obscur, c’est un peu étrange. », Luke le dit lui-même. Il sentait en son père, ce côté lumineux et sentait qu’il y avait un moyen de le faire revenir tandis qu’il n’y arrive pas avec Kylo Ren. Luke avait accompli un tel exploit avec son père qu’il sentait pouvoir en faire de même avec Kylo. Seulement, il n’a pas réussi. Il a échoué. Le quiproquo, comme le dit Luke, n’a rien à voir dans l’histoire. Kylo Ren n’avait besoin que d’un prétexte. Il lui fallait cette goutte d’eau pour sombrer dans le côté obscur. C’est pour ça que du point de vue de Kylo, on a cette posture menaçant de Luke alors qu’en réalité, il ne l’était pas du tout. Kylo Ren est définitivement perdu. Luke, Leia et Rey l’ont compris.

      « Je suis même près à passer sur la communication à distance improbable entre Rey et Kylo. », c’est Snoke qui l’a mise en place via la Force. J’adore cette idée car ça rapproche les deux personnages en faisant deux miroirs parfaits.

      « D’accord, ce pouvoir était encore jamais vu, et pour cause, s’il fait périr son utilisateur ! », je ne crois pas que ce soit le pouvoir qui l’a tué, mais tout simplement le fait qu’il est arrivé au bout de son moment. Pour qu’il devienne légende, il faut qu’il meure. Rien ne ruine plus la légende que l’homme.

      – pour le général Hux, tu n’as pas tort en l’état. Mais ça ne m’a pas empêché de beaucoup aimer le personnage. Je trouve qu’il le symbole parfait de la perfidie du Premier Ordre. Des rats qui montent en grade. Snoke le dit lui-même pourquoi il le garde. Je ne dirais pas non plus qu’il est incompétent (il essaie de modérer les crises de colère de Kylo Ren en remettant en cause ses ordres mues par l’émotion plutôt que la raison). Seulement, il se frotte à beaucoup plus fort que lui. En plus, il a une scène vraiment géniale. Un geste furtif mais tellement à l’image du personnage : ce geste où il commence à sortir son pistolet pour achever Kylo Ren avant de se raviser quand il se rend compte que ce dernier sort de sa léthargie. C’est un rat, point barre. Personnellement, je l’aime beaucoup aussi parce que travaillant en entreprise depuis des années maintenant, je me rends qu’il y a pas mal de Hux dans ma hiérarchie ou chez certains de mes collègues. Ce genre de personne qui se réapproprie les idées de leurs subalternes ou collèges (ce qu’il fait en reprenant les ordres de Kylo Ren dans le climax). Ce genre de personne qui n’hésite pas à poignarder dans le dos si l’occasion se présente pour prendre le pouvoir (la scène du flingue). J’ai trouvé que c’était un rôle pas facile. Il passe pour un bouffon. Mais ces bouffons sont très dangereux, car ils sont prêts à tout.

      « N’y a t-il pas un seul croiseur impérial ou bombardier rebelle qui dispose de boucliers ?! », je n’ai pas compris ce que tu veux dire.

      « Et il semblerait que les humains puissent respirer dans l’espace (on appréciera le ridicule de Leia Superman) », ridicule en quoi ? Et puis que je sache, on peut garder son souffle.

      « la sœur de Rose qui largue ses bombes, sans se tenir au courant de la situation », je vois mal comment la situation peut changer. Il n’y a plus de pilote à bord. Elle est seule. Il n’y a pas 36 000 solutions. Soit elle peut encore larguer les bombes, soit elle est morte. Là, tu vas trop loin, tu cherches clairement le troll.

      « D’ailleurs les bombes chutent comme dans une atmosphère, normal… », bordel, on est dans Star Wars là XD XD, si tu vois une logique, tu peux te dire que les bombes doivent avoir un système de guidage interne qui simule un largage de bombe dans une atmosphère terrestre. Franchement…

      « qui est le con qui a oublié de faire le plein des navettes d’évacuation », je ne vois pas de quoi tu parles.

      « Et le suicide en hyperespace… », j’avoue que je ne vois pas ce qui empêcherait de le faire avec un simple X-Wing. Peut-être que c’est une question de densité. Ou que tellement confiant, le Premier Ordre n’a pas pensé à lancer leurs boucliers protecteurs. Les mecs étaient tellement obsédés à l’idée de se débarrasser des rebelles en train de s’échapper qu’ils n’aient pas pensé que les Rebelles aient laissé quelqu’un pour se sacrifier. J’avoue que cette scène est zarbi, mais je m’en fous, c’était tellement beau ! XD

      « Le craqueur de code est sympa, mais rend LEUR MISSION INUTILE ! », mais c’est justement là tout l’intérêt comme je le dis dans ma critique. Avoir une mission menée par les héros qui ne mène à rien. Après, concernant Holdo, j’ai beaucoup de sympathie pour le personnage après que sa mission soit révélée et surtout pour l’émouvant échange avec Leia où on comprend l’histoire qu’il y a eu entre les deux. Et puis, il est clair qu’il y aurait eu mutinerie. Surtout avec Poe 😛

      « On a quasiment PAS UN SEUL élément de contexte qui nous permettrait de juger l’état de la Galaxie ». Alors là, franchement… On les a pourtant. La Rébellion a été montée par Leia pour contrer le Premier Ordre dont la Nouvelle République n’en avait cure. La Rébellion est donc assez jeune, ce qui explique pourquoi il n’y a pas beaucoup de monde et en plus, dans cet épisode, ils se font totalement massacrés. Deuxième point, avec la destruction totale du centre de la Nouvelle République. La galaxie s’est divisée et le Premier Ordre a pris le pouvoir. A la fin de cet épisode, Leia envoie un message au secours pour que chacun se réunisse afin de contrer le Premier Ordre. Résultat, aucune réponse. On comprend alors que la Galaxie est divisée et que chacun préfère penser à sa gueule. Aussi, cet épisode est clairement orienté vers le « huis-clos » avec une Rébellion sur le point de se faire écraser par le Premier Ordre.

      Le passage sur Canto Bight avec DJ souligne justement ce message d’une galaxie divisée avec ces marchands d’arme qui s’en foutent royal de qui est au pouvoir. Du moment que l’argent rentre. C’est un symbole de notre propre contexte géopolitique, en plus. Les puissants restent puissants et les faibles… Ben inutile de le dire.

      Les deux épisodes qu’on vient de vivre avec la nouvelle trilogie parle justement de renaissance de la Rébellion. On n’est plus dans le contexte de la prélogie, très politique.

      – Pour Rose, je l’ai beaucoup aimé. Je comprends tout à fait qu’elle empêche Finn de se sacrifier. C’est certes une décision très égoïste, mais je la comprends. Poe a ordonné le retrait, donc elle se sent légitime d’empêcher Finn de se sacrifier. De plus, elle vient tout juste de perdre sa sœur. Elle ne veut pas perdre l’homme dont elle vient de tomber amoureuse en plus. Ce n’est pas une guerrière, mais une simple mécano. Ce n’est pas Poe, quoi.

      – « les impériaux sont tellement en stress devant le Faucon Millenium qu’ils envoient tous leur TIE dessus. TOUS LEURS TIE ! », ah, ah, en même temps, le Faucon quoi. Et il n’y avait pas de grosses menaces particulières à part ça.

      Pour finir, ta conclusion prouve bien que certains fans ne savent pas ce qu’ils veulent. Au début, tu dis que tu veux voir quelque chose de nouveau. Rian Johnson le fait en déconstruisant le mythe pour amener la saga vers des nouveaux rails par la suite. Et là, tu te plains parce que « déconstruction »… Ok, tu précises « Il ne propose rien derrière. », mais attends, il n’a qu’un film (qui dure deux heures et demie en plus). Le genre de trucs que tu proposes prend du temps. Un peu de patience. Star Wars, ce n’est pas seulement les réalisateurs, c’est toute une équipe. Star Wars, c’est Lucasfilm. Tu parles comme si Rian Johnson et J.J. Abrams sont ennemis alors qu’ils travaillent ensemble.

      « Comment espérer qu’il fasse un bon film quand il n’a plus de matière ? », tu rigoles ? Il a une liberté absolue maintenant. S’il peut s’éclater avec Star Wars, c’est maintenant. Le plus dur a été fait avec le 7 et le 8.

    • Arnaud Epinette

      Tu t’appelles Julien ?

  • Dreadfox

    Et il y a un truc étrange avec ce film…J’ai envie de l’aimer…sincèrement. Peut-être que d’ici 10 ans, il remontera dans l’estime du public, y compris dans la mienne. Je pense qu’il y a un effet générationnel qui joue énormément sur notre interprétation des Star Wars (j’ai grandi avec la Trilogie Originale ET surtout avec la Prélogie, donc…)

    • Ah, ah, j’y crois. Tu vas finir par l’aimer. Surtout quand il sera inscrit dans un contexte de trilogie 😎

      Après faut pas croire que le public le rejette. Il est adoré comme il est détesté 😉. Je dirais quand même qu’il y a plus de personne qui l’adorent que ceux qui le détestent. Seulement, ceux qui le détestent ne peuvent pas s’empêcher de polluer tous les fils de conversations 😂

      Par exemple, pour RT, apparemment, il y aurait un bot.

      C’est limite taré quand même qu’un blockbuster provoque de telles passions. Ce n’est que du cinéma. Ça me rend dingue de voir des gens perdre autant de temps de leur vie sur un film qu’ils ont détesté.

  • clarkio777

    Pour la folle histoire de l’espace, un bon 7/10, rigolo mais pas fendard non plus, RJ devra plus se lâcher sur la nouvelle trilogie….

  • Arnaud Epinette

    T’es serieux avec ton 10/10 ??? Ok le film est franchement pas mal (largement mieux que le 7 mais etait-ce difficile ….) mais 10/10 faut pas abuser. Le film a quand meme des defauts (la Force a pris un upgrade de malade depuis 30, elle permet meme d’envoyer de la matiere par projection (cf la main de Kylo pleine d’eau apres une vision avec Rey), le Premier Ordre est toujours aussi con (on poursuit un vaisseau qui va plus vite quand des chasseurs pourraient aller cartonner le vaisseau puisqu’ils n’ont plus aucun moyen de se defendre), les bombardiers ouvrent leur soutes pour faire tomber les bombes sur le croiseur … faire tomber les bombes … par gravité donc … dans l’espace … WTF ???, un fantome de la Force (Yoda) peut envoyer des eclairs … ben va cartonner Snoke et/ou Kylo dans ce cas, eux ne pourront pas te toucher !!!, la Republique est toujours en train de dormir)
    Tu parles de deconstruction, moi j’ai plus eu le sentiment que les mecs, d’un film a l’autre, ne savent pas ou aller (ce n’est d’ailleurs pas qu’une impression puisqu’ils ont tourné le 7 puis le 8 sans savoir ce qui se passerait apres.
    Je rappelle que dans le 7, Rey a une vision de Kylo completement opposée a celle qu’elle a dans le 8 …

    Là où je salue le film c’est les images recherchées, y a vraiment des effets de mise en scene incroyable et des scenes iconiques importantes.

    Apres j’ai kiffé le film hein, mais je lui mets quoi 7-8/10, pas plus

    • Je savais que la note allait faire débat, mais je l’assume. Pour rappel, c’est une note entièrement subjective, aucunement objective. Je sais que le film a des défauts, mais ma séance a été monstrueuse. J’ai lâché un sacré paquets de larmes. J’ai été en plein dedans du début jusqu’à la fin. J’ai ri. J’ai vibré. J’ai eu du suspense. Des plans de malade. Bref, tout ce que je demande au cinéma. En bonus, je suis sorti de la salle groggy et la dernière fois que ça m’était arrivé, c’était avec Whiplash.

      « on poursuit un vaisseau qui va plus vite quand des chasseurs pourraient aller cartonner le vaisseau puisqu’ils n’ont plus aucun moyen de se defendre », je ne crois pas que les chasseurs puissent atteindre la vitesse de croisière de tels poids lourds. Quand on regarde les plans dans l’espace, on a certes l’impression qu’ils ne vont pas vite, mais je ne pense pas que ce soit le cas. Ils doivent être tous à fond. En tout cas, à chaque fois que les chasseurs sont déployés pour une bataille, les vaisseaux géants sont arrêtés.

      Pour les bombardiers, j’ai lu une explication tout à fait plausible quelque part. En gros, chaque vaisseau a sa propre gravité artificielle. Ce qui explique pourquoi la sœur de Rose n’est pas attiré dans l’espace ou ce plan :

      https://uploads.disquscdn.com/images/96096e3eeb1f439f438da2b3a22427a124d2bbd696df5312b9356487571d7673.png

      Dès lors, le coup des bombes devient parfaitement logique. Quand elles sont lâchées, elles sont encore sous le coup de la gravité artificielle interne au vaisseau et dès qu’elle le quitte pour pénétrer dans l’espace, elles ne font que poursuivre le mouvement 🙂

      Pour Yoda, je me dis que depuis le temps, le bonhomme a dû récupérer quelques pouvoirs XD . Après, un éclair est facilement déviable via un sabre-laser. On l’a bien vu dans la prélogie.

      « la Republique est toujours en train de dormir », d’un sommeil éternel même XD vu qu’elle a été complètement détruite dans le VII.

      « Rey a une vision de Kylo completement opposée a celle qu’elle a dans le 8 », euh… C’est à dire, parce qu’à part la voix d’Obi-Wan, et encore, c’est explicable.

      • Arnaud Epinette

        Dans ton image, la salle a un champs de force qui empeche l’air de sortir …
        On voit tres bien dans la scene du bombardement qu’il n’y en a pas de champs de force …

        Au meme titre je pourrais te citer (en chipotant je l’admet) le vaisseau qui, une fois a court d’energie, se met a « basculer » en arriere … ben non !!! plus d’energie dans l’espace il derive selon sa trajectoire initiale, il ne tombe pas !!!!

        • Euh, un champ de force, ça reste invisible. Le contour lumineux est davantage pour moi un signalétique, ça ne veut pas dire que le champ de force s’arrête là précisément.

          Pour le vaisseau, on pourrait l’expliquer par le champ de force qui entoure les destroyers.

          Après bon, c’est Star Wars XD

          • Arnaud Epinette

            Nan mais l’argument « c’est Star Wars, c’est pas pour de vrai » je l’accepte pas c’est un argument bidon et dans ce cas comme aucun film n’est reel on peut faire ce qu’on veut partout ?
            Star Wars conserve des elements connus (comme la physique par exemple, ou la gravité) et doit donc les respecter

            Oui le champs de force est invisible (cf l’image que tu as mis) mais quand un element le traverse, on le voit (un effet particulier est visible) ce qui n’est pas le cas dans le bombardier, il n’y a clairement pas de champs de force (ou alors un qui n’a rien a voir avec ce qu’on a deja vu …)

          • « Star Wars conserve des elements connus (comme la physique par exemple, ou la gravité) et doit donc les respecter », la saga joue beaucoup avec ces éléments quand même. Ce n’est pas la première fois.

            « quand un element le traverse, on le voit », pas à l’œil nu en tout cas, sauf si tu as un exemple.

          • Arnaud Epinette

            Non, la saga joue sur ca en regard de la Force, mais ca s’arrete la. Pour le reste elle respecte des trucs evident (eventuellement on peut rajouter les bruits dans l’espace, mais ca c’est presque admis dans tous les films ou series qui traite de l’espace)

            Ben quand un vaisseau sort d’un hangar ou autre, faudrait se remettre les anciens films quoi

          • Tu m’as mis le doute et j’ai vérifié :

            https://youtu.be/GHFhp594RlU?t=58s

            On ne voit rien.

          • Arnaud Epinette

            Ok mea culpa, je confond avec Star Trek alors
            Bon on va dire que le coup des bobardiers « peut » s’expliquer alors

  • Dreadfox

    Voici une liste non-exhaustive des incohérences de Star Wars VIII.

    Je vais le faire de manière assez large, je ne trouve pas que toutes soient forcément des incohérences, mais autant essayer de rassembler tous les trucs faciles, forcés, débiles ou simplement étranges et sujets à interrogation

    N’hésitez pas à compléter:

    GROS SPOILERS/

    1/ Poe qui défonce toutes les défenses d’un super-croiseur oklm

    2/ Le Premier Ordre qui ne peut pas détruire un X-Wing parce que ololol c’est trop petit

    3/ Le Premier Ordre qui met 10 ans à sortir l’escadron TIE

    4/ Hux qui ne prend pas UNE SEULE bonne décision du film

    5/ Hux qui est toujours général alors que tout le monde sait que c’est un abruti. Quel est l’intérêt de laisser un général incompétent à son poste? Perdre la guerre?

    6/ Le nombre flagrants de gros vaisseaux qui n’ont pas de boucliers (ou que quand ça arrange le script), ce qui fait que 2, 3 chasseurs de merde peuvent facilement descendre des gros vaisseaux.

    7/ La soeur de Rose qui ne meurt pas alors qu’elle évolue au contact de l’espace dans la soute.

    8/ La soeur de Rose qui rattrape la télécommande de manière wtf.

    9/ Finn qui a balayé alors qu’il y a des droïdes aspirateurs pour ça (Finn a donc l’utilité scénaristique d’un aspirateur…)

    10/ Finn qui balaye forcément dans les endroits les plus secrets de la galaxie.

    11/ Finn et Rose qui ont les plans du super-croiseur adverse. On peut se dire qu’ils consultent un plan de Star Destroyer standard, mais c’est quand même un peu gros…

    12/ Les Rebelles (kof kof Résistants pardon) qui s’étonnent que le Premier Ordre puisse les repérer après des voyages dans l’hyperespace…ALORS QU’ILS ONT UNE BALISE POUR QUE REY PUISSE LES RETROUVER N’IMPORTE Où !

    13/ Les Prétoriens qui veulent se fritter avec Snoke quand il agresse Kylo…alors qu’ils bossent pour Snoke.

    14/ Luke qui manque de respect au souvenir de son père.

    15/ Luke, dégoûté des Jedi, qui va s’exiler sur le premier temple Jedi…La logique…

    16/ Luke qui n’en a plus rien à foutre de tout, qui s’est amusé dans le film à faire un jeu de piste pour qu’on puisse le retrouver…alors que dans le même temps il a noyé son X-Wing…

    17/ Luke en mode Renaud Lavillenie, qui se casse le cul à faire du saut à la perche pour pécher…alors qu’il pourrait oklm descendre sur une crique.

    18/ Leia Superman

    19/ Les Impériaux qui pourraient finir la course-poursuite en 3 secondes…mais non.

    20/ Le fait que la Résistance ne soit plus que 200 pélos sur des trillions d’habitants.

    21/ Le Premier Ordre qui est tout puissant dans la Galaxie…alors que dans le film d’avant ils ont perdus leur super-arme et des millions d’hommes.

    22/ L’amirale Holdo qui ne dévoile jamais son plan, ce qui entraîne une mutinerie.

    23/ Qui est le con qui n’a pas pensé à faire le plein des navettes d’évacuation avant le départ?!

    24/ Une Rébellion où l’on voit genre 2 non-humains quand on a de la chance…alors que le Premier Ordre est xénophobe.

    25/ Le masque de Kylo qui, comme tout dans ce film, est en plastique et se pète en 3 coups.

    26/ Finn et Rose qui, volontairement, n’accomplissent pas leur mission.

    27/ Le Premier Ordre qui ne pense jamais à passer en hyper-espace pour rattraper les Résistants.

    28/ Il y a une plaque d’égout juste à côté de cellules de prison, au cas où l’on voudrait se barrer.

    29/ Luke qui explique que les Jedi sont un échec alors qu’il n’évoque que 20 ans d’histoire galactique, sur des millénaires.

    30/ Rey et Kylo qui communiquent par Skype de la Force.

    31/ Le Côté Obscur qui trolle Rey, alors que sa méthode est d’habitude de tenter.

    32/ Luke qui devient dépressif et déprimé, alors que c’est quand même le mec qui a sauvé la Galaxie 2 fois, et à ramener Vador du Côté Obscur.

    33/ Snoke qui s’étonne que Kylo le bute, alors qu’il le critique pendant tout le film.

    34/ Snoke qui ne tique pas au mot « véritable ennemi ».

    35/ Snoke qui ne voit pas venir le coup du sabre qui se tourne.

    36/ Kylo qui propose de détruire les Jedi ET les Sith…et se comporte toujours comme un Sith immature tout le reste du film.

    37/ Le kamikaze en vitesse lumière…d’accord la scène est magnifique…mais elle nique toute la cohérence des batailles spatiales de la saga. Pourquoi n’ont-ils jamais utilisés cette technique avant, si c’est si efficace?

    38/ Le Premier Ordre qui affirme qu’un X-Wing situé à 100m c’est trop petit pour tirer dessus…mais qui effectue des vieux tirs de sniper sur les navettes de sauvetage.

    39/ Les flashbacks de Rey dans le VII, qui n’ont du coup plus aucun sens (sauf si c’est le futur, à la limite)

    40/ Luke qui décide tout d’un coup de brûler le temple.

    41/ Yoda qui décide aussi de brûler le temple (l’idée se comprend, mais ça fait une sacrée différence par rapport au Yoda de la prélogie)

    42/ Plein de stormtroopers qui meurent après l’attaque-suicide…mais Finn et Rose, bien moins protégés, n’ont pas une égratignure.

    43/ Finn qui tombe, et est sauvé par un vaisseau qui monte (la chance)

    44/ Les Résistants qui veulent aller sur Crait pour se barrer, alors que leur base n’a « qu’une seule entrée » et des vaisseaux de merde.

    45/ La couche de sel de Crait qui est de 5mm (oui ça c’est du gros chipotage, mais c’est un peu étrange)

    46/ Kylo qui envoie TOUS les chasseurs TIE à la poursuite du Faucon Millenium

    47/ Un pilote de chasseur TIE qui se dit que ça passe de passer à travers une fente hyper fine.

    48/ Luke qui n’explique pas aux Rebelles qu’il souhaite gagner du temps.

    49/ Luke qui peut se rendre matériel pour Leia

    50/ Luke qui veut gagner du temps…mais ne connait pas la seconde entrée…(et si oui, pourquoi ne la mentionne t-il pas?)

    51/ Pourquoi les rebelles en speeder ne tirent pas?

    52/ Rose qui sauve Finn, alors qu’il s’apprêtait à se sacrifier pour essayer de sauver les autres, et lui explique qu’il faut protéger ceux qu’on aime…déjà les protéger c’est détruire le Premier Ordre (sauf si tu veux fuir ad vitam aeternam) et surtout…QU’EST-CE QUE TU CROIS QU’IL ETAIT EN TRAIN DE FOUTRE?! LÀ TU VIENS JUSTE DE CONDAMNER VOS 20 CAMARADES À LA MORT !

    53/ Le laser du canon-bélier qui est sympa, il s’arrête juste après avoir détruit la porte. C’est pas comme si un laser ça continuait en ligne droite dès que ça ne rencontre plus d’obstacles. La chance des rebelles…

    54/ Luke qui peut faire des hologrammes à l’autre bout de la Galaxie, comme ça.

    55/ Le gosse qui garde la chevalière, alors qu’il y a toutes les probabilités du monde pour qu’on le bolosse pour se l’accaparer.

    • Facile à répondre :

      1/ C’est un pilote hors pair. De plus, il upload un virus qui déstabilise les défenses (la scène où il se fout de la gueule de Hux).

      2/ Cf 1/.

      3/ Tu ne sors pas des chasseurs comme ça. Il doit avoir un plan de route à respecter sinon c’est l’anarchie.

      4/ Si, mais quand il la prend, on lui prie de fermer sa gueule (cf. Kylo Ren).

      5/ Explication dans mon commentaire : http://marvelll.fr/critique-star-wars-episode-viii-les-derniers-jedi/#comment-3669103536

      6/ Ça a toujours été le cas dans Star Wars. On se rappelle d’Anakin dans La Menace Fantôme ? C’est le folklore.

      7/ Explication donnée ici : http://marvelll.fr/critique-star-wars-episode-viii-les-derniers-jedi/#comment-3670714583

      8/ La Force ? 😛

      9/ Raccourci scénaristique pour ne pas perdre de temps (on voit ça dans tous les films)

      10/ XD

      11/ Finn, le balayeur.

      12/ La balise ne fonctionne probablement pas en hyperspace. Elle permet sûrement de cibler le vaisseau à l’arrêt, mais sûrement pas en hyperspace.

      13/ Quand ?

      14/ Quand ?

      15/ Personne ne connait son emplacement. Un bon refuge. En plus, il a des femmes de ménage. Le coin idéal pour s’exiler 😀

      16/ Euh ? T’inventes là ?

      17/ Trop long. Ça va plus vite comme ça.

      18/ Scène magnifique. La Force est grande dans cette famille.

      19/ Comment pourraient-ils ? Ils sont à fond, tout comme les Rebelles.

      20/ La Résistance a été reformée, il n’y a pas longtemps, et a subi de très lourdes pertes. RIP Ackbar.

      21/ Le Premier Ordre est déployé dans toute la galaxie. Ils ont subi de lourdes pertes, mais ils sont encore nombreux.

      22/ Si elle dévoile son plan, cela aurait entraîné une mutinerie. Ce que fait d’ailleurs Poe quand il le découvre…

      23/ Ils ont dit pendant le film qu’ils ont utilisés l’essence des navettes pour faire le plein du vaisseau. Finalement, ils font le cheminement inverse suite au plan d’Holdo…

      24/ Snif, RIP Ackbar.

      25/ Merci la Force.

      26/ Euh ???

      27/ Euh, tu ne passes pas en hyperspace pour une distance aussi courte…

      28/ Encore faut-il sortir et se débarrasser des gardes.

      29/ Faut dire que quand ils se sont plantés. Ils se sont plantés 😀

      30/ Nouveau pouvoir. En quoi, c’est gênant ? C’est Star Wars, mince… Quand tu vois que Leia arrive à retrouver Luke dans L’Empire contre-attaque sans entraînement, alors un truc mis en place par un puissant Sith…

      31/ ???

      32/ Il a travaillé pendant des années pour monter un Ordre Jedi, a vu tous ses élèves mourir et le pire, c’est que c’est son neveu qui l’a fait et il aurait pu faire quelque chose. C’est du lourd, du très lourd, quand même.

      33/ L’orgueil des Sith n’a pas de limites.

      34/ Cf 33.

      35/ Cf 35.

      36/ Kylo a de gros problèmes de gestion de colère, c’est avéré. Et en plus, il avait Luke en face…

      37/ J’en sais rien. Ils vont bien trouver une excuse XD

      38/ Problème de virus.

      39/ Ça reste cohérent. Quelle est l’incohérence ?

      40/ Il veut en finir.

      41/ Il s’en est passé des choses et Yoda peut évoluer aussi. Lui-même s’est planté.

      42/ Le folklore. Et puis Phasma survit aussi.

      43/ Ou génie 😀

      44/ Ils n’ont pas dit ça. Ils ont dit que la base était censée être imprenable. Manque de bol, ce n’est pas le cas.

      45/ … Pas de commentaire…

      46/ Kylo, c’est clairement pas un général.

      47/ C’est bien connu qu’ils sont cons XD . Ils manquent tout le temps leurs cibles en plus.

      48/ Leia l’a compris. Pourquoi s’emmerder à l’expliquer.

      49/ Même lien qu’entre Kylo et Rey.

      50/ De toute façon, il n’y a plus rien à perdre. Il ne reste plus qu’une seule chose à faire : gagner du temps en espérant qu’ils trouvent un moyen de s’échapper.

      51/ Elles marchent encore les armes ?

      52/ Explication dans mon commentaire : http://marvelll.fr/critique-star-wars-episode-viii-les-derniers-jedi/#comment-3669103536

      53/ Je pense que Kylo veut mettre la main sur sa mère.

      54/ Un nouveau pouvoir dans la Force. Est-ce vraiment gênant ? C’est Star Wars quoi !

      55/ Quand t’es malin, tu la planques et il a la Force en lui 😀

      Non, mais là, tes incohérences… Franchement… Je ne vois pas pourquoi tu t’embêtes avec ça. La plupart sont facilement explicables et en plus, on est dans Star Wars. C’est du conte de fées, pas un film de science-fiction pur et dur. On a des princesses. Des brigands. Des sabre-lasers. Des mecs doués de télépathie et télékinésie. Une Force qui s’amuse à faire en sorte que les méchants et les gentils soient à égalité. Et tu veux chercher de la logique scientifique dans tout ça ? En plus, c’est du blockbuster, donc il y a forcément certains raccourcis scénaristiques pour ne pas que ça dure cinq heures.

      Mec, franchement laisse tomber. T’as pas aimé, t’as pas accroché, mais cherche pas à le justifier avec des excuses bidons. Si on va voir un Star Wars, c’est pour le fun, l’humour, l’action, la beauté, le suspense et l’émotion.

      • Arnaud Epinette

        Pour le coup je le comprends, c’est la fameuse suspension consentie de l’incredulité. Si il y a trop d’incoherences ca peut ruiner le plaisir du film pour certains (moi ca me l’a fait avec Prometheus qui pourtant est magnifique dans sa mise en scene, ses images et autre).

        Pour moi le point 37 est fondamental … et casse enormement de choses dans le film ET la saga tout entiere …
        Des lors tu ne mets que des droides de merde aux commandes de n’importe quel vaisseau, hop un coup de vitesse lumiere et tu detruit un vaisseau/une flotte/ une etoile noire …

        • Pour le point 37, je suis sûr qu’ils vont trouver une excuse. J’en suis sûr.

          Non plus sérieusement, c’est vrai que c’est chaud. Après, il y a les Interdictors qui permettent justement d’éviter que les vaisseaux ennemis se mettent en hyperspace.

          Aussi, on peut parler de l’instabilité du système qui ne permet pas de cibler précisément une cible. Surtout en mouvement. Parce qu’au final, Holdo aurait pu aller jusqu’à exploser le centre du vaisseau afin de tout détruire et tuer Snoke au passage or elle n’a coupé qu’une aile.

          Après, pourquoi pas ne pas faire pleins de petits vaisseaux en hyperspace pour détruire le gros vaisseau ennemi ? Une histoire de masse, sûrement. Quand ces derniers s’écrasent sur la surface (quand le bouclier est désactivé), ils ne font pas beaucoup de dégâts. Même si la vitesse accroit la masse, est-ce que le phénomène de l’hyperspace change quelque chose ?

          Est-ce la première fois qu’une telle manœuvre est effectuée ? On ne peut pas savoir. Je ne pense pas. On a l’impression parce que c’est la première fois que le public la voit.

          • Arnaud Epinette

            « près, pourquoi pas ne pas faire pleins de petits vaisseaux en hyperspace
            pour détruire le gros vaisseau ennemi ? Une histoire de masse,
            sûrement. Quand ces derniers s’écrasent sur la surface (quand le
            bouclier est désactivé), ils ne font pas beaucoup de dégâts. Même si la
            vitesse accroit la masse, est-ce que le phénomène de l’hyperspace change
            quelque chose ? »

            Tu veux que je te tire dessus avec une balle d’un petit calibre pour voir si sa taille va l’empecher de te cartonner ? :p

          • Scientifiquement, c’est le cas, mais est-ce que l’hyperspace compte comme accélération (a)?

            L’hyperspace, c’est un truc « scientifiquement » très flou. Comment ils peuvent s’assurer en passant en hyperspace de ne pas rencontrer un autre élément en chemin ? T’imagines, deux trajectoires qui se croisent. Ça doit forcément arriver de temps en temps.

          • Arnaud Epinette

            Tu reverras ton episode 4 !!!!
            Han Solo au moment ou il doit passer en vitesse lumiere dit a Luke que le vaisseau doit calculer la trajectoire pour ne pas passer a travers une etoile ou autre sinon « la partie est finie ptit gars » !!! (visiblement Holdo a trouvé le moyen de se passer de ces calculs …)

            L’allongement des etoiles montrent clairement une acceleration et non une courbure de l’espace, c’est donc bien un accroissement de la vitesse

          • Bien vu, j’avais oublié cette réplique.

            Après, le coup du tunnel quand ils sont en hyperspace est assez bizarre :

            https://youtu.be/GHFhp594RlU?t=41s

            Et si l’accélération n’avait lieu que pendant un laps de temps ? Ce qui rejoint ma théorie disant qu’il faut être près pour que ça fonctionne. Dès lors, le coup de l’étoile ne fonctionnerait que sur le laps de temps où le vaisseau est en accélération, style Retour vers le Futur.

          • Vous oubliez un truc le coût d’un vaisseau et ce n’est pas tout le monde qui est suicidaire. Sinon d’après ce que vous dite pourquoi on fait pas des drones suicidaire de nos jours? L’explication est bien plus simple dans l’épisode 4 Han dit bien comment faire les calcules pour l’hyperespace est compliqué si on ne veut pas percuter une planète et finir en ptit morceau.
            Donc pour moi cette possibilité à toujours été présente. Et pour cette histoire de mettre des droides comme pilote hyperespace on peut très bien imaginer un protocol l’interdisant, comme les règles de IA, car dans tous les films la commande hyperspaces est toujours enclenché par un humain (par ordre ou à la main).
            Après rien que pour le fait que l’on est pas tous suicidaire cela devrait expliquer la raison de la rareté de cette manip.

          • Bien vu pour l’IA.

            De plus, quand on regarde dans le VII, le vaisseau d’Holdo est complètement détruit alors que le vaisseau ennemi a des dégâts, mais rien de non réparable.

          • Girjul34

            et puis ca consomme surement bcp de carburant! d ou la rareté de la manip
            je te rejoins sur tous les points

  • Red

    je suis loin d’avoir aimé le film autant que toi, il a des défaults mais enfin ça bouge. le fait que rey et kylo soit lié est une idée excellente, offrant des scènes fortes et un futur, plus il est fort, plus elle devient forte, nous somme exactement dans le shéma du first jedi… les deux sont étroitement lié, au point de se demander si ne sont pas juste des représentants de la force primale à l’état brut…
    sorry mais quand on démolie la religion ça me fait plaisir…
    le fait de détruire la légende de luke pour la reconstruire en dix fois impressionnant est géniale … et à la fin c’est une vrai Légende… chose qu’il n’avait pas au final, c’était juste fantasmé par les fans, mais rien de concret dans l’univers star wars…
    sinon Fin et rose,pour moi leur arc narratif est le plus gros point noir du film.

    quand je regarde les coms beaucoup reprochent des choses déjà présente et accepté dans l’univers … c’est un peu du n’importe quoi,

    • rastarapha

      Luke etait déjà une légende dès l’épisode 7…

      • Il était une légende, mais une légende qui commençait à faner à cause de son immense échec entre le VI et le VII. A la fin de cet épisode, il finit au firmament et rejoint les fantômes de la Force. Son échec est pratiquement effacé. Il aura réussi à faire un des plus beaux come-backs de l’histoire du cinéma (avec Rocky 😀 ). On ne peut pas terminer sa vie sur une meilleure note.

      • Il était une légende, mais une légende qui commençait à faner à cause de son immense échec entre le VI et le VII. A la fin de cet épisode, il finit au firmament et rejoint les fantômes de la Force. Son échec est pratiquement effacé. Il aura réussi à faire un des plus beaux come-backs de l’histoire du cinéma (avec Rocky 😀 ). On ne peut pas terminer sa vie sur une meilleure note.

        https://uploads.disquscdn.com/images/a2f67af8b91a441c211a9473d45bcf22354a1c052037d17a7d8a34953afea081.jpg

      • Red

        non, pas historiquement, son parcours est un échec, là, on acte la légende parce que lui s’accomplie… il ne faut pas que luke est jedi par défault, à la fin du 6 il n’est pas maitre, c’est vador qui en termine avec l’empereur, pas lui il est juste le déclencheur du retournement de Vador… le problème c’est que bcq ont la prélogie en t^te, alors que c’est la suite de la situation du six.

        • Red

          à la fin du six, on a un homme seul qui doit reconstruire, sans véritable enseignement et à peine Jedi … d’ou l’inévitable échec …

          • Roichris Roichris

            Explication foireuse, pour le moins foireuse. Pour ceux qui n’ont pas vu l’épisode 4 ( le premier sorti), Luke peut communiquer avec obi wan kenobi et plus tard avec yoda et probablement avec son père, d’ailleurs dans le retour du jedi, dans la scène de fin, on le voit clairement voir yoda, obi wan et son père…. Bref, le truc , il est tout seul pour former les jedis ne tient pas… La seule explication qui tienne, c’est que le film à été trop vite fait, sans bien réfléchir à la trame originelle qu’a écrite George Lucas. JJ Abrams veut juste détricoter ce qu’a fait George pour laisser « sa trace » sans avoir son talent d’où les incohérences… Il y a de bonnes idées de base mais mal exploitées et surtout, le lien avec les épisodes précédents est parfois plus que douteux, voir inexistant.

    • Roichris Roichris

      Ce que les fans  » les vrais » reprochent c’est avant tout de ne pas retrouver l’esprit de star wars. Ce qui à fait la légende de star wars ça n’est pas l’existence de la force. L’existence d’une force supérieure qui régit l’univers est un thème universel présent dans de nombreux films et bouquins autre que star wars. L’originalité de star wars se sont les jedis et les siths, des êtres capables de servir de la puissance de la force pour faire le bien ou le mal.
      Le problème de ce film, outre la platitude du scénario, c’est qu’il s’attache à détricoter tout de que George avait mis en place pour créer la légende des jedi et des siths.
      Les incohérences sont tellement présentes que c’en est fatigant d’essayer de trouver des explications foireuses pour raccrocher les wagons.
      Exemple, Luke skywalker est totalement dépressif, il c’est coupé de la force et il faut une apparition de yoda pour qu’il se rappelle qu’il est lui aussi un maître jedi.Pourquoi pas, là où il y a problème quand on commence à réfléchir, c’est qu’on se dit que l’incident de la perte de Kilo Ren qui a provoqué son état dépressif à eu lieu il y a plusieurs années, il n’as jamais pendant tout ce temps pensé a contacter yoda ? Ou a chercher la réponse auprès de maître du passés avec qui il peut certainement communiquer s’il est un maître capable de se battre juste avec sa projection mentale comme on nous le montre dans le final… bref ça colle pas.

      • Parce qu’il y a des « vrais » fans ? C’est un peu extrémiste comme argument.

        « Le problème de ce film, outre la platitude du scénario, c’est qu’il s’attache à détricoter tout de que George avait mis en place pour créer la légende des jedi et des siths. », ou plutôt à l’enrichir. On se dirige vers une nouvelle génération. Et le passé a clairement montré que les Jedi et les Sith tels qu’ils étaient ne sont pas viables.

        Pour ton exemple, il a pris le choix fort de se couper de la Force. Dès lors, est-il possible de communiquer avec les fantômes des la Force ? Je ne crois pas. Mais dans le cas contraire, qu’est-ce qui te dit que Yoda n’a pas essayé de lui parler ? Ou même Obi-Wan ? Luke a dû rester camper sur ses positions et ne pas les écouter (je ne l’ai pas l’impression qu’il le fasse beaucoup, c’est un gars borné quand même – cf. son oncle Owen, cf. Yoda dans L’Empire). Au bout d’un moment, ils ont dû laisser tomber.

        • Roichris Roichris

          Ouep c’est ce que je dis… des explications foireuses…

  • Vincent Barriera

    Bon alors, j’ai ENFIN vu Star Wars VIII. Et tout comme l’auteur de cette critique magnifique ci-dessus, je suis quelque peu désorienté. Mon ressenti correspond à celui d’un autre film d’une autre saga de cinéma (très)populaire depuis un bon moment (même si récente par rapport à SW). Mais avant ça, les points positifs et les points négatifs. J’ai lu la critique en haut et au moins deux autres (avec spoilers) pour me resituer un peu sur ce que je ressens par rapport au film.

    Points positifs :
    – Je n’en reviens pas de dire ça après le 7 mais le gros point fort du film est Kylo Ren. En un film, il a gagné plusieurs niveaux de charisme d’un coup. Son personnage évolue comme il faut, dans une certaine continuité de ce qu’il était certes mais avec une belle évolution. Plus sûr de lui même si toujours aussi émotionnellement instable. D’ailleurs, merci à Snoke de lui préciser que son casque est un peu inutile sur les bords. Le perso finit par avoir une place de choix, un charisme dingue et une complexité réelle tout en s’affirmant totalement et ça, c’est très bien. D’ailleurs, même si j’ai quand même quelques doutes sur son rôle de méchant ultime, il reste crédible. Donc j’ai hâte de voir ce que l’épisode IX nous réserve le concernant (ce qui n’était pas le cas pour lui). Bon par contre, il reste inférieur à Vador et Sidious niveau charisme.
    – Les Gardes de Snoke. Je m’attendais à avoir des brêles qui se seraient fait démonter en deux-trois coups. Au final, on a eu droit à des gardes bien vénères qui s’ils finissent par perdre ont manqué de gagner de peu, ont bien blessé leurs deux ennemis et finissent même par combattre à mains nues limites (mention spécial à celui qui désarme Ren en un coup). GROS GROS coup de coeur, d’ailleurs c’est même mon plus gros coup de coeur de tout le film (et je déconne pas).
    – La planète Crait avec un design très classe et qui sort de l’ordinaire. D’ailleurs je vois bien un temple antique dans les cavernes.
    – Rey qui est un personnage plein d’espoir mais crédible et qui ne verse pas dans le neu-neu stupide (la scène de fin du film). J’aime bien son côté maladroit aussi (tu m’étonnes que les Gardiennes la détestent, dès qu’elle fout un orteil hors du Faucon, elle pète un truc XD). Bon ça reste une Marry-Su mais c’est un bon personnage que je continuerai volontiers à suivre. Par ailleurs, je suis favorable à la révélation concernant ses parents même si j’ai quand même un doute sur la véracité de ces propos. Ca montre que la Force n’est pas l’apanage des Skywalker ou des Jedi comme le dit Luke et c’est tant mieux !
    – Une belle intro bien paniquée.
    – Les caméos de R2 (bien émouvant en retrouvant Luke) et surtout Yoda, qui pour le coup m’a bien fait rire. D’ailleurs, ça m’a fait du bien de retrouver sa sagesse légendaire et qui a montré qu’il y avait de belles opportunités pour les morts en tant que fantôme de Force ;). Petit plus, je suis aussi content qu’ils aient repris la marionnette du V.
    – Les Porgs, bien mignons il faut l’avouer et pas aussi présents que ce que j’ai pu craindre (même si ça faisait vraiment animatroniques à pas mal de moments).
    – Le Premier Ordre qui a gagné pas mal de points de compétence. En plus de savoir viser correctement, les Stormtroopers et autres savent improviser, établir de vraies stratégies et piloter efficacement et la fin, ils dominent réellement les Rebelles. Hux a lui tout seul représente cette évolution je trouve. Bien qu’il soit arrogant, il ne l’est pas assez pour être con et ça fait plaisir. D’ailleurs, le perso était plutôt fade dans le VII mais là, lui aussi gagne en charisme même s’il a un côté tête à claques et qu’il se fait humilier à plusieurs reprises. D’ailleurs, ça sent la mutinerie le concernant et j’ai limite envie qu’il réussisse ^^.
    – LE plan de tout le film et l’un des meilleurs de toute la saga, aka le passage en vitesse lumière le plus classe de tous les temps :D. D’ailleurs, toute la photographie et le design sont sublimes.
    – Le passe miroir avec Rey dans la caverne/dans le trou qui pour le coup m’a fait penser à Hellblade : Senua’s Sacrifice. Je m’attendais presque à voir Hela débarquer dans l’ombre. Bon pour le coup ça n’aurait eu rien à foutre là mais j’aurais bien flippé et ça aurait été classe X’D.
    – Les retrouvailles entre Luke et Leia, émouvantes même si plutôt courtes. D’ailleurs les deux persos sont très bien même si Luke est spéciale, je ne m’attendais vraiment pas à ça pour le coup et c’est très différent du Luke plein d’espoir que je connais donc je reste un peu dubitatif. Mais quand même c’était très intéressant.
    – Le petit message sur la traite des animaux, pas trop poussé mais présent donc bien utilisé, c’est-à-dire qui n’est pas enfoncé au marteau piqueur comme les films français le font avec le racisme, l’acceptation de l’autre, etc.
    – Les twist (sauf celui de DJ) parce que j’aime être surpris. Surtout le dernier, une fin immensément classe pour Luke et un petit troll de sa part avec la projection de Force. Après cette technique ne m’a pas tant étonné que ça, il y a eu d’autres trucs bien plus impressionnants dans l’univers SW (touss touss Nihilus touss Vitiate touss).
    – Scènes de combat spectaculaires et très bonnes surtout celle avec les Gardes.
    – Poe Dameron même s’il est un peu débile sur les bords des fois est très charismatique.
    – Le lien entre Kylo et Rey. J’ai beaucoup aimé l’idée qui permet vraiment une bonne relation entre les deux personnages, ennemis mais très similaires dans leur vie et leur histoire.
    – Le vaisseau de Snoke qui doit faire la taille d’un continent tellement il est gigantesque XD.

    Bon ben voilà, maintenant les points négatifs :
    – La musique, pas mémorable pour un sou. Elle fait le travail mais sans plus mais j’ai beaucoup aimé le petit passage quand Rey s’entraîne au bâton puis au sabre avec le rocher. Par contre, le passage avec la musique de Palpatine pour Snoke, vraiment bof pour le coup.
    – Rose est insipide et à part à deux trois moments du film avec quelques phrases bien placées, le personnage m’indiffère suprêmement. D’ailleurs, love interest numéro 6532586 spotted dès son apparition à l’écran.
    – Benicio Del Toro PUE la traîtrise à un million de km. Je sais qu’ils se trompent parce qu’ils sont pressés par le temps mais à part pour ouvrir un peu les yeux à Finn sur la réalité de la guerre, c’est complètement con de lui faire confiance.
    – Le caméo inutile et même pas vraiment fun de Maz Kanata (à part pour un détail très rapide : est-ce que son adversaire manie un bâton de Magnagard de Grievous ?!?).
    – Finn a perdu ma sympathie parce que là pour le coup, il est vraiment fade quand il n’est pas débile.
    – La sous-utilisation de Leia dans le film.
    – Holdo est terne au possible (sauf pendant sa dernière scène bien héroïque) et n’a rien de mémorable. Enfin, à part sortir tout droit de la ville d’Altissia dans FF XV.
    – L’humour. Autant y a pas mal de trucs vraiment drôles (Yoda, la maladresse de Rey ou BB-8 qui est complètement cheaté et énervé), autant l’humour est vraiment bancal des fois pour ne pas dire Disney et hors de propos. Le coup de Hux au début du film était plus embarrassant qu’autre chose. Par contre, le deuxième grand malaise du film vient pendant la scène de la branche avec Luke et Rey…gênant, vraiment -_-‘.
    – Parlons de Phasma. L’amiral Ozzel de SW Episode V était plus charismatique et utile. Voilà, on a parlé de Phasma.
    – LE gros moment de gêne de tout le film : la scène de Superman…euh Noctis Lucis Caelum en mode Arsenal Fantôme…euh Leia. RI-DI-CULE. Mais vraiment. Débile même. Surtout que, au vu des acteurs dans la vraie vie, pourquoi vous buttez pas la seule dont l’actrice est morte en vraie ?!?!? Timing ou pas, au final, c’est totalement incohérent. Alors quoi, pour le IX, Leia n’apparaît pas après avoir passé le flambeau à Poe et crève dans son coin pour un petit enterrement sans la voir ? Ok y a le numérique comme avec Tarkin mais quand même…Et puis surtout…cette scène bordel. Nan vraiment, ridicule au possible pour le coup. C’est mal amené, ça donne dans le mauvais nanar et c’est tellement suréaliste dans le mauvais sens du terme que c’en est pire que malaisant (sérieux, on était une cinquantaine dans la salle, on a tous rit de gêne). Et puis surtout, s’il y avait bien UN moment où il fallait tuer Leia, c’était LA !
    – De la même manière que les membres du Premier Ordre ont gagné des points de compétence avec une situation inverse à celle de la TO, les Rebelles sont devenus des imbéciles complets. Holdo pour cacher son plan sans raison, Finn et Rose pour se fier à un mec dont ils se méfient clairement et qui encore une fois transpire la trahison, Poe pour jouer les têtes brûlées et refuser de faire confiance à des supérieurs expérimentés (ce qui le fait retarder le plan de Holdo et coûte ses bombardiers à la Résistance au début du film) et encore Finn pour le coup contre le canon. Et non, pour moi le côté panique générale ne justifie pas la connerie des persos même s’ils se rattrapent généralement vers la fin du film.
    – La partie à Canto Bight est sympa mais peu passionnante ou vraiment utile.
    – Pas d’évolution pour certains personnages (Finn en tête de liste).
    – Le côté remake. Autant les similitudes sont réduites et bien amenées, autant elles sont beaucoup trop évidentes pour être ignorées et ceux dès le début du générique.
    – L’impression de ne pas être dans un SW. Sérieux, j’ai eu ce sentiment à pas mal de reprises pendant le film, c’était vraiment bizarre pour le coup.

    Points indécis :
    – Luke Skywalker. A la fois positif et très indécis. Comme je l’ai dit, ça fait très bizarre de le voir comme ça, lui qui a toujours gardé l’espoir de sauver Anakin et de faire disparaître le monstre qu’était Dark Vador et qui a réussi. Du coup, ça fait bizarre de le voir s’enterrer au fin fond de la galaxie après son échec (certes assez important mais pas autant que celui d’Obi-Wan même si similaire). Après, ça entre en continuité avec Yoda et Obi et leur propre histoire. D’autant que l’écriture du personnage est un peu…bancale à certains moments. Après, Mark Hamill est absolument excellent (je l’ai vu en VOSTFR), Luke est puissant, magnétique, plus qu’impressionnant mais le fait que le changement du perso est un peu brutal. Même si ça rentre dans le thème du film. Par contre j’avais vraiment l’impression d’entendre le Joker par moments et c’était vraiment bizarre. Heureusement qu’il ne riait pas ^^.
    – Snoke, deuxième gros choc du film à tel point que j’en suis sorti et que j’ai à peine pu me concentrer sur ce que je voyais à l’écran dans les minutes qui ont suivi. Perso, je ne sais pas quoi penser. D’un côté, l’idée est très culottée et permet à KR de prendre encore plus d’ampleur pour la suite du film. De l’autre côté…syndrome Mandarin mais en moins violent. En tout cas, Snoke est démesurément puissant dans la force (pour le coup de Force contre le général Hux, ils étaient carrément dans des systèmes solaires différents 00), face à une Rey qui n’est rien (sérieux il parle et ça la force à être attirée vers lui putain XD) et ça rend le personnage très classe. D’autant que pour le coup, la révélation concernant le lien de Force m’a vraiment plu. Bordel, s’il est capable de faire ça, tu m’étonnes qu’il peut projeter quelqu’un en levant un doigt X’D. J’avais peur de son apparence numérique et de sa vieille robe dorée de mac (sachant qu’en plus il est inspiré du créateur de Playboy…) mais au final ça rend bien. Simple, efficace, surpuissant…puis mort de merde. Un gâchis je trouve. Enfin gâchis…entre le fameux concept art de cet espace commentaire, le mystérieux point noir du soleil d’Ach-To à la fin du film ou encore tous les liens avec un certain Seigneur Sith qui avait le don de la vie (simple info : le lien de Force tel que celui-ci n’a été appliqué que par un Sith dans tout SW…Dark Plagueis), associés à toutes les déclarations qui ont été faites sur le perso et autre, ça ne m’étonnerais pas forcément qu’on le revoit dans le IX. Et puis surtout, ce serait un tournant parfait pour Disney. LE méchant de SW capable de défier la mort elle-même qui devra être vaincu par des fantômes de Force (pour le coup allez-y pour le fan-service) et qui aura manipulé tout le monde depuis le début (c’est confirmé dans le canon qu’il est plus vieux que Palpatine et qu’il a assisté à la montée et la chute de l’Empire mais aussi de la République avant). En tout cas, je croise les doigts pour ça et s’il est vraiment et définitivement mort, au moins il aura vraiment été charismatique.
    – La fin du film avec les enfants. D’un côté c’est raccord avec le film et ça permet de montrer encore une fois que la Force est vraiment universelle. De l’autre, c’est mal amené (le coup du balais sérieux…).

    Caprice de fanboy : Le sabre laser d’Anakin. Je sais que ça rentre dans la thématique du film, d’autant que ce sabre est un pur symbole de toute la saga mais…POURQUOI BORDEL DE MERDE ?!?!

    J’ai dit en début de critique que je comparais SW VIII à un autre film d’une franchise célèbre et récente. Le film en question est Iron Man 3. The Last Jedi me laisse la même sensation partagée. D’un côté, le film a des éléments très positifs, vraiment géniaux et enthousiasmant, tranche avec ses prédécesseurs (pour le meilleur et pour le pire) et s’offre une identité propre même dans une grande saga. De l’autre côté, j’ai failli m’arracher les cheveux à deux-trois reprises (le malaise ultime de Leia…je pensais pas que je regretterais les blagues de Jar-Jar et les scènes d’amour entre Anakin et Padmé dans le 2 un jour).
    Alors c’est loin d’être le pire SW, loin de là, et oui il est meilleur que le 7 (ne serait-ce que pour Kylo Ren et son évolution fantastique). Mais pour le coup, il ne fait pas non plus partie des meilleurs. Déso pas déso mais ce n’est pas mon SW préféré, il reste loin derrière Rogue One, La Revanche des Sith et L’Empire Contre-Attaque. C’est un très bon film de divertissement, il est très recherché mais un film SW seulement bon. 14/20 me concernant

    • Joli commentaire. Par contre, tu dis que tu n’as pas eu l’impression d’être devant un film Star Wars. Qu’est-ce que tu veux dire par là ?

      Concernant la scène de Superman, visiblement, beaucoup ont été gênés par la scène, mais je ne vois vraiment pas en quoi ? Dans l’espace, il suffit d’une simple poussée pour se mouvoir. D’autant plus qu’elle le fait en ligne droite. C’est à la portée de tous ceux qui ont un maîtrise, même légère, de la Force.
      Après, vu que l’actrice est morte en vraie, se pose deux questions. Court-circuiter toutes les scènes ultérieures de Carrie Fisher, juste pour la faire mourir rapidement, ou lui rendre un véritable hommage en conservant toutes les scènes qui ont été filmées ? Je suis largement pour la deuxième option. D’autant plus qu’elle permet la sublime réunion entre Luke et Leia (ça m’aurait bien fait chier de ne pas y avoir droit). Je pense que pour le IX, on aura une petite scène enterrement à la manière de celle de Peggy dans Civil War. Simple, efficace et émouvante. En l’état, je suis heureux de son sort, ça m’a permis de retrouver la princesse de mon enfance pour de bons moments (notamment avec Ren, Poe et Holdo) et la voir ENFIN utiliser la Force dans un film en dehors de sa séquence dans L’Empire contre-attaque.

      Pour les Rebelles, on ne peut pas dire qu’ils soient devenus des imbéciles. Simplement qu’ils sont complètement dépassés par la situation. Holdo avait bien raison de cacher son plan car quand Poe le découvre, il fait sa mutinerie. S’il l’avait découvert plus tôt, il aurait eu plus de temps et aurait été encore plus loin. D’autant plus, que comme tu le soulignes, le plan de Holdo est bancal (il faut rappeler que sans l’intervention de Luke, c’était la fin de la Rébellion). Pour Finn et Rose, je trouve ça amusant, car ce sont justement des amateurs. Contrairement à toi, j’ai bien aimé ce côté « on accumule les boulettes » dans Les Derniers Jedi, ça lui donne un côté stressé et réaliste. Bref, un film de guerre.

      • Vincent Barriera

        Merci pour ce compliment ^^. Ben c’est une impression, je ne saurais pas dire. C’est surtout venu pendant la séquence su Canto Bright. J’arrivais pas à situer ça dans l’univers SW.

        Honnêtement, le fait qu’il lui soit possible de faire ça n’est pas le problème. C’est comme la projection de Luke à la fin du film, le fait que de tels pouvoirs existent ne me dérangent pas sachant que dans l’UE ce sont limites des capacités de base surtout pour les persos les plus cheatés comme Revan, Vitiate et Nihilus. C’est plutôt l’exécution de la scène qui est à un niveau malaisant en fait. La façon dont c’est filmé, la façon dont Leia bouge…et un autre truc, c’est que même si on suppose que Luke lui a appris à maîtriser la Force, ce n’est même pas introduit par une ligne de dialogue. On peut supposer mais il aurait fallu l’introduire au moins en une phrase. Là ça sort de nul part et c’est tellement mal exécuté que c’était gênant. J’étais avec des potes, ils étaient morts de rire tellement c’était mal foutu tandis que moi je restais totalement bloqué. D’ailleurs y a un mec qui est parti de la salle à ce moment-là et le reste de la salle a bien rigolé…Et pour le pouvoir en soi ça ne se limite pas seulement à une poussée de Force, ça n’annule pas le manque d’air dans l’espace.

        Pour le coup, l’idée de l’enterrement est plutôt bonne. Et surtout, c’est probablement la seule solution vraiment valable. Pour les retrouvailles entre Luke et Leia, c’était assez émouvant et j’ai bien aimé voir les Rebelles être absolument estomaqués devant Luke. Comme la légende qu’il est devenu. J’ai beaucoup aimé cette aspect divinisé du personnage. D’ailleurs, techniquement Kylo avait bien raison de péter un câble et de faire feu au maximum sur Luke même s’il n’était pas réel. Il sait à quel point il est dangereux. Sachant qu’il est moins puissant que ne l’était son père…. Même après s’être retiré de la galaxie pour retrouver les racines de l’Ordre. Par contre, va falloir m’expliquer pourquoi tout les mondes liés aux Jedi sont infectés par le Côté Obscur, ça fait quand même 2 là (d’après le roman Tarkin qui est canon, le Temple Jedi de Coruscant a été construit sur les ruines d’un ancien Temple Sith pour tenter de contenir le Côté Obscur. Sauf que le pouvoir du Temple a longuement affaibli les Jedi au fil du temps. Bravo les mecs, très intelligent). Nan parce que là, c’est carrément une manifestation physique pure du Côté Obscur et y a que Nihilus capable de faire un truc pareil. Ou alors, Rey a temporaiement pénétré dans un niveau de Hellblade et c’était Hela XD.
        Rose était sympa de temps en temps mais dès son apparition, c’était vraiment Love interest n°5530 dès sa première apparition. Surtout que ça sort presque de nul part vu que jusqu’à là, on avait plus une relation d’amitié. Encore une fois, ils ont beau être des amateurs, ça n’excuse en rien le problème avec DJ qui transpire la trahison et la saloperie, sans parler de son discours sur la vente d’armes qui souligne un peu plus son cynisme. Du coup, ils m’ont vraiment agacé l’un comme l’autre. Surtout Finn qui n’a aucune évolution si ce n’est le côté tête brûlée à la fin qui ne lui correspond pas (même si j’avoue que ça aurait été beaucoup plus couillu de le tuer).

        « Holdo avait bien raison de cacher son plan car quand Poe le découvre, il fait sa mutinerie. S’il l’avait découvert plus tôt, il aurait eu plus de temps et aurait été encore plus loin. D’autant plus, que comme tu le soulignes, le plan de Holdo est bancal (il faut rappeler que sans l’intervention de Luke, c’était la fin de la Rébellion) »
        Apparition de Luke ou non, c’est stupide de ne pas dévoiler son plan pour moi. Elle n’avait qu’à lui dire que c’était ce que voulait Leia et que c’était pour sauver la Rébellion qui de toute façon allait se faire démonter par Snoke (enfin surtout son vaisseau). Après ton point de vue correspond effectivement au film mais j’arrive pas à m’ôter la côté connerie des persos. Mais j’avoue aimer le côté dépassé des Rebelles dans le film.

        En tout cas, le meilleure scène du film restera contre le combat contre les Gardes Prétoriens.

        • Ah, ah, je le savais ! Canto Bright. C’était assez rafraichissant pour un Star Wars. On se croirait devant un James Bond. Pour le coup, j’ai trouvé ça assez cool, car ça changeait un peu.

          Pour Leia, dans ma salle, ça a eu l’effet inverse. Un silence de mort. Après, j’ai pas regardé les tronches, j’étais tellement pris dedans. J’ai trouvé ça fort, cet instinct du survivant chez un mec de la Force. Après, je ne sais pas comme tu aurais voulu que ce soit autrement.

          « ça n’annule pas le manque d’air dans l’espace. », c’est à dire ?

          Pour le côté Obscur, je vois vraiment ça comme la représentation parfaire du « le côté Lumineux ne peut vivre sans le côté Obscur » et vice-versa.

          « on avait plus une relation d’amitié », je ne trouvais pas. Je sentais vraiment un truc entre les deux. Avoue plutôt que c’est parce que tu voulais que Finn finisse avec Rey XD XD

          « Elle n’avait qu’à lui dire que c’était ce que voulait Leia », comment elle aurait pu. Leia était dans le coma ? Ce n’est seulement à son réveil que cette dernière précise à Poe qu’elle était d’accord avec le plan d’Holdo qui a été pris APRÈS que Leia tombe dans le coma.
          Et même si Poe avait été au courant du plan, je suis sûr qu’il n’en aurait pas démordu. Il aurait mis plus de moyens pour épauler Finn et Rose.

          • Vincent Barriera

            Pour le coup, il y avait bien une petite ambiance JB et c’était plutôt sympa (bien qu’inutile). Et encore une fois, le message sur les riches et le traitement des animaux est bien amené et surtout pas trop lourd comme le font les films qui présentent un message actuellement (en tout cas beaucoup, ce que je ne supporte pas). Après le petit passage vegan avec Chewie et le Porg, ça j’en ai rien eu à cirer vu que je suis pas vegan et je ne le serai jamais (oui je suis un monstre meurtrier qui mange des animaux etc…).

            Le fait de voir Leia faire ça aurait dû être impressionnant…mais la façon dont c’était amené…Une des mauvaises surprises du film pour moi. Limite ridicule encore une fois.
            Pour la respiration, Leia aurait dû mourir instantanément par manque d’air. Ce qu’elle a fait c’est simplement agripper la carcasse du vaisseau pour s’y tirer, à aucun moment on ne voit de bulle protectrice ou autre. Il aurait fallu montrer un champ de force autour d’elle.

            C’est toujours ça le principe en fait. Pour reprendre un jeu avec Disney, dans Kingdom Hearts BBS, Maléfique le dit « Tant qu’il y aura de la Lumière, il y aura des Ténèbres. » D’ailleurs, la Prophétie a bien dit que les Sith seraient détruit mais pas l’obscurité. Au final, la grotte a fait la même chose à Rey qu’à Luke : le Côté Obscur lui a montré sa plus grande peur, le fait de n’être rien et de se retrouver face à elle-même. Aucune aide, aucun parent, aucun ami, aucun mentor, seule. Après encore une fois, la séquence faisait vraiment psychédélique voir Hellblade (j’insiste mais c’est vraiment l’impression que ça m’a fait, c’est dingue). Mais c’est clairement l’un des meilleurs passages du film pour moi.

            « Avoue plutôt que c’est parce que tu voulais que Finn finisse avec Rey XD XD »
            Arrête, Rey est pour Kylo, c’est évident non ? X’D. Honnêtement je m’en fous un peu, c’est rare que j’aime les histoires d’amour dans les films ^^. Après, l’un des rares trucs que j’ai aimé chez Rose, c’est le message qu’elle porte : on peut vaincre nos ennemis en sauvant ceux qu’on aime plutôt qu’en les détruisant. Ce qu’avait fait Luke avec Anakin en le sauvant de Vador d’ailleurs (ouais je fais une grosse différence entre les deux).

            « Ce n’est seulement à son réveil que cette dernière précise à Poe qu’elle était d’accord avec le plan d’Holdo qui a été pris APRÈS que Leia tombe dans le coma. »
            Au vu de ce que je comprends du film, Leia était au moins au courant de ce que Holdo pourrait faire et comment elle pourrait réagir, ne serait-ce que parce qu’elles se connaissent depuis très longtemps. Vu la manière dont elle réagit, elle devait s’attendre à une telle tactique de sa part. Après, je pense effectivement que ça n’aurait pas fait changer Poe d’avis mais là encore c’est un côté un peu top tête brûlée, un peu arrogant et con du personnage.

          • « Pour la respiration, Leia aurait dû mourir instantanément par manque d’air. », comment ça ? Elle peut retenir sa respiration pendant une minute, non ? En l’état, ça sonne comme une personne au bord de la noyade qui, dans un ultime sursaut, puise dans ses dernière forces pour se sauver.

          • Vincent Barriera

            Mmh mouais pas faux. N’empêche que dans l’exécution, la scène prend un air trop surréaliste (pas le fait qu’elle puisse faire ça ou que ce soit possible, la scène en elle-même).

    • Roichris Roichris

      Kylo ren du charisme ? C’est une blague ! Rey à du charisme, ça n’a rien à voir !

      • Vincent Barriera

        Ben perso, son développement dans le film m’a vraiment plu et oui je le dis, il a vraiment gagné beaucoup de charisme. Et c’était vraiment pas gagné vu ce que je pensais de lui dans le VII. Bon par contre, il reste immensément inférieur en classe/charisme/présence/puissance à Vador ou à Sidious, y a pas photo. Le regret que j’ai par rapport à lui et Rey c’est qu’il n’y a pas de duel au sabre laser dans ce film, juste la scène avec les Gardes Prétoriens (qui est de loin ma scène préféré de tout le film, encore une fois je m’attendais à des brêles qui se feraient démolir en deux coups, je me retrouve avec des gardes vénères qui désarment Kylo à mains nues, qui prennent le temps de réfléchir, de se poser et qui n’attaquent pas bêtement…en plus d’être excessivement classes).

        • Roichris Roichris

          C’est vrai que les gardes sont classes. Mais c’est quand même dommage que ce soit les personnages secondaires qui retiennent notre attention. Je t’accorde que Kilo Ren progresse entre le VII et le VIII mais comme tu le dis, il est à des années lumières d’un dark Vador ou Sidious. Peut être que s’il avait gardé son masque sans qu’on ne voit jamais qui c’était et que les scènes de colères absurdes où il casse tout avait été supprimées, j’aurais pu y croire, mais là ça ne passe pas…

          • Vincent Barriera

            Pour le coup, c’est un peu dommage par rapport à Rey et Kylo mais comme c’est mon méga coup de coeur du film et de la nouvealle trilogie en général (enfin sur deux films quoi), j’accorde au moins cette scène excellente au film !

            https://uploads.disquscdn.com/images/7e1ca8b34ff2b8dbd12ff1fd83738c0f73d040fd7654dda70387dd78ba5c44c6.jpg

            Paradoxalement, j’ai aimé le fait qu’il ne porte plus le masque, ça allait avec ce que le personnage était devenu dans le film. Ok il était classe mais comme le souligne Snoke, ça ne servait à rien. Vador en avait vraiment besoin lui (sachant que ça ne suffisait pas et qu’à côté, il devait aussi faire des passages dans son anti-chambre). Pour KR, il se cachait et essayait d’imiter son grand-père alors qu’il est et restera beaucoup plus faible que Vador (sachant qu’en plus Vador a perdu une grande partie de sa puissance sur Mustafar ais est resté immensément destructeur).
            Concernant les crises de colère, ça fait vraiment gamin immature pour le coup je suis d’accord. Après ça permet de le différencier de Vador ; quand lui est incapable de se contrôler et éclate d’un coup comme un gros malade, Vador était bien calme et ultra menaçant par sa simple présence sans même avoir besoin de hausser le ton. Et ça sert à souligner le conflit du personnage et sa nature effectivement gamine. Mais on est bien d’accord sur le fait que Vador et Sidious restent largement en tête des sondages et que Kylo ne les atteindra probablement jamais. Et encore une fois, les crises de colère sont un peu ridicules oui. Comme le fait de se faire battre par Rey alors qu’elle a touché un sabre laser pour la première fois quelques heures auparavant. Au moins Luke avait un peu d’entraînement (et encore, il s’est pris la branlée du siècle sachant que Vador n’était même pas au max de ses capacités et se retenait).

          • Roichris Roichris

            Je partage… espérons que dans le prochain épisode, Kylo Ren prendra une dimension de vrai méchant… je vais rester optimiste.

          • Vincent Barriera

            C’est le seul vrai problème pour moi, j’avoue que je ne le vois pas en grand méchant final. Ce sera différent du gros dur vraiment maléfique mais pour le coup, j’espère qu’il deviendra effectivement assez menaçant. A moins bien sûr que Snoke revienne d’une manière ou d’une autre.

          • Roichris Roichris

            Ce qui manque a Kylo Ren, c’est la marque du coté obscur. Je me souviens encore des yeux d’Anakin quand il a basculé. On sentait la souffrance mêlé à la jouissance que provoque le coté obscur. C’est aspect là n’apparait pas chez Ren, du coup il n’est pas vraiment crédible.

          • Je vais participer à cette conversation intéressante pour donner mon avis.

            Kylo Ren a moins de classe de Dark Vador et l’Empereur tout simplement parce qu’il n’est pas encore complètement Sith. Tout comme Rey n’est pas encore une Jedi. Il n’a pas encore accédé à tout son potentiel.

            Ce qu’on voit à l’écran, c’est un jeune homme torturé prendre la voie du Côté Obscur. Il grandit à chaque film. Ses crises peuvent paraître ridicules, mais elles sont symptomatiques de l’état d’esprit du personnage. Il est complètement déchiré et ne peut s’exprimer autrement que par des accès de rage. On retrouve ces éléments chez les personnes qui souffrent d’un grand mal. Elles tentent de matérialiser cette douleur en s’auto-mutilant ou en infligeant de la douleur à autrui. J’adore vraiment ce trait, car je le trouve réaliste.

            On le retrouve d’ailleurs durant le combat final du VII où non seulement il est blessé mais en plus, son esprit est perturbé par le meurtre de son père. Ce qui explique sa défaite.

            Comme Vincent, j’ai beaucoup aimé le fait qu’il se débarrasse de son masque dans le VIII. Cela prouve que le personnage gagne en maturité et se débarrasse des éléments enfantins. Le Sith en lui grandit.

            Pour Anakin, la progression vers le Côté Obscur a lieu en dehors des films. Pour Dark Vador, il est un méchant confirmé quand on le découvre (grand bond entre l’épisode III et IV). Tout comme l’Empereur. Ainsi, Kylo Ren est une nouveauté et pas grand-monde le souligne, je trouve.

            Concernant Vador, j’ai toujours eu du mal à le voir comme extrêmement puissant, car son armure l’immobilise complètement. Ça fait partie du folklore donc on ferme les yeux dessus. Mais quand tu regardes les combats, tu vois bien que Vador galère un max (normal, le cascadeur sous l’armure ne voyait rien avec le casque et se battait presque à l’aveugle) quand il combat Luke.
            Vincent dit aussi que Vador se retient, mais Luke aussi se retient. Il ne veut pas battre son père, mais le faire revenir. D’ailleurs, quand Luke pète un plomb, il bat son père.
            Du côté d’Anakin, il aura aussi perdu contre Obi-Wan. Tout comme l’Empereur a perdu contre Yoda. En bref, les Sith, ça ne gagne pas beaucoup 😛

          • Roichris Roichris

            Mon cher Marvelll,
            décidément j’ai du mal à partager ton point de vue mais c’est ce qui fait l’intérêt du débat. Anakin ne bascule pas du coté obscur hors caméra, on voit nettement sa progression vers le coté obscur,d’abord par sa sensibilité aux discours de Palpatine puis le véritable déclencheur est le massacre des hommes des sables après que sa mère soit morte dans ses bras. Pour Kylo Ren on comprend rapidement qu’il est encore en plein doute mais après avoir fait le choix de tuer son père, il ne devrait plus. Je comprend tout a fait ce que le scénariste tente de faire, je trouve cependant qu’il le fait mal. Je m’explique : Kylo Ren, tue son père pourquoi ? juste parce qu’il veux basculer du coté obscur ? ça ne tiens pas. Il faut un peu plus d’explications pour être crédible. S’il en veut à son père, pourquoi pas, mais pourquoi ? on ne le sait pas… c’est là que je trouve qu’il manque quelque chose pour croire à cette histoire.Imiter son grand père ? Mais s’il connait l’histoire de son grand père et, en étant le fils de Solo et Leia, il sait forcement que son grand père a fini par renoncer au coté obscur, je dirais même plus, il sait aussi pourquoi il y a succombé.
            Pour moi, l’histoire de Kylo n’est pas suffisamment claire, oblige à faire des raccourcis vaseux, je trouve ça dommage… l’idée de faire un méchant du fils de han et Leia est bonne à la base, mais demandait plus de développement pour en faire un vrai méchant.
            Anakin a mis près de 3 épisodes pour devenir méchant. George savait qu’un bonne histoire ne peut être racontée trop vite. C’est ce que je reproche à ces deux nouveaux épisodes, on a l’impression qu’ils sont pensés épisode par épisode alors que Star wars mérite, un fil narrateur sophistiqué.

          • Vincent Barriera

            Aller Marvelll, vient nous rejoindre ! 🙂

            Pour le coup oui, Kylo n’a pas fini son parcours. Il souffre trop et n’a pas assez évolué. Il reste coincé entre la lumière et les Ténèbres et même s’il essaie de s’affirmer, il lui reste trop de chemin à faire. Comme le dit Luke, l’ombre de Vador continuera de planer sur lui jusqu’à la fin de sa vie. Et pour le coup, ses réactions sont réalistes oui mais par certains côtés, ça le rend moins menaçant. Par contre, il ne deviendra jamais un Sith d’autant que techniquement, les Sith sont finis depuis Vador et Sidious. Vador n’aurait jamais tué un membre de sa famille comme Kylo mais il reste bien pire pour tout ce qu’il a fait avant l’armure (le massacre des jeunes Jedi en tête) et pour le fait que lui jouissait clairement de ce pouvoir même s’il en souffrait. Et Kylo lui n’en jouit pas vraiment.

            L’évolution se voit dans les films I, II et III mais c’est vrai que la transition est brutale. Il faut voir qu’à la fin du 3, il ne lui reste plus que Palpatine. Il a tué sa femme, trahi et massacré quasiment à lui seul son Ordre (et c’était pas fini) et a été aux trois quarts tué et immolé par son ancien maître et ami. Il ne lui restait que l’Empire et son pouvoir. L’évolution reste progressive dans les films mais oui, le passage entre le Vador du III et celui de ANH est peu exploré.
            Pour Palpatine, il n’y avait pas vraiment besoin de background particulier en fait. L’Empereur est plus un symbole et une incarnation du Mal faite chair qu’un individu particulier. Le Livre Plagueis offrait une histoire géniale mais même sans elle, Sidious reste le Mal à l’état pur. Comme Maléfique dans Disney ou le Joker dans DC.
            Le reproche à faire à Kylo, c’est qui’l doute un peu trop et qu’il faudrait qu’il soit plus sombre et immergé dans le Mal que troublé. Mais après encore une fois, il reste génial dans ce film.

            Une chose à savoir concernant l’armure (dans l’UE comme dans le canon), c’est qu’elle est volontairement mal construite. En fait Palpatine aurait carrément pu offrir un nouveau corps à Vador mais l’armure est plus une forme de punition et en cela, elle est très mal foutue. Genre des griffes au niveau des pieds par exemple. C’est un châtiment infligé à Vador pour son échec sur Mustafar. Et au fil du temps, c’est devenu un châtiment auto-infligé. Il aurait pu changer son armure quand il le voulait mais il préfère garder celle-là à la fois en punition pour ce qu’il a fait mais aussi parce que sa douleur est la source de son pouvoir. En fait, Vador se hait à un point tel qu’il peut facilement transformer cette haine en énergie pure (canon). Plus que le CO lui-même, c’est sa propre haine qui est la source de son pouvoir. Concernant sa puissance, elle a été drastiquement diminuée ça oui (en même temps…) et il a eu beaucoup de mal à retrouver un niveau certain de pouvoir. Mais il a vite repris le dessus et de loin. Vador reste extrêmement puissant même pour un Sith (ne serait-ce que pour le fait de puiser sa haine dans le fait qu’il se déteste plus que tout ce qu’aucun autre Sith n’a éprouvé). Contre un Kit Fisto ou un Dark Maul au sommet, il aurait gagné et de loin. Après c’est normal qu’il galère, il a sacrifié la mobilité à la puissance et est allé jusqu’à changer de style de combat au sabre laser (au point d’inventer son propre style ce qui est encore canon). Face à Luke sur Bespin, il se retient clairement tandis que Luke donne tout ce qu’il a. Tu le vois dans la dernière partie du combat, Vador se lâche un peu et Luke est immédiatement submergé (bon ok il était un peu épuisé à ce moment-là), le coup à l’épaule était plus du hasard qu’autre chose. Même avec ces blessures, Vador reste excessivement puissant. Sa défaite dans le VI est dûe en partie au fait que son esprit était très troublé et qu’Anakin gagnait du terrain sur Vador (au final, Vador meurt au moment où Luke se fait électrocuter). Donc ouais, Luke gagne de la même manière que son père mais finalement Vador ne voulait pas vraiment le tuer et cherchait plus un moyen de s’en sortir avec Luke. Et Luke avait grandement gagné en puissance mais Vador est naturellement extrêmement puissance malgér son handicap.

            Les défaite dont tu parles sont souvent hasardeuses. Palpatine a gagné contre Yoda au Sénat, Yoda a juste balancé une dernière charge d’ailleurs si tu regardes le duel, Yoda sait que le seul moyen de vaincre Sidious c’est au sabre et il a beaucoup de mal à lutter contre les éclairs de Sidious. Ils étaient à peu près au même niveau en termes de puissance pure mais Yoda était effectivement affaibli par l’Ordre 66 et la mort de tous ses alliés Jedi. Match nul pour ces deux-là. Pour Anakin, il a pêché par arrogance. Il s’est cru invincible (ce qu’il aurait peut-être fini par devenir) et en a payé le prix (comme Snoke et Palpatine en fait). Donc je pense qu’il aurait pu gagner. Obi-Wan l’a vaincu en stratège.

          • Vincent Barriera

            Tu viens de résumer ce que je pensais du personnage et du CO. Quoiqu’en dise, le Mal apporte une forme de jouissance pure et d’avidité du pouvoir. Comme tu le dis, on voit qu’Anakin aime ce pouvoir, il peut enfin se libérer et de libérer son potentiel. C’est le principe des forces du Mal dans la fiction en général d’ailleurs : il t’offre le pouvoir dont tu rêves mais tu dois payer l’addition. En tant que Vador, il a passé son existence à souffrir mais il en retire une puissance dont il jouit malgré tout.
            Pour Kylo effectivement, il ne fait que souffrir même s’il commence à saisir les opportunités que lui offre le Côté Obscur. Il reste dans l’ombre de Luke dont il a peur, il reste dans l’ombre des ses parents et surtout il reste dans celle de son grand-père (comme la majeure partie de la galaxie). Donc j’ai effectivement du mal à le voir en gros boss de fin même s’il est possible qu’il acquiert cette détermination dans le dernier film.

  • Girjul34

    ça y est j’ai vu le film le 29 décembre en 3D IMAX pas trop de jaillissements mais bon on commence à en avoir l’habitude, le son nikel comme d’hab. dès le début du célèbre générique on est dedans 🙂
    Que dire de cet épisode? franchement j’ai beaucoup aimé hâte de le revoir en bluray
    Quand je lis les différents points négatifs je ne vois pas pas ce qu’il y a de différent avec les star wars précédents c’est de la fiction le passage dans l’hyperespace notamment personne ne l’a encore testé en vrai donc…. tous ceux qui essayent de rationaliser tout ça perdent du temps, les gens qui aiment star wars trouveront toujours une réponse tirée de leur imagination car c’est ça star wars c’est de faire travailler notre imaginaire nous faire rêver. Après le film n’est pas parfait c’est impossible aucun star wars n’est parfait mais on aime parce qu’il y a de l’action, des planètes paysages des races inconnus etc… pour cet épisode et depuis la reprise de la franchise je trouve que disney ne se fout pas des gens (il y a du taf quand même!) j’en ai pour mon argent quand je vais au ciné
    Après je ne suis pas fan aveugle, et je me pose notamment la question du traitement de Leia pour la suite car je m’attendais clairement à ce qu’elle y passe dans cet épisode. Pour Luke je ne me fais pas de soucis…. l’humour était sympas… la part belle est donnée aux perso féminins c’est clair les hommes passent clairement pour des neuneus belliqueux mais bon…. un peu déçu par le traitement de snoke aussi on ne sait pas d’ou il vient c’est un peu dommage j’espère qu’il n’est pas vraiment mort vu ce qu’a été capable de faire luke à la fin et l’apparition de yoda…qui sait peut être des scènes supplémentaires dans le bluray…
    J’ai aimé le fait que les jeunes soient fougueux et ne réfléchissent pas trop heureusement qu’ils sont encadrés par les anciens
    Le passage sur la planète las vegas aura permis de faire entrer DJ dans l’histoire et son comportement fera mûrir Finn (les bons-les méchants, tout n’est pas si simple dans la vie)
    Concernant le sacrifice de holdo tant mieux car j’ai eu un délit de faciès de suite quand je l’ai vu! désolé lol
    Je pense que le prochain épisode sera la recherche de nouveaux alliés aux quatre coins de la galaxie car on voit qu’ils appellent des rebelles à la rescousse mais personne ne répond par peur donc à moins qu’ils veuillent renverser le nouvel ordre avec les personnes qui restent il faudra rassembler tous les rebelles, et trouver de nouvelles recrues (cf. le gamin avec son balais) bon ça rappelle un peu quelquechose mais la vie n’est-elle pas un éternel recommencement?
    Cela promet pour la suite, rien n’est figé tout est ouvert! on en parle au moins!

    • J’aurais tellement aimé le voir en IMAX 3D, il doit être encore plus impressionnant dans ce format vu le nombre de plans soignés.

  • Prière de ne pas déformer la réalité comme le font certains 🙂 Mark Hamill a dit qu’il avait été très surpris et n’était pas d’accord avec ce que Rian Johnson voulait faire de son personnage au premier abord. Seulement, il a changé d’avis depuis. C’est exactement un peu le ressenti qu’on a un peu tous. Le Luke de Derniers Jedi est totalement surprenant, mais final demeure très réussi. De plus, c’était logique d’avoir un Luke comme ça, surtout si on se réfère au Réveil de la Force. Moi, j’avais peur d’avoir un Yoda 2.0 et je suis content de ne pas l’avoir eu.

    Quand à la Force, elle permet certes de grande chose. Mais un homme seul reste un homme seul. Ce que Luke accomplit dans la trilogie originelle, il est loin de le faire seul. Obi-Wan, Yoda, Han Solo, Leia, les droides et tous les Rebelles l’ont aidé.

    « Yoda qui vient répéter la scène du manque de foi de Luke dans la force ! Luke est devenu un maître Jedi, mais il n’a rien appris ? », on peut savoir beaucoup de choses, mais ne plus avoir la foi.

    « J’avais un gros espoir avec Snoke qui m’apparaissait digne de l’empereur Dark Sidious, las il se fait tuer d’une façon tellement ridicule que j’ai eu envie de quitter la salle ! », j’ai eu l’effet inverse. Un tel destin surprenant prouve que Les Derniers Jedi a encore plein de surprise sous la main. Surtout j’adore Kylo Ren, je l’aime vraiment beaucoup.

    Sinon, tu es un peu paradoxal dans tes propos. Tu t’attendais à un remake avec les mêmes ficelles (cf. les origines de Rey) que l’ancienne trilogie et, paradoxalement, tu fais la critique de ce côté remake « Comme pour le retour de la force qui est un vrai scandale tant le manque d’imagination fait peine à voir » et « une pâle copie de l’attaque sur Hoth dans l’empire contre attaque ». Ce dernier point est d’ailleurs d’une mauvaise foi absolue. Ce qui se passe sur Hoth n’a rien à voir avec ce qui se passe sur Crait… Ne serait-ce pour le duel Kylo et Luke.

    Ce qui est absolument génial avec cet épisode, c’est qu’il a pris tout le monde à revers. Personne ne s’attendait à ça. Et perso, j’ai kiffé de voir un film qui m’a pris sans cesse au dépourvu. Surtout quand on est habitué aux blockbusters. Visiblement, vu les réactions extrêmes de certains, beaucoup n’aiment pas être surpris. Voilà sans doute, un début d’explication de l’uniformisation des blockbusters. Fort heureusement, le film a cartonné, pfiou.

    PS : La fin des Jedi ne signifie pas la fin de la Force. Donc on reste toujours dans un Star Wars :D. Regarde Rogue One, il y a un mec qui maîtrise la Force sans pour autant être un Jedi.

    • Roichris Roichris

      A chacun son avis. Dans Rogue One, il n’y a pas de jedi c’est vrai, mais ils sont omniprésent dans l’imaginaire, de plus le gars dont tu parles ne maitrise rien du tout, c’est son pote qui lui sauve la mise a chaque fois. Lui il croit juste être protégé par la force, nuance…
      La magie de star wars repose sur les jedi.
      Sans eux, ça ne fonctionne pas.D’ailleurs la réaction de George Lucas quand on lui a demandé son avis en dit long… Clairement il ne partage pas la direction prise.
      Pour l’attaque finale, ne me dit pas que quand le nouvel ordre débarque et attaque la base rebelle ça n’est pas un remake de l’attaque sur Hoth, là c’est toi qui est de mauvaise foi.
      Pour REY, je ne dit pas que je m’attendais à une répétition de l’histoire du Luke et Leia, je ne serais pas cohérents avec mes propos ! Je dit juste que l’on nous fait miroiter que l’histoire de REY va être la trame de futur film pour au final la reléguer presque dans un second rôle…

      • Quand t’es aveugle et que tu arrives à maîtriser des Stormtroopers avec un simple bâton, c’est que la Force est grande avec toi XD

        https://youtu.be/ThtiKEPQd9s

        Pour moi, Star Wars, c’est plus que les Jedi. C’est tout un univers dont les Jedi en sont une partie. Après, il est impossible que le terme disparaisse (ce serait un suicide marketing), mais on peut en voir une évolution. Il faut en finir avec le système Jedi désormais obsolète et qui a montré ses limites moult fois.

        « Pour l’attaque finale, ne me dit pas que quand le nouvel ordre débarque et attaque la base rebelle ça n’est pas un remake de l’attaque sur Hoth,là c’est toi qui est de mauvaise foi. », mais c’est la seule ressemblance, ça avec les mecs dans les tranchées et la nouvelle génération d’AT-AT. Le reste n’a strictement rien à voir. Ça m’énerve ce genre de raccourci, car c’est faire preuve de simplification. Le Réveil de la Force en avait d’ailleurs beaucoup souffert dans l’imaginaire collectif.

        « Je dit juste que l’on nous fait miroiter que l’histoire de REY va être
        la trame de futur film pour au final la reléguer presque dans un second
        rôle… »
        , quand tu parles de l’histoire de Rey, tu parles de quoi ? Ses origines ?

        Tout au long du film on part sur des hypothèses qui au final ne donnent rien pour finir par rien… On dirait que le scénariste à été incapable de faire un choix! », au contraire, le scénariste a fait un choix fort de ne pas rentrer dans un moule classique. Ses nombreux twists sont pour le coup spectaculaires, car ils prennent à contre-pieds. L’exemple des origines de Rey en est l’exemple parfait. Tout le monde s’attendait à un révélation du style de celui de l’Empire contre-attaque et qu’est-ce qu’ils ont eu ? Une chose qu’ils n’attendaient pas (un miracle de nos jours où les réseaux sociaux balancent des spoils à tout va). L’exact contre-pied. Rey est fille de personne. J’ai trouvé ça extrêmement culotté. Ça l’était même trop visiblement. Ça permet aussi de rendre la Force plus universelle et non plus réservée à une élite.

        • Roichris Roichris

          Ou que tu es fou… effectivement sur le moment on se dit purée, il maitrise la force, mais une des scènes suivantes où son pote dit qu’il veille sur lui, te fait douter de sa santé mentale ! c’est d’ailleurs superbement fait d’instiller le doute. Est-il protégé par la force ou as t’il de la chance ou un peu de folie… ? le débat est ouvert !

          • Chirrut Îmwe maîtrise la Force. C’est clair et net. De plus, c’est un des gardiens des Whills. Néanmoins, sa maîtrise n’est pas parfaite, dès lors, il a son côté un peu maladroit. Toutefois, quand les choses deviennent sérieuses, on peut compter sur lui.

            Euh « George n’est pas un génie pour rien… », quel est le rapport ?

            Concernant Rey, le fait qu’elle soit fille de personne rend à la Force son côté populaire, exactement comme Anakin (un bouseux du fin fond de l’espace). La Force n’est pas histoire de famille ou d’une élite. La Force peut atteindre tout le monde.
            L’histoire de Rey avant Le Réveil de la Force n’est pas intéressante, car comme Luke Skywalker, elle a vécu une vie banale dans l’univers de Star Wars. C’est sa destinée qui doit être racontée.