Critique : Spider-Man: Homecoming

Retour à la maison

Fiche

Phase 3 du Marvel Cinematic Universe

TitreSpider-Man: HomecomingTitre VO
RéalisateurJon WattsScénaristes Jonathan Goldstein, John Francis Daley
Acteurs Tom Holland, Michael Keaton, Jon Favreau, Donald Glover, Jacob Batalon, Zendaya, Marisa Tomei, Robert Downey Jr.
Date de sortie12 / 07 / 2017Durée2h 13
GenreAction, Aventure, Science fictionBudget175 000 000 $

Après ses spectaculaires débuts dans Captain America : Civil War, le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de Spider-Man, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier. L’apparition d’un nouvel ennemi, le Vautour, va mettre en danger tout ce qui compte pour lui…

« Mais qu’est-ce que tu fais, Peter ? Tu ne peux pas aller chez Marvel Studios, tu as été collé par Sony. »

Critique

En quinze ans, Spider-Man aura connu six films et deux reboots. Sauf que cette fois-ci, on peut aisément lui pardonner de repasser par la phase reboot, car il s’agit de revenir à la maison (d’où le sous-titre à double sens) en passant par la case Captain America: Civil War (et récupérer 200 euros de la banque ?). Ce dernier avait permis de découvrir un jeune et fringuant Spider-Man flanqué d’une superbe Tante May. Spider-Man: Homecoming offre de faire sa connaissance.

Un marketing qui en a trop dévoilé

J’étais très enthousiaste à l’idée de retrouver Spider-Man et je dois avouer avoir été déçu. La cause ? Il s’agit d’un blockbuster dont les meilleures idées ont été dévoilées sans vergogne par les bandes-annonces. Principalement pour les scènes d’action. C’est simple, sur grand écran, aucune ne semble inédite. C’est même le contraire. On pourrait facilement troller en disant que la bande-annonce propose plus d’éléments marquants sachant que le plan culte où Spider-Man et Iron Man voltigent ensemble n’apparaît pas dans le film. C’est sacrément dommage que Sony ait gardé la main sur le marketing quand on connaît l’excellent boulot de Marvel Studios dans ce domaine.

Logiquement, quand on dévoile d’office ses meilleures cartes, celles qui restent cachées sont moins excitantes. Mais il en reste des bonnes. Par exemple, cet amusant plan fixe où Spider-Man n’a plus d’immeubles pour l’aider à se mouvoir, ses diverses gaffes ou le passage « journée typique dans la peau du Spider-Man de quartier ». Sans oublier les discrètes références comme l’excitante mention faite par Aaron Davis (Donald Glover) et la version longue du passage filmé par téléphone. Par contre, le caméo de Stan Lee, c’est la panne. La panne d’idées.

Humour moins maitrisé qu’à l’accoutumée

Très souvent, l’un des points forts d’un Marvel Studios est son humour. Là, où je m’étais beaucoup marré sur le dernier, à savoir Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, je n’ai esquissé que quelques brefs sourires pour Spider-Man: Homecoming. Passons le fait que les meilleures blagues soient dévoilées par le marketing (je ne veux pas radoter) pour se concentrer sur le meilleur ami de Peter Parker : Ned Leeds (Jacob Batalon). S’il est amusant au début, il m’a vite donné des envies de buzzer façon un incroyable talent pour l’éliminer. Le mec est d’une lourdeur… euh, j’allais faire une blague limite, limite, j’ai réfléchi pour savoir si je la laissais ou non, et puis merde, je la fais… digne de son poids. C’est vraiment un humour de gamin dans la lignée du film Deadpool. J’imagine que les ados vont adorer, mais ne rentrant plus dans cette catégorie depuis belle lurette, à la longue, j’ai fini agacé.

Je l’ai été encore plus en découvrant qu’il monopolise la majeure partie de l’intrigue consacrée au lycée. Ironie du sort, c’était là où j’attendais le plus, le long-métrage de Jon Watts. Sur le terrain de John « Maman, j’ai raté l’avion » Hughes. Au final, déception. Pourquoi donc souligner au marqueur la référence à La Folle Journée de Ferris Bueller ? D’ailleurs, Deadpool en a fait une aussi. Coïncidence ? Je ne pense pas. La désillusion est d’autant plus forte car, au-delà de la multiethnicité faisant bien plaisir et collant à l’époque, tout n’est qu’un ramassis de clichés. Ça m’a dégoûté. En effet, la force d’un film de John Hughes, Breakfast Club en tête, était justement de réussir à les éviter. Au final, seul le personnage de Zendaya sort réellement du lot. Pour tout t’avouer, elle m’a fait sourire à chaque fois.

Faites-le taire, il critique mon film !

Tom Holland, le meilleur Spider-Man

Parmi les choses positives à retenir, c’est principalement Tom Holland. Il est absolument parfait en Spider-Man. Pourtant, il avait de la concurrence derrière même si je ne peux pas blairer celui de Tobey Maguire. Premier point non-négligeable, l’acteur est athlétique. Il se meut comme le Spider-Man des comics, là où ses prédécesseurs (surtout Tobey) avaient une sorte de balai dans le cul. Ainsi, la frontière entre Peter Parker et Spider-Man s’efface et ils deviennent une seule et même personne. Autre point important, il a l’âge (ou presque) de son personnage. Cela permet de replonger en 1962, l’année où le Tisseur est né. Au lycée. Avec quelques exceptions près, nouvelle époque oblige.

Rayon action, il récupère un joli moment de bravoure alors qu’il est au plus mal. Cette séquence m’a marqué, car en plus des frissons m’ont parcouru, elle met en valeur le fait qu’on soit en présence d’un jeune adolescent avec des pouvoirs. Pas d’un super-héros confirmé. Concernant le costume, j’adore. La décision d’avoir fait de Tony Stark son créateur rajoute beaucoup dans la crédibilité de celui-ci (et en plus, on nous file un beau easter egg). Dans les précédents Spidey, j’avais toujours du mal avec le costume collant impeccablement sans raison à la morphologie de l’acteur. Mieux, cela permet de garder quelques agréables surprises sous le coude.

Un Vautour voltigeant ?

Les vilains sont une de mes autres satisfactions du film. En effet, si le Vautour est le vilain principal. Il n’est pas seul. L’organisation derrière le Vautour est tout simplement ingénieuse, car elle enrichit la mythologie du Marvel Cinematic Universe. Dans les deux sens. Dans l’un, elle permet d’accoler l’univers de Spider-Man dans celui des Avengers. Dans l’autre, elle lui apporte une richesse supplémentaire et une prometteuse galerie de vilains. Surtout, ils ne semblent pas sortir de nulle part.

Je vais volontairement occulter les vilains secondaires pour préserver la surprise et me concentrer sur le principal : le Vautour de Michael Keaton. Verdict, j’ai bien kiffé. Pourtant, dans les comics, ce super-vilain se classe parmi les derniers dans ma liste des ennemis du Tisseur préférés. Il faut dire que l’acteur qui a été Batman et Birdman apporte pas mal en épaisseur à son vilain. Mais, il ne faut pas oublier le joli morceau que lui réserve le scénario en donnant un sens tout à fait compréhensible à ses motivations.

Iron Man: Homecoming

Iron Man: Homecoming ?

C’était l’une des blagues qui revenait le plus souvent durant la promotion du film. Surprise, Robert Downey Jr. n’apparaît que très peu. Environ quinze minutes sur les deux heures et quart du film. C’est essentiellement Happy Hogan (Jon Favreau) qui sera présent. Perso, j’étais ravi de retrouver un des membres-fondateurs du MCU. Par contre, j’ai été vachement dépité que la Tante May de Marisa Tomei n’ait pas droit à davantage de temps de présence à l’écran. Tout ça pour Ned 🙁 .

Par déçu de ne pas avoir eu son Spider-Man version John Hughes, le12 juillet 2017.

« Iron Man ? Je m’en fous. Je préfère Batman. »

Conclusion

Le Marvel Studios le plus proche de Spider-Man: Homecoming est sans hésiter Ant-Man. Avec des enjeux plus terre-à-terre (Spider-Man de quartier) qu’un film solo des Avengers, le film de Jon Watts délivre une aventure sympathique marquée par une intégration parfaite dans le Marvel Cinematic Universe tout en lui apportant beaucoup (nombre hallucinant d’easter eggs). Néanmoins, le problème est aussi dans le terme « aventure sympathique », car difficile de monter plus haut tant l’ensemble respire le déjà-vu dans les grandes lignes sans vraiment amener quelque chose de nouveau à l’inverse de Doctor Strange et Ant-Man. Bémol aussi pour l’humour moins réussi que d’habitude à cause d’une orientation plus gamin symbolisée par le meilleur ami, bien lourd, de Peter Parker, et la partie action sans surprise car dévoilée par les bandes-annonces.

+

  • Meilleur Peter Parker/Spider-Man
  • Le Vautour, plus intéressant que prévu
  • Easter eggs à gogo
  • Intégration dans le Marvel Cinematic Universe
  • Michelle par Zendaya
  • Fin géniale

  • Marketing qui en a trop montré
  • Ned Leeds, lourdingue
  • Partie lycée accumulant les clichés
  • Un des caméos les plus nuls de Stan Lee
6/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2787 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Girjul34

    Ouf 6/10 c’est juste la moyenne heureusement que la fin est géniale si je comprends bien…
    Quand aux fameux teaser, trailer etc. c’est toujours le même problème ils y en a trop et ils en montrent beaucoup trop. c’est vrai que c’est tentant mais la majeur partie du temps je me freine pour avoir le max de surprise au ciné
    Je reviendrai poster mes impressions après l’avoir vu

    • Enfin, « la fin », tu comprendras, mais ce n’est pas le climax, même s’il est bon.

      Là, pour le coup, je trouve qu’ils ont déconné. Sony foutait des BA américaines et internationales, du coup, quand tu combinais les deux. Ben, t’avais tout le film…

  • rx

    Vu, pas super emballé…
    Par contre la jeunesse (des gamins et ado de 12/14 ans) de la salle semble avoir apprécié à l’écoute des coms de fin… Et oui finalement le film leur est directement adressé…
    Je reste vraiment sur ma fin / faim 🙂
    L’ensemble se tient mais loin des 2 premiers Sam Raimi…
    La grosse scène d’action finale me laisse un peu pantois, ds le noir et un peu (beaucoup) fouillis pour vraiment apprécier le combat en tant que tel…
    Bref, film divertissant, mais très loin à mes yeux d’être « la meilleure adaptation de notre tisseur ».

    SPOILER
    Faire disparaître le « spider sens » par la technologie Stark était culottée mais ça se tient bien.
    Un vilain a grande queue semble être annoncé dans l’une des 2 scènes post génériques.

    • Le combat final, je l’ai trouvé sympa. Après, ça dépend aussi du contraste du vidéoprojecteur. S’il en a un mauvais (noir gris), ça devient vite illisible. Dans ma salle, ça allait.

      Pour moi, ce Spider-Man vaut le premier de Sam Raimi, mais Spider-Man 2 reste le meilleur (et pourtant, je ne peux pas blairer Tobey en Peter).

      Selon Kevin Feige, Spidey a toujours le Spider-Sens, seulement, ils n’ont pas voulu en reparler comme la mort d’oncle Ben. C’est juste là, sans être explicitement dit.

      Pour le vilain, j’avoue que je suis hypé. Il a vraiment la classe. Un vrai Scorpion digne du comic. Et j’espère que Keaton va rempiler. Je le trouve vraiment bon et j’aime le personnage (sa façon de protéger l’identité de Peter, la grande classe – un vilain d’honneur). En tout cas, il y a une vraie ébauche Sinister Six dans ce Spider-Man. je suis curieux de voir que ça va donner pour la suite.

      D’ailleurs, ça me fait penser, je suis vraiment surpris dans ce film de la dimension méchant du Vautour. Dans la scène de la voiture, j’avoue que Keaton m’a foutu un coup de flippe. J’avais limite envie de dire à Peter : « Non, mais laisse tomber. Tu vois bien que le mec ne rigole pas. Ce n’est pas le Vautour du comic. ». Bravo pour ça.

      • Rx

        Be carefull SPOILER…..

        Tu viens de spolier le Scorpion… 😀 en le confondant avec le vautour….
        Si tu corrige vire mon Com, sinon mon celui ci n’a plus aucun sens…

        • Ce n’est pas un problème vu que mon com est sous couvert de balise spoiler 😉

          … et je parlais bien du Scorpion. je l’ai beaucoup aimé !

  • rastarapha

    Moi qui disait que ce film et thor allait diviser…

    Mais à ce point pour toi, ça m’a surpri ^^

    Ce que je retiens de ta critique c’est que MS innovent peu (contrairement à antman ou doc strange) vu que pas mal de chose on deja était dite sur l’araignée avant
    Alors que les autres héros cité n’était pas encore apparu sur grand écran et avait pu instaurer des concepts vraiment innovant et sympa (a part sur leurs récits qui ressemblent un peu trop à Iron man par moment)

    Perso, c’est justement tout le côté lycée qui m’interesse (vu que ce point n’est pas trop détaillé dans les autres films)

    « Bémol aussi pour l’humour moins réussi que d’habitude à cause d’une orientation plus gamin »

    Étonnant, je faisais le même reproche aux gardiens xD

    Après J’ai l’impression que le MCU se dirige peu à peu vers de la comédie superheroique pure (au détriment de l’action)
    On est a du 2/3 pour 2017 pour l’instant, thor ragnarok va t-il confirmer mon hypothèse… ?

    • C’est ça, il n’y a pas vraiment d’innovations, sauf concernant la partie lycée (qui prend une énorme place), mais comme je l’ai trouvé raté. Ben, il ne reste plus grand-chose de réellement nouveau. On peut, à la rigueur, ajouter l’intégration dans le MCU.

      « Bémol aussi pour l’humour moins réussi que d’habitude à cause d’une orientation plus gamin », ben dis toi que c’est pire alors :D, certes, les Gardiens avaient un humour parfois gamin et lourd, mais ils avaient tellement de bonnes blagues que j’oubliais volontiers les ratés. Spider-Man n’en a pas beaucoup de réellement bonnes, à mon goût, et les meilleures sont dans les BA.

      « Après J’ai l’impression que le MCU se dirige peu à peu vers de la comédie superheroique pure (au détriment de l’action).

      Pas vraiment, je trouve. Les Gardiens a moins d’action, mais surtout, je trouve que ce qui prend le pas, c’est l’émotion. L’humour, il y en a beaucoup, mais son prédécesseur en avait beaucoup aussi. Pour Spider-Man, je ne trouve pas qu’il y ait spécialement beaucoup d’humour. C’est avant tout un teen movie. Par contre, Thor, première bande-annonce : zéro humour sauf le coup des retrouvailles. Mais pour ça, je fais confiance à Waititi, le mec est excellent pour jongler entre les genres sans que l’un ne prenne le pas sur l’autre.

      • rastarapha

        Remate toi gardien 1, c’est le jour et la nuit entre les débits des blagues du 1 et ceux du 2

        Et je te rappel quand même qu’on se tape les vannes pipi caca de drax ou celle sur le penis d’ego…

        En terme de gaminerie on est à un haut level

        Et c’est pour ça que je te dis que le MCU se dirige la dedans, les 2 derniers films, ce sont des énormes enchaînements de situation comique, sans trop d’action memorable

        On regarde plus un spider man homecoming et gardien 2 pour l’ambiance sympathique, l’humour et les références que pour le spectaculaire, c’est évident

        Et pour thor ragnarok

        http://www.cinemablend.com/new/Thor-3-Funnier-Promises-Director-108077.html

        Sorti de la bouche du réal

        • Dans le premier, Drax faisait dans le même style aussi – en ne comprenant pas le second degré. Et puis bon, on avait aussi le Pollock, la jambe du prisonnier, le père vert, le « I am Groot » et j’en passe. Après effectivement, James Gunn s’est plus lâché dans cette suite. Mais de là à dire que c’est le jour et la nuit, faut pas déconner quand même. L’humour du premier explique en grande partie son succès.

          Pour Les Gardiens 2, les gamineries me gênent moins, car elles se renouvellent et sont souvent irrévérencieuse. Tandis que dans Spider-Man, ça reste très souvent cantonné dans le même style sans forcément se renouveler.

          Pour Les Gardiens 2, certes, l’action est moins mémorable que sur les Marvel qui ont précédé (Age of Ultron, Civil War), mais de là à dire qu’elle n’est pas mémorable entre l’atterrissage catastrophe de Drax en mode ski nautique, le coup d’Ego qui détruit toute la flotte du Sovereign, les sauts dans l’espace par Rocket et Yondu, le combat final en mode Matrix Revolutions entre Star-Lord et Ego, la course-poursuite du début, le passage « Maman, j’ai raté l’avion » avec Rocket et les Ravagers et n’oublions pas le massacre par Yondu qui visuellement pullule d’excellentes idées. Ça fait déjà pas mal. C’est juste qu’elles n’ont pas cette donnée « épique » (sauf pour le combat final), mais ce n’était de toute façon pas le genre visé par cette suite. Spider-Man est beaucoup, beaucoup moins impressionnant de ce côté.

          « On regarde plus un spider man homecoming et gardien 2 pour l’ambiance sympathique, l’humour et les références que pour le spectaculaire », franchement, je trouve les Gardiens 2 spectaculaire dans le sens où il nous offre des visuels de malade. J’ai même envie d’acheter un lecteur blu-ray 4K rien que pour ce film, c’est dire.

          Pour ta citation, attention, ça ne veut pas dire plus d’humour, le fun. Ça veut dire qu’on se prend du plaisir, qu’on s’amuse. Ça peut très bien passer par des scènes d’action ultra-spectaculaire. Par exemple, le combat final de Man of Steel, c’est fun. La bataille du Gouffre de Helm, c’est fun aussi. Trop de gens font l’amalgame entre fun et humour.

  • rastarapha

    « Ainsi, la frontière entre Peter Parker et Spider-Man s’efface et ils deviennent une seule et même personne. »

    Tu me fais peur, c’était justement le seul point qui me faisais m’intéresser à Tom Holland en spidey…

    Distinguer peter de spiderman (ce que les anciens films n’arrivaient pas forcément à faire)

    • Quand je dis ça, c’est surtout d’un point de vue physique. Il n’y a plus cette fracture trop visible dans les anciens films quand Peter devient Spider-Man. Dans les films de Raimi, pas une seconde, je ne croyais voir Tobey en Spider-Man. Il y avait une telle différence entre le Spider-Man avec Tobey sous le masque et celui en action que pour moi, c’était deux entités distinctes.

      • rastarapha

        Et c’est ce qu’es spidey pour moi, quelqu’un d’un peu schizophrène entre ces 2 entités, j’aime bien distinguer le peter parker du spiderman

        • Il y a certes deux entités distinctes, mais cette fracture devrait s’inscrire sous un ordre moral, pas physique.

  • Captain Cook

    Belle critique, ont sent un peux l’amertume et la déception (malgré les qualité évidentes du film).

    Pas encore vu (demain sans doute), mais c’était peu ou prou a ce que je m’attendais (point de vu humour…surtout les passages avec sont pote que je trouver déja « lourdement ado »).

    Mais bon, je pense que c’est pas non plus un mauvais films. Dommage que Marvel ne c’est pas cassé le cul pour justement lui donner PLUS de personalité (comme du dit John Hughes était l’inspiration, ouép bah vraiment en passant) !

    • Je trouve que Marvel Studios donne toujours beaucoup de personnalité à ses super-héros. Encore ici, ce n’est pas un film de super-héros sans identité. Seulement l’identité qu’on lui a donnée ne colle pas pour moi : c’est vraiment un ado. J’avais espéré qu’ils essaieraient de lisser un peu cette donnée, mais que nenni. Remarque, maintenant avec le recul, j’aime plus le film et j’aimerais bien me le refaire.

  • 7 voire 7.5 pour moi.
    Gros point positif: Tom Holland est plus que parfait! On a enfin un vrai ado! Du coup, j’ai vraiment aimé le parti prit par Marvel Studios (et Sony): montrer comment cet ado gère sa vie de lycéen et sa nouvelle vie de super héros. Il est maladroit, il fait plusieurs gaffes, se fait méchamment gronder par Tony Stark, bref on a un vrai gamin avec tout les soucis liés à son age.
    On en fait pas des tonnes autour d’Oncle Ben. Le duo Stark/Parker m’a bien plu aussi

    Niveau méchant: là aussi c’est top.
    Michael Keaton a de bonnes motivations et on ne tombe jamais dans le: « Oh, il est vilain mais ce n’est pas de sa faute le pauvre »: Le nom du personnage (Vautour) colle parfaitemment à l’activité qu’il mène. Son costume est crédible, après tant de films,je suis toujours sidéré par la façon dont ils arrivent à retranscrire à la l’ecran des personnages dont le look est ridicule dans les comics.

    Les points qui m’ont le moins plu: le final qui m’a paru un peu leger. Niveau theme, on arrive pas à faire mieux que celui de Danny Elfman. Ce n’est qu’un detail mais pour moi des personnages tel que Batman, Superman et Spiderman se doivent d’avoir un theme mémorable. Là c’est le néant. Je n’ai pas trouvé les scènes d’actions ouf. Elles sont pas mal hein! Mais il n’y a rien d’épique… Et bien evidemment: pas assez de tante May!!!

    ps: coup de coeur!!!

    https://www.youtube.com/watch?v=SHPIRBeTh8E

    • Encore heureux que Tante May a eu droit à cette fin géniale, sinon je foutais le feu dans la salle de cinéma 😀

  • Captain Cook

    Pas contre…ils ont oublier (ont dirait), quelque chose de majeur par rapport au perso. Le sens des responsabilité du a c’est pouvoir !!!

    Ou c’est pas le cas?

    • Non justement! C’est le film en lui même qui s’articule autour de la fameuse phrase de l’oncle Ben sur les responsabilités. Et j’ai trouvé sa top!

      • Captain Cook

        Ok thanks ^^.

  • tammy

    The movie is good.
    Good thing it is not another Spider-man origin.
    Watch Spider-man: Homecoming online

  • Captain Cook

    Alors alors.

    C’est un bon film…

    Que ca soit le traitement des personnages, de l’humour, et même du coté du divertissement (a savoir l’action). J’ai trouver sa carré, propre (trop peut étre), MAIS sa manque d’une véritable maîtrise pour les scènes de voltige ou d’action. De se coté la même les TAS sont nettement au dessus !

    Surtout l’acte final, bien trop léger. J’ai d’ailleurs cru qu’il y aller avoir une autre scène d’action tellement c’était « mignon ».

    Ensuite que ca soit clair, j’ai passer un bon moment. C’est fun, bien jouer, surtout Holland et Keaton. Souvent drôle, mais aussi lourdingue, et une trés bonne BO.

    Mais pour moi, ca reste BIEN trop léger pour un tel perssonage (et un telle studio), avec un budget pareille. Sa manque réellement de risque, de maîtrise, et pour un film comme Spider Man, cela reste trop léger pour ma part. Même en tant que film de Super Héros.

    Je comprend l’approche plus minimaliste (ont va dire ca), avec une échelle plus petite (pas de la taille des Avengers). Dans le 1er film de Raimi, sa pète pas non plus de tout les coté. Et pourtant la réa de Raimi te met au fond de ton siège (le combat de fin avec Osborn….la vache, d’une classe folle et d’une intensité) !

    La, justement je reproche surtout le manque de maîtrise a Watts.

    3,5/5

    Hs: rien a voir, mais le truc le plus dingue qui est arriver, c’est durant les BA. Une ados voit le Trailer de Valerian est dit « J’adore Besson, il a fait Avatar » !

    Roulez jeunesse.

  • Captain Cook

    Bon par contre Mettre les Ramones et un extrait de Ferris Bueller c’est un OUI !

  • Captain Cook

    Je trouve que le film (notamment au U.S), a était trop un peux trop survendu non : BEST MOVIE MARVEL, Best movie super héro, best….bon j’abuse bien sur ^^. Mais l’idée est la.

    Alors que le film est bon sans plus (comme d’ailleurs Wonder Woman) !

    Il y a plus trop de nuance dans leur critiques. Ni de recule !

    Enfin bon, ensuite pour le coup j’ai pas non plus un souvenir désagréable du film (au contraire), et je comprend pourquoi il plait.

    J’éspére surtout pour la suite que Watts sera BIEN mieux maîtriser sa réa, et nous offrir quelque chose de…pas forcément plus spectaculaire, mais plus intense.

    • J’ai jamais lu ça : « BEST MOVIE MARVEL, Best movie super héro », ce que j’ai souvent lu, c’était qu’il s’agissait d’un très bon Marvel. Après, la parallèle avec Wonder Woman est intéressante, car c’est exactement ce que j’ai ressenti pour les deux – c’est des films sympathiques, mais sans plus – sauf que Wonder Woman a une dernière partie désastreuse qui plombe tout. Je n’en reviens toujours pas.

      • Captain Cook

        Non mais comme je l’ai dit (j’en rajouter ^^), mais j’avais lu qu’il était par exemple LE meilleurs films de SH depuis Spider Man 2…moué. ^^

        Et d’autres encore plus fous. Au U.S faut voir les notes…c’est hallucinant (pareille pour WW).

        Enfin bon, tant mieux pour eux, mais je trouve sa un brin (beaucoup), abusif.

        Enfin, comme la dit un copain  » Un film se juge dans le temps, donc limite on peut penser ou dire ce qu’on veut d’un film, ça se vérifiera plus tard. En attendant, enjoy ou pas, avec des nuances ou pas » 😉

        • Non, ils disaient le meilleur Spider-Man depuis Spider-Man 2. Pas le meilleur film de SH. T’as du lire en diagonale 😂

          Perso, je suis d’accord. C’est mon Spider-Man préféré derrière le 2. Avec le recul, je me dis que j’ai été trop sévère avec mon 6, qui se transforme de plus en plus en 7 maintenant que la déception est assimilée.

          Par ailleurs, quand tu regardes la moyenne des notes sur RT. C’est 7,6/10. Dans la lignée de ce que mérite le film.

          • Captain Cook

            Ah oui…surement ca alors ^^.

            Je croit que je préfère TAS 2 je pense (pour le duo Garfield/Stone, la mise en scène, l’action et le coté tragique).

            Mais celui la viens juste derrière.

            Mais ouép je l’apprécie aussi de plus en plus.

  • Arnaud Epinette

    Bon on va pas se mentir, c’est faible … Bien trop faible. Pour le coup je trouve que meme le Spiderman de Garfield etait au dessus avec des scenes plus anthologiques.

    Au rayon des bonnes choses, Spiderman (comme dans Civil War) est juste parfait en tout point. Les blagues, le fun, la gestuelle … tout y est.
    Et contrairement a Civil War où je trouvais en revanche que Holland etait catastrophique en Peter Parker, là pour le coup j’ai beaucoup plus accroché.
    Sinon le Vautour est mortel (merci Keaton …) et la scene de la voiture m’a impressionné.

    Mais au rayon des mauvaises choses (et malheureusement y en a trop), ben le mechant est top mais encore une fois pas uf non plus … je ne pense pas qu’il restera dans l’histoire du MCU.
    Les scenes d’action sont franchement catastrophiques, fouillies a l’extreme (voir meme incomprehensibles parfois, le mec a fait pire que les Russo et c’est un exploit), parfois repompées des autres Spiderman (lea scene du Ferry repompée de la scene du metro de Spiderman 2 de Raimi), et souvent pas mémorables … la scene de fin est d’ailleurs consternante de banalité.
    Les scenes a l’ecole sont beaucoup trop clichées pour moi (oh il aime la fille populaire et evidemment elle aussi … Et son pote est evidemment un gros NERD des familles, ridicule jusque dans son chapeau (dans le genre sidekick cliché a mort …)
    Enfin le scenar … des la premiere bande annonce j’avais predit l’integralité du film, ben putain j’ai pas ete surpris une seule fois … le scenar de base du debut a la fin, archi vu des millions de fois, avec le mentor, le sidekick, le mechant, le heros impetueux qui va faire la connerie et se rattraper a la fin … tout est la. Le film interchangeable avec 80% des films fait dans les années 80-90 …

    Bref pour moi c’est clairement un ratage, meme le premier spiderman de Garfield est au dessus (et je parle meme pas de ceux de Raimi tant la c’est meme plus comparable).
    Dommage parce qu’avec Ant-Man, Dr Strange et GoG2, je trouvais que le MCU etait sur une superbe pente ascendante …
    Vivement Thor 3 (qui a l’air ouf) pour retrouver un bon film Marvel

    • Ouch, t’as fait appel à …

      https://uploads.disquscdn.com/images/455ec876d519d61f95da21f02948376f788e15e757ad6c48e03330338c02e854.jpg

      Pour les Spider-Man de Garfield et de Raimi, franchement, je n’ai aucun souvenir réellement marquant sauf deux choses : la mort de Gwen et la scène du baiser, mais uniquement parce que…

      https://youtu.be/CMMV18bRX5I

      Sinon, y a aussi la scène de la mort de Doc Ock qui m’a marqué. Mais à part ça, rien, sinon des trucs ridicule comme Spidey devant le drapeau américain et Bad Petey de Spider-Man 3.

      En fait, je ne dois pas être un fan de l’Araignée tout court en fait.

      Pour le coup de la scène du Ferry, j’avoue que c’est bizarre de laisser passer une telle chose… C’est un peu comme le coup de Steve on a plane dans Wonder Woman. Et en plus, des rumeurs parlent de son retour pour Wonder Woman dans les années 80 avec la Guerre Froide en tâche de fond. Qui a dit Le Soldat de l’Hiver ? Non, mais sérieux, c’était obligé de totalement calquer sur Captain America ?

      Pour les scènes de l’école, on est totalement d’accord. Il y avait moyen de faire tellement mieux que cette galerie de clichés. A l’exception de Michelle que j’ai beaucoup aimé. Je sens vraiment une alchimie entre elle et Peter. Bien plus qu’avec Betty… Au moins, cette dernière a permis la scène de la voiture.

      « Bref pour moi c’est clairement un ratage, meme le premier spiderman de Garfield est au dessus (et je parle meme pas de ceux de Raimi tant la c’est meme plus comparable). », si tu veux, par contre, tu me sors Spider-Man 3 du lot ! XD

      Après pour les scènes d’action, j’avoue ne pas comprendre. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi on reproche ça aux Russo d’ailleurs. Je trouve leurs scènes d’action très réussies. C’est dynamique, lisible et fun. Le seule problème que je peux voir, c’est la scène de l’avion à condition d’être dans une salle de cinéma avec un contraste de merde. Autrement.

      • Arnaud Epinette

        Des evenements marquants des 3 Spiderman de Raimi (oui oui, les 3) y en a un paquet. Que ce soit la scene du baiser retourné, le combat contre Octopus sur le metro avec la fin que l’on connait, ou la resurrection de Flint Marko en Homme Sable sur la superbe musique de Christopher Young, y en a dans chacun de ces films.
        Certes Spiderman 3 est globalement raté, mais pourtant il contient plus de scene marquantes et d’enjeux emotionnels que ce Spiderman.
        Et dans ceux avec Garfield, rien que la scene de combat contre Electro sur Time Square acheve ce Spiderman version Marvel

        Sinon t’emballe pas pour Wonder Woman 2, pour le moment il ne s’agit que de rumeur et perso j’y crois pas une seconde.

        Enfin pour les scenes d’action, que ce soit dans ce film ou dans les films des Russo (enfin surtout Winter Soldier, il est vrai qu’ils ont fait mieux dans Civil War), si toi ca te convient de voir une scene filmé par un mec qui souffre d’un Parkinson severe, tant mieux. Moi ca me fait chier, ca me fait mal a la tete, et je pige que dalle a ce qu’on me montre.
        On est pas obligé de secouer la camera dans tous les sens pour te faire croire qu’il y a du rythme (quoique les mecs d’Iron Fist auraient peut-etre du faire ca …). Et la scene de l’avion je l’ai vu dans un tres bon cinema et je te confirme qu’elle est a chier et fait mal a la tronche.

        Mais attention je deteste pas ce film, je le trouve fun et divertissant. Juste pour un retour de Spiderman dans la maison mere, j’aurais aimé plus de prise de risque et de scenes marquantes. J’ai l’impression d’un film decidé au dernier moment et donné vite fait au premier yes man venu qui l’a fait en speed pour coller au calendrier. C’est dommage
        Et je repete, les TROIS Spiderman de Raimi sont largement au dessus

        • rastarapha

          Je rajoute mon grain de sel

          Cette scène en terme de mise en scène, musique, réalisation, enterre tout le film Homecoming

          https://youtu.be/WZZEtolFzFI

          • Arnaud Epinette

            C’est de cette scène la que je parlais oui. Comment on peut me dire que Spiderman 3 est de la merde après avoir vu cette scène … juste grandiose. Et putain la musique … une tuerie.

            Spiderman Homecoming est gentil et fun, mais on est tellement loin du niveau de Raimi …

          • L’homme sable était une belle réussite de ce film, mais le reste… Non, il n’y a pas à péter, je n’aime vraiment pas ce Spidey.

            Aussi, j’ai toujours eu beaucoup de mal avec les Spidey de Raimi à cause des effets spéciaux moyens. C’est bien beau de foutre des plans spectaculaires, mais à chaque fois, j’étais là : « Ouais, mais ça se voit que c’est un Spidey numérique. ». Les effets spéciaux se voyaient systématiquement, dès lors, je n’arrivais jamais à rentrer dans le film. Quand tu ajoutes ce point avec le Peter de Tobey, c’est bon, je suis achevé.

            C’est là qu’on se rend compte qu’Homecoming est au-dessus, c’est qu’au niveau des cascades, c’est un autre monde. La fracture monde réel/numérique devient presque invisible. Je préfère ça à un film bourré d’images de synthèse moches. C’est un choix. Par exemple, c’est à cause de ça que je n’ai pas aimé du tout le film Warcraft.

            Concernant la réalisation des Russo, ben franchement, moi, je kiffe, donc je ne sais pas quoi te dire. Je trouve ça nerveux ET lisible. T’as peut-être du mal avec les images rapides, y a des gens comme ça.

          • Arnaud Epinette

            Compare ce qui est comparable, le film de Raimi date de 2012 quand meme, y a 15ans entre les deux films … heureusement qu’on voit moins les FX. Ou alors on jete tous les vieux films parce que les effets speciaux n’etaient pas assez abouti ? 😀
            Mais en terme d’enjeux emotionnels, de plans cultes, de scenar pensé, et du niveau des scenes d’action, les films de Raimi sont bien loin devant.

            Disons qu’une shaky cam + filmer a 3cm du mec + monter a base de 15 coupures images / secondes, ouais j’ai un peu de mal (c’est d’ailleurs un reproche que j’ai énormément vu quand CA:WS est sorti, ce qui me fait dire que je ne suis pas le seul). Mais attention, ca n’est pas l’apanage des freres Russo. D’ailleurs tape « shaky cam » dans Google tu vas voir le nombre de papiers de mecs qui n’en peuvent plus de cette maniere de filmer (le cancer du cinema d’action selon certains).
            Regarde les scenes d’Avengers 1, Joss a montré qu’on pouvait sans soucis faire des scenes hyper dynamiques et lisibles (par tout le monde)

          • Même à l’époque, ça me gênait beaucoup. Quand je parle des Spidey, c’est vraiment des ressentis à la sortie des films. J’ai toujours trouvé que des effets spéciaux peuvent bien vieillir à condition de les faire oublier. Comme Okja par exemple. Or pour les Spidey, c’est impossible, c’est flagrant. Si je parle d’Homecoming, c’est justement parce qu’il utilise beaucoup de cascades live, contrairement aux Raimi. Et ça n’a rien à voir avec l’âge.

            Pour les enjeux émotionnels, si on se limite au premier Spider-Man (Homecoming n’étant que le premier épisode), ça reste jouable. Pour ma part, comme je l’ai dit plusieurs fois, je n’ai jamais réussi à accrocher aux Spidey de Raimi que ce soit au niveau de l’action ou de l’émotion. Donc, tu peux me sortir « enjeux emotionnels, de plans cultes, de scenar pensé, et du niveau des scenes d’action », ça ne me fera pas changer d’avis, car je ne me retrouve dans aucun des éléments listés. A l’époque, X-Men m’avait beaucoup plus marqué.

            Je sais bien que le reproche avait été mis en avant pour CW, mais j’ai du mal à le comprendre… « shaky cam », pour moi, c’est vraiment l’immersion dans l’action. Néanmoins, il faut réussir à rester lisible et pour le coup,je trouve qu’ils ont parfaitement réussi leur coup dans CW ou Le Soldat de l’Hiver. Pour le premier Avengers, les scènes d’action sont excellentes, mais je préfère quand même ceux de Russo bien plus immersives. On sent davantage la détresse du champ de bataille, alors qu’une scène d’action « posée » a tendance à davantage m’orienter dans la contemplation (plutôt que l’immersion). Après, ça reste une question de goût entièrement subjective.

  • Vincent Barriera

    Bon alors !

    Je l’ai vu et franchement, j’ai aimé. Déjà Stark, qui n’est pas aussi présent que j’aurais pu le craindre mais qui reste bien ancré dans l’histoire et donne une vraie consistance à la responsabilité de Peter. Pareil pour Happy même si je ne m’attendais pas à le voir si méprisant à certains moments.

    Ensuite, ENFIN on a un vrai Peter Parker/Spider-Man (ne parlez pas de TM). Tom Holland joue parfaitement le personnage, un peu gauche, maladroit comme tous les ados mais bien blagueur et plein de bonne volonté. L’acteur sait montrer les émotions qu’il faut et sait interpréter ses scènes d’action. Bref, il EST Spider-Man. Ned n’est pas si chiant que ça au final, parfois un peu lourd et con mais il reste très drôle quand même.
    Un truc que j’ai beaucoup aimé dans le film, c’est qu’on évite le cliché du jeune looser qui finit par être populaire à la fin du film. C’est déjà un bon point à noter même si effectivement y a pas mal de clichés dans la partie lycée. Un point négatif pour moi a été le Flash Thompson. On va dire que je suis un peu conservateur sur les bords sur certains points mais perso, je ne l’ai pas aimé du tout. Trop éloigné du perso original. Par contre j’ai adoré Michelle, qui m’a fait rire à chaque fois. Ce que j’ai adoré surtout, c’est sa manière d’apparaître comme un énorme troll de manière totalement random dans le film. Pour son identité, j’avoue que j’hésite mais comme SPOILER elle ne s’appelle pas vraiment Mary Jane, ça va. Quant à May…et bien disons qu’une tante comme elle vaut de l’or ^^. d’ailleurs j’ai vraiment adoré la fin ^^

    Un bon point pour le Vautour, que j’ai bien aimé. Michael Keaton est excellent au possible et la scène chez lui avant le bal ‘a bien fait rigoler. D’ailleurs je ne m’attendais pas au twist à ce moment-là, joli coup. Son costume est très classe et j’ai aussi aimé sa personnalité, le fait qu’il reste « petit » dans son domaine, loin des enjeux mondiaux ou cosmiques (pour ça on va être servis). Pour le reste des méchants…meh. Point noir par contre pour Liz, sympa mais sans plus.

    Les scènes d’action sont cools même si spoilées par les BA mais les scènes post-génériques sont vraiment moyennes même si j’aime beaucoup le troll de la seconde.

    Bref, un 7/10 pour ma part parce que j’ai bien aimé mais c’est vrai qu’après Ant-Man qui était génial au possible, il n’y a plus de surprise. Certains moments d’humour tombent à plat et encore une fois, Flash et Liz sont plus chiants qu’autre chose. Et non, évite pas les clichés. Et on aurait peut-être dû aussi réduire le nombre de « Peter disparaît comme par magie et gâche tout à chaque fois ». Ok, ça permet de montrer la difficulté du quotidien du personnage mais bon.

    PS : A chaque qu’une arme Chitauri explosait ou était utilisée dans le film, je ne pouvais pas m’empêcher de penser à Thanos. J’ai passé chacune de ces séquences à me dire « Si ça ça vous terrifie, attendez de voir ce qui va vous tomber dessus  » ^^. Ce qui j’espère aboutira sur un carnage en bonne et dûe forme pour les héros mais aussi la Terre.

    • Pour Flash, je ne suis pas d’accord, je le trouve très proche de l’esprit du personnage original. Juste modernisé en gamin de riche, plutôt qu’en mec musclé (vu que Deathstroke s’est déjà fait ridiculiser dans le Sam Raimi, ce n’était pas la peine de recommencer).

      Pour le reste des méchants, j’ai beaucoup aimé Scorpion, même s’il apparait peu, et le perso de Donald Glover (j’adore l’acteur et en plus, il parle de Miles). Le Bricoleur est sympa aussi. Pour le Shocker, je suis mitigé.

      Pour la scène post-générique, j’avoue qu’après Les Gardiens 2… Ça va être très dur de rivaliser.

      +1 pour ton PS, c’est le truc vraiment cool de ce film qu’Avengers a un peu masqué. Les soldats de Thanos sont vraiment très forts. Avec ce Spidey, on se rend vraiment compte que les Avengers sont à un autre niveau. Tandis que Spidey navigue entre celui des Defenders et les Avengers. C’est vraiment un des plus gros points positifs de ce film à mes yeux.

      • Vincent Barriera

        Après, j’avoue être un peu conservateur sur pas mal de choses ^^, genre pour moi Flash est un mec populaire et musclé et le Joker un méchant.

        J’ai saisi la référence à Miles, du coup j’étais plutôt content hehe. Après pour Michael Mondo, le problème c’est que quel que soit l’univers dans lequel il apparaît, je vois Vaas XD.

        C’est vrai que le film montre la différence de puissance assez énorme entre les deux univers, celui de Spidey et celui des Avengers. Après Peter reste puissant (ce plan où il domine Bucky dans Civil War ^^) mais il va avoir plus de difficulté dans IW. Je ne le vois pas se mesurer à un des Enfants et Thanos en personne, je n’en parle même pas. Après, les Chitauris arrivaient quand même à infliger des dégâts mais je pense que le côté « on pensait que ce serait facile » va être mis en avant dans le film. De tte façon, la situation sera forcément différente avec Thanos aux commandes.

        • Ah, ah, ben voilà pourquoi Michael Mondo me disait quelque chose XD

          C’est sûr que Spider-Man reste puissant, mais on sentait dans Civil War qu’il n’y avait pas de vraie volonté de faire mal. Sinon, je pense qu’il se fait rétamer par Bucky qui est un vrai tueur.

          D’accord pour le reste. Je pense que beaucoup des Avengers vont tomber de haut, même si Ultron et Zemo ont commencé à sérieusement entamer leur confiance.

          • Vincent Barriera

            Ah Vaas est trop mémorable pour être oublié ! ^^

            La majorité d’entre eux en tout cas. Les Gardiens savent déjà qui est Thanos donc ils savent qu’il est surpuissant même s’ils vont s’en prendre plein la gueule. Pour le reste, il est évident que le côté un peu prétentieux et surpuissant de certains (Thor et Hulk) sera entamé. Mais c’est vrai qu’à part Ultron et Zemo (et encore), les Avengers n’auront eu comme vrai adversaire que Thanos.

  • fin

    7 voir 7,5, c’est un film moyen, mais la prestation de Holland est remarquable, et j’ai adoré le vautour, pour moi on a enfin un peter parker à l’écran et un spider-man, un retour des méchants loosers, j’ai passé un meilleur moment que devant les amazing, mais spider-man 2 restera pour l’instant moi mon préféré

    • C’est vrai que les méchants loosers, ça a un côté assez cool, très Spidey.

  • Dreadfox

    Y’a que le Vautour de Michael Keaton qui est excellent dans ce film la scène de la voiture et celle d’avant bordel !, le moment où Spidey se retrouve sous des décombres et assez puissant aussi. Et, très vite fait, les différents types de toile (même si on les voit peu au final). Et allez, la relation avec Iron Man…

    Tout le reste est soit banal, soit assez mauvais.

    Divertissement efficace, certes, mais c’est un énième Marvel Studios avec trop de blagues (mais bizarrement pas assez quand il est Spider-Man, et pas très drôles souvent), et surtout, un film oubliable (j’en ai oublié les 3/4 là).

    Mention spécial au côté SJW hyper présent et forcé, qui m’a gonflé perso (ou alors c’est fait exprès pour s’en moquer peut-être, c’est possible, mais je ne l’ai pas ressenti comme ça. Surtout que vu la fin, il risque d’être encore plus présent dans la suite).

    Gneu gneu monument construit par des esclaves. Alors autant ça peut faire un peu l’éducation des américains de le rappeler (et encore, il parait que c’est pas clair cette histoire), autant le message politique est visible à 10 000km. Putain mais faut pas que ce perso aille à Rome, il va crever sinon^^

    • Dreadfox

      Comme tout le monde, j’étais content que Spidey rejoigne Marvel Studios. Quand je vois ce qu’ils en ont fait au final, je me dis que finalement j’aurais bien aimé voir The Amazing Spider-Man 3 (surtout que les deux premiers étaient sympatoches)

      • Le truc le plus intéressant de Spidey dans le MCU ne sera pas dans ses films solo à mes yeux, mais plutôt dans les Avengers. Rien que pour Civil War, merci !

        Aussi, une des grandes forces d’Homecoming, à mes yeux, ça reste tout de même d’avoir un Spidey dans le MCU. Lien avec Iron Man et les Avengers, le Vautour qui, tel un vautour, se nourrit des restes de l’attaque de New-York, un super-héros banal et les blagues comme avec Cap, prof de gym sans oublier, les très nombreux easter eggs.

        Pour The Amazing Spider-Man 3, je ne sais pas. On s’orientait vers les Sinister Six. Rien de bien glorieux, surtout vu la façon dont Electro a été traité.

    • Le côté SJW est quand même à la limite de la parodie et je pense que c’est largement voulu. Cf. la scène où il essaie d’épater Tony et Happy en faisant un max pour être impliqué chez les Avengers jusqu’à faire traverser une mamie.

      Pour l’humour, j’avoue que j’ai eu du mal à accrocher à celui-ci, notamment à cause de Ned. Après, ça reste très calibré ado.