Critique : Rogue One: A Star Wars Story

Poster final de Rogue One: A Star Wars Story

Pas à la hauteur des espoirs

Fiche

TitreRogue One: A Star Wars StoryTitre VO
RéalisateurGareth EdwardsScénaristesChris Weitz, Tony Gilroy
ActeursFelicity Jones, Diego Luna, Alan Tudyk, Donnie Yen, Wen Jiang, Ben Mendelsohn, Forest Whitaker, Riz Ahmed, Mads Mikkelsen
Date de sortie14 / 12 / 2017Durée2h 13
GenreAction, Aventure, Science FictionBudget200 000 000 $

Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Photo de Rogue One: A Star Wars Story avec Diego Luna, Felicity Jones et K-2SO

« Humain ! C’est quand que je rencontre R2-D2 ? J’ai signé pour ce film parce qu’on m’avait dit qu’il serait dedans. »

Critique

Après avoir pris une énorme mandale suivie d’un coup au larynx puis d’un high kick avant d’être achevé par une patate dans l’entrejambe avec Star Wars: Le Réveil de la Force, j’étais alors sacrément impatient de retourner dans cette galaxie lointaine, très lointaine. Oui, oui, je suis maso, et alors ?

Après mon 10/10 consacré au septième Star Wars et face aux avis de certains qui n’hésitaient pas à le basher en mettant en avant tous ses défauts. J’étais là à me dire que si ça trouve, j’avais perdu toute objectivité concernant Star Wars. Heureusement, Rogue One: A Star Wars Story est là pour me rassurer. Ça m’a rappelé qu’après tout, je n’avais pas trop aimé la nouvelle trilogie. Surtout, ce Rogue One est bien loin de m’avoir retourné comme le film de J. J. Abrams.

La première des Star Wars Stories

Pourtant, à l’origine, j’étais très enthousiaste. Après tout, Rogue One inaugure une nouvelle ère pour Star Wars en proposant la première A Star Wars Story. Des histoires indépendantes dans l’univers de la famille Skywalker, mais en dehors de l’intrigue principale. Quoi de mieux donc que Rogue One: A Star Wars Story qui n’offre pas de Jedi ? Se déroulant entre l’épisode III (La Revanche des Sith) et IV (Un nouvel espoir), le Star Wars du jour développe ce qui prenait deux paragraphes dans le texte déroulant du IV :

C’est une époque de guerre civile. À bord de vaisseaux spatiaux opérant à partir d’une base inconnue, les Rebelles ont remporté leur première victoire sur l’abominable Empire Galactique.

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussi à dérober les plans secrets de l’arme absolue de l’Empire : l’ÉTOILE NOIRE, une station spatiale dotée d’un armement assez puissant pour annihiler une planète tout entière.

C’était donc la promesse d’un film indépendant, une sorte d’épisode 3,9 (étant donné que nous sommes plus proche de l’épisode 4 que du 3) où il serait alors possible de développer des choses impensables dans un Star Wars classique. Pour Rogue One, ce serait un film de guerre. Un vrai.

Le syndrome Gareth Edwards

Monsters. Godzilla. Les deux films du réalisateur de Gareth Edwards proposaient des plans de toute beauté, mais souffraient d’un sacré problème de rythme. Le réalisateur n’arrivait pas non plus à développer ses protagonistes (moins vrai pour Monsters). Par exemple, Godzilla proposait un héros fade même si incarné par le botteur de culs Aaron Taylor-Johnson, mais de l’autre côté (presque schizophréniquement), il réussissait à émouvoir grâce à un immense Bryan Cranston. Le metteur en scène ne parvenait pas non plus à rendre son histoire prenante de bout en bout.

Photo de Rogue One: A Star Wars Story avec un Black Trooper

« Que celui qui a osé écraser ma poupée Stormtrooper se dénonce ! »

On pouvait espérer une amélioration pour Rogue One. Surtout sous l’égide de la machine Disney. Malheureusement, le constat est sans appel pour ma part. Le nouveau film d’Edwards souffre des mêmes défauts que ses précédents. Un démarrage longuet. Trop longuet pour la saga. Des protagonistes interchangeables et sans épaisseur, même si le robot K-2SO est hilarant dans un registre particulier et que Donnie Yen excelle dans le rôle de Chirrut Îmwe (c’est l’acteur lui-même qui a avancé l’idée de rendre aveugle son personnage et c’est une excellente idée).

Néanmoins, comme sur Godzilla, Gareth Edwards arrive parfois à insuffler des vraies émotions notamment en jouant sur le lien entre Jyn Erso (Felicity Jones) et son père Galen (Mads Mikkelsen). Sans oublier la partie avec Forest Whitaker. Mon moment préféré du film.

Concernant les scènes d’action, c’est la déception. Rien de mémorable à se mettre sous la dent si ce n’est un certain caméo. Pour un film de guerre, Rogue One surprend par son incapacité à déployer des batailles excitantes à suivre d’un point de vue stratégique. Elles ne sont même pas éprouvantes. Ça fait d’autant plus mal après Tu ne tueras point. Bon d’accord, c’était inenvisageable d’être aussi violent, parce qu’interdit aux moins de 12 ans, c’est non… Néanmoins, je persiste à penser qu’il y avait mieux à faire.

Rogue One est un bon film, mais seulement un bon film

Si je peux sembler rude, c’est que la déception a prédominé mon état d’esprit. J’étais parti pour vivre un grand Star Wars. Je n’ai eu finalement qu’un bon film, mais bien loin des étoiles. Toutefois, ça RESTE un bon film. Il offre un point de vue intéressant sur la Rébellion en exposant une part d’ombre insoupçonnée pour ceux qui ne l’ont connu que par la Trilogie. Surtout, il crédibilise ce qui était une source de quolibets concernant Un nouvel espoir. « Soyons sérieux, quelques rebelles réussissent à faire exploser une aussi grosse base avec un seul missile ? Vous croyez que vous allez me faire avaler que l’Empire a laissé une faille aussi énorme dans son plan ? Ils sont nuls, leurs architectes ou quoi ? ». Eh bien, Rogue One fait avaler la pilule. Sans même de verre d’eau, en plus.

Les scènes d’action, si elles sont loin d’atteindre des sommets, restent des bons moments à vivre. On bouge pas mal dans la galaxie en visitant un joli lot de planètes. Le climax est assez poignant. Il y a des caméos sympathiques. Pour une fois, on a un vrai casting international. Aussi, l’aspect film de guerre est assez rafraichissant pour la saga (les épisodes II et III ayant occulté la Guerre des Clones). Et encore, j’oubliais certaines répliques qui font mouche.

En fait, je me rends compte qu’en écrivant chacune des qualités, il y a toujours un « mais » derrière et je dois me réfréner de l’écrire. Mais, je vais être franc jusqu’au bout avec toi, pour toi, public (Frank, ne m’en veux pas si je te pique cette réplique). « On bouge pas mal dans la galaxie en visitant pas mal de planètes. », mais ces dernières respirent le déjà-vu. « Le climax est assez poignant », mais pas autant que je l’aurais espéré. « Il y a des caméos sympas. », mais parfois trop forcés au point de devenir gênants. « Pour une fois, on a un vrai casting international. », mais beaucoup de rôles sont dispensables, même le méchant pourtant joué par l’acteur qui arrive toujours à se faire détester Ben Mendelsohn (le gros problème du rôle, c’est qu’il s’agit d’un banal sous-fifre toujours à la ramasse). « L’aspect film de guerre est assez rafraichissant pour un Star Wars. », mais ça reste tout de même très soft. On a quand même davantage l’impression de vivre un Star Wars qu’un vrai film de guerre. « Et j’oubliais certaines répliques qui font mouche. », mais elles ont déjà toutes été sorties pour la bande-annonce.

Par un peu sur sa faim, le15 décembre 2016.

Photo de Rogue One: A Star Wars Story avec Jiang Wen et Donnie Yen

– Bon, tu pourrais m’aider à ranger ?
– La Force s’en occupe. Fais confiance à la Force.

Conclusion

Très attendu par votre serviteur, Rogue One: A Star Wars Story s’est finalement révélé décevant face aux promesses. Il a beaucoup de qualités, mais elles sont accompagnées par autant de défauts. Il souffre des mêmes maux que les autres films de Gareth Edwards (Monsters, Godzilla). Un sacré problème de rythme marqué par trop de longueurs et des personnages fades hormis quelques-uns. Au final, un bon film dans la saga pour lancer la franchise A Star Wars Story. Seulement, j’en voulais plus.

+

  • K-2SO et Chirrut Îmwe
  • Moments émouvants avec Jyn Erso
  • Crédibilise le final d’Un nouvel espoir
  • Caméo du Côté Obscur de la Force (même si le costume…)

  • Met un temps fou à démarrer et n’arrive jamais à dynamiter la tension
  • Beaucoup trop de protagonistes sans épaisseur
  • Faux film de guerre
  • Bataille finale moins badass qu’espérée
7/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2658 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Captain Cook

    Aie….tu confirme mes craintes (que je pouvait voir a travers les interview…et surtout au vu du boulot du réa sur Godzilla) !

    A voir….clairement faut que je baisse mes attendes !

    En tout cas Good review, comme d’hab super boulot.

  • 9/10 pour moi!
    Ça aurait pu être mieux si la rebellion avait deployé une armada plus conséquente dans le dernier acte, ce qui nous aurait donné une bataille plus impressionnante mais ce qui nous a été presenté à l’écran m’a plu!
    Concernant les persos, assez d’accord avec toi: on a du mal à s’attacher à la team. Pourtant, le duo Cassian Andor/K2SO est top, idem concernant Chirrut et son pote, Jyn Erso est a l’opposé de Rey (et c’est qui m’a plu). À part, ils sont top, ensemble, ça passe moyen. Bizarre…
    Bref, il y a des petits défauts mais ça n’a pas gaché mon plaisir! En fait, ce qui m’a vraiment seduit, c’est l’idée de depart: nous raconter l’histoire de vol de plans. Honnetement, les autres Star Wars Stories ne m’interesse pas trop (pour l’instant) mais celle ci valait vraiment le coup d’être racontée.

    • En même temps, ils ne pouvaient pas trop le faire. Quand tu vois qu’à la fin d’Un nouvel espoir, ils étaient pas si nombreux, ça aurait été incohérent.

      Tu soulignes un bon point. Tu prends les personnages indépendamment, ce n’est pas si mal. Mais ensemble, c’est le néant. Pas d’alchimie. Sauf entre Jyn et K-2SO et le duo asiatique. En fait, c’est plus ça, le problème que les personnages fades. C’est l’équipe qui est fade. On est bien loin d’un Avengers, d’un Gardiens de la Galaxie ou même des 7 Samouraïs.

      Cette Star Wars Story semblait la plus prometteuse. Seulement, ça reste une simple aventure Star Wars au lieu d’apporter quelque chose. J’espérais vraiment avoir droit à un film de guerre nous plongeant en plein cœur de la Rébellion. Un point qui a été zappé par tous les films Star Wars. Au final, on a la destinée Skywalkerienne d’un personnage satellite qui ne fait que piquer quelques soldats à la Rébellion pour voler les plans. J’ai été sacrément déçu par ce point.

      • Vincent Barriera

        « On est bien loin d’un Avengers, d’un Gardiens de la Galaxie ou même des 7 Samouraïs », personnellement je ne vois pas ça comme un point négatif, l’équipe est réaliste, d’abord opposée puis soudée et sympathique mais après c’est vrai que Jyn et K-2SO sont mieux que les autres.

        Après l’objectif était vraiment de tourner autour de Jyn, pas de la Rébellion en elle-même. L’Etoile de la Mort est le point central du film vraiment alors du coup, la Rébellion en elle-même est un peu effacé. Pour le personnage de Jyn, ce n’est pas tant une destinée à la Skywalker que du réalisme, il fallait que tous les personnages y passent sinon ça n’aurait pas été logique.

        Niveau batailles, j’ai vraiment aimé la bataille finale, très très sympa, à ranger avec celle d’Endor et de Coruscant. En fait étrangement, j’ai plutôt trouvé qu’on était dans un film de guerre justement qu’un Star Wars, ou plutôt un film Battlefront. Pas de sabre laser (sauf à la fin), des batailles plus ou moins stratégiques, une plongée dans le côté militaire (notamment celui de l’Empire) tout en mettant une facette personnelle.Et puis surtout comme tu l’as dit, le film montre des rebelles pas tellement loin des extrémistes donc pas vraiment de vision purement blanche.

        Krennic je l’ai bien aimé, notamment parce que ça se voit qui’l fait des efforts pour être reconnu par ses supérieurs (Tarkin, Vador) mais n’y arrive pas à cause de malchance et de mépris de la part de ces derniers. Ses interactions avec Tarkin ont bien montré la rivalité entre impériaux, surtout entre les supérieurs (pour le coup, Tarkin fait vraiment aristocrate et Krennic est un peu plus « prolétaire »). Donc j’ai bien aimé, même si il n’arrive pas à la cheville d’autres méchants. Pour les caméos, j’en ai retenu deux surtout (^^) mais après, ils étaient bien utilisés (les deux gus de la cantina, R2 et C3PO étaient dispensables cependant). Pour Takrin et Leia, le côté images de synthèse était évident mais ils étaient bien réalisés, suffisamment pour qu’on y croit. J’ai surtout aimé revoir Tarkin en fait, ce qui pour moi était logique vu que le film parle de l’Etoile Noire.

        Et évidemment, Vador :D. Il est encore moins présent que le Joker dans SS et pourtant il a les deux scènes les plus classes du film (et peut-être même de la saga pour moi). Celle de Mustafar est surtout là pour montrer la terreur qu’il inspire aux officiers (et pour le coup c’est vraiment réussi). Mais la scène finale…bordel, que j’ai aimé ! C’est CE Vador qu’on veut, impitoyable, meurtrier, inarrêtable (d’ailleurs limite il n’avait pas besoin des stormtroopers, il prend l’équipage à lui seul sans problème). Bref cette scène était parfaite. Pour l’armure ça va, ça reste Vador et puis c’est logique vu qu’il s’agit de l’armure de ANH.

        Après il y a des défauts dans le film (la musique, certains personnages, des réactions un peu bizarres, un début lent, ce genre de trucs). Mais en tout cas, j’ai obtenu ce que je voulais et même plus (Vador !!!!). A ranger juste en-dessous du V et du III qui sont pour moi les meilleurs (oui le III est aussi bon que le V poru moi !).

        • « l’équipe est réaliste, d’abord opposée puis soudée et sympathique », ben, c’est le principe même des équipes que j’ai cité en exemple.

          Je ne vois pas pourquoi tous les personnages auraient dû y passer ? Au contraire, au lieu de les tous faire mourir, ils auraient dû équilibrer. Là, ils meurent tous, du coup, ça ne m’a fait ni chaud, ni froid. Sauf celle de K-2SO, parce que je suis un petit sensible quand même (et c’est le premier en plus, je crois – Non, Saw ne compte pas). Là, ça faisait acte de bravoure du héros => mort. On passe au suivant, acte de bravoure => mort. Etc… Ça rend les choses prévisibles et donc, ça casse tout l’intérêt.

          Après, on voit bien que l’histoire se focalise entièrement sur Jyn avec en tâche de fond la construction de l’Étoile Noire. Ils ont choisi de raconter cette histoire. Ok, mais j’ai trouvé que ça manquait d’originalité et ce n’est pas forcément ce qui m’intéressait.

          Pour le côté film de guerre, ça aurait été le cas si on était vraiment dans la Rébellion. Là, on a davantage des mecs éparpillés qui décident de se réunir au fur et à mesure de l’histoire puis qui finissent par mettre la main à la pâte pour fonder Un nouvel espoir. Bref, ça ne change pas de Luke ou Anakin et leurs amis. Pire même, ça réduit presque la Rébellion à des incompétents pas capables de faire la part des choses et employant les mêmes procédés que l’Empire…

          Pour la bataille finale, je n’ai pas retrouvé l’aspect stratégique d’un Soldat Ryan, d’un Hobbit ou Le Seigneur des Anneaux ou même Matrix Revolutions. C’était un peu le bordel et surtout, zéro suspense. Je n’ai pas senti de bravoure guerrière. Le seul moment qui m’a marqué, c’est les deux Destroyers qui se rentrent dedans. C’est tout… Le reste, j’avais l’impression de l’avoir déjà vu dans un autre Star Wars ou une cinématique de jeux vidéo.

          Krennic, je l’ai trouvé ridicule. Le mec se fait humilier deux fois par ses supérieurs. Le seul moment où il passe à l’action, le mec se fait laminer en moins de deux. Bref, c’est un nul.

          Le caméo des deux gus de la Cantina, j’ai trouvé ça vraiment forcé. Mais c’est clair que C3-PO et R2-D2, c’est encore pire.

          Pour Dark Vador, rien à dire. C’est cool. Mais c’est quand même drôle de constater que c’est le seul moment avec sabre-laser qui a rendu fou la plupart des gens XD XD Un bon kif aussi de voir son château sur Mustafar. Depuis le temps qu’on l’attendait.

          • Vincent Barriera

            Ils devaient y passer parce que ça montre le côté tragique de la guerre contre l’Empire, qui au final est bien pire que la CSI ou le Premier Ordre. Personnellement, ça m’a au contraire beaucoup plu, surtout les dernières morts. Les personnages ne pouvaient pas survivre à mon avis de tte façon sinon ils auraient été encensés et auraient participé à bien d’autres batailles des films (Hoth et Endor par exemple).

            Ce qui change avec cette histoire, c’est que pour une fois on ne suit pas un ou une élu(e) dont le destin est de changer la galaxie comme Anakin, Luke ou Rey. Ok ils ont une influence mais ils ne sont pas exceptionnels ou n’ont pas de destiné particulièrement épique. Ils se jettent eux-mêmes dans la mêlée, un peu comme Finn (va savoir pourquoi, je préfère Jyn). Ce sont des personnes « normales » sans destin particulier.

            Il faut dire aussi que niveau stratégie, la bataille est « improvisée » vu que le conseil des rebelles n’a pas validé donc pas le temps de faire une vraie stratégie. Quant à la Rébellion qui n’emploie pas les mêmes procédés, encore heureux pour certains hein et en plus, l’Empire s’est formé pendant 20 ans (23 si on compte la Guerre des Clones), sans compter les nombreux stratèges qui en sont à la tête (Tarkin, Vador, Palpatine lui-même), la formation, les moyens, les effectifs, etc.

            La Rébellion en est à ses débuts dans le film donc c’est normal qu’ils n’emploient pas les mêmes tactiques. C’est un groupe qui s’est formé petit à petit et tous les membres ne sont pas formés. Du coup, l’équipe du film est représentative de la Rébellion pour moi ; ils ne sont pas forcément des pros mais ont l’espoir et leur volonté.

            Krennic ne se fait pas vraiment humilier par Tarkin, c’est plutôt un vol servi avec des excuses, ce qui encore une fois est assez bien représentatif de la rivalité entre les officiers impériaux. Idem pour Vador, ce n’est pas tellement une humiliation qu’une indication claire sur le fait que Vador n’en a rien à faire des conflits et rivalités entre les officiers et les habituelles menaces de mort. Pour le reste (coups de blaster et tout ça), là d’accord. En parlant de Vador et Tarkin, Vdaor est bien au-dessus du premier en terme de hiérarchie mais vu qu’il obéit à Palpatine, ce dernier lui a dit de servir Tarkin dans ANH puisqu’il est à la tête du projet.

            En fait, j’ai l’impression qu’ils ont voulu faire de Krennic un officier impitoyable mais moins salopard que les autres, ça se voit quand il détourne le regard quand l’Etoile Noire détruit Jedha City ou le fait qu’il était ami avec Galen (Starkiller, tu me manque…). Il reste impitoyable mais est moins salopard que les autres te j’ai bien aimé d’autant qu’il ose l’ouvrir face à Tarkin, ce qui’l faut saluer quand même.

            Ben c’était juste des caméos, c’est comme à un moment on voit le Ghost de Rebels et on entend parler d’un général Syndulla donc ça doit être Hera. C’est sympa mais pas indispensable.

            Oui très sympa et puis quand on y réfléchi, ça montre la mentalité de Vador. Cette planète est plus qu’importante pour lui, plus peut-être même que Tatooine vu tout ce qu’il y a vécu (le massacre des séparatistes, le meurtre de Padmé, le duel contre Obi-Wan qui reste à ce jour le meilleur de la saga, son immolation et démembrement). Il utilise tous ces souvenirs pour augmenter sa rage et c’est ça qui le rend plus dangereux que la plupart des Sith, même Sidious. Vador ne sera jamais aussi puissant qu’il était censé le devenir mais il est beaucoup plus dangereux dans son armure parce qu’il est parvenu à se contrôler et qu’il puise dans sa rage et sa sa souffrance. Perso, je pense que Vador est plus doué au sabre que Sidious et je suis partisan du Vador presque inarrêtable plutôt que de l’éclopé brisé et pas fichu de vaincre Maul dans un potentiel duel comme certains disent que c’est la vision de Lucas. Le château est basé sur celui de l’UE Legends et d’après l’art de Rogue One, il est construit sur un sanctuaire Sith. Classe.

            Ben en même temps, voir Vaodr en action est toujours jouissif surtout que cette fois, c’était face à des soldats lambdas donc il pouvait se déchaîner (encore que il s’est retenu). De tte façon, on s’avait ce qui allait se passer à partir du moment où on a entendu la respiration dans le noir (#massacre)^^. Meilleur scène du film et une des meilleures de la saga.

          • Certes, les plus importants comme Jyn ne pouvaient pas survivre. Mais de là à qu’ils meurent tous ! 😯

            Personnellement, j’ai trouvé First Order bien plus tragique. Surtout qu’ils meurent pratiquement tous attaqués de dos. C’est horrible. C’est la victoire par le déshonneur le plus total. Ça m’a complètement retourné.

            Sinon la Rébellion n’est certainement pas à ses débuts dans le film. Ça fait un moment qu’elle dure (je dirais même qu’elle est née au moment de la victoire des Sith avec Organa qu’on retrouve d’ailleurs 😀 ). T’as même Diego Luna qui dit qu’il a été embauché quand il était petit. Et vu qu’il a presque 30 balais… Le film raconte plutôt la première victoire de la Rébellion sur l’Empire (cf. le texte déroulant d’A New Hope).

            Pour ma part, je considère ça comme une humiliation. Le mec travaille dessus depuis des années et se voler comme un malpropre sans pouvoir y répondre. Pire, il va pleurer derrière auprès de Vador avant de se faire jeter comme un vulgaire laquais (ce qu’il est au final). Si au début, le personnage est prometteur, il a perdu toute mon estime lors de ces deux confrontations. Après, difficile de voir en lui une véritable menace pour le climax. Une belle connerie pour ma part, la gestion de ce personnage. Ça aurait été mieux que sa mort oblige Moff Tarkin et Dark Vador à intervenir quitte à le faire mourir plus tôt.

            « j’ai l’impression qu’ils ont voulu faire de Krennic un officier impitoyable mais moins salopard que les autres », euh, ce n’est pas lui qui voulait faire exploser la planète avant que Moff ne tempère ses ardeurs en lui disant que Jedha suffit ?

            Je ne suis pas sûr que Vador en l’état soit plus puissant que Sidious. Bon, ce dernier, c’est une brêle au sabre. Il se fait éclater par Mace Windu et Yoda. Mais Vador, c’est encore pire pour moi. Le mec, c’est un éclopé. Il est lent. Tu lui mets Yoda, Obi-Wan grande époque, Mace Windu, il se fait exploser facile. Même Anakin le défonce. Faut dire que le mec perd quand même contre un Luke qui n’a pas beaucoup d’entraînement au sabre. Bref, c’est une brêle 😀

          • Vincent Barriera

            La Rébellion en est à ses « débuts » dans le sens où c’est la première fois qu’ils arrivent à faire quelque chose contre l’Empire, ils n’ont pas encore de gros gros moyens, on en est à peine à Rebels pas au VI. Ils ont des moyens mais à cette époque, ils sont encore plus limités.

            C’est vrai que Krennic n’est pas vraiment au niveau d’autres personnages du même type (genre Piett ou Veers). Mais après justement, il bosse des années sur ce projet et hop, Tarkin lui prend tout avec de faux prétextes. Bon après c’est vrai que niveau menace il n’en impose pas tellement mais je l’aime bien quand même. Et quand je dis moins salopard, je veux parler du moment où il détourne les yeux en voyant Jedha City y passer ou du fait qu’il se retourne avant de laisser Galen mort. On voit qu’il a du mal un peu et pendant le (très)court flashback où il est avec les Erso, on le voit rire, sourire avec des amis. Après ça reste un salopard mais à l’inverse de Tarkin (qui ne veut que le pouvoir), il a eu un coeur on va dire. Et puis bon, Tarkin lui dit de ne pas détruire la planète juste pour masquer l’existence de l’Etoile Noire au Sénat, pas parce qu’il pense que ça suffit ou qui’l a pitié (imagine ce qu’il aurait pu faire avec la Starkiller Base !).

            Le First Order est un peu moins salaud je pense, sauf Hux qui est encore pire que Tarkin vu que lui c’est un système solaire tout entier qu’il détruit.

            Sidious n’est pas une brêle et si tu lis le roman Les Seigneurs des Sith, il a encore son sabre. Face à Windu, il fait exprès de perdre vu qu’il a sentit Anakin venir (c’est d’ailleurs lui qui engendre les voix qu’Anakin entend avant d’aller au Sénat). Contre Yoda il était à égalité avec lui et il savait qu’en terme de puissance brute, il avait plus de chance de gagner (sans parler qu’il est littéralement drogué au Côté Obscur et qu’il se croit plus puissant que tout le monde). C’est un éclopé oui c’est sûr mais il apprit à puiser dans sa haine et sa douleur et vu ce qu’il a subi, il a de quoi s’alimenter :p. Contre Yoda il n’aurait pas pu gagner non, Windu je pense pas (quoique mais avec de très grosses difficlutés) par contre Obi-Wan grande époque, Maul dans TPM ou même Dooku , il aurait pu gagner. C’est l’Elu après tout, ses compétences niveau sabre laser ont diminué mais il les a sérieusement transformées et affinées, il a même crée son propre style de combat au sabre laser. Quant à Luke, Vador était en conflit certain (dans des comics canon il a eu connaissance de l’identité de Luke et l’a caché à Palpatine parce qu’il voulait le trahir avec Luke, ce qu’il propose dans le V). Et puis c’est son fils avec ce que ça inclut comme émotions (Vador n’a jamais abandonné son amour pour Padmé et son bon côté était tjrs un peu présent) et souvenirs douloureux. Sans parler du fait que Luke est son fils, donc possède un potentiel extrême dans la force et n’est pas limité. La lutte était égale jusqu’à ce que Vador provoque Luke et le Côté Obscur est connu pour donner une force supplémentaire à ceux qui l’utilisent en combat (oui, je suis un très très gros fanboy ^^).

            Vador est limité mais il est très mais alors très loin d’être une brêle. Même dans l’UE Legends, il n’a quasiment jamais été vaincu avant Luke, les deux seules fois effectives c’était contre huit Jedi qui n’avaient plus rien à perdre (sachant qu’il les a réduit à trois à la fin avec une main coupée) et contre Starkiller (qui était plus que surboosté). L’avantage de Vador par rapport à « Anakin », c’est déjà qu’il a eu 20 ans pour se former en tuant des Jedi recherché à lui seul, dont des maîtres (ce qu’il a commencé à faire juste après le 3). Et surtout, Vador avait jusqu’au VI un contrôle parfait sur ses émotions, ce qu’Anakin n’avait jamais eu. Et encore une fois, Vador peut laisser libre cours à tous ses sentiments négatifs et puiser pleinement dans le CO sans aucune se retenir et en puisant dans sa haine et sa douleur à cause de ses blessures. Vador reste l’un des plus puissants Seigneurs Noirs des Sith (même si il aurait clairement été plus puissant sans ses blessures).

          • Vincent Barriera

            *un éclopé oui
            Je parle de Vador à ce moment-là hein ^^

          • Jamais vu la série Rebels, j’avais essayé Clone Wars à l’époque et ça m’avait saoulé au bout de quatre épisodes et en plus, j’avais acheté le coffret Blu-ray au prix fort. J’espère qu’ils vont vraiment se pencher sur les séries live.

            En fait, je pense que j’ai compris. Tu l’aimes bien, le petit Krennic en fait XD

            Ah mazette (ça se dit encore ?), j’ai confondu le Premier Ordre avec l’Ordre 66. Concernant le Premier Ordre, là, maintenant que je sais de quoi on parle, je trouve que c’est un peu tôt pour en parler vu qu’on n’en sait pas grand-chose au final. Par contre, Général Hux, je l’ai kiffé. Mais j’aime beaucoup l’acteur de base, aussi.

            Pour Sidious, ton point de vue se défend. Mais, il irait jusqu’à devenir aussi moche que ça ? C’est vraiment ce point qui m’a fait croire qu’il perdait vraiment. De plus, le déroulement du combat ne donne pas cette impression. Il balance ses éclairs en se la pétant et quand Mace Windu le contre, le mec a l’air totalement désespéré. Il fait du chantage à Anakin pour pouvoir s’en sortir. Un aussi gros coup de Poker, ça me parait chaud quand même. M’enfin bref…

            Obi-Wan, il laisse quand même Vador gagner dans le IV. Et na ! En plus, Obi-Wan, il le défonce dans le III. Je te rappelle dans quel état, il l’a laissé ?

            https://uploads.disquscdn.com/images/347942770bf1dda1deac960758cd1cca09da228d97dc080d970a119904976733.jpg

            L’UE Legends ? Ça n’a pas été supprimé ?

            Après bon, qui est plus fort que qui ? C’est toujours chaud parce qu’un combat n’est que rarement équitable. Ça dépend très souvent du contexte et surtout de la fin du film XD

          • Vincent Barriera

            Oui je l’aime bien le Krennic ^^. Pas autant que Tarkin ou que Thrawn (ou même que Hux) mais quand même).

            TCW j’ai beaucoup aimé et quant à Rebels, disons que ça s’améliore. La série respire la Trilogie originale mais après c’est assez enfantin au début et très long. Y a pas mal d’épisodes qui se concentrent sur un personnage de l’équipe en dehors de l’intrigue principale et du coup on perd du temps. Par contre les épisodes qui suivent l’intrigue sont très bons.

            Pour moi c’est évident qu’il se laisse faire. Il se fait défoncer par Windu et ensuite, il arrive à suivre Yoda et ême le vaincre ? Nan, tros gros. Pour l’aspect physique, on ne sait pas si c’est sa vraie forme (puisque le Côté Obscur déforme petit à petit son utilisateur en guise de dette pour l’utilisation de son pouvoir) ou c’est bien le résultat de son duel. Toujours est-il qu’après, il a pu se faire passer pour une victime donc c’était bénéfique pour lui. Après oui, c’est un gros coup de poker, un très gros mais c’est Sidious après tout.

            Dans le IV, Obi-Wan le laisse gagner c’est sûr. Le truc c’est qu’il est devenu vieux et très lent, il reste humain alors que Vador a passé 20 ans à traquer et tuer des Jedi entraînés sans parler du fait que l’armure a stoppé son vieillissement, qu’il est renforcé à cause de son côté cyborg et qu’il utilise constamment le CO pour se maintenir en forme. Dans le III, Obi est un maître de la Forme III qui se base sur la défense et il reste comme ça pendant presque tt le duel mais s’il gagne à ce moment-là, c’est vraiment parce que Vador n’a pas su contrôler ses émotions. S’il avait réfléchi 5 minutes, il aurait compris que c’était pas une bonne idée.

            Oui, l’UE Legends a été supprimé. Dommage vraiment pour certains trucs (si tu n’aimes pas TPM, lit le roman Dark Plagueis, il est vraiment génial).

          • Sérieux ? L’armure a stoppé son vieillissement. Mais c’est quoi, cette connerie ? Il est super vieux quand Luke retire son masque dans le VI ?!

            https://uploads.disquscdn.com/images/89f216b7f9879898c6dedb9513064126c2b823a7a8edd284f8317c7690c4f667.jpg

          • Vincent Barriera

            Ben il l’a stoppé au bout d’un moment, il a vieillit oui mais au fur et à mesure l’armure arrêté le processus. Et là c’est surtout que l’armure a dû réparer tous les dégâts et c’était pas gagné XD.

  • rastarapha

    « Seulement, ça reste une simple aventure Star Wars au lieu d’apporter quelque chose. »

    Heureusement que ke fill apporte un minimum de chose à la saga contrairement à star wars 7

    • Je ne trouve pas dans le sens qu’au final, cette aventure est construite de manière encore plus similaire qu’Un nouvel espoir que Le réveil de la Force. De plus, les lieux traversés respirent le déjà-vu (sauf pour la fin quand même).

      San compter qu’au final, cette aventure n’apporte rien à la mythologie alors que Star Wars 7 part vers des nouveaux horizons avec des nouveaux héros et des nouveaux méchants. Des horizons diablement excitantes.

      • rastarapha

        Alors là je suis juste obliger de dire juste NON ^^

        T’as vu un droide transportant des données top secrète à la rébellion ?

        T’as vu ce même droide rencontrant le héro du film sur une planète désertique ?

        T’as vu le faucon posé sur une planète désertique ?

        T’as vu la death star se faire exploser par un seul x wing ?

        T’as vu un yoda bis ?

        Une cantina bis ?

        Un Luke bis (version cheaté) ?

        Et question développement de la saga, on est plus que servi

        Les rebels lâche, les rebels extrémiste, les rebels obligé de faire des choses un peu sales, la hiérarchie de l’empire, la logistique de l’empire, la section scientifique de l’empire
        L’espionnage, le sabotage, la guerre (même si c’est pas nouveau dans star wars)
        Le thème sur l’invention de la bombe atomique

        Je suis désolé mais TFA à part le traitement de kylo (et encore on est très proche de l’anakin version JJ)
        Y a vraiment pas grand chose dans ce film, hormis la nostalgie nauséabond…

        Je suis quasiment sur que Rogue One apportera plus au développement de la saga que toute la postlogie (enfin ça peut s’éviter si les prochains épisodes ne seront pas des copié/coller du 5 et du 6…)

        • Ah mais attends, c’est tout ce que tu as retenu du film ? Et l’escapade dans le vaisseau d’Han Solo avec ces délicieuses créatures ? La découverte d’un individu sous le casque des Stormtroopers ? La mise en place du Premier Ordre ? La destruction de la capitale de la Nouvelle République ? La recherche de Luke (MacGuffin totalement nouveau) ? La mort d’Han (putain, le choc !) ? Et je ne compte même pas sur les nouveaux héros (on est loin d’avoir des sosies de Luke, Leia et Han avec Rey, Finn et Poe) et la découverte des anciens héros des années après (gros coup de nostalgie, c’était magnifique). Il y a un paquet de trucs dans ce film.

          Par contre, je ne nie pas qu’il y avait pas mal de redites (mais contrairement à ce que beaucoup de monde dit, ça ne concerne pas que le 4, mais l’ensemble de l’ancienne trilogie – rien qu’avec Yoda), mais c’était principalement pour faire marcher la corde nostalgique (et ça a marché à fond avec moi). Seulement, s’arrêter aux quelques ressemblances en occultant totalement le reste pour moi, je ne comprends pas.

          Concernant Rogue One, j’ai bien aimé le traitement des rebelles, seulement, et à mon grand agacement, c’est négligé au profit d’une destinée unique à la Skywalker. Il y avait tellement à explorer de ce côté. Donc ce n’était vraiment pas la peine de nous foutre une héroïne au premier plan. Surtout que ça se fait au détriment de tous les autres personnages qui n’ont plus que leurs looks et leurs répliques pour exister. Ça m’a vraiment déçu d’avoir l’histoire d’une héroïne plutôt que d’un groupe.

          Là, on connait le début et la fin de l’histoire. Le déroulement est très classique avec un démarrage longueeeeeet. Le méchant est raté à mes yeux. Les scènes d’action ne m’ont pas épaté. Alors que Star Wars 7 entre l’envol du Faucon dans les ruines de Destroyer, les créatures qui s’échappent dans le vaisseau d’Han et le combat Rey/Kylo, j’ai été servi.

          Après bon, il y a vraiment deux camps de ce que je vois à propos de Rogue One et Star Wars 7 😀

          Je comprends qu’on puisse aimer Rogue One. Mais je campe sur mes positions, je préfère le 7.

          • rastarapha

            « Ah mais attends, c’est tout ce que tu as retenu du film ? »

            Grosso merdo, oui, parce que ce que tu cites après c’est à peine grater à la surface

            « Et l’escapade dans le vaisseau d’Han Solo avec ces délicieuses créatures ? »

            Scène moche numériquement, qui ne sert pas à grand chose à part montrer le casting de raid et voir que Han n’a pas changé malgré la trilogie de développement le concernant, la pire scène du film pour moi

            « La découverte d’un individu sous le casque des Stormtroopers ? »

            Alors sur le coup c’était intéressant, mais on ne va pas développer la chose, le rapport avec ces anciens camarades ?
            Il n’a aucune sensibilité quand il faut les tuer lors de la bataille du château de Maz
            Il aurait fallu voir d’autre storm sous le masque (son pote qui lui laisse le marque par exemple, le problème c’est que tout ça ne sert qu’à le distinguer parmis les autres)
            En plus je trouve que l’essence du personnage de finn est sensiblement la même que celle de Han

            « La mise en place du Premier Ordre ? »

            Mise en place qu’on ne voit jamais, vu qu’on ne connaît pas l’étendu de leur pouvoir
            C’est un empire bis dans le film, vu que JJ ne nous laisse aucun contexte sur la situation de la galaxie…

            « La destruction de la capitale de la Nouvelle République ? »

            Pareil, Sauf qu’il y a encore moins de contexte sur celle ci, je vois justes des planètes qui ressemble à Coruscant qui explosent mais c’est tout
            On en sait pas plus

            « La recherche de Luke (MacGuffin totalement nouveau) ? »

            L’idée est intéressante mais totalement éclipsé une fois l’intro terminé, au point qu’on l’oublie complètement et que la résolution de l’intrigue se fait par le biais d’un deus ex machina avec le réveil de R2…

            « La mort d’Han (putain, le choc !) ? »

            Tu vois un pont au-dessus du vide, tu vois 2 personnes dessus, tu sais comment ça va se passer dans ces conditions dans star wars
            De plus Harisson Ford voulait déjà tué son personnage en 1983…

            « Et je ne compte même pas sur les nouveaux héros (on est loin d’avoir des sosies de Luke, Leia et Han avec Rey, Finn et Poe) »

            A quelques différences près, Luke = rey, Finn = han et Poe = leia

            « et la découverte des anciens héros des années après (gros coup de nostalgie, c’était magnifique). »

            Ce qui aurait été novateur c’est de justement ne pas jouer sur la nostalgie
            Le film pousse le concept trop loin

            « Par contre, je ne nie pas qu’il y avait pas mal de redites (mais contrairement à ce que beaucoup de monde dit, ça ne concerne pas que le 4, mais l’ensemble de l’ancienne trilogie – rien qu’avec Yoda), mais c’était principalement pour faire marcher la corde nostalgique (et ça a marché à fond avec moi). »

            Oue mais star wars c’est pas nostalgique de quelque chose
            Quand je lis « il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine » je m’attend à être dépaysé comme dans un conte (c’est ce qu’est star wars d’ailleurs) et pas juste voir la même chose que j’ai aimé il y a longtemps (j’ai connu la trilogie en même temps que la prélogie je précise ^^)

            Si j’ai aimé toutes ces choses, cette saga et son concept, c’est parce que c’était nouveau pour moi et pas parce que je les connaissaient déjà

            Enfin si je veux voir un tie fighter qui poursuit un x wing je me mate ANH, je vais pas me regarder star wars épisode 7 (enfin maintenant si, ce qui est bien dommage)

            « Seulement, s’arrêter aux quelques ressemblances en occultant totalement le reste pour moi, je ne comprends pas. »

            Parce que le reste n’est qu’à peine effleurer, voir inexistant (le contexte du film) au détriment de tout ce qu’on connaît déjà qui n’arrête pas d’apparaître à l’écran

          • Ah oui, d’accord, tu as tout rejeté en bloc. C’est assez impressionnant 😀 . Par contre, je suis surpris quand tu dis que tu n’as pas été dépaysé. Car franchement, à part le sosie de Tatooine, le reste n’a pas grand-chose à voir. On en parle de la planète/Étoile Noire qui est simplement une superbe idée.

            Je me souviens pas que la scène des créatures dans le vaisseau d’Han soit moche. Tu me choques pour ce coup. En tout cas, je me rappelle avoir trouvé ça super fun. Style Alien.

            Après, c’est difficile de développer les éléments plus que ça vu qu’il n’y a pas beaucoup de temps et beaucoup de choses à raconter. Je préfère ça.

            Concernant ton trio. Ben franchement… Tu simplifies un max quand même. Car Rey est opposée à Luke dans le sens où elle ne veut pas partir à l’aventure. Finn = Han Solo. Alors là… Je ne sais pas quoi dire. De même pour Poe = Leia… C’est une princesse à sauver, le Poe ?

            Pour la Mort d’Han, je ne m’y attendais pas. Je pensais que Kylo allait revenir. Ça me paraissait trop dur à avaler. Je m’attendais à ce que le personnage vive une destinée à la Anakin, or avec un tel meurtre… Même Anakin n’aura pas osé. Même Dark Vador n’aurait pas osé.

            Star Wars. Nostalgie. N’ayant que peu apprécié la nouvelle trilogie. J’ai retrouvé avec le 7, cette sensation d’aventure. De merveilleux. D’inattendu. Quand le film se finit, je me demande vraiment ce qu’ils vont faire pour la suite. Je trouve vraiment qu’on ne peut pas faire mieux comme relancement pour la saga afin de partir sur des nouveaux rails.

          • rastarapha

            Le sosie de
            tooine, star killer c’est hoth, le château de Maz et la base rexistence = yavin, planète forestière (y a même pas d’élément pour différencier la chose comme les grands arbres d’endor)
            Et pour finir la planète où se trouve Luke on dirait les vacances de Mark Hamill sur les côtes bretonnes (j’ai même penser à une bergère quand Rey monte les marches avec son bâton x) ) on peut même voir des mouettes !!!

            Question dépaysement de l’ancienne trilogie ou de décors terrestre on a vu mieux…

            Le concept de star killer aurait pu être un très bon concept si on n’avait pas déjà eu 2 death star dans la saga et que star killer ne se détruisait pas de la même façon que la 1ere…

            « Après, c’est difficile de développer les éléments plus que ça vu qu’il n’y a pas beaucoup de temps et beaucoup de choses à raconter. Je préfère ça. »

            Des choses à raconter il y en a énormément, tant le film ne répond à aucune question ou n’à juste pas d’identité propre en terme de naration (il teaser toute la nouveauté)
            Et c’est là l’un des gros défauts du film, on ne regarde plus star wars épisode 7, on regarde le teaser de 2h des épisodes 8 et 9, ce n’est plus un film mais une série

            Pour le rapprochement que je fait entre les personnages, je parle surtout d’écriture (même si heureusement leurs personnalités divergent)

            Luke qui rêve de voyager et de piloter hors de tatooine en jouant avec son vaisseau mais qui ne peut pas à cause de sa famille (d’ailleurs la 1ere fois que ben lui propose de partir à l’aventure il refuse car oncle Owen et tante Beru)
            Et n’accepte qu’une fois qu’il voit sa famille réduit en cendre car plus rien ne le retient sur sa planète désertique

            Et rey qui rêve aussi de quitter sa planète (en témoigne sa poupée et son casque) mais qui attend elle aussi sa famille
            et qui prend conscience de sa destinée une fois qu’elle comprend que sa famille ne reviendra pas sur sa planète désertique… (ça ne se déroule pas au même moment mais le procédé est le même que celui utilisé en 77)

            Han qui sauve Luke dans le tranché en prenant conscience qu’il prefere servir une cause plus noble que celle de contrebandier de l’espace… (qui se voit même médaillé par la cause rebel et qui deviendra un général par la suite), ça ne te rappel pas un Stormtroopers dans le fond ? 😉

            Poe n’est pas une princesse, mais dans le déroulement du film c’est le gars bien établie dans la rebelion/résistance qui donne les plans à son droide avant de se faire capturer et qui se fait torturer puis sauver par un « petit » Stormtroopers…
            Là par contre je l’accordé il ne s’agit pas de l’écriture du perso, mais les 2 vivent la même expérience

            Vador tue son maître qu’il considéré comme son père…
            Il y a un lien entre les 2 personnages contrairement à l’affrontement qui gon/maul

            J’ai bien pensé tout le contraire de toi ^^’

            Ce film c’est la feignantise pour rameuter les fans qui n’ont pas aimé la prélogie, mais moi je l’adore justement cette prélogie

            George Lucas l’à dit lui même : »ce film va plaire aux fans »

            Mais moi en tant que fan c’est la nouveauté qui me fait apprécier star wars, l’inattendu et pas le convenu

            Et des lors qu’on essaye de faire un film pour une catégorie de spectateur on est plus dans une démarche créative, mais marekting (d’ailleurs sur ce point le film à plus que bien fonctionné)

          • « Et pour finir la planète où se trouve Luke on dirait les vacances de Mark Hamill sur les côtes bretonnes » Ah, ah ! Excellent.

            Le problème, c’est que la saga de Lucas a couvert à peu près tout ce qui était imaginable en terme de décors. Même Rogue One a le même problème. En tout cas, je pose des gros espoirs pour le 8.

            Sinon, je te trouve méchant avec le terme de teaser. On part sur une nouvelle trilogie donc clairement, c’est un épisode d’une plus grande histoire (à l’inverse effectivement de Rogue One). Etant le premier épisode, il est donc celui qui introduit les questions. Sinon, j’ai bien aimé savoir ce qui s’est passé pour les héros originaux pendant tout ce temps-là (notamment avec le flash-back de Rey quand elle prend le sabre de Luke).

            Pour terminer, je trouve tes arguments très justes, même si je ne suis pas forcément entièrement d’accord. Bravo pour ça.

            Concernant Vador qui tue son maître, il est complètement entré dans le côté obscur. Il n’a pas de doute. Tandis que Kylo Ren est complètement déchiré.

            Difficile de parler de fainéantise quand on sait à quel point il était attendu au tournant. On parlait quand même d’un nouveau Star Wars sans Lucas (perso, j’étais content tant le bonhomme s’est foiré sur la nouvelle trilogie qui était aseptisé par le trop grand nombre de FX – je l’ai revu l’année dernière et qu’est-ce qu’il a mal vieilli). Il fallait donc faire plaisir aux anciens et rameuter les nouveaux. Un exercice périlleux. Heureusement, le film a cartonné. Maintenant, ils ont l’esprit tranquille et vont pouvoir prendre des risques. Comme avec Rogue One, d’ailleurs.

          • rastarapha

            Tu oublies qu’un rien peux tout changer
            Geonosis dans la prélogie c’est encore une planète désertique, Sauf qu’il y a le filtre rouge qui change tout

            L’épisode 4 explique son contexte et se suffit à lui même, pareil pour l’épisode 1 (et ce sont des épisodes introductifs)
            Et je vais juste te donner un exemple pour comprendre qu’on est sur une écriture de série et qu’on joue la carte du teasing : on sait qui est anakin dans l’épisode 1 et on sait qui est Luke dans l’épisode 4

            Oui Kylo est déchiré, mais je le vois vraiment comme l’anakin version JJ…

            « la nouvelle trilogie qui était aseptisé par le trop grand nombre de FX »

            Tu n’as pas trouvé que la 1ere trilogie était ascpetisé par le trop grand nombre de motion capture et de practical effect ???

            C’était la révolution de l’époque (comme les practical effect en 77)
            Et il fallait forcément passer par là pour qu’on obtienne la qualité des fx aujourd’hui
            Lucas a été 2x un pionnier dans l’histoire du cinéma sur les effets spéciaux (et l’intro de l’épisode 3 reste magnifique même 10 ans après)

            De plus je te rajouterai qu’il n’y a pas que ça qui vieilli, car même si les effets sont réels dans la trilogie originale y a beaucoup de chose bien degueu (mais on a plus tendance à tirer sur la corde pour la prélogie)

            « Il fallait donc faire plaisir aux anciens et rameuter les nouveaux. »

            STOP !!!
            Tu resumes tout ici

            Il faut rameuter, il faut faire plaisir…

            En somme faut rapporter un maximum…

            Où est la démarche créative dans ta phrase, où est l simple envie de raconter une nouvelle histoire star wars ???

          • Geonosis, je l’ai trouvé assez raté comme planète. Surtout avec cette masse de FX immondes. Après, je ne nie pas que Lucas a beaucoup apporté au monde des effets spéciaux. Le mec est un précurseur et un génie, c’est sûr. Seulement, je ne l’ai jamais trouvé très bon réalisateur, ni talent eux dans la direction d’acteurs. D’ailleurs, il n’aime pas ça. Ni l’écriture. Il préfère le montage. La nouvelle trilogie a foutu une claque par la qualité de ces effets spéciaux à l’époque, mais au niveau de l’histoire, j’ai été très déçu.

            Concernant la qualité des effets spéciaux, il est clair que ça a beaucoup vieilli aussi. Surtout Lucas est pas mal repassé derrière avec ses éditions spéciales. Mais j’ai toujours trouvé que l’ensemble avait gardé un certain charme avec ce mélange de différentes technologies qui confèrent à l’ensemble un air assez bizarre qui lui colle à merveille. La touche Star Wars, quoi. Tandis la nouvelle trilogie a tout misé sur les FX et c’en est désolant.

            Sinon, t’exagères quand même pour le côté non série de l’ancienne trilogie et la nouvelle. Rien que le premier épisode jouait à fond sur l’identité de la fameuse Menace Fantôme. Mais bon, vu qu’on connait le 4… Il n’y avait aucune vraie surprise sur la nouvelle trilogie étant donné qu’on connait toute l’histoire d’avance. Pour A New Hope, c’est un cas à part. Car rien n’assurait qu’il aurait une suite à l’époque. Il fallait donc un début, un milieu et une fin. Ce qui explique d’ailleurs les incohérences comme Jabba ou Obi-Wan qui ne parle pas de Dark Vador comme étant le père de Luke. Par contre, en terme de séries, on ne peut pas faire mieux que L’Empire contre-attaque qui laisse tout le monde en plan à la fin.

            Concernant Le Réveil de la Force et la destinée de ses héros. On a quand même Luke qui a fondé un Ordre de Jedi pour tenter de rendre à ces Chevaliers, la splendeur d’antan. Leia et Han qui ont un fils ensemble. Ce dernier pète les plombs et nique toute sa famille. Et laisse Luke dans la mouise en massacrant son Ordre avec ses Chevaliers. Han complètement déprimé part avec Chewie. Leia retourne dans ce qu’elle sait faire de mieux. Diriger la Rébellion. Il s’en est passé des trucs quand même.

  • Ah, ah, il faut engueuler Lucas pour ça. Pourquoi avoir voulu faire une prélogie sans grand intérêt alors que tout le monde voulait une suite. Je dis « tout le monde », car je prends mon avis pour une généralité 😛 . Non, plus sérieusement, tout ce que je connais était plus intéressé par la suite des aventures de Luke et ses amis que retourner dans le passé.

    Après, je préfère tout de même avoir une suite des années plus tard avec les mêmes acteurs plutôt qu’une suite directe avec des acteurs différents. Ça donne un certain cachet. Surtout qu’entre temps, il ne semble pas avoir eu une grande menace digne de l’Empereur.

    Perso, je ne suis pas spécialement intéressé de voir Ben devenir Kylo. C’est bon, on a déjà une prélogie assez relou et mal maîtrisée sur comment Anakin est devenu Dark Vador.

    • rastarapha

      Oue mais cette vision de prequelle Lucas souhaiter ça avant même de lancer la production det ANH, c’est une vision d’auteur qu’il avait et il se fiche un peu de ce que pense les fans, ce qui en fait un réalisateur amoureux du cinéma et non amoureux de l’argent

      « Perso, je ne suis pas spécialement intéressé de voir Ben devenir Kylo. C’est bon, on a déjà une prélogie assez relou et mal maîtrisée sur comment Anakin est devenu Dark Vador. »

      Je te répondrai que c’est pas intéressant de voir des rebels exploser une boule géante qui détruit des planètes pour un épisode 7, on a déjà l’épisode 4 (et 6) pour ça
      Et en mieux maîtrisé en plus

      • On peut, au moins, lui reconnaître ça. La passion. Jusqu’au bout. Jusqu’à même à en être dégoûté.

        Franchement, le côté « j’explose la planète », je m’en foutais un peu. Mais dire, en moins maîtrisé, chaud, chaud (cacao ?) quand même. Le duel entre Kylo et Rey sur fond de planète qui commence à se détruire. C’était… ouah !

        Après, ce n’est pas la faute des Rebelles si ces saletés de nazis sont obsédés par des boules géantes destructrices de planète XD

        • Rastarapha

          Mais c’est tout le principe de star wars, raconter quelque chose et pas seulement montrer des choses que tout le monde veut voir absolument

          Et le problème c’est que cette épisode 7 n’à que le forme de star wars (Et encore y a beaucoup de chose très discutable sur ce point), mais pas du tout le même fond

          Oui moins maîtrisé, Luke qui explosent la death star c’est l’accomplissement de quelque chose, et Han qui le sauve à la fin aussi

          Poe qui explose la death star c’est un pilote lambda qui fait tout péter, et à coter on a rey qui se gère le méchant du film sans pression parce que… La force

          Et cette façon de grotesque de mettre fin au combat… Le sol qui se fissure… sérieusement…

        • rastarapha

          Mais tout le principe de star wars c’est de raconter quelque chose, une histoire

          Pas de seulement montrer les décors d’une histoire passé

          Parce que c’est ce que fait cet épisode 7, il n’est que star wars sur la forme (et encore y a pas mal de point discutable la dessus)
          Mais pas du tout sur le fond

          L’envie de faire cet épisode 7 c’est de ramasser le plus de tune au BO pas de raconter une nouvelle histoire star wars

          C’est un produit et non une oeuvre

          • Euh, j’avoue que tu m’as largué là. Il n’y a pas d’histoire dans ce 7 ? Après, c’est le propre de chaque blockbuster : rapporter du pognon.