Critique : R.I.P.D. Brigade Fantôme

Il aurait mieux fait de reposer en paix

Fiche

D’après le comic Dark Horse de Peter M. Lenkov
Titre:
R.I.P.D. Brigade Fantôme
Réalisateur(s):Robert Schwentke
Scénariste(s):Phil Hay, Matt Manfredi
Acteurs:Jeff Bridges, Ryan Reynolds, Kevin Bacon, Mary-Louise Parker, Stephanie Szostak, James Hong, Marisa Miller, Robert Knepper
Titre original:R.I.P.D.Date de sortie:31 juillet 2013
Pays:États-UnisBudget:130 000 000 $
Genre:Action, Comédie, FantastiqueDurée:1h36

Dans le film d’aventures surnaturelles, R.I.P.D. Brigade Fantôme, Jeff Bridges et Ryan Reynolds jouent un tandem de flics d’un genre très spécial, puisque défunts, et envoyés par leur unitéde police, le R.I.P.D. (Rest in Peace Department), pour protéger notre planète d’une recrudescence de créatures néfastes qui refusent de passer tranquillement dans l’autre monde. Le shérif Roy Pulsifer est un vétéran de cette brigade dédiée à la traque d’âmes belliqueuses se faisant passer pour des citoyens ordinaires. Sa mission : appréhender les criminels qui tentent d’échapper au Jugement Dernier en se dissimulant parmi les vivants.

R.I.P.D. Brigade Fantôme Photo

J’ai cru en ces deux-là. Je n’aurais pas dû…

Critique

Haché comme un steak haché par la presse américaine, même pas divulgué à la presse française, R.I.P.D. Brigade Fantôme débarque dans les salles précédé d’une réputation calamiteuse sans compter sur le fait que la bande annonce laisse penser à un pâle copié-collé de Men In Black.

Sans surprise, R.I.P.D. Brigade Fantôme n’est pas un bon film mais ce sont les raisons qui se révèlent être surprenantes. Le point le plus raté concerne son humour. Le film n’est JAMAIS drôle. Bon, ok juste un plan avec le vieux asiatique, avatar du personnage de Ryan Reynolds, mais un plan drôle sur 1h36, ça fait quand même mal pour une comédie d’action.

Le film n’est JAMAIS drôle.

A qui la faute ? Bizarrement… à Jeff Bridges. Son personnage et son interprétation sont tellement lourds qu’on meurt d’envie que Ryan Reynolds sorte son gun pour mettre un terme à nos souffrances. C’est incroyable à dire mais oui, Jeff Bridges est mauvais dans le film. D’ailleurs pour l’histoire, son rôle aurait dû être tenu par Zach « Very Bad Trip » Galifianakis (ça n’a pas pu se faire pour une histoire de planning) ce qui explique sûrement pourquoi Jeff Bridges n’a pas réussi sa mission. Il y a quand même un monde entre le jeu d’acteur de Zach et celui de Jeff. Mais bon, là je lui cherche des excuses. Il a fait de la merde, il faut qu’il assume et à nous de le dire clair et net.

De l’autre côté du buddy movie, on a Ryan Reynolds qui campe à nouveau un personnage de comic après Wade Wilson (Deadpool), Hal Jordan (Green Lantern) et le mec de Blade: Trinity et sans surprise, il se révèle fade. L’exemple type du beau gosse n’arrivant pas à insuffler de l’humour ou de l’émotion. Mais bon, ça, on est habitué donc pas de surprise de ce côté-là. Inutile de dire que le duo ne fait pas des étincelles, pour cet été vaut mieux se tourner vers Les Flingueuses pour un bon buddy movie.

R.I.P.D. Brigade Fantôme Photo

Une MILF fantasme.

Le méchant est incarné par Kevin Bacon qui continue à faire ce qu’il fait quand il joue le méchant, une démarche limite gay (genre Cameron dans Modern Family) et un petit sourire en coin à chaque fois qu’il est avec les héros. Seul rayon de soleil dans ce marasme au niveau du casting, Mary-Louise Parker et ses bottes blanches. Une MILF pure ! Un fantasme à chaque fois qu’on la voit trottiner.

L’autre catastrophe du film concerne sa réalisation. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans la tête de Robert Schwentke, réalisateur du pourtant correct Red mais il s’est complètement laissé allé sur une expérimentation foireuse: le zoom vas-y-j-y-vais-puis-je-recule-tout-de-suite-après (j’ai encore oublié le nom technique). Je ne sais pas combien de fois dans le film il l’utilise mais sans aucun doute, un nombre à deux chiffres donc beaucoup trop élevé. Résultat, la lisibilité est quasiment nulle pour les scènes d’action et en plus, ça provoque un certain agacement comme voir la vidéo faite par le petit con qui s’est amusé avec votre caméra le jour de votre mariage: au final, des images inexploitables du style un petit bout de jambe de la mariée par-ci, un petit bout du costume du marié par là. Yep, je ne pouvais pas faire meilleure illustration.

Que reste-t-il à sauver de cette catastrophe ? Ben déjà, Mary-Louise Parker et ses bottes blanches mais aussi des effets spéciaux de bonne facture même si les crevures (les méchants de R.I.P.D. Brigade Fantôme) font trop FX. Je retiendrais surtout la magnifique scène où le temps est arrêté à la mort de Ryan Reynolds, visible dans la bande annonce, et la destruction d’un parking par une espèce d’ouragan, aussi visible dans la bande annonce. Bref, si tu as bien lu, tu comprendras que la bande annonce suffit et nous laisse avec le fantasme d’une comédie réussie que le visionnage détruit avec une telle vigueur qu’on rentre dans un état catatonique à la fin de la projection.

Les deux avatars auraient pu amener de nombreuses blagues mais seulement une sera drôle.

Conclusion

Décidément, dure est la chute. Cet été avait laissé envisager le meilleur en commençant avec Man of Steel, Pacific Rim et Lone Ranger avait de nous assaillir avec des daubes dont R.I.P.D. Brigade Fantôme est sans doute le meilleur représentant. Fort heureusement, ça se mange sans faim (comprendre que même si c’est nul, au moins, on se fait pas chier comme un rat mort).

+– Mary-Louise Parker et ses bottes blanches
– Le côté fantastique
– C’est quoi ces zooms-là?
– Pas drôle pour un sou
– Jeff Bridges (ça me fait mal de le mettre là mais quand il faut, il faut)
3/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2787 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Epice

    La note ne me surprend pas vraiment mais ça fait chier, quand j’en avais entendu parler y’a un peu plus d’un an, je me disais que ça avait du potentiel… L’effet de zoom foireux dont tu parles, c’est le travelling compensé (http://www.youtube.com/watch?v=N0u1dWwIWvY)?

    • Non, ce n’est pas ça. Ça fait comme des mini zoom comme pour se focaliser sur un partie du champ de l’action avant de revenir en arrière, on voyait ça dans le générique d’ouverture Man of Steel, sur Krypton.

      • Epice

        Je crois voir… Quand Russel chevauche sa créature non? J’avais pas fait gaffe que le zoom revenait en arrière après!

        • Exactement, c’est ça.

          MAJ: euh après réflexion, je ne suis pas sur que le zoom revienne mais l’idée, c’est ça, ça fait des micro-zoom sur des endroits de l’action puis ça revient sur le plan d’ensemble.

  • foxwmulder

    Excellente critique encore. Ce film est une daube énorme et les résultats au box office sont bien parlant.
    J’attends impatiemment ta critique de White House Down

    • Oh oui, il a fait un beau flop, je viens de regarder 49 millions à l’international pour un budget de 130, ça fait mal, très mal même.

      Pour White House Down, rendez-vous début septembre 😉

      • Ça rappelle Green Lantern !

  • Mr Vladdy

    Un sous « men in black » que j’ai pour ma part apprécier et qui m’a divertit. J’ai bien ris, je me suis vidé la tête, c’était appréciable de mon côté 🙂