Critique : Mr Wolff

La vie, c’est comme un chargeur de fusil d’assaut

Fiche

TitreMr WolffTitre VOThe Accountant
RéalisateurGavin O’ConnorScénaristeBill Dubuque
Acteurs Ben Affleck, Anna Kendrick, J.K. Simmons, Jon Bernthal, Jeffrey Tambor, John Lithgow
Date de sortie02 / 11 / 2016Durée2h 08
GenreAction, Drame, ThrillerBudget44 000 000 $

Petit génie des mathématiques, Christian Wolff est plus à l’aise avec les chiffres qu’avec les gens. Expert-comptable dans le civil, il travaille en réalité pour plusieurs organisations mafieuses parmi les plus dangereuses au monde. Lorsque la brigade anti-criminalité du ministère des Finances s’intéresse d’un peu trop près à ses affaires, Christian cherche à faire diversion : il accepte de vérifier les comptes d’une entreprise de robotique ayant pignon sur rue. Problème : la comptable de la société a décelé un détournement de fonds de plusieurs millions de dollars. Tandis que Christian épluche les comptes et découvre les rouages de l’escroquerie, les cadavres s’accumulent…

« C’est le bordel dans le DCEU. Regarde-moi tous ces papiers dans tous les sens. Les mecs ne contrôlent que dalle. Pfff… Va falloir que je me retrousse les manches et que je m’y mette. »

Critique

Après m’avoir collé sur mon siège et fait frissonner comme jamais avec son Warrior, c’est peu dire que le prochain Gavin O’Connor m’intéressait. Bon ok, techniquement, il y avait eu Jane Got a Gun entre-temps, mais ça ne me disait franchement rien. Là, le combo Affleck/O’Connor, ça peut faire mal, voir même très mal.

Grâce à son pitch tout simple avec un héros atteint d’un fort autisme qui ne l’empêche pas d’être un équivalent de John Wick en comptable, Mr Wolff est déjà excitant. Évidemment, on sait tous que les pitchs les plus excitants ne donnent pas forcément des bons films, car ils sont beaucoup à ne pas savoir quoi en faire et à s’effondrer une fois la première partie bouclée.

Batman v Punisher

Heureusement, le scénariste Bill Dubuque (Le juge, l’inédit en France The Headhunter’s Calling) accouche d’un scénario tortueux, mais lisible, jouant à merveille sur le mystère autour des origines du fameux comptable du titre original (The Accountant). Si je regrette qu’il soit trop prévisible, cela ne l’empêche pas de livrer quelques moments forts, notamment sur un climax où Jon Bernthal est énorme. Qu’est-ce que je l’aime cet acteur !

Malgré tout, difficile de ne pas regretter de nombreux défauts comme des longueurs beaucoup trop courantes, des histoires intéressantes zappées comme l’histoire entre Christian (Ben Affleck) et Dana (Anna Kendrick) et une partie action bien loin d’être au niveau d’un John Wick. Le film avec Keanu Reeves avait pour mérite d’aller droit à l’essentiel et d’être un moment d’action intense et pur tout en se révélant très émouvant par moments. Tandis que Mr Wolff digresse beaucoup trop et se perd sur une intrigue à complot inintéressante.

Toutefois, il a beaucoup de qualités. Ses acteurs, déjà. Notamment un Ben Affleck dont les prestations sous Lexomil n’auraient pas pu aller mieux qu’à un tel personnage. Aussi, il offre beaucoup de bonnes idées, dont mon préféré est sans hésiter la révélation finale. J’ai aussi beaucoup aimé la partie qui revient sur la jeunesse de Mr Wolff.

Sous le prisme du comic movie

Une autre lecture intéressante du film est de le regarder sous le prisme du comic movie. Il devient très amusant sous ce point de vue. Car comment ne pas penser à la relation entre Batman et le commissaire James Gordon quand on observe celle entre le comptable incarné par Ben Affleck et le personnage de J.K. Simmons. On notera aussi le duel entre Batman et le Punisher (Jon Bernthal). D’autant plus délicieux que Ben Affleck avait auparavant incarné Daredevil… « You ever been tired, Red ? ».

Par qui a envie de revoir Léon et John Wick, le6 novembre 2016.

« Allo ? … Oui… C’est bien moi… Batman ? ». À suivre dans The Batman…

Conclusion

Entre John Wick et Forrest Gump (c’est à dire Léon ?), Mr Wolff est un bon film de Gavin O’Connor (Warrior) avec des acteurs impeccables et de nombreuses bonnes idées. Néanmoins, quelques longueurs et des scènes d’action pas forcément trépidantes en amoindrissent l’impact. Finalement pas assez pour m’empêcher de sortir de la salle avec un état d’esprit positif.

+

  • Pitch parfaitement exploité
  • Pas mal de bonnes idées
  • Tous les acteurs
  • Jeunesse de Mr Wolff

  • Scènes d’action pas au niveau d’un John Wick
  • Longueurs
7/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2770 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.